L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le mercredi, juin 8 2011, 15:24 par لا للفوضى

Larbi,
Un peu confus et contradictoire!
Ceci est un appel du Collectif Mamfakinch que je publie ici en (m’associant) à son « esprit » (attendu qu’aujourd’hui, et sans (préjugé) de la suite, je suis plus proche du boycott du référendum ; possibilité non évoquée dans l’appel)
Tu commences par dire que tu t'associes avec Mamfakinch qui demande un temps égalitaire pour le Oui et le Non à l'antenne. Mais tu finis par nous dire que tu vas plutôt boycotter le référendum.
Si on te suit bien, tu demanderais plutôt les options suivantes: Oui, Non et Boycottez les gars! Donc au fond, tu n'es pas vraiment d'accord avec Mamfakinch?!!!

2. Le mercredi, juin 8 2011, 15:56 par Mouka

Il faudra attendre pour voir quel constitution va nous pondre le regime. Car c'est le regime qui reforme la constitution, pas Menouni et compagnie.
Si cette reforme est profonde et reelle, je ne vois pas pourquoi on devrait voter non. Mais si c'est une reforme superficielle, comme cela sera certainement le cas. Alors, il faudra voter NON!!
Je ne pense pas que le regime va donner une chance au NON. Les medias a la solde du regime vont nous casser les oreilles quand a la "portee historique" de cette reforme. Meme si la reforme ne change rien sur le terrain.
Personnellement, je vais voter NON. Quoi que ce soit, parceque je ne fais pas confiance au makhzen et je ne fais pas confiance au roi.

3. Le mercredi, juin 8 2011, 15:57 par Larbi

@1
je vais pas faire un dessin non plus.
j'ai dit exactement que je m’associe à l' "esprit" de l'appel . A savoir un partage égalitaire du temps dans les médias publics entre les possibilités de prises de position et non pas en fonction du nombre de partis.
J'aurais pu enlever "esprit" et adopter l'appel sans détour si il évoquait également un temps de parole pour ceux qui veulent boycotter et appeler au boycott puisque c'est une 3eme possibilité.

4. Le mercredi, juin 8 2011, 16:19 par لا للفوضى

Larbi,
Explique nous alors la différence entre le Non et le boycott? En quoi seraient-ils différents? Je ne te demande guère de nous faire des dessins, mais ton lectorat a le droit de te demander d'être clair quand il s'agit de prise de positions et de questions importantes.

5. Le mercredi, juin 8 2011, 17:05 par stito

Je l'ai dit le 9 mars quand tout le monde sauter de joie et je le redit aujourd’hui, le makhzen va passer son referendum et compte sur l'ignorance des marocain pour avoir la majorité. Vous êtes contre alors fermer vos gueule, la majorité s'est exprimé ou la matraque sera légitime. La démocratie de la majorité inculte = dictature

6. Le mercredi, juin 8 2011, 17:20 par stito

أفاد مصدر مطلع، "كود"، أن أهم ما جاء به الدستور الجديد، حسب الخطوط العريضة التي قدمها عبد اللطيف المنوني، رئيس اللجنة الاستشارية لمراجعة الدستور، في اللقاء الذي جمع بين محمد معتصم، مستشار الملك، ورئيس لجنة تتبع مراجعة الدستور، وزعماء الأحزاب السياسية والمركزيات النقابية، هو دمج الفصل 19 مع الفصل 29، مشيرا إلى أنه "جرى التوصل إلى صيغة أن الملك يمارس سلطته بناء على ظهائر".

كما جرى حذف من الفصل 23، حسب ما أكده المصدر ذاته لـ "كود"، "مسألة الملك شخص مقدس، وعوضت بأن الملك غير مسؤول ولا تنتهك حرمته".
وجاء في مسودة الدستور الجديد، حسب الخطوط العريضة المقدمة في اللقاء مع المعتصم، أن "سن الرشد بالنسبة لولي العهد حدد في 18 سنة، عوض 16 سنة، ويشتغل مجلس الوصاية إلى جانب الملك إلى أن يصل إلى سن العشرين"