L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le samedi, juillet 9 2011, 03:00 par Mohamed Najib (mon beau vieux nom)

la chimie des manifestations, moments quasi religieux.
nous avons besoin d'une sociologie de la contestation

2. Le samedi, juillet 9 2011, 05:51 par Mouka

On aura gain de cause. Tot ou tard.
Lee regime ne peut pas nous controler. Il perd la tete. Il ne sait plus quoi faire. Son incompetence est la pour tous a voir.
De plus en plus de gens s'apercoivent que protester est en fin de compte est une facon d'exister. De s'imposer aux pouvoirs en place.

3. Le samedi, juillet 9 2011, 11:31 par Citoyen

Appel à des manifs et des marches partout au pays aujourd’hui Samedi et demain Dimanche

La plupart des coordinations locales et régionales du Mouvement du 20 Février ont appelé hier à marcher et à manifester aujourd'hui samedi et demain dimanche partout au pays pour adresser un avertissement clair à Mohamed VI et à sa cour qui s’accrochent ostentatoirement au Pouvoir en narguant le Peuple...

Les plus grandes marches seront organisées à Tanger et Casablanca.

C'est le deuxième test en forme d’avertissement qui sera adressé au despote alaouite en réponse à cette mascarade de référendum à travers laquelle son Makhzen a fait une OPA du siècle en s’appropriant la volonté du peuple marocain dans un hold-up jamais constaté ailleurs !

4. Le samedi, juillet 9 2011, 11:46 par Une réponse cinglante aux makhzeniens !

La grande marche de Rabat du 3 juillet, une réponse cinglante aux makhzeniens !

La vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=yew3...

5. Le samedi, juillet 9 2011, 12:13 par ahmedaddoukkali dit "lautiste"

ça y est !!! c'est tout ce qui te reste comme source d'inspiration:
faire le camelot de la camelote !!!...
une véritable foire aux canards (avec jeu de mots et de maux)...
décidément le ridicule ne tue pas...
il n y a qu'à chercher sur google, le mot slogan, pour être servi de la plus large panoplie de slogans...c'est devenu une sorte de défoulement...du ridicule au plus ou moins utile...c'est un signe des temps...pour occuper son temps et perdre du temps...aux autres...
pourquoi, alors pour faire équilibre et paraître un peu plus "juste" et un plus "démocrate" que tu prétends être, ne serait-ce que de façade, tu n'établirais pas aussi la liste des slogans de l'autre partie, ou bien toute cette frange du PEUPLE MAROCAIN, ne représente pour toi que de la fange...
par exemple, tu aurais pu écrire:
malikouna waaa7ed MOHA7MED ASSAAADISS;
ghir tbe3 al-malik o wala 3alik;
ti9atouna fi malikina;
tawrat al-malik o cha3b li najati a9rab;
lli t3acha m3a drari yesbe7 fa6er;
"7arakat" 20 fibrayer bi dem ka t9ater
7arakat febrayer mokh-ha dayer;
"l3adel wa i7sane" fi khabar kane;
addoustour ajdid ki 3id mawlid;
lli khane al-maghrib rah baghi attakhrib;
addostour ljadid damane li lwa7da attourabia;
7na m3a lmalik 7ta nkemlou attari9;
wa halomma jarrra...

vos slogans vides et tonitritruants annoncent vos derniers soubresauts...

il vaut mieux pour vous, de trouver une autre façon de construire ce pays, sinon DEGAGEZ, ou restez là où vous vous trouvez, c'est-à-dire loin du MAROC, et de préoccupations véritables...
on n'a pas besoin de conseillers à la petite semaine, qui s'abreuvent des plagiats venus d'ailleurs...
depuis l'indépendance, les MAROCAINS ont su régler leurs problèmes et y faire face, sans recourir à des idées malasaine et mal-intentionnées qui rêvent de mettre leur pays à feu et à sang afin de assouvir leur vampirisme à la noix..
pour nous :.
bel mhal kay tkel boudanjel,
rester unis c'est du pain béni;
copier les autres, c'est perdre son temps, et rien d'autre...

6. Le samedi, juillet 9 2011, 13:14 par voitures

ila kan chi taghyir ghadi iji men al 3askar machi men 20 fev...
al mohim wajdo raskom l 2013 ghadi tkon chi haja khayba fel maghrib
hada howa le plan dial mirikan !

7. Le samedi, juillet 9 2011, 14:21 par Marocain

Absolument rien n'a change, il faut non seulement continuer la lutte mais tripler les efforts et les effetifs:

- Himma, Majidi, Mansouri sont toujours la.
- Gouvernement Fassi est toujours la.
- Le parlement du PAM et PJD sont toujours la.
- Le mourroir de Temara est toujours la.
- Aucun prisonier politique relache.
- Aucun responsable de la torture pursuivi.
- Aucun grand cas de corruption regle en transparence en justice
- Les journalistes independants sont toujours intimides.
- Les nouveaux baltagias sont dans les rues.
- La corruption est partout.
- Les services publiques de base sont lamentables.

Et ne parlons pas des terres des colons, des entreprises publiques privatisees et la main mise de la monarchie et ses amis sur l'economie nationale.

Moi je dirai qu'il faut absolument continuer.

8. Le samedi, juillet 9 2011, 15:55 par Mouka

Moi je constate avec une joie immense que les makhzeniens sont toujours sur ce blog. Une preuve s'il en fallait qu'ils ont peur. Si les chiffres du referendum etaient vrais, ils n'auraient aucune raison de venir polluer ce blog et d'autres.
La lutte continue. Les masses de gens qui protestent dans la rue demontrent clairement qui a gagne.
On a l'histoire de notre cote.
On a la legitimite de notre cote.
On a la legalite de notre cote.
Vive la democratie.
Vive la liberte.
A bas les regimes moyen-ageux.
A bas le regime makhzenien.

9. Le samedi, juillet 9 2011, 16:24 par maghribi dial blad

@ Larbi le khribgui : Ty es pathétique, wa sahbi! Patrhétique et un peu ridicule : tu crois faire tourner la roue de la révolution alors que tu n'es qu'un pauvre type, lâche qui se cache derrière son ordinnateur pour attiser la haine ! La politique machi choghlak, laisse là aux militants : occupe-toid efacebok et de tes fesses! Baraka 3lik!

10. Le samedi, juillet 9 2011, 16:32 par Marocain

@ maghribi dial blad

Yak al'Hmar! (desole!). C'est tout ce que tu as a raconter? Revenons a nos moutons:

Absolument rien n'a change, il faut non seulement continuer la lutte mais tripler les efforts et les effetifs:
- Himma, Majidi, Mansouri sont toujours la.
- Gouvernement Fassi est toujours la.
- Le parlement du PAM et PJD est toujours la.
- Le mourroir de Temara est toujours la.
- Aucun prisonier politique relache.
- Aucun responsable de la torture pursuivi.
- Aucun grand cas de corruption regle en transparence en justice
- Les journalistes independants sont toujours intimides.
- Les nouveaux baltagias sont dans les rues.
- La corruption est partout.
- Les services publiques de base sont lamentables.
Et ne parlons pas des terres des colons, des entreprises publiques privatisees et la main mise de la monarchie et ses amis sur l'economie nationale.
Moi je dirai qu'il faut absolument continuer.

11. Le samedi, juillet 9 2011, 18:12 par Farah Kinani

sacre Larbi...
like like like;)

12. Le samedi, juillet 9 2011, 19:31 par Wydadi

Si la fonction sociale du slogan est de réveiller les consciences et de frapper là ou ça fait mal,le "20 février","bla hajra la janwya" est entrain de marquer des points et quand je compare les slogans des pro-makhzen et des anti-makhzen il saute aux yeux (je devrais dire aux oreilles) que l'inspiration et l'originalité sont indéniablement du côté des anti.La jeunesse du mouvement,la légitimité de ses revendications et la sincérité de sa cause percent inévitablement dans la subtilité de ses slogans tandis qu'en face on en est encore à ressasser des "al malik,malikouna" ou encore "assahra maghribia" datant des années 70 et dénotant une indigence culturelle abyssale.
N'est pas poète qui veut et c'est tant mieux même si le makhzen continue de croire ingénuement que la trique peut briser la plume.

13. Le samedi, juillet 9 2011, 19:34 par Benj

Je crois que le mvt a besoin de nouveaux slogans qui portent les mêmes messages mais sous d'autres termes... Les mots ont un effet impressionnant sur le gens, nottament sur leurs façons de penser et sur leurs idée et opinions. Et je crois que comme ça, le mvt atteindra le maximum de partisants et de participants, un plus pour consolider le mvt. Nous pouvons dire " Dégage" ou "Hahna jayin" avec d'autres façons... plus agréables à entendre et surtout bcp plus émouvantes. Bien à vous.

14. Le samedi, juillet 9 2011, 20:03 par محمد/ج

تحياتي لحركة20فبراير

15. Le samedi, juillet 9 2011, 20:11 par Jamal

@maghribi dial blad: "La politique machi choghlak,"

Bonne remarque!

La politique au Maroc est l'affaire du palais et de personne d'autre.

16. Le samedi, juillet 9 2011, 23:28 par 3aoud rih

@lautiste
T'as rien compris mon fils, waaa... khellak tobis amoul babbouch! chouf lik chi hmar akhor terkeb 3lih ila khellak sidk. had jehch tle3 lih tben floudnin ouderrou zkou min ktert l'hzak alboumba! bgha chwiya dial l'koumir iberred 3la joufou chi chwiya.
Si t'a des arguments proches de valables le monde est à l'ėcoute, tes maitres inclus.

17. Le dimanche, juillet 10 2011, 01:33 par Makhzen Assassin

ahmedaddoukkali dit "lautiste": le makhzen n'est pas passible de démocracie, on doit lui infliger les memes tortures que celles qu'il inflige lui-meme aux innocents pour assouvir son sadisme malade

18. Le dimanche, juillet 10 2011, 12:50 par Wydadi

Tres belle vidéo qui illustre de manière cinglante ce que je disais plus haut sur l'importance du slogan et sa capacité à toucher et convertir les gens:

http://24.mamfakinch.com/-fev-20

19. Le dimanche, juillet 10 2011, 15:18 par unemarocaine

A chaque fois que j'ai entendu/lu une personne jeune se réclamant de ce mouvement dans un média national ou international j'avais envie de lui ai donné des claques ! Pourtant je prône la non violence. 
Particulièrement Najib Chawki, Ghizlane ElGhzaoui et Khalifa. La palme d'or revient a Ghizlane qui a donné une interview a El Watan avec des propos explosifs. Tout ce qu'il faut pour se décrédibiliser sans l'aide de personne...
Je suis hyper déçue et énervée par la tournure que prend ce mouvement qui a ses débuts promettait énormément. Un vrai gâchis! 
Ceux qui disent que c'est un mouvement non structuré et les personnes que j'ai citées ne représentent pas toutes les sensibilités je leur signale que les médias se focalisent sur ces personnes. Et de toutes façons après le referendum ce mouvement a besoin de clarifier ses positions et surtout les relations qui lient certaines de ses composantes la gauche radicale et le mouvement Adl wa Ihssane. 
Hier, je discutais avec un ami on se disait que ramadan se rapprochant il suffirait qu'un membre illuminé de ce mouvement décide d'organiser un iftar jama3i en plein journée de ramadan et le coup de grace sera apporté au mouvement. Le makhzen n'aura même pas a y mettre la main... C'est tellement hétéroclite que certains penseront a le faire. 
Bref, je le redis je suis très déçue par la tournure des choses.

Par ailleurs, j'ai bp lu et entendu, d'ailleurs les slogans repris dans ce billet le montrent, des phrases de style faut virer le makhzen. Certes les mots évoluent dans le temps. Le mot makhzen a pris une connotation péjorative depuis qlq décennies. N'empêche que dans la réalité le makhzen continue de signifier tout bonnement et simplement l'Etat marocain. Alors soit on est pour une modernisation réelle des appareils de l'Etat et donc du makhzen. Soit on est pour le virer et la je ne crois pas qu'on soit tjrs dans l'optique de continuité...
Pour mieux illustrer mes propos voici deux liens intéressants a lire. Sachant qu'il y a des livres et des thèses de doctorat consacrés au makhzen notamment celle de l'économiste marocain Benali. Dans le rayon livre Abdellah Laroui, Mohamed Tozy et Mohamed Darif sont a lire aussi 
Maroc: d'un conservatisme a un autre 
http://www.fasopo.org/publications/...
خدام القصر الملكي 
http://bit.ly/rrTZEN

20. Le dimanche, juillet 10 2011, 16:26 par Souad

URGENT :

Tentative de meurtre contre un garde de corps personnel du roi. Ce dernier est dans un état critique à l'hôpital

21. Le dimanche, juillet 10 2011, 19:24 par meriem

@unemarocaine: "A chaque fois que j'ai entendu/lu une personne jeune se réclamant de ce mouvement dans un média national ou international j'avais envie de lui ai donné des claques ! Pourtant je prône la non violence.
Particulièrement Najib Chawki, Ghizlane ElGhzaoui et Khalifa."

Ben voyons...je prone la non-violence moi aussi, et en lisant ton commentaire j'ai une soudaine envie de te donner des claques!

Il faut mettre les marocains devant la realite qu'ils refusent de voir. Najib et Ghizlane font un bon boulot a mon avis. Ils ne prechent pas l'hypocrisie comme tu le fait si bien.

Un etat religieux ne peux pas etre democratique. Point!

22. Le dimanche, juillet 10 2011, 20:42 par Nassim

Alors que le "droit à la vie" fait partie de la nouvelle constitution, la Protection civile marocaine, a récemment publié au bulletin officiel un catalogue de prix.

Depuis le 1er juillet 2011, il faut avoir les moyens de faire sauver vos biens et vos proches si votre maison est en feu !!!!!!!!

23. Le dimanche, juillet 10 2011, 20:47 par Marocain

@ unemarociane

Tes semblales sont depassees par l'histoire, les evenements et la culture universelles trans-culturelle ou l'on peut etre un citoyen du monde et au meme temps un musulman, un arabe, un juif, un amazigh. Tes semblables resteront toujours derriere, comme ton Makhzen d'ailleurs, mais n'hesiteront jamais a jouer le role de disciples soumis de l'occident. Les jeunes du 20 Fev peut etre s'expriment mal a ton gout mais ils sont independents d'esprit, de personnalite et de culture. Ils ont plus de chose a partager avec le reste de l'humanite et des jeunes qu'on peut rencontrer au Caire, a New York ou New Delhi que vous.

Autre chose, tu n'as absolument rien compris a ce que Laroui et autres ont ecrit sur le Makhzen et tu ne comprends absolument rien aux acteurs et aux forces qui ont ete derriere les changements historiques majeurs.

24. Le dimanche, juillet 10 2011, 20:56 par Marocain

@ unemarocaine

Un point d'accord quand meme: oui ca serait une grande erreure si le 20 Fev. s'associe aux groupes qui demandent de manger en publique en plein Ramadan. Moi meme je supporterai l'idee et le groupe mais je ne voudrais pas que le 20 Fev. s'associe a moi pour cette cause.

25. Le dimanche, juillet 10 2011, 21:06 par stito

Je pense que c'est cette video qui dérange unemarocaine le plus. C'est un test pour la constitution si elle est ce qu'elle prétende. Benkirane va sortir et s'arracher la barbe '' Ha li gelt likom chto dssara'' hahahha

Les marocains sont les plus mauvais musulmans au monde, ni au niveau des valeurs ni au niveau de la pratique de l'islam et quand même ils veulent un état des talibans. Quels hypocrites!!

http://www.youtube.com/watch?v=361x...

26. Le dimanche, juillet 10 2011, 21:10 par stito

@ Marocain

je suis d'accord avec toi, le moment est mal choisit pour ce genre de sorties, les gens ne sont pas pret pour ce genre de revendication et ca risque de nuire au mouvement. Le gars ignore la mentalité marocaine même si c'est son droit.

27. Le dimanche, juillet 10 2011, 22:43 par Citoyen

Rabat, aujourd’hui :

http://www.youtube.com/watch?v=WsG8...

http://www.youtube.com/watch?v=pY6h...

28. Le dimanche, juillet 10 2011, 23:07 par Citoyen

Casa, aujourd’hui :

http://www.youtube.com/watch?v=KmYk...

http://www.youtube.com/watch?v=QcIu...

http://www.youtube.com/watch?v=6s7O...

http://www.youtube.com/watch?v=gib7...

29. Le dimanche, juillet 10 2011, 23:39 par Marocain

@ Citoyen

Merci pour les videos! Le makhzen doit revoir sa copie...

@ Stito

Absolument. J'irai plus loin pour recommender au 20 Fev. de prendre sa distance calairement et maintenant contre l'idee, meme si moi meme j'y adhere. J'espere que tous ceux qui veulent le changement apprecient et comprennent pourquoi je vuex que le 20 fev, soit contre moi! Suiverz mon regard: Le Makhzen va profiter d'une telle bavure (comme les temtations de censurer Mawazine d'ailleurs, malheuresuement!)

30. Le dimanche, juillet 10 2011, 23:46 par Citoyen

La triche et le mensonge !

Le Makhzen triche encore sur les chiffres et pire… il récupère les nombreux manifestants du Mouvement du 20 pour son compte !

Par la magie de son agence de propagande, le Makhzen transforme quelques dizaines de contre-manifestants baltagis brandissant les drapeaux et les portraits du roi en milliers de manifestants en soutien à la Constitution rafistolée par les soins de ses sbires et balancée à la figure des marocains dans une mascarade référendaire avec un score digne des régimes totalitaires !

Le plus rigolo est que cette fausse dépêche de la Map a été reprise littéralement par l’agence chinoise Xinhua !

31. Le lundi, juillet 11 2011, 00:31 par une marocaine

@meriem,
Tiens je te tends la joue...
C'est intéressant de relever que :
1- tu me traites d'hypocrite alors que tu ne connais rien de moi 
2- tu parles d'un État religieux et de démocratie alors que tu ne connais pas ma position sur le sujet puisque je ne l'ai pas exprimée...
Quant a mettre les marocains devant les réalités qu'ils refusent de voir après avoir recommandé une lecture sur le makhzen je te recommande une lecture sur la conduite du changement. 
Je m'arrête là. 

@marocain, 
Je vais réagir sur une seule chose le reste ça vaut pas la peine...
"ils sont independents d'esprit, de personnalite et de culture."
--> pour les 3 cas que j'ai cités surtout celui de Ghizlane ElGhzaoui t'as raison elle est indépendante d'esprit, de personnalité et de culture au point qu'elle est déconnectée de la réalité marocaine...

Vraiment dommage tout ce gâchis... 

32. Le lundi, juillet 11 2011, 00:31 par unemarocaine

@meriem,
Tiens je te tends la joue...
C'est intéressant de relever que :
1- tu me traites d'hypocrite alors que tu ne connais rien de moi 
2- tu parles d'un État religieux et de démocratie alors que tu ne connais pas ma position sur le sujet puisque je ne l'ai pas exprimée...
Quant a mettre les marocains devant les réalités qu'ils refusent de voir après avoir recommandé une lecture sur le makhzen je te recommande une lecture sur la conduite du changement. 
Je m'arrête là. 

@marocain, 
Je vais réagir sur une seule chose le reste ça vaut pas la peine...
"ils sont independents d'esprit, de personnalite et de culture."
--> pour les 3 cas que j'ai cités surtout celui de Ghizlane ElGhzaoui t'as raison elle est indépendante d'esprit, de personnalité et de culture au point qu'elle est déconnectée de la réalité marocaine...

Vraiment dommage tout ce gâchis... 

33. Le lundi, juillet 11 2011, 00:42 par Marocain

@ unemarocine

"LA" realite marocaine? Laquelle? Cette version du makhzeb d'UNE et une seule realite marocaine est la meilleure preuve que toi et le Mkahzen sont tres en retard DES realites marocaines. Je ne connais pas votre niveau d'instruction mais je ne sais pas si ca vaut vraiment la peine d'elaborer.

34. Le lundi, juillet 11 2011, 03:57 par stito

@citoyen

T'as pas oublié j’espère que c'est l’œuvre du Khalil Hachimi, nouveau DG de la MAP avec sa tête de pitbull. Le makhzen choisit les plus médiocres et les plus soumis. Il nous rende service en fin de compte.

----------------------------------------------

Rabat, 10/07/11 - Plusieurs marches et manifestations de soutien de la nouvelle Constitution, plébiscitée par une majorité écrasante du peuple marocain, ont eu lieu, dimanche, dans plusieurs villes du Royaume.

Ainsi, quelque 40.000 personnes manifestent actuellement dans plusieurs villes, exprimant leur soutien de la nouvelle Loi fondamentale.

Les manifestations se déroulent dans le calme et aucun incident n'a été signalé.

A Casablanca, environ 8000 personnes, Fès 8000, Agadir 5000, Marrakech 3000, Azilal 5000 et Mohammedia 2000 participent à ces rassemblements populaires de soutien en faveur des réformes constitutionnelles.

Les participants à ces marches et manifestations auxquelles prennent part des citoyens de tout horizon, expriment leur soutien de la nouvelle Loi fondamentale.

Les participants brandissent des banderoles en scandant des slogans mettant en exergue les nouveautés et les avantages de la nouvelle Constitution.

la MAP

35. Le lundi, juillet 11 2011, 08:02 par unemarocaine

@meriem,
Tiens je te tends la joue...
C'est intéressant de relever que :
1- tu me traites d'hypocrite alors que tu ne connais rien de moi 
2- tu parles d'un État religieux et de démocratie alors que tu ne connais pas ma position sur le sujet puisque je ne l'ai pas exprimée...
Quant a mettre les marocains devant les réalités qu'ils refusent de voir après avoir recommandé une lecture sur le makhzen je te recommande une lecture sur la conduite du changement. 
Je m'arrête là. 

@marocain, 
Je vais réagir sur une seule chose le reste ça vaut pas la peine...
"ils sont independents d'esprit, de personnalite et de culture."
--> pour les 3 cas que j'ai cités surtout celui de Ghizlane ElGhzaoui t'as raison elle est indépendante d'esprit, de personnalité et de culture au point qu'elle est déconnectée de la réalité marocaine...

Vraiment dommage tout ce gâchis... 

36. Le lundi, juillet 11 2011, 13:48 par unemarocaine

@marocain,
On n'est pas a une occasion ratée supplémentaire près!!! 
Dans 25 ans on pourra donner des cours sur comment rater des occasions de changement. Depuis le 19ieme siècle on commence a accumuler de l'expérience dans ce domaine. 
Comme dirait l'autre : ceux qui ne connaissent pas leur histoire sont condamnés a faire les mêmes erreurs...

37. Le lundi, juillet 11 2011, 13:58 par Citoyen

Effectivement « stito », KHI est le copain intime du Goebbels du Makhzen !

Une dizaine de blessés à Rabat suite à l’intervention des forces du Makhzen pour empêcher les quelques milliers de manifestants du Mouvement du 20 Février qui se dirigeaient en direction du Parlement de fixer un sit-in :

http://www.youtube.com/watch?v=vUCD...

Et à Nador le Makhzen a chargé de la besogne quelques individus de sa clientèle baltajie … mais en vain, la manif s’est déroulée comme prévue !

Et à Tanger les agents du Makhzen ont usé d’un autre stratagème pour casser la manif… Ils ont dressé une grande scène pour un concert en pleine place où était prévue le grand sit-in des Tangérois du Mouvement du 20 Février !

38. Le lundi, juillet 11 2011, 14:22 par Citoyen

@unemarocaine

J’ai bien apprécié la profondeur d’analyse de ton billet et surtout la conclusion :

« … le palais a fait un tour de passe-passe qui consiste à changer tout en ne changeant rien ! Mais, j’ai remarqué de ce que j’ai pu lire que les démocrates contestataires oublient de dénoncer les forces d’inertie en dehors du palais qui sont bien réelles et aussi menaçantes. Je pense aux conservateurs du PJD [ encouragés par les caciques de l’Istiqlal ] qui ont bataillé pour inscrire la notion d’Etat musulman dans la constitution… »

En effet, il ne faut surtout pas oublier cet aspect des choses… Il faut tout le temps insister sur ce statu quo préfabriqué à la faveur du régime et de ses alliés dits conservateurs et féodaux, plutôt profiteurs de la situation statique … Mais il faut dire que c’est dans l’intérêt suprême du régime pour le moment de composer avec eux…car il s’agit d’un enjeu énorme, il en va de la légitimité de la monarchie contestée démocratiquement ! Car le Makhzen peut facilement les marginaliser par un simple fait du prince si ce n’était pas dans ses intérêts immédiats…Mais à mon avis, il se trompe sur ses intérêts vitaux à moyen et long termes…

En tout cas, moi j’insiste tout le temps dans mes critiques contre le régime sur le roi, sa cour, ses proches, ses copains, ses alliés,… bref sur le Makhzen suprême dans son ensemble, son chef et tous ceux qui gravitent autour, personne n’est épargné !

Je le conseille vivement à notre communauté cybernétique militante [ selon l’Afp ] fan de ce blog :

http://www.monagora.fr/2011/06/29/d...

39. Le lundi, juillet 11 2011, 22:30 par marocannonces

achmen occasion
les marocains!!!
hazkom alma bye bye
hhhhhhhh
3abdo fransis hadok homa li mrabinkom

40. Le mardi, juillet 12 2011, 01:00 par sky nour

قليل الهمة
أش مالو قليل الهمة
واش طاح من المريخ
دبا يهزو الريح
ومن جراحو يسيل القيح
ويتفضح وجه
المخزني لقبيح
زوج بغال فسوق الدموقراطية تسيح
حلقوهم وجملوهم
أو فالبادية سوقوهم لشعب
معرض للجوع والبرد والدبيح
زعيمهم لفعة مقرططة
بالسم تفيح
للي لسعة تخليه يصيح
أصالتهم بردعة وزرواطة فوق تسريح
معصارتهوم تراكتور
روايضو مفشوشين
خاويين من الريح
آ الراكبو رد بالك
يوريوك الربح فشكارة المخزن
وأخر يامك تنيح
حركة المرتزقة
من حزب الحزب تجول وتسيح
معندهم دين ولا ملة
غير المال وخدمة المخزن الصحيح
بحال الكلاب على قصعة البلاد
والنهش النبيح
يا شعب المغرب
قوم من الغفلة
وقول لا لا لا وصيح
هد بلادك
عزها بعزك
حميها بدمك
أو فوجوه الفساد
اعلن العصيان
وارفع راية الحرية
واصمد ولا تطيح
هد الزمان زمانك
والأرض أرضك
قولها باللسان لفصيح
نفض غبار الدل
وقهرة الحكرة
وكون راجل ولد
جدودك وتاريخهم
المليح

41. Le mardi, juillet 12 2011, 01:35 par Citoyen

Voici un de ces slogans parodiques qui se moquent du langage du Makhzen, scandé par les manifestants à Nador :

«Ô Makhzen, ô autorités, ô gouvernant, ô services secrets,… Sa Majesté le Peuple vous parle… Vive le Peuple, que Dieu l’Assiste et le Glorifie…»

http://www.youtube.com/watch?v=yhSO...

42. Le mardi, juillet 12 2011, 17:09 par Marocain

Quelque soit le future du 20 Fev, le Makhzen est tombe dans un cercle vicieux ou il ne plus s'en sortir durant 18 mois:

- La manipulation politique du referendum et des elections va aboutir a encore plus de frustrations populaires.

- La frustration va enegndrer la radicalisation (on le voit deja a Tanger et d'autres villes petites et moyennes)

- La radicalisation mene a la violence.

Le Makhzen n'a ni la vision, ni la methode, ni les hommes/femmes, ni la capacite d'entreprendre des reformes democratiques. Le Maroc est en train de suivre les pas de l'Egypte entre 2005 et 2011. On disait la meme chose en Egypte sur le mouvement Kifaya: Le regime a gagne! Au Maroc le 20 Fev. sera un groupe parmis d'autres, mais le mouvement qui guider le changement sera plus radical et plus populaire. Prenez date!

43. Le mardi, juillet 12 2011, 21:57 par gaga

Ce blog a perdu beaucoup de sa légèreté d'avant.

44. Le mardi, juillet 12 2011, 22:44 par Nasser

Le roi des pauvres va passer ses vacances en France dans son château de l'Oise http://www.journaldunet.com/economi... ( estimé à 60 millions de dollars) et par la même occasion faire la fête avec Sarkozy le 14 juillet au soir ;)

Par contre lalakome Salma elle a choisi l’ile de Corfou, en Grèce pour passer ses vacances d’été.

Et vous ?

45. Le mardi, juillet 12 2011, 23:24 par Marocain

Oui la legerte n'a jamais ete la plus grande priorite des peupels opprimes. Surotut quand ils ont du censurer tout sense d'humour politique pendant des decennies a cause de la sacralite de leur chef d'etat.

46. Le mercredi, juillet 13 2011, 00:55 par gaga

Ca tourne à l'obsession. Je ne suis pas royaliste pour un sou. Mais tout cela me semble être une tempête dans un verre d'eau.

47. Le mercredi, juillet 13 2011, 09:35 par emir

D'aprés le journal le Monde du 06/09/2004: "Mohamed Médiouri était en effet épris de l'épouse légitime de Hassan II, "la mère des princes". Il l'épousera après la mort du roi, en 1999, et vit
aujourd'hui avec elle entre Versailles et Marrakech." Oui, effectivement, la mère de Mohamed VI habite actuellement à Neuilly à Paris avec son amant Mohamed Mediouri ancien garde du corps de Hassan II chargé de la sécurité du palais royal. Au cours de Janvier - Fevrier 2008, Mohammed VI était absent du Maroc pendant plus d'un mois. Il était avec sa mère Lalla Latifa (veuve de Hassan II) et son amant Mohamed Mediouri (père biologique de Mohamed VI) qui habitent ensembles à Neuilly, dans les Hauts-de-Seine, où ils se sont installés. La soeur de Mohamed VI Lalla Hasna vient également de quitter sa résidence de Londres et a acquis - avec son amant français - un joli appartement à Paris, rue Dumont d'Urville dans le seizième arrondissement, à deux pas de celui de la soeur chérie du Roi, Lalla Meriem. Mohamed Mediouri et Lalla Latifa, partagent leur temps entre leurs deux appartements de la rue de Berry à Paris et du boulevard Maurice Barrès à Neuilly. On les voit parfois rue Winston à la Résidence royale. Qui est donc ce Mohamed Mediouri que Mohamed VI propose de mettre à la disposition de son ami Sarkozy pour assurer sa protection personnelle contre d´éventuels "cons" au cours de ses bains de foule en France - et à la manière royale makhzénienne marocaine ? En 1975, la sécurité royale marocaine a pour la première fois un nom,le Département de protection royale (DRP), et un visage, celui de Mohamed Mediouri. Un inspecteur de police de Marrakch qui excelle dans le tir et la boxe. L'homme au teint mat et à la fine moustache colle au monarque chérifien. Il est derière Hassan II sur toutes les photos,en toutes circonstances. Celà lui confère une certaine aura, qui lui permet de grignoter quelques prérogatives aux équipes de la Gendarmerie censées veiller sur Hassan II. Il était donc le Garde du corps du roi et chef des gardes du corps qu´il commandait avec maestria. Mediouri a véritablement été l'homme de confiance de Hassan II. "La mère de Mohamed VI (Lalla Latifa) était bien souvent confinée au harem avec des dizaines d´autres concubines du roi. Elle ne lui jamais était permis d´avoir des rapports intimes avec ses propres enfants qui étaient confiés, surtout, à des éducateurs juifs. Par contre, elle a eu - avec le consentement secret de son mari - une longue liaison sexuelle avec le policier Mohamed Mediouri qui est, en fait, le vrai père biologique de l´actuel roi du Maroc Mohamed VI. C´est-à-dire que Hassan II était un cocu consentant. Hassan II, lui-même, n´était pas le fils biologique de son "père" officiel Mohamed V, mais celui de Thami L´Glaoui, l´ancien pacha de Marrakech. "Le jour où le prince (future Mohammed VI) a appris que son vrai père n ´était pas Hassan II, mais Mediouri, il a pris sa voiture et il est parti en roulant à tombeau ouvert. Il a alors eu un accident ", rappelle Jean-Pierre Tuquoi, l´auteur du livre "Le dernier roi". Comment ce policier s´est-il introduit au palais? Dans les années 80, marquées par les émeutes urbaines, l'ambiance sociale est généralement tendue mais la vie du roi n'est pas mise en danger. Ce calme relatif permet à Mohamed Mediouri de mener une vie publique "au service de Sa Majesté". En plus de son travail de garde du corps, Mediouri trouva aussi le moyen de se profiler en "dirigents sportif". Il n'en a pas oublié sa vocation première pour autant et travaillait d'arrache-pied pour moderniser la sécurité de Hassan II, et celle des princes et princesses. L'omniprésent Mediouri recrute des jeunes à tour de bras dans les écoles de police, mais également dans les clubs de sport. Mehrad, Fikri et Jaïdi (le trio qui veille aujourd'hui sur la sécurité de Mohammed VI) sont par exemple ses recrues et ses élèves". La sécurité rapprochée de Hassan II se professionnalisa. "Lors d'un voyage de Hassan II en Libye, ses gardes du corps ont été dépassés par les bains de foule que s'offrait le colonel Kadhafi. C'est l'une des rares fois où tout le monde, y compris Hassan II, a
paniqué.

48. Le mercredi, juillet 13 2011, 09:43 par emir

Je vous envoi la suite plus tard. C'est incroyable ce qu'on peux y lire !!!

49. Le mercredi, juillet 13 2011, 09:49 par Emir

Je n'arrive pas à envoyer le reste de l'article, c vraiment bizarre ??? Voici le lien où vous pourrez lire la suite de l'article sur M6.

http://abbc6.com/sarkozy-casse-toi/...

50. Le mercredi, juillet 13 2011, 16:04 par Marocain

Franchement ces hsitoires ne m'interessent pas personnellement. ON VEUT LA DEMOCRATIE! ET UNE VIE DIGNE! C'EST TOU!

51. Le mercredi, juillet 13 2011, 16:38 par gaga

Je suis fidèle à ce blog depuis fin 2005. Certes, je ne brille pas par ma participation. Mais j'avais plaisir à y trouver une information variée, parfois sérieuse, d'autres fois moins.
Un blog d'une telle longévité et de cette qualité n'est pas facile à tenir. Alors Si Larbi STP retour aux sources. Si bien sûr tu en as encore envie.
Un fan

52. Le mercredi, juillet 13 2011, 18:38 par casazone

Et si les prochaines élections législatives portaient un de ces Vieux Ours Politiques comme Radi, Ben kirane, El khalifa, Ben Abellah, El Yazghi, Laansar, Chabate, Biadillah, Lahlimi, Lachgar ou Abbass El Fassi à la tête du gouvernement ?
Dans ce cas le régime marocain n'aurait qu'à charger Ben kirane de lui creuser 98.5% de sa tombe.

53. Le mercredi, juillet 13 2011, 23:13 par LeMarocain

Ce poste est beaucoup plus proche de la réalité. Il est nostalgique, deja il voit le mouvement des vains fevrier dans le retroviseur.

54. Le mercredi, juillet 13 2011, 23:24 par LeMarocain

C'est amusant de survoler un peu les commentaires, on dirait des zapatas de l'Amerique Latine qui vont sauter une republique bananniere demain.

Le poste de "emir" me rappele un peu "maghrib chou3oub" l'emission algerienne dial zmane, tu ne serais pas algerien par hasard? Car seuls eux croient encore en de telles sornettes et visiteent le site du militaire Rami. LOL!

55. Le jeudi, juillet 14 2011, 01:29 par avec-plaisir

même Larbi ne croit plus dans le mouvement 20 février.
Ce dernier billet ressemble à un autobiographie post-mortem, c'est du pure kadish.
Voici ma participaton:
"Dans le monde qui sera renouvelé
"Il ressucitera les morts
"Il instaurera la démocratie
"Il rétablira la laïcité
"Et le Saint Mouvement vaincra
"Il bonifiera son 20
"Il allongera son Février
"Avec Sidi AbdeSalam, Il régnera
"De son rêve 2006, Sidi se réveillera
"Et Dites Amen

56. Le jeudi, juillet 14 2011, 01:30 par avec-plaisir

même Larbi ne croit plus dans le mouvement 20 février.
Ce dernier billet ressemble à un autobiographie post-mortem, c'est du pure kadish.
Voici ma participaton:
"Dans le monde qui sera renouvelé
"Il ressucitera les morts
"Il instaurera la démocratie
"Il rétablira la laïcité
"Et le Saint Mouvement vaincra
"Il bonifiera son 20
"Il allongera son Février
"Avec Sidi AbdeSalam, Il régnera
"De son rêve 2006, Sidi se réveillera
"Et Dites Amen

57. Le jeudi, juillet 14 2011, 01:31 par avec-plaisir

même Larbi ne croit plus dans le mouvement 20 février.
Ce dernier billet ressemble à un autobiographie post-mortem, c'est du pure kadish.
Voici ma participaton:
"Dans le monde qui sera renouvelé
"Il ressucitera les morts
"Il instaurera la démocratie
"Il rétablira la laïcité
"Et le Saint Mouvement vaincra
"Il bonifiera son 20
"Il allongera son Février
"Avec Sidi AbdeSalam, Il régnera
"De son rêve 2006, Sidi se réveillera
"Et Dites Amen

58. Le jeudi, juillet 14 2011, 14:37 par stito

Les serviteurs du makhzen, rassurez vous, personne ici n'est sympathisant de hugo chavez et encore moins de bouteflika ou castro. On est tous pour une démocratie sans cette exception marocaine, est ce difficile a concrétiser? non puisque le roi n'a pas la volonté pour? donc il faut continuer la pression de la rue.

Si vous voulez des choses plus intéressantes, je vous conseille de regarder 2M

59. Le jeudi, juillet 14 2011, 15:09 par stito

un parlementaire de l'union constitutionnelle a safi, envoie des lettres au dorecteur de l'ocp pour recommender des candidats a recruter pour l'examen d'embauche.

Avec la nouvelle constitution de M6, cette personne sera elle poursuivit. Question aux makhzani

http://lakome.com/regional/69-news-...

60. Le jeudi, juillet 14 2011, 17:02 par Marocain

Avec les changements politiques incontournables dans la region, la corruption et soumission des elites politques, la crise sociale aigue au Maroc, la fuite des touristes et des capitaux et la nature retrograde du Makhzen, les services de police marocains auront du pain sur la planche! Un jour ils vont regretter le 20 Fev. parcequ'ils auront affaire a des mouvements plus radicaux. C'est l'histoire en marche chers amis! On peut se cacher pendant un moment mais on ne peut pas fuire l'avancee inevitable.

61. Le vendredi, juillet 15 2011, 12:47 par عبدالرحيم شهبي

رسالة إلى بلطجي من ساحة التحرير
عبدالرحيم شهبي

"أيها البلطجي اضرب بقوة، اسحل الناس بالشوارع"، ارمي المتظاهرين بالحجارة والقناني والطماطم، واحمل السكاكين، ولا تنسى قبل ذلك من أن تتناول وجبتك من حبوب الهلوسة، حتى تكبر فيك غريزة التوحش والتبلد والجريمة والتشمكير .." فغدا أنت ملعون مطرود".
هذه فرصتك الأخيرة،" فوطن ليس فيه سيدك ولا قصور سيدك ولا سجون سيدك"، ولا قيود سيدك، ولا خدام سيدك من المقدمين والشيوخ والقياد والولاة ومافيا الفساد السياسي والمالي والإداري والانتخابي.. "لا مكان لك فيه، أنت فيه ملعون مطرود".
"اسفك دم الشعوب، فدمها ليس عليه حساب"، في شريعة الأسياد، فالقضاء الذي نريد أن يكون مستقلا ما يزال مستغلا.. لكنك غدا أنت في شريعة الأحرار ملعون مطرود.
" اضرب الآن لأنك كلب السيد"، أنت تستطيع أن تخيف واحد اثنان عشرة، لكنك اليوم تواجه المئات والألوف وغدا ستحاصرك الملايين، فاقمع كما تشاء،" وخذ من دمنا ما تشاء، فبعد انتهاء حصتك، أنت ملعون مطرود".
"أنت تستطيع أن ترهب العبيد، لكنك لن تستطيع أن ترهب حرا واحدا.. فاسمع صوت الأحرار يقول لك مع السلامة.. أنت ملعون مطرود".
"احصد ما شئت من دمنا وأرواحنا ثم امض , و معك سيدك، فأنت ملعون مطرود".
أيها البلطجي "أهون ألف مرة من أن تطفئ الشمس، أن توقف الرياح
أن تشرب البحر، وأن تنطق التمساح
أهون ألف مرة من أن تبيد وهيج فكرة
أو تحرفنا عن طريق مبادئنا قيد شعرة".. فارحل من حياتنا، فأنت ملعون مطرود.
إن الدكتاتورية التي تعبدها، وتقدم لها القرابين، لن تنجح في استئصال الحلم والحق في الأمل..
إنها لن تعطيك شيئا، لأنها مؤسسة على ثلاثية مذنسة:
-الاستفراد بالسلطة بأي ثمن، وسرقة غنائمها.
-الاستحواذ على الإعلام، وتسخيره في التطبيل والتضليل والتزييف والهتاف باسم الديكتاتورية وتمجيد رموزها، لتصير آلهة تستعبد الرقاب.
-استخدام القمع بشتى أصنافه لتركيع الجميع، وذبح الجميع بسيف الاستبداد والفساد.
فماذا ستربح، وأنت المذبوح بسكينها، المهمش، المخذر، الساكن قاعه الاجتماعي، المطوق بأحزمة البؤس.. إنك ملعون مطرود.
فعد أيها البلطجي من حيث جئت، فلقد أعطيناك دمنا، لتعيش زمن الصحو، لكن سيدك الديكتاتور يعجبه أن يراك فاقد الوعي، تتخبطك العربدة والحيحة والبهدلة من الجنون وحبوب الهلوسة، تشخص أدوار العبودية المختارة .. لكنك في نهاية المسرحية أنت ملعون مطرود.
إن سيدك أيها البلطجي يحب أن تكثر الجراثيم، وتسود البلطجة بكل أصنافها؛ السياسية والثقافية والفنية والدينية والشماكرية، فهي البيئة الطبيعية للاستبداد والفساد،. وعجبا فهذه الأصناف من البلطجية كلها، لها تاريخ مليء ذلا واحتقارا من طرف الديكتاتورية، فلقد صفحتها ألف صفعة، وكلما صفعتها على خد أدارت لها الخد الأخر، رهبا وطمعا في فتاتها؛ لأنها يجمعها مبدأ واحد هو مبدأ الانتهازية، وتجمعها قيم واحدة هي قيم النفاق والوصولية والصعود على أكتاف الآخرين، ولذلك فهم حطام لمن يدفع لهم الفتات..
أن خطورة الديكتاتورية ليست في تكلفتها الإنسانية الباهظة من منفيين ومشردين ومساجين وموتى تحت التعذيب وتخلف وتبعية وفساد، وإنما في تدميرها البطيء للقيم، وتحويل شعوبها إلى بلطجية متسولة..
إن الديكتاتورية اليوم تزين وجهها البشع بكل ألوان قزح، لكنها تمحي زرقة البحر، وتطفئ شعلة الشفق الأحمر، وتصادر حق الزهور من الوجود.
باختصار أيها البلطجي أنت ملعون مطرود في زمن ربيع الثورات العربية.
الجديدة في 13-7-2011
chahbiouma@yahoo.fr

62. Le samedi, juillet 16 2011, 12:12 par stito

la démocratie israélienne grille l'anarchie marocaine

The Knesset Unveils Its Hidden Treasures

A vast collection of treasures, gift and souvenirs given to Israel has been unveiled by the Knesset, the Hebrew-language daily Maariv reported Thursday.

As the staff of the Knesset storeroom opened the vault on Tuesday, they first removed a black satin jewelry box. Inside, was a gold necklace with a 30-diamond pendant, that shone across the room. Just one of the many dust collecting gifts bestowed upon the Knesset and MKs over the years.
The Knesset has recently begun cataloging its plethora of gifts, some of great value or historic significance, others with sentimental meaning.

“We are taking inventory, and have called in government appraisers, so we can insure the gifts,” Said Dan Amar, Director of the Knesset Logistics Division.

No one can estimate the true value of the Knesset treasures. The diamond pendant necklace, for example, was given to Opposition Leader MK Tzipi Livni (Kadima) by the wife of the king of Morocco during a secret visit to the capital, Rabat, when she was Foreign Minister.

Livni quickly deposited the gift in the Knesset storage vault, as per the law regarding gifts to Knesset members. Livni also received a diamond-and-gemstone gold necklace with a set of gold rings, courtesy of the Jewish Federation of Morocco.

Knesset storeroom workers produced a rolled-up Persian carpet with gold embroidery. It was donated to the Knesset in 1977, “A humble gift from Yaakov Sahim-Halevi, Teheran, Iran” was the inscription it bore. It was originally estimated at 140 thousand shekels, and awaits official appraisal.

In another corner were two ivory tusks donated in the 70s by Morris el-Khadif. Originally estimated at 90 thousand shekels, they may now be of different value, since ivory trade is prohibited at present. They were once on display in the Knesset, but were placed in storage after the trade ban.

The “Representative of the Municipal councils of Stalingrad, Russia” gave the Knesset a leather whip a decade ago. The government of Taiwan gave a small white gramophone-clone radio, and the delegation of the Committee for Foreign Affairs and Security received an original geisha dress, decorated with lilac and jasmine flowers on a visit to the far east.

There were dozens of eastern vases, china sets, porcelain dishes, statuettes, goblets, gold and silver coins, ties, pens, gold-plated cufflinks, portraits, books, albums, and even a 200-year-old bottle of whiskey, all gifts for the Knesset and its members.

Interestingly, the article was picked up by the Chinese language Xinhua and copied in the China's People's Daily Online.

http://www.israelnationalnews.com/N...

63. Le dimanche, juillet 17 2011, 17:17 par Mourad

Ancien officier du Mossad, Tzipi Livni avait parcouru le monde pour défendre le massacre de plus de 1200 Palestiniens commis par l’armée israélienne à Gaza entre décembre 2008 et janvier 2009.

Quelques mois plus tard, lalakome Salma lui offre un collier en diamant pour réitérer l’admiration de la famille royale marocaine pour Israël.

Source : le quotidien israélien Maariv (le soir).

64. Le dimanche, juillet 17 2011, 23:33 par Dar-Dar

L’EPOUSE DU ROI DU MAROC OFFRE UN COLLIER EN OR A LA CRIMINELLE TZIPI LIVNI : Le cadeau du Maroc à Gaza

La princesses Salma, épouse du roi Mohamed 6 a offert un cadeau inestimable à l’ancienne chef de la diplomatie Israélienne Mme Tzipi Livni qui effectuait une visite secrète au Maroc.

Le cadeau en question est un collier en Or, rapporte le quotidien israélien Maarive. Et selon le journal, l’information a été divulguée par Mme Tzipi Livni elle-même lors la de la session ordinaire du parlement israélien consacrée aux déclarations annuelles de patrimoines des responsables israéliens. Selon la loi israélienne, les cadeaux reçus par les responsables israéliens lors de leurs déplacements à l’étranger doivent revenir au trésor public israélien du fait que ces cadeaux appartiennent au peuple israélien. Selon la même source, Mme Livni a reçu ce cadeau lors d’une visite secrète effectuée en 2009 où elle a participé au Forum MEDays organisé par l’institut « Amadeus » à Tanger en Novembre de la même année. L’institut « Amadeus » est dirigé par Ibrahim Fassi Fehri fils du ministre des affaires étrangères du Maroc. Madame Tzipi Livni, lors de son séjour au Maroc était la chef de l’opposition parlementaire israélienne. Cette visite s’est coïncidée avec le mandat d’arrêt international lancé à son encontre par un tribunal britannique qu’il a accusé de crimes de guerre dans la bande de Gaza. Ce qui l’a empêché d’effectuer une visite prévue au royaume unis. Alors, elle a préféré se rendre à Casablanca et Marrakech en secret. Tout cela était connu, mais, on ne savait pas qu’elle avait été reçue par les plus hautes autorités de l’Etat marocain. Mais peut-être que le « collier en or» lui a été envoyé par courrier.

65. Le dimanche, juillet 17 2011, 23:52 par Le Mouvement du 20 Février toujours mobilisé

Le Mouvement du 20 Février toujours mobilisé

Dimanche 17 Juillet 2011

Plusieurs milliers de personnes, dont des marocains et des marocaines, ont manifesté pacifiquement dimanche à Casablanca, Rabat et Tanger à l'appel du Mouvement du 20 février qui revendique des changements politiques et une plus grande justice sociale au Maroc, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les militants du Mouvement et les manifestants monsieur tout le monde étaient présents en masse dans les manifs... «DST (les renseignements marocains) dégage», «non au cumul du pouvoir et de la fortune», «Vive le peuple», scandaient les manifestants...

Dimanche 17 Juillet 2011

66. Le lundi, juillet 18 2011, 13:52 par Citoyen

La réntrée sociale s'anonce très chaude pour le Makhzen ! Car il soufflera ses ultimes bougies médiévales en septembre/octobre !

Le salut du Peuple marocain viendra sûrement par la brise du Nord et plus précisement de Tanger !

Vive le Peuple marocain dans ses diffrentes composantes ! Vive le Mouvement du 20 Février qui a su représenter à merveille cette diversité du Peuple marocain !

Vive la souvraineté du Peuple arrachée aux vampires internes et externes !

Et maintenant que Vive la Démocratie !

67. Le lundi, juillet 18 2011, 14:52 par Marocain

Moi je dis que rien n'est joue au Maroc. Au contraire, on rentre dans une periode de grande turbulence sociale, indecision politique et de perte de legitimite monarchique. Les villes peripheriques et les moyennes et petites villes joueront un role determinant. Le classes moyennes de Rabat, Casa, Fes, Marrakesh seront comme d'habitudes des spectatrices alors que leur monde est en de se refaire sous leur nez! Les petits jeux electoraux sont termines et ne changeront rien a la situation!

68. Le lundi, juillet 18 2011, 15:44 par Citoyen

Voici une dépêche d'EFE qui nargue merveilleusement, plutôt professionnellement l'agence Makhzen Arabe Presse !

L'agence du Makhzen est souvent prise en flagrant délit de mensonge par ses consoeurs étrangères et souvent... d'une façon professionnelle !

Cette agence est une honte pour les pays !

Rabat, 17 jul (EFE).- Decenas de miles de marroquíes salieron hoy a las calles de Marruecos para manifestarse a favor y en contra de la nueva Carta Magna, dos semanas después de que el referéndum constitucional se aprobará por una aplastante mayoría.

La agencia oficial de noticias MAP informó de que más de 160.000 marroquíes se manifestaron en todo el país a favor de la Constitución, y que las mayores concentraciones se registraron en Casablanca, donde participaron alrededor de 20.000 personas, 15.000 en Rabat y 12.000 en Tánger.

Sin embargo, fuentes del Movimiento de 20 de Febrero subrayaron a Efe que en Casablanca hubo una concurrencia de 30.000 personas y en Tánger fue de 12.000, pero en este caso contra la nueva Carta Magna.

En Rabat, jóvenes monárquicos recorrieron la avenida de Mohamed V hasta llegar a la calle de Hassan II, donde se encontraron con los jóvenes del Movimiento 20 de Febrero.

Los agentes antidisturbios controlaron posibles enfrentamientos y bloquearon las calles para impedir el acceso hasta el Parlamento, en cuyo alrededores los manifestantes de ambos bandos gritaron durante más de dos horas sus propias consignas.

Los jóvenes monárquicos levantaron un ataúd cubierto con una tela negra, que simbolizaba el fin del Movimiento 20 de Febrero, acompañados por estudiantes de escuelas coránicas ("madrasas") que llegaron a Rabat desde el sur del país.

"Traidores. Marruecos será libre cuando muera el Movimiento 20 de Febrero", gritaron los manifestantes que apoyan la nueva Constitución marroquí.

La Carta Magna aprobada el pasado 1 de julio, con 98,5% de votos afirmativos, otorga más poder al primer ministro, mientras que el rey cede algunos de sus poderes más simbólicos pero no lo esencial de sus funciones.

Al mismo tiempo, los jóvenes pro reformas repitieron sus habituales consignas en contra del referéndum y pidieron más libertades y la caída del "majzen" (la denominación histórica del sistema político marroquí).

Las pancartas con la foto de Kamal Amari, activista que murió el pasado mes de junio en la localidad de Safi y que, según la Asociación de Derechos Humanos (AMDH), perdió la vida por las heridas sufridas durante una protesta, volvieron a ser las protagonistas de la manifestación del Movimiento 20 de febrero.

69. Le lundi, juillet 18 2011, 20:34 par stito

Le makhzen essai de manipuler les imams et étudiants du corans soussi mais cause perdu

http://www.youtube.com/watch?v=nykA...

70. Le lundi, juillet 18 2011, 20:40 par stito

العدالة والتنمية يطالب بإبعاد الداخلية عن الانتخابات وإسناد الإشراف عليها إلى المحاكم وفتح باب المراقبة للأمم المتحدة والاتحاد الأوربي

Le pjd veut nous dire que le referendum était une tricherie et il s’en-fout de la constitution, par contre il veut que son chef clown devient chef de gouvernement avec seul compétence la Baraka

http://lakome.com/%D8%B3%D9%8A%D8%A...

71. Le lundi, juillet 18 2011, 23:37 par La jeunesse marocaine a décidement dit non à a démocratie au compte goute

Des milliers et des milliers de jeunes se sont abstenus d’aller ni aux plages ni en vacances, rien ne les fatiguent. Ils ont finalement montré qu’ils ont décidé à manifester chaque dimanche jusqu'à ce que leurs demandes soient satisfaites.

Qui sont ces jeunes ? La majorité d’entre eux n’ont jamais été dans aucun parti politique marocain –qu’ils jugent corrompus et figurants. Ils ont compris et veulent faire comprendre au pouvoir marocain qu’ils refusent la démocratie marocaine qui consiste a donner chaque dix ans un petit droit. Ils veulent seulement la démocratie tout court, la démocratie comme elle est mondialement reconnue.
La jeunesse marocaine a décidement dit non à a démocratie au compte goute

Ils ont compris que l’opposition ne peut vraiment se faire que dans un système vraiment démocratique, alors ils ont refusés les partis politiques marocains dits d’opposition. Ils ne sont ni de gauche, ni de droite, ils sont justes des citoyens assoiffés de justice, de dignité, de droit. Le droit de dire oui et le droit de dire non, le droit de faire le jeune et le droit de ne pas faire le jeune, le droit de prier et le droit de ne pas prier, le droit de partager le pouvoir et de ne plus le concentrer entre les mains d’une famille de descendant du prophete, le droit de parler de dire ce qu’ils pensent, le droit d’avoir les mêmes avantages que les Chourafa descendants du prophète, le droit de lire en arabe, en Amazigh en Darija. Bref le droit tout court.

Le pouvoir a-t-il compris ça ? En voyant les manipulations faites aux derniers jours de la nouvelle constitution, apparemment non.

La France, l’avocat du pouvoir marocain en Europe, l’a telle aussi compris ? Non, non plus. La preuve c’est qu’elle a félicité le pouvoir marocain avant et après le referendum sur la nouvelle constitution sans jamais demander l’avis de ces millions de jeunes qui ont initié la demande. Ce n’est pas uniquement la France officielle mais aussi Chiraq –a féliciter le maroc officiel- de son palais de Taroudant qu’il a acheté des misérables Amazighs que la France coloniale a réduit à des simple locataires dans leur propre pays le Maroc qu’ils gouvernaient avant l’arrivée de la France dans le cadre du contrat appelé protectorat en 1912.

Probablement la France prépare un deuxième protectorat français en 2012 après celle de 1912 ? Cent ans après, la France n’a pas compris et ne vas jamais comprendre que ces milliers de jeunes qui manifestent ici dans ces vidéos ne vont plus se laisser faire.

Le 17 juillet 2011, des milliers de jeunes ont envahis les rues pour manifester dans le cadre du mouvement 20 Fevrier. A Tanger toute seul quelques 100.000 manifestants...

72. Le mardi, juillet 19 2011, 04:57 par Marocain

On n'a pas besoin d'etre un genie en physique-chimie pour savoir que ce que le Makhzen a concote ne tiendra pas la route. Ca reprendra de bon dans les semaines, mois ou apres les prochaines elections locales et nationales quand les plus credules se rendront compte que rien n'a change.

73. Le mardi, juillet 19 2011, 18:17 par Jamal

Mohammed VII a aussi ses Mortazi9as :

http://www.youtube.com/watch?featur...

74. Le mardi, juillet 19 2011, 20:50 par Citoyen

Le site demainonline.com qui était accessible tout le temps depuis mon lieu de vacances, ne l’est plus depuis mon lieu de résidence... ! Voici ce qu'il m'affiche :

Forbidden

You don't have permission to access /index.php on this server.

S'agit-il d'une nouvelle attaque cybermakhzénienne ? Ou a-t-il cette fois-ci été hacké par les services israéliens tel que le Mossad ?

Quelqu’un, un des webmasters du site s'il passe par là, peut-il nous renseigner ou nous confirmer l'attaque ?

75. Le mardi, juillet 19 2011, 20:55 par Hicham

@Citoyen

Voilà leur dernier message publié sur FB :
NCORE UNE ATTAQUE CONTRE DEMAIN. L'ATTAQUE EST SURVENUE APRÈS LA PUBLICATION D'UN PHOTOMONTAGE SUR LA BANDE DE HAMMOUCHI.

ATTAQUEZ TANT QUE VOUS VOUDREZ, MAMFAKINCH !

VOICI L'ARTICLE QUE NOUS ALLIONS PUBLIER IL Y A UNE HEURE.

Mustapha Alaoui censure dans son « Hiwar »

Rabat.- Mustapha Alaoui, le conducteur de l’émission télévisée Hiwar, produite par la chaîne de télévision publique Al Oula, n’aime pas les journalistes de l’hebdomadaire casablancais Al Hayat.

Selon des sources dignes de foi, Mustapha Alaoui a refusé d’accepter sur le plateau de son émission d’aujourd’hui, mardi 19 juillet, deux journalistes de cet hebdomadaire dirigé par Mohamed Hafid. Ces derniers, proposés par son amphitryon, Hassan Tarek, membre du bureau politique de l’Union socialiste des forces populaires (USFP, au gouvernement), ont été écartés à la dernière minute.

La règle de cette émission est qu’autant l’invité que l’hôte proposent que des journalistes extérieurs à la chaîne soient invités pour poser des questions. Hassan Tarek a commencé par proposer Mokhliss Seghiouar, journaliste à Al Hayat. Réponse de Mustapha Alaoui : « Non, je ne veux pas. Ce journaliste écrit mal sur moi ».

Quand M. Tarek a proposé un autre nom, un autre journaliste d’Al Hayat, Omar Lebchirit, Alaoui s’est esquivé en promettant une rapide réponse, qui n’est jamais venue.

Mustapha Alaoui est un dinosaure de la télévision publique marocaine de l’époque de Hassan II. Il fait office de crieur public lors des déplacements du souverain dans ses provinces

76. Le mardi, juillet 19 2011, 21:06 par Citoyen

Merci Hicham pour l'info...

77. Le mardi, juillet 19 2011, 21:45 par Citoyen

Voici ce que j’avais écrit ici sur ce blog il y a quelques mois à propos de ce journaliste de pacotille, plutôt haut parleur monophonique du Makhzen suprême et du 1er ministre de Sa Majesté dont le siège de son parti dynastique est occupé depuis plus d’une semaine par plus d’un millier de diplômés sans emploi, constamment bernés par les directives royales :

Abbas El-Fassi, vous savez le 1er ministre du gouvernement de Sa Majesté avec lequel Sa Gracieuse Majesté a insulté + de 90 % de marocains en le nommant à ce poste protocolaire malgré qu’il a berné + de 30.000 jeunes sans emploi, est en visite officielle au Qatar !

« Rabat- L'Emir du Qatar, Sheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani, a reçu mercredi, le Premier ministre M. Abbas El Fassi qui conduit la délégation marocaine aux travaux de la quatrième session de la haute commission mixte maroco-qatarie qui se tient les 23 et 24 février dans la capitale Doha. » 23/02/2011 ©MAP-Tous droits réservés

Vous vous demandez sans doute comme bon nombre d’observateurs pourquoi cette visite maintenant alors que le Makhzen ne porte pas dans son cœur ce petit pays et sa famille régnante ?!

Eh bien, vous savez que ce vent de liberté qui souffle en ce moment dans cette région qui va de Rabat à Ryad ne laisse personne indifférent…même le Makhzen ! Vous me direz que les temps changent tellement et rapidement dans cette région et que le Makhzen n’arrive pas à suivre le rythme des événements qui s’y déroulent !

Pour être franc avec vous, je vous répond par oui et non…

Voilà, Abbas El-Fassi est parti implorer, prier, supplier… l’émir du Qatar d’épargner le Maroc de cette couverture médiatique d’Aljazeera fatale aux régimes despotiques, au cas où !

Vous me direz que l’émir n’a aucune autorité sur cette chaîne d’infos continues et qui est totalement indépendante … En plus, le Makhzen a expulsé cette chaîne et son personnel récemment de Rabat et il a retiré toutes les accréditations à ses correspondants, son siège régional a été transféré en Nouvelle Tunisie Libre et il y a quelques semaines encore le Makhzen a mobilisé tous ses médias de propagande pour insulter la famille régnante du Qatar, même l’épouse de l’émir n’a pas échappé à ses insultes grossières prononcées par le présentateur vedette de la TVM, favori de la dynastie alaouite et qui partage avec elle le même nom : Mustapha Alaoui !

Il a traité l’épouse de l’émir de tous les noms dans une émission phare qu’il anime sur la télé du Makhzen !

Vous me direz qui pourrait au pays du Makhzen souffler à ce journaliste le plus autorisé de tout le royaume ces injures basses proférées à l’encontre d’une dame ?!

Sa tronche et sa voix sont connues de tout le monde, connues par tous et partout jusqu’au fin fond du Maroc, journaliste attitré de Mohamed VI, il l’accompagne partout et commente ses royales activités exactement comme il faisait il y a plus d’une décennie en couvrant les activités de Hassan II ! Pour ainsi dire, le régime n’a pas changé d’un iota, il est toujours le même !

Moralité de la visite : Abbas El-Fassi croit en se rendant au Qatar amadouer… et quand le tour du Makhzen viendra, Aljazeera fermera ses yeux !

A méditer dans les confréries et les marabouts think tanks affiliés au Makhzen !

78. Le mercredi, juillet 20 2011, 02:23 par Taher Zemouri

رسالة إلى علماء وفقهاء السلطان بالمغرب

لقد طلعتم علينا بتصريحات وبيانات وفتاوي للترويج على الدستور الجديد الممنوح من الطاغية المليك محمد السادس والذي فاز بطبيعة الحال وكما هو معتاد عن طريق التزوير, هذا ليس بغريب عنكم بأنكم تنسون شريعة الله وتقدسون وتسبحون وتمجدون وتعظمون مولاكم وسيدكم المليك الطاغوت الذي لا يحكم بما أنزل الله والطاعة والولاء له وتفتون أن كل من نصحه يعتبر مرتد وخارج عن الأصول الشرعية والأداب المرعية لمؤسسة الأمانة العظمى وأولي الأمر, ياترى ماهي هاته الأصول الشرعية والأداب المرعية لمؤسسة الأمانة العظمى وأولي الأمر؟ فسروها بعلم الواقع وعلم الدليل الشرعي إن كنتم صادقين ؟ أم هي أصول النفاق والتضليل من المداهنة والتملق والمدح والكذب وشهادة الزور أم أن هذا تهويم وتوهيم منكم لصرف عقول المغاربة عن حقائق الواقع الذي تتسترون عليه وتضليلهم عن معرفة حكم الشرع في مخادعة لهم عن الحق الذي يجب الإلتزام به والعمل بأحكامه.
إن العالم أو المفتي لا بد له أن يحيط بنوعين من العلم, علم الواقع وعلم الدليل الشرعي, وإذا ما إختل نوع أو نقص لم توافق فتواه أو علمه بالحق والصواب, ومن أعظم المصائب التي أبتليت به أمة الإسلام في المغرب بالخصوص وفي العالم العربي بالعموم علماء يقرون بصلاح حاكم جائر ظالم لا يحكم بالعدل وفاسق على أدنى تقدير يفتون بوجوب البيعة والطاعة والمولاة له, كما أنهم يفتون بالتكفير والردة والخروج عن الملة لكل من يشير بالنصيحة والهدى والإستقامة له, كأن ذلك الحاكم هو نبي مقدس مبعوث من السماء بوحي لم يوحى به أي نبي من قبله ولا من بعده, يحكم به وبدونه يتوقف كل شيء, تتوقف الأمطار من السماء أو تشرق الشمس ولا تعرف الأمة ماتقدم ولا تأخروتصبح الكوارث والأمراض والجوع, فالأمر بيده لوحده هو الذي يعفوعن من يريد ويغني من يريد ويظل الحاكم المستبد الواحد الأحد. هكدا إستهزأ بالمغاربة وضحك على عقولهم في عهد الإستعمار الفرنسي عندما أطلقت شائعات خرافية لا يصدقها حتى الحمار بعد نفي السلطان محمد الخامس من المغرب بأن صورة محمد الخامس قد بانت في القمر.
وعن قول الله عز وجل: ولا تركنوا إلى الذين ظلموا فتمسكم النار وما لكم من دون الله من أولياء ثم لا تنصرون (هود 113), يا أيها الذين أمنوا إن تطيعوا الذين كفروا يردوكم على أعقابكم فتنقلبوا خاسرين, بل الله مولاكم وهو خير الناصرين (أل عمران 149-150).
البيعة ثبت بالكتاب والسنة وبالإجماع ولا تصح شرعا للحاكم الفاسق أوالظالم الذي لا يحكم بشرع الله بل وجب عصيانه, ومن المجمع عليه عند علماء المسلمين المخلصين لله أن الحاكم الذي يحكم بغير ما أنزل الله شرعا, لا تجب طاعته في معصية الله, فلا طاعة المخلوق في معصية الله.
إن مؤسسة الأمانة العظمى هي أمل مسلم عالم مطلع على حقيقة الدين, هي أمانة إنقاذ أحكام الشريعة التي يقوم عليها عقد البيعة بين الحاكم والمحكوم, وبدون أداء هذه الأمانة لا يصح ولا يجوز عقد ولا بيعة ولا يكون الحاكم ممن تجب طاعته تبعا لطاعة الله ورسوله صلوات الله عليه وسلامه, وهذا أمر تتسترون عليه بكل ضلالة وبهتان عندما تنطقون بالأيات الكريمة من القرأن الكريم في غير منازلها تحرفون الكلام عن مواضعه وتحتجون بنصف حذيث أو بحذيث مع وجود ما يخصصه أو يقيده, وإلا فأعيدوا قراءة الأية الكريمة إن كنثم صادقين: ( وأطيعوا الله وأطيعوا الرسول وأولي الأمر منكم, فإن تنازعتم في شيء فردوه إلى الله) أرأيتم لو كانت طاعة الحاكم التي تطلبونها تؤدي إلى معصية الله ورسوله صلوات الله عليه وسلامه, وهنا قال المولى عزوجل في بقية تلك الأية الكريم: فإن تنازعتم في شيء فردوه إلى الله ورسوله, الأصل في النزاع ليس على الله عزوجل ولا على رسوله صلوات الله عليه بل في أولي الأمر, فولي الأمر لا يختلف عن بقية البشر ليس بنبيا ولا يوحى إليه بوحي من السماء, وليس معصوم من الخطايا لكن الأهم توجد فيه مواصفات الولي الصالح الذي يخاف الله بإجتناب المعاصي, هل هو يحكم بما أنزل الله أم لا ؟ هل تجوز الطاعة والولاء له أم لا ؟ أريتم بكل وضوح أن طاعة الحاكم التي تطلبونها هي موضع نزاع والرجوع إلى أحكام الله عز وجل حين قال في عدة أيات من القرأن الكريم:
ومن لم يحكم بما أنزل الله فؤلائك هم الكافرون (النساء 59)
ومن لم يحكم بما أنزل الله فؤلائك هم الضالون ( المائدة 44)
ومن لم يحكم بما أنزل الله فؤلائك هم الفاسقون (المائدة 45)
وعن رسول الله صلوات الله عليه وسلامه: لا طاعة لمن عصى الله عز وجل. أين هي مواقفكم وواجبكم بالأمر بالمعروف والنهي والمنكر, فهل ما أصبح عليه المغرب اليوم من تحكم في السلطة وعلى رأسها حاكم طاغوت فاسد ومفسد لوطي لا يحكم بشريعة الله يسانده في حكمه علمانيين وأحزاب مضللة تدعي أن لها مرجعية إسلامية كحزب العدالة والتنمية ممثلة برئسيها المنافق الكبير ذو اللسان الطويل عبدالإه بن كيران الذي لا يعرف من الإسلام سوى التسبيح والتقديس لتلك الملكية الفاسدة والمتعفنة وبإماراة أميرالمؤمنين اللعينة والمزيفة التي يستند بها ذلك الحاكم الطاغوت اللوطي اللعين لممارسة حكمه الديكتاتوري المستبد القائم بالقمع والترهيب والنهب وتشييع الفوافحش والمنكر من لوطية ورذيلة وذيوثية, ألا تشاهدون يوميا ما وصلت إليه البلاد من إنحطاط في القيم والأخلاق وأصبحت اللوطية والرذيلة والذيوثية و الفساد والخمور والقمار والمخدرات والتعامل بالربى ناهيكم عن الجريمة والشعوذة والتبرك بالأضرحة تدمر الهوية الإسلامية للمجتمع المغربي, والمهرجانات الساقطة للسينما والرقص والغناء التي تقام تحث إشراف المليك اللوطي اللعين أو أحد من أمراء أو أميرات الفسق يستدعى إليها لوطيون وساحقات عرات وتلك الأموال الطائلة التي تنفق على تلك المهرجانات الساقطة وتنقل مباشرة على القناتين المغربية ودوزيم للمشاهد المغربي لتحطيم هويته الإسلامية والإنحراف عنها ونسبة كبيرة من الشعب المغربي تعيش في التخلف والجهل والفقر والتهميش, ولا يخفى عليكم إستدعاء المغني اللوطي إلتون جون الذي قام حفلة غناء في عاصمة مملكة الفساد واللوطية للمليك اللوطي اللعين, وفي عهده أصبح الرجل يتزوج بالرجل والسماح بحرية أوسع لممارسة اللوطية والرذيلة وإنتشار كل أنواع الكفر والفسق, ولا يخفى عليكم كذلك تلك الكارثة التي كانت ستلحق بالمغرب بالقيام بأول مهرجان عالمي للوطيين والساحقات في مدينة مراكش بعد أول مهرجان للسينما العالمي الذي إنعقد بنفس المدينة, فأين إذا مواقفكم من هاته الأوساخ والأعمال الشيطانية ؟ وأنثم تعرفون جيدا أن النظام الملكي الفاسد والمتعفن يحارب الدين عن طريق إعلامه اللعين ويشن حربا ظالما في جهاز المخابرات ومراكز الأمن والسجون السرية منها السجن السري بتمارة على كل ملتزم ومتمسك بدينه بإلقاء التهم الباطلة له تحث مظلة مكافحة الإرهاب التي تترأسها أمريكا بتقديم مساعدات مالية مقابل كل سجين للسلطات الأمنية بالمغرب, أليس هذا ظلم يمارس على إخوانكم في السجون وعار عليكم بالسكوت ولا تستنكرون ذلك ؟ فأين مواقفكم من أهل العقيدة والسنة الذين رمي بهم ظلما في سجون الطاغوت الظالم تحث غطاء مكافحة الإرهاب بالتهم الباطلة مورس عليهم كل أنواع التعذيب الجسدي والنفسي والإغتصاب بهتك الأعراض بجلوسهم على قارورات من الزجاج في داخل دبورهم وضرب جهازهم التناسلي بالكهرباء والعصي فأي إمارة أمير المؤمنين هاته؟ وأي إحترام حقوق إنسان يطبل إليه المليك الطاغوت ونظامه الديكتاتوري القمعي؟
عبودية مطلقة للميلك يركع ويسجد له وتقبل يديه ويلقب بإسم الجلالة, أليس هذا نوع من الشرك الإلهي؟ أموال طائلة تنفق يوميا على المليك اللوطي اللعين وعائلته وقصوره بدون رقيب ولا حسيب, أموال وخيرات وثروات وممتلكات البلد تنهب من طرف المليك اللوطي اللعين وعائلته وأصدقائه وأنثم صامتون لا تنهون عن هذا المنكر, ولا يخفى عليكم تلك الأراضي للأحباس التابعة لوزارة الأوقاف كيف تم تسليمها من طرف الوزير النصاب توفيق للكاتب الخاص للملك منير الماجدي بمساعدة محافظ عقارات الأحباس.
بأي شرع يعفى المليك الطاغوت اللوطي اللعين على مجرمين في كل مناسبة قد إرتكبوا جرائم بعدما حوكم عليهم بعقوبة حبسية فلا يقضوا منها إلا فترة قليلة حتى يطلق سراحهم بإعفاء ملكي؟ ألم يصبح هذا العمل يشجع المزيد من الإجرام وأصبحت نسبة الجريمة في إزدياد مرتفع ومخيف؟
وبأي حق ينفق المليك اللوطي اللعين بهبات وصدقات من أموال الدولة لكل من يتسول إليه علما أن معظم بقية شرائح المجتمع المغربي من الفقراء والمعوزين والعاطلين عن العمل هم بحاجة إلى مساعدات إنسانية من الواجب تقديمها لهم كحق إجباري لكل مواطن محتاج لها وليس بهبة أو صدقة يقدمها المليك اللوطي اللعين لمن يشاء؟
كثير من أئمة وفقهاء الدين بالمغرب قد باعوا دينهم وقيهم وأخلاقهم أمثال الشيخ عبدالرحيم النابلسي الذي أفتى بالخروج عن طاعة سيده الملك بالزنديق, والشيخ عمر القزابري الذي هتف أمام الجموع بأنه مع سيده قائلا له: والله لوخضت بنا البحرلخضناه معك وماتخلف منا أحد, فلا بد من الرد على هاذين الشيخين اللذان هما أدريا بالقرأن الكريم, عن قول رسول الله صلوات الله وسلامه: أخوف ما أخاف على أمتي منافق عليم اللسان يجادل بالقرأن, بالنسبة للشيخ النابلسي نريدك أن تفتينا ماهي مقومات أمير المؤمننين ؟ وشروط البيعة والولاء للحاكم الذي لا يحكم بما أنزل الله كحال الطاغوت اللوطي حاكم المغرب اللعين؟ عندما يكون جوابك صادقا ومخلصا لله سيتبين الخيط الأبيض من الأسود ومن هو الصالح ومن هو الزنديق. أما بالنسبة للشيخ القزابري, والله لو كنت صادقا مع الله عز وجل ومع نفسك لقلت للمليك اللوطي الطاغوت اللعين: لوخضت بنا لجهنم لخضناها معك وماتخلف معنامنافق أوزنديق.
إتقوا الله ياعلماء ويافقهاء السلطان في دينكم الذي هي عصمة لكم وفي أمتكم التي هي على أعناقكم إجتهدوا بكل صدق وإخلاص لله بالأمر بالمعروف والنهي عن المنكر وقولوا كلمة حق في وجه ذلك الحاكم الجائرالظالم اللوطي الذي يشييع الفواحش والمنكر ويستعبد الناس وينهب المال والثروات ولا يحكم بما أمره الله, نعرف أنكم مأجورون من لدن وزارة الأوقاف, لقد بعتم دينكم مقابل المال, حتى أصبحتم تحللون ما حرمه و تحرمون ما حلله الله وأصبح الفاسق عندكم هو الولي والصالح هو الكافر. هيهات ثم هيهات بالتلاعب بالدين من أجل مصالح الحاكم الطاغوت المستبد وبالقوانين والدساتير التي لم يأتي الله بها من سلطان ومن أجل مصالحكم بالنفاق والتضليل وإجتناب قول الحق, فسؤوليتكم ليست بالسهلة وكل كلمة تنطقون بها ستحاسبون عليها أمام الله عز وجل وإعلموا أن الدنيا فانية وأنكم لله ترجعون.
لا تستغلوا حب الناس إلى قرأتكم الممتعة والجميلة من أيات الله عز وجل لتسخيريها للترويج والدعايات الباطلة والقوانين والدساتير التي لم يأتي الله بها من سلطان وقذف الناس بهتانا والتملق للحاكم الجائر الظالم اللوطي اللعين الذي يشيع في الأرض فسادا.
إن أخطر أمراض المجتمع هو النفاق, فإذا ما أبتليت به أمة إلا وأضحى الذل رائدها, وها نحن نشهاد في مجتمعنا تلك الفئة المنافقة من علماء الدين وأحزاب الخزي والعار كم أصبح الذل هو رائدها بالتطبيل والتمجيد والتسبيح والتقديس وبالركوع والسجود وتقبيل اليد للمليك اللوطي اللعين ويباركون له في دستوره الممنوح الذي يجعل منه أمير المؤمنين, وياله من نفاق وكذب متى كان أمير المؤمنين لوطيا يشييع الفواحش والمنكر ومستشاريه من اليهود وزوجته وأخواته متبرجات تبرج الجاهلية في شواطئ أمريكا والمكسيك والبرازيل والجلوس على مع أحبائهن من اليهود والنصارى على طاولة الخمور وأخوه أكبر زنديق يبدر أموال الأمة على الباغيات في الدول الغربية وأمريكا والمكسيك والبرازيل, وكلكم تعلمون أن المليك اللوطي اللعين وعائلته هم شر البلية فاسدون ومفسدون لكنكم منافقون مخاضعون مضللون خنتم أمانة وعهد الله تجادلون القرأن بألسنتكم بكل ضلال وبهتان لإرضاء سيدكم ومولاكم الطاغوت, سيكون عذابكم في القبر وفي يوم الحشر أشد عذاب عند الله عز وجل وإعلموا جيدا سوف لن ينفعكم لا مال ولا سلطان.
ولقد ذرأنا لجهنم كثيرا من الجن والإنس لهم قلوب لا يفقهون بها, ولهم أعين لا يبصرون بها, ولهم أذان لا يسمعون بها, أولائك كالأنعام , بل هم أضل, أولائك هم الغافلون (الأعراف 179)
إن الذين يكثمون ما أنزل الله من الكتاب ويشرون به ثمنا قليلا أولائك ما يأكلون في بطونهم إلا النار ولا يكلمهم الله يوم القيامة ولا يزكيهم ولهم عذاب أليم (البقرة 174)
ألم يأن للذين أمنوا أن تخشع قلوبهم لذكر الله وما أنزل من الحق ولا يكونوا كالذين أوتوا الكتاب من قبل فطال عليهم الأمد فقست قلوبهم وكثير منهم فاسقون (الحديد 27)
عن قول رسول الله صلوات الله عليه وسلامه : لا إيمان لمن لا أمانة له ولا دين لمن لا عهد له.

طاهر زموري
مناضل أمازيغي أحد أبناء شهداء الأطلس الأحرار

79. Le mercredi, juillet 20 2011, 10:20 par Citoyen

Voici un excellent article à lire et à relire par les pro-démocrates et les antidémocrates :

Le mouvement du 20 février ou le coup d’Etat chronique

14.07.2011 Salah Elayoubi 

Le Maghzen, avait tablé sur son essoufflement.

Les démocrates avaient craint pour la vie de ses dirigeants.

Les capitales occidentales le qualifiaient d’exception marocaine.

Nos pseudo-gauchistes, ceux que le régime avait pris sous son aile, y voyaient une sorte de crise d’adolescence que la faim et la soif allaient épuiser et ramener à la maison.

Au Palais, on avait imaginé une énième ruse, pour le vider de sa substance.

Cinq mois plus tard, le Mouvement du 20 février est toujours là.

Il a, non seulement, résisté à l’épreuve du temps et à celle des complots, mais il a mûri, s’est bonifié et appris à se jouer des pièges et des attaques du régime pour le réduire au silence, le discréditer ou jeter l’opprobre sur ses membres.

Ce qui avait commencé comme une kermesse dominicale, tout juste gâchée par une pluie matinale, s’est transformé en une formidable caisse de résonance des revendications du peuple marocain, après un demi-siècle de répression aveugle.

Inquietés par son succès grandissant et son effet d’entraînement, les caciques du régime, et ceux acquis à ses desseins les plus sombres, donnent de la voix, pour expliquer à qui veut bien les entendre, que le mouvement aurait perdu toute crédibilité, car noyauté par les islamistes.

Que penser, dès lors, en terme de crédibilité, de ce régime qui, déjà, sous Hassan II, avait instrumentalisé l’Islam et qui, aujourd’hui, reprend les mêmes archétypes, n’hésitant pas à mobiliser « ses islamistes », auxquels il prend la précaution d’adjoindre, en guise de supplétifs, des crapules de bas étage ?

L’air de rien, le roi nous a rejoué la vieille partition de la constitution réformée et du référendum. Et non content de gagner une partie facile, il s’est acharné, toute honte bue, jusqu’à amplifier sa victoire par le truchement de la fraude, pour la transformer en plébiscite stalinien pour lui-même.

En renouant avec les pratiques que l’on croyait enterrées avec son père, Mohamed VI apporte un cinglant démenti au mythe que nous serions entrés dans une nouvelle ère.

En réalité, on l’aura compris, jamais la monarchie ne s’amendera, car elle se retrouve comptable de plus d’un demi-siècle d’atrocités, de prédation économique et de confiscation des libertés les plus élémentaires. Les courants jusqu’au-boutistes, gravitant autour du palais et qui sont impliqués dans les crimes de sang ou les crimes économiques, n’auront de cesse de faire barrage à toute initiative démocratisante, afin de protéger leurs arrières.

Toutes les mesures prises pour, prétendument, racheter, réparer ou effacer les crimes de la monarchie relèvent de la cosmétique, comme cette Instance Equité et Réconciliation au goût amer d’inachevé ou ces différentes commissions aussitôt nommées, aussitôt mises en sommeil. Si au moins le régime avait la décence de ranger au placard ses bourreaux repus et vieillissants, au lieu de continuer à utiliser leurs sévices, empruntés à l’ère de Hassan II.

Le roi qui a amplifié de façon exponentielle, la prédation économique et y a associé sa famille, sa belle-famille, son entourage et ses amis de l’étranger, n’a, désormais, plus d’autre choix que la fuite en avant.

Concéder de véritables pouvoirs au peuple, remettrait sérieusement en question la tranquillité dans laquelle baignent ses affaires et l’impunité avec laquelle il les entreprend, en abusant de ses pouvoirs.

Courir le risque de devoir, un jour, s’expliquer sur l’origine de la fortune de la famille royale, ou encore rendre des comptes sur le recel et le blanchiment des fonds détournés par son père, ne doit pas nécessairement vous aider à trouver le sommeil du juste.

Jusqu’à son confort personnel qui serait menacé, la liste civile exorbitante dont il bénéficie, pouvant, dès lors, être contestée et discutée publiquement par un parlement souverain. Sans oublier cette lamentable affaire aux relents d’escroquerie, que constitue la vente des palais royaux par Hassan II aux domaines. Le roi en est l’usufruitier autoproclamé et pourtant, nous devons en assurer le luxueux entretien.

Tout dans le comportement de Mohamed VI, met sérieusement en doute son honnêteté intellectuelle, sinon son honnêteté tout court. Refusant obstinément d’entendre la voix de la raison et celle de la sagesse, il s’est consciencieusement appliqué à rater tous les rendez-vous que lui a fixés l’histoire et ceux que lui a suggérés son peuple.

Nul ne pourra, dès lors, accuser le peuple marocain d’avoir pêché par excès de précipitation, de manque de patience ou de violence. Mais nul ne pourra, non plus, lui reprocher de s’être tu face à l’ignominie, pendant un demi-siècle, puisqu’il n’a jamais cessé de rappeler ses droits légitimes, faut-il le rappeler !

Les jeunes qui marchent aujourd’hui dans nos rues, pour les principes universels de dignité, de liberté ou encore d’égalité, n’ont d’autres armes que des slogans et leurs poitrines. Malgré cela, ils sont pourchassés comme du bétail à qui l’on aimerait faire regagner l’enclos, à coup de gourdin. Ils sont emprisonnés, humiliés, torturés, insultés par des policiers ignorants et voyous, avant d’être livrés à une justice, dont le moins que l’on puisse dire, est qu’elle est téléphonée. Pour comprendre ce que leur mouvement signifie, il faut se souvenir que leurs propres parents, ont connu les affres de la dictature. Que peut-on souhaiter d’autre, à sa progéniture qu’une vie meilleure que celle que l’on a soi-même vécue ? Ceci explique sans doute cela !

La monarchie, par son comportement inique et ses pratiques douteuses, porte en elle les germes de sa propre destruction. Les jeunes du 20 février ont, sans doute, compris que le temps travaillait pour eux. Et même s’ils expérimentent jusque dans leur chair, le prix du succès, ils font mieux qu’un coup d’Etat ou un putsch de palais. Ils ébranlent chaque jour, un peu plus le pouvoir.

Marquons une pause et souvenons-nous de ce fameux Mémorandum que le Cheikh Yassine avait adressé en début de règne à Mohamed VI. Deux phrases y prennent, aujourd’hui une signification toute particulière:

La première exprime l’espoir fou, de voir le pays malade de sa dictature, entrer en rémission et prendre la place qu’il mérite dans le concert des nations civilisées. Elle disait en substance :

- « Le jeune monarque, Mohammed VI, jouit d’un capital-sympathie évident auprès de la jeunesse marocaine. Celle-ci semble découvrir en lui un copain, un symbole de délivrance et une promesse fraîche d’un avenir meilleur. Pendant les premières semaines de son règne, et partout où sa campagne d’inauguration le conduisit, le jeune roi est salué avec un enthousiasme juvénile réel et débordant »

La seconde est moins légère, puisqu’elle nous racontait déjà, l’histoire d’une faillite annoncée, et dont nous aurions bien fait l’économie :

- « On ne peut continuer à jeter la poudre aux yeux du monde, quand le Maroc est sur le fil du rasoir. On ne peut agir de la sorte quand le compte à rebours est déclenché. »

Il est pour le moins naturel que l’ego faisant, chacun de nous s’éprouve meilleur que son voisin. Cela relève presque de l’instinct de survie. Mais qu’une infime minorité pense qu’elle pourra, ad vitam aeternam, entretenir la légende qu’elle aurait droit de préemption sur plusieurs millions d’individus, relève de la stupidité pure et simple.

https://www.facebook.com/salaheddin...

http://eplume.wordpress.com/2011/07...

80. Le mercredi, juillet 20 2011, 12:26 par Mourad

Ce dimanche 17 juillet, tu manifesteras !

Dans cette vidéo, qui circule sur le web, réalisée par un journaliste de Hespress, on voit des imams et fqihs aigris, attendant devant des bus. Dépêchés de plusieurs villes du sud marocain à bord de 50 bus (selon un intervenant dans la vidéo), ces imams ne mâchent pas leurs mots : « on nous a menti, on nous a dit qu’on allait réciter du coran sur la tombe de feu Mohamed V en présence de sa majesté le roi Mohamed VI. Une fois ici, on nous dit qu’il faut manifester » annonce l’un d’eux. Un autre poursuit « J’ai soixante ans moi, et je n’y connais rien aux manifestations, je n’ai rien à voir là dedans ».

http://www.youtube.com/watch?v=GyfN...

81. Le mercredi, juillet 20 2011, 12:41 par Citoyen

Hespress, ce portail très noyauté par les agents des services de Sa Majesté, fait déjà campagne pour le fasciste déguisé en islamiste…

Les stratèges du Makhzen croient qu’ils peuvent encore duper le peuple comme ils l’avaient dupé avec l’autre fasciste déguisé en nationaliste !

82. Le mercredi, juillet 20 2011, 12:51 par Citoyen

Ils veulent que ces imams crient à la gloire du despote comme font ces troupeaux de dignitaires du régime lors de cette cérémonie esclavagiste :

http://www.youtube.com/watch?v=3a1m...

La « Bei3a » ou la reddition infamante

18.07.2011 | Salah Elayoubi |  eplume.wordpress.com

Il y a comme cela, des images qui vous font remonter le temps, pour vous téléporter brutalement au Moyen-âge, vous font sérieusement douter du moment que vous êtes en train de vivre et vous donnent la nausée.

Celles de l’allégeance, communément appelée « Bei3a » font résolument partie de cette catégorie.

Le temps d’une cérémonie, le roi a tombé le costume à plusieurs milliers d’Euros pour se travestir en « Amir al Mouminine ». Il a également troqué le roadster allemand et le rock ou le blues endiablé de sa puissante sono, pour un arabe barbe et la musique de la garde royale.

Autour de lui, s’activent une garde rapprochée pléthorique et des intimes triés sur le volet. Le tout fait penser à un essaim d’abeilles autour de la reine. Le tintamarre alentour, est digne d’une fête foraine.

Le roi reçoit, ce jour, l’allégeance de tout ce que compte le pays comme élites civiles ou politiques et hauts fonctionnaires. Ainsi, le peuple, à travers ses représentants, est supposé témoigner « son indéfectible attachement au trône alaouite », selon l’expression consacrée.

La cérémonie a quelque chose d’ubuesque pour le roi, en même temps qu’elle est empreinte d’une cruauté sans nom pour ceux qui, pourtant, lui témoignent leur allégeance. L’Islam recommande au chef d’épargner l’amour-propre et la dignité de ses administrés. Le roi marque ostensiblement son indifférence pour cette recommandation, en même temps qu’il affiche un mépris souverain pour ceux venus lui prêter obédience et s’incliner devant lui.

Vêtus de la lourde tenue traditionnelle marocaine avec séroual, tunique à manches longues et gilet, le tout enveloppé dans un burnous, capuchon rabattu sur la tête, les participants gouttent d’abord sous un soleil de plomb, au plaisir de l’attente interminable, que leur a concoctée le protocole du palais. La cérémonie entamée, par trois fois, ils doivent s’incliner par groupe d’une cinquantaine, en prononçant la formule consacrée « Allah ibarek fi 3oumr sidi ». Puis ils sont poussés, sans aucun ménagement, à dégager l’esplanade, au pas de gymnastique, par une cohorte d’esclaves du Palais, pendant que le roi avance de quelques pas sur sa monture, en direction du prochain groupe. Au cours de ce sprint au goût de ridicule, qui fait ressembler nos compatriotes à quelques bipèdes d’une espèce inconnue ou encore à des pingouins malhabiles, désappointés de se retrouver là, par des températures infernales, il n’est pas rare de voir ceux qui ont commis l’erreur de chausser les fameuses babouches traditionnelles en perdre une, voire les deux, dans la confusion générale et se retrouver en chaussettes. Plus tard, la cérémonie terminée, les nettoyeurs les récupéreront comme autant de trophées risibles, après la bataille et que personne, par décence, ne s’abaissera à venir réclamer.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, bon nombre de participants à cette cérémonie infâmante et dégradante, ont déployé des trésors de ruse et de persuasion, pour que leur nom soit couché sur la liste de ses récipiendaires. Tout ce petit monde qui compte jusqu’à plusieurs milliers d’individus, obéit à une convocation, à laquelle nul ne peut plus se soustraire, une fois qu’elle est émise, sous peine de crime de lèse-majesté.

Détail sordide, mais qui a son importance, aucune commodité n’ayant été prévue sur l’esplanade du Palais, ceux qui craignent une incontinence ont, pour les plus prudents d’entre eux, choisi de sauter un, voire plusieurs repas. Les autres portent des couches-culottes où ils sont déterminés à se soulager en toute quiétude, si le besoin s’en faisait sentir.

Sur une tribune dressée face à l’esplanade, quelques « privilégiés », ponctuent chaque sprint par un tonnerre d’applaudissements et apprécient d’autant ce spectacle d’un autre âge, qu’il leur aura été épargné, pour un temps, de figurer dans cette arène de l’infamie, où les élites de la nation viennent singer la reddition d’un peuple vaincu, avant même qu’il n’ait livré bataille.

Quelle obscure jouissance procure au despote le sadisme de cette avanie et son anachronisme ? Pense-t-il se grandir, le temps de cette humiliation suprême infligée à ses contemporains ?

Quant à ces hommes investis de la mission de représenter le peuple marocain, quelle image espèrent-ils dispenser d’eux-mêmes ? Quel signal pensent-ils envoyer à leur famille, leur épouse et leur progéniture, dans ces moments où ils ont ravalé toute fierté et bu toute honte, à se soumettre au caprice d’un seul homme ?

Et nous, aurions-nous combattu le colonialisme pour remettre en selle cette monarchie schyzophrénique, capituler face à son despotisme et lui rendre armes et couleurs sans conditions ? Est-ce dans cet « à-plat-ventriste » qu’il nous sied de voir nos représentants ? Avons-nous à ce point perdu tout honneur et toute dignité, pour supporter, sans sourciller, que nos élus donnent ainsi le spectacle de leur veulerie ?

Tel un flibustier méprisant et hautain pour ceux qu’il vient de vaincre, le roi, dans cette production grandeur nature, exclusivement dédiée à son égo disproportionné, se retrouve un peu plus absolutiste que quelques heures auparavant. Satisfait, il regagne ses quartiers, pour y retrouver son clan et fêter dignement l’évènement.

Mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, et il se pourrait bien qu’un jour, par un juste retournement dont l’histoire a le secret, « notre ami » se retrouve, à son tour, en posture de perdre un peu plus qu’une simple paire de babouches.

http://eplume.wordpress.com/2011/07...

Un spectacle digne des films du Moyen-Âge, regradez :

http://www.youtube.com/watch?v=3a1m...

83. Le mercredi, juillet 20 2011, 17:29 par Soulaymane

J'ai fait un rêve : Nous serons les derniers à parachever notre printemps arabe, juste après la Jordanie et juste avant l'Algérie. Après ça sera le bouquet final : l'Arabie Saoudite.
Vive le printemps arabe. Vivent les peuples.

84. Le mercredi, juillet 20 2011, 17:42 par soulaymane

Le mouvement du 20 février doit tirer les leçons des ses cinq mois de gestation et de luttes.
Il faut instaurer une rupture radicale avec l'idée que les marocains ne sont pas prêts à renoncer à la monarchie.
D'abord parce que ce n'est pas si évident que cela puisse paraître. Qui a prouvé que les marocains préféraient la monarchie mafieuse à la démocratie ? Quelle étude scientifique ?
Ensuite parce que jamais les peuples ne sont prêts au moment où le changement frappe à leur porte. Quelle révolution a été accueillie avec un enthousiasme généralisé et sans résistance ?

La carte de la monarchie constitutionnelle et démocratique a échoué car "LE ROI RÈGNE OU MEURT".

Le régime a démontré par ses comportements récents, qu'ils vit ses derniers mois. Les marocains honnêtes et désireux de dignité et de liberté doivent en tirer les leçons et rompre avec cette arnaque mystificatrice renforcée à coup de milliards de dirhams, de répression, d'intimidation et de matraquage médiatique.

Marocains libres réveillez-vous !

85. Le mercredi, juillet 20 2011, 18:05 par soulaymane

"Cède un peu de tes larges pouvoirs Monsieur le gentil Roi ! "
Vous ne trouvez pas ça enfantin ?
On aurais dit "Abdique sale Roi", il nous aurait massacré jusqu'au dernier mais au moins il nous aurait pris pour des adversaires sérieux.
En vérité je vous le dis, le Roi nous a royalement ignorés. Au mieux il nous a pris pour des enfants de coeurs, ou des enfants tout court, cons et niais de surcroît.
Rendons-lui la pareille. Ignorons-le.
La constitution n'est plus à l'ordre du jour. Le seul mot d'ordre stratégique qui vaille c'est "Liberté et dignité maintenant et tout de suite, justice et rendus des comptes, solde du régime et de ses sbires quel qu’en soit le prix"
Pacifiquement ou pas ? Ce n'est qu'une question tactique. Pacifiquement si possible mais dans la violence et le sang s'il le faut.

Marocains amoureux de la liberté, levez-vous ! secouez-vous ! Il est grand temps. INTAFIDOU !

86. Le mercredi, juillet 20 2011, 20:06 par Hicham

@soulaymane

"le Roi nous a royalement ignorés. Au mieux il nous a pris pour des enfants de coeurs, ou des enfants tout court, cons et niais de surcroît."

C'est exactement ce qu'il fait. Pendant que les gens manifestent encore, qu'il faut préparer les élections, les diplômés chômeurs manifestent....etc. Sa majesté est en congé dans le nord du Maroc et on l'a même vu accompagné de son ami, un certain L'Hima.

87. Le mercredi, juillet 20 2011, 20:52 par Citoyen

Hicham, as-tu des nouvelles de notre ami Lmrabet ? demainoline.com est toujours inaccessible !

88. Le mercredi, juillet 20 2011, 22:16 par Citoyen

Voici un billet parodique d'Abdelhak Serhane sur la démocratie hassanienne devenue mohamedienne par la magie d’un référendum makhzénien au score stalinien, de presque 99 % de « OUI » à Sa Majesté Chérifienne, déniché chez « Mediapart », portail parisien polémique qui ne fait plus la Une des médias depuis l'éteinte de la dernière étincelle de l'affaire Bettencourt en attendant le dénouement de la braise-affaire Strauss-Kahn ...On est en juillet 2011 et c'est « News of the World », journal londonien, et Murdoch l’australien qui font désormais la Une des médias !
-------------------------------------------------------

Un printemps sans Maroc

20 Juillet 2011 Par Les invités de Mediapart
Edition : Les invités de Mediapart

Amer, l'écrivain marocain Abdelhak Serhane revient sur le plébiscite obtenu, avec 98,49%, par le roi Mohamed VI au référendum sur la nouvelle constitution du Maroc qui s'est déroulé le 1er juillet 2011. Un scrutin bidon qui a mis fin à l'espoir politique porté par les révoltes du Mouvement du 20 février.

------------------

«A l'ombre de tes mains, les mots tremblent pour nommer les maux de notre être arabe.» M.H. Samrakandi

Le 1er juillet 2011 a mis fin à l’agitation des révoltés du dimanche et au suspense des Marocains. Leur pays est entré de plein pied dans l’Etat de droit d’une monarchie démocratique constitutionnelle, moderne et sociale avec 98,49% de oui au référendum proposé par Sa Majesté le roi Mohamed VI à son peuple en faveur de la nouvelle constitution. De son temps, Driss Basri réalisait des résultats à peine plus élevés avec 99,99% pour combler notre égo, faisant de nous un peuple performant, exceptionnel, et de notre roi «mahboub al jamahir» (l’adoré des foules !).

Mais, ne nous trompons pas d’époque ni de système! Les années de plomb sont loin derrière nous et l’époque de Derb Moulay Chérif, Dar Moqri, Agdez ou Tazmamart est révolu. Le petit centre de Témara n’est rien d’autre qu’une malheureuse parenthèse dans les annales de l’ère grandiose que nous vivons en tant que Marocains. Les attentats terroristes à répétition et les immolations par le feu sont des gestes sacrificiels sur l’autel du plus beau pays du monde par une jeunesse fière de son identité nationale.

A mon humble avis, 98,49% c’est bien peu pour une monarchie portée aux nues par un peuple épanoui, cultivé, fortuné, responsable, conscient des enjeux nationaux, régionaux et internationaux. Le printemps arabe et le mouvement du 20 février ont sans doute contraint l’ardeur du ministre de l’intérieur à plus de décence et de retenue cette fois-ci. 98,49% est une bey’a moderne avec un taux honorable qui rend crédible cette consultation populaire aux yeux de l’Occident-frère, soucieux de nos intérêts dans un XXIème siècle en crise, dans un monde arabe à feu et à sang. 72% de participation dans un climat de mécontentement social et une jeunesse qui a osé répéter que «le peuple veut la chute du régime».

Le verbe dégager, conjugué au subjonctif de toutes les révolutions actuelles, ne peut en aucun cas s’appliquer à nous à cause de l’extraordinaire exception marocaine que le makhzen nous sert à toutes les sauces. D’ailleurs, après le discours du roi du 17 juin dernier et, sans surprise, la quasi-totalité des formations politiques à la colonne vertébrale vermoulue ont fait ce qu’elles savent faire le mieux; elles se sont aplaties devant la parole du Maître, ont applaudi des deux mains à sa réforme constitutionnelle et appelé à voter oui au référendum. Des cohortes de jeunes gens pour la plupart au chômage, éthéromanes, casseurs ou voleurs à la tire, ont porté les tee-shirts du oui, brondi le drapeau marocain et scandé avec violence: «Vive le roi! Oui à la Constitution!»

Les chanteurs ont été sollicités pour composer des couplets en faveur du oui largement placardé sur les vitrines des commerces, clubs de sport, autobus, taxis, épiceries… Des meetings ont été tenus ça et là pour répondre à l’appel royal et, pour parer au pire, les corps d’armée, de gendarmerie et de police ont été autorisés, pour la première fois depuis les deux coups d’Etat de 1971 et 1972 contre Hassan II à retrouver le chemin des urnes pour exprimer leur accord avec la réforme constitutionnelle du Chef suprême des armées. Les Moqadem ont fait leur travail de rabattage, promettant des billets aux gens et, sur instruction du ministre des Habous et des affaires islamiques, les imams des mosquées ont exhorté les foules, dans leurs prêches, à voter massivement pour le oui car, expliquaient-ils aux fidèles, «qui vote oui est avec le roi, qui vote non est contre lui. Ce dernier est un hérétique, il ira en enfer!».

L’instrumentalisation de la religion au profit du oui est une manière civilisée d’éviter les affres de la géhenne aux égarés du mouvement du 20 février. A la fin de la journée de vote, le bourrage des urnes par les agents du Makhzen est notre faon à nous de nettoyer la place et éviter au blanc de se mélanger avec le bleu. Le blanc est une couleur sacrée qu’il faut respecter, c’est la couleur du paradis où seront logés, par la grâce de Dieu, tous les béni-oui-oui. Le bleu, lui, plus proche du noir, est la couleur du vice, de Satan, il peut donc aller à la poubelle!

Et la grande mutation démocratique s’est abattue sur nous ce 1er juillet 2011 comme une offrande du ciel, un cadeau inespéré qui sauve le pays de la turbulence qui agite la région. De sujet makhzanisé, asservi et sous tutelle, le Marocain actuel passe au stade de citoyen à part entière, bénéficiant de la considération que lui confère la nouvelle Constitution, lui garantissant travail, logement décent, soins, éducation pour ses enfants, égalité de tous devant une justice devenue, par la grâce de ce vote, intègre, complètement indépendante puisque les juges ont renoncé illico à leurs pratiques corrompues. Nous voilà donc rassurés quant à notre avenir qui s’annonce ensoleillé et rempli de bonheur.

Le Premier ministre au pouvoir renforcé, va désormais pouvoir œuvrer pour le bien-être du peuple et nos deux Chambres (à coucher) peuvent discuter, voir remettre en question le budget du Palais et celui de l’armée dans la sérénité de leurs débats parlementaires. Le roi et son entourage se retirent déjà des affaires et de la politique, la famille Fassi Fihri bénéficie désormais des mêmes traitements que les centaines de milliers de foyers vivant dans les bidonvilles, l’argent détourné par les larrons et expatrié retourne dans les caisses de l’Etat, le budget de Mawazine, celui des phosphates, des Fondations royales, des licences téléphoniques… vont dans la refonte du système scolaire, la recherche scientifique et technologique, l’éducation et la formation professionnelle de notre jeunesse, l’amélioration des conditions dans nos hôpitaux, la lutte contre la pauvreté et l’analphabétisme... Grâce à Sa Majesté, sa nouvelle Constitution met le Maroc à l’abri de la morosité que connaissent nos voisins. Elle met fin à la corruption endémique, aux inégalités sociales, à la misère, au chômage, à l’arbitraire, aux prébendes, au copinage et autres maux dont souffre la société marocaine… La vie n’a jamais été aussi belle!

Mais soyons plus sérieux, plus clairvoyants, ou tout au moins honnêtes. Comment la démarche démocratique peut-elle être décidée par un seul homme, le roi, qui dicte les orientations de la réforme et nomme les membres de la commission chargée des travaux? Dans quelle contrée, aujourd’hui, la participation à un quelconque suffrage atteint le taux de 72% de votants? Quel pays, aussi développé soit-il, a la capacité d’organiser une consultation référendaire en treize jours et rendre public le résultat du scrutin peu de temps après la fermeture des bureaux de vote, sans même prendre en considération le décalage horaire des communautés marocaines vivant à l’étranger? Et qui peut croire au score de 98,49% dans un climat général en ébullition où des milliers de manifestants ont appelé de toute la force de leur voix, pendant plusieurs mois, la chute du Makhzen?

Quand j’ai posé mon bulletin bleu dans l’urne à l’école où j’ai voté vers midi, il n’y avait pas un chat alentour. Les préposés à la vérification de ma carte d’électeur ne m’ont pas fait signer le registre, se contentant de mettre une croix devant mon nom et souiller le bout de mon index avec un feutre. J’ai compris alors que le jeu était pipé, que le makhzen allait faire voter les absents, les inexistants et même les morts, comme d’habitude! Ce vote n’est pas le nôtre. Le message est clair, il porte un avertissement adressé aux dissidents, aux agitateurs de tout bord, aux manifestants du mouvement du 20 février et autres indignés contestataires. S’ils osent encore descendre dans la rue pour revendiquer la liberté et une réelle démocratie, ils seront tabassés par les forces de l’ordre, arrêtés, jugés et condamnés. Avec 98,49% de voix pour le oui, personne n’a plus le droit de perturber la tranquillité de nos mornes dimanches.

Une dure période transitoire nous attend. Devant le vide politique que traverse le pays, aucun chef de gouvernement, quel qu’il soit, n’aura assez de volonté pour exercer ses nouvelles prérogatives face à une monarchie qui ne lâche pas grand-chose et continue à détenir l’essentiel des pouvoirs. Les chefs de partis makhzanisés, totalement discrédités, castrés, embourgeoisés, feront ce que le Palais leur dictera de faire pour que nos biens profitent à un homme, une famille ou un clan. Les privilèges et les hauts salaires ont un prix. Nos politicards sont prêts à le payer de leur manque de dignité légendaire, leur carence de fermeté et l’absence de leur engagement social. Pas un Marocain non partisan n’a confiance dans les hommes politiques actuels.

La démocratie est un apprentissage de tous les jours, un exercice de la citoyenneté et de la responsabilité de chacun. Elle ne s’arrête pas au dépoussiérage de quelques articles de lois, mais engage l’implication de tous dans un projet qui tire la société vers le haut en assainissant les situations déplaisantes. Avec un pourcentage très élevé d’analphabètes, une corruption et une injustice à toute épreuve, le régime est assuré de faire miroiter ce qu’il veut à son peuple. L’Histoire du Maroc retiendra cet autre ratage. Le roi n’avait rien à perdre mais tout à gagner d’une réelle transition démocratique. Il aurait inscrit son nom comme le premier chef d’Etat arabe à engager son pays sur la voie de l’Etat de droit dans un exercice clair de séparation des pouvoirs. Ce n’est malheureusement pas le cas.

La nouvelle Constitution taillée sur mesure pour lui par la commission Mennouni ne touche pas à l’essentiel de ses prérogatives. Aucun peuple, aussi illettré soit-il, aussi crédule soit-il, ne peut se résoudre à voter oui de cette manière pour le maintien du déni de droit, de l’autoritarisme, des injustices et des inégalités sociales. Nombre de gens sont estomaqués. Ce vote référendaire est une avancée en trompe-l’œil, une mascarade qui ne change rien au paysage sociopolitique du Maroc. Il conforte tout au plus le roi dans son rôle makhzanien d’antan, jetant de la poudre aux yeux des berbéristes, des islamistes et des formations politiques dépourvues de toute légitimité populaire.

Les prochaines élections ne dérogeront pas à la règle de la falsification. Le makhzen détestable reproduira sa mascarade pour qu’aucun chef de gouvernement ne puisse dire non au roi car aucun parti ne bénéficiera d’une majorité confortable au parlement (à moins que ce soit le PAM qui gagne!), ce qui ouvrira la voie à des alliances tous azimuts de nature à pervertir davantage le jeu politique. Et quel homme politique peut dire aujourd’hui non à un roi qui dicte sa loi à tous? Ayant fragilisé en délégitimant les partis politiques, la monarchie pense qu’elle sort gagnante de cette mise en scène assez navrante. L’avenir lui donnera tort ou raison. La servilité d’une frange de la population soumise au mythe de la monarchie lui donnera peut-être raison. La désillusion et le mécontentement d’une jeunesse impatiente lui donneront sûrement tort.

«Sma’ sawt acha’b!» (Ecoute la voix du peuple!) a scandé la rue pendant plusieurs mois, dans toutes les villes du pays et dans toutes les langues. Le roi n’a pas écouté cette voix. Il a écouté celle de ses conseillers, des petits copains et des serviteurs du Makhzen. Frustrée de ne pas avoir été vraiment entendue, une partie de la population réinvestit déjà la rue depuis l’annonce des résultats du référendum. La foule des contestataires réussira-t-elle là où nous, leurs ainés, avons pitoyablement échoué?

Le 10 juillet, la rue indignée a livré ses nouveaux slogans, désavouant les envolées lyriques et farfelues de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et autres imposteurs, «T’guad! Tguad! Walla khwi lablad!» (Retrouve la rectitude, sinon quitte le pays!) «Hada Almaghrib ouhna nassou, oulhakam yajma’ rassou!» (Ceci est le Maroc et nous sommes ses hommes, celui qui gouverne s’en aille !). A ceux qui ont soutenu le oui, le slogan est sans appel: «Khamsine darhams t’fout t’fout ounta dima tabqa machmout!» (Cinquante dirhams se termineront et toi tu seras toujours dupé!)

La nouvelle Constitution est à la fois un pari (risqué) et un piège. Mohamed VI n’a pas gagné son pari et le piège risque de se refermer sur lui. L’affrontement avec la rue pourrait devenir imminent, les banderoles ne disent rien d’autre que ceci: «Lâ lihâkimine yanhabou almâl al’âm!» (Non au dirigeant qui détourne les deniers publics!).

Pour mémoire; en 2009, Ben Ali a obtenu 89,62% des suffrages pour son 5ème mandat. En 2005, Moubarak a été réélu pour un 6ème mandat avec 88,6% des voix et son parti, le PND, Parti démocratique national, a obtenu 311 des 454 sièges au parlement. Ces chiffres n’ont rien pu faire contre la lame de fond qui les a chassés du pouvoir. Le jeu entrepris par Mohamed VI est tout aussi dangereux. Il risque, à court terme, de discréditer sa volonté et, à moyen terme, radicaliser davantage les mouvements contestataires nés du 20 février.

http://blogs.mediapart.fr/edition/l...

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/1034

Fil des commentaires de ce billet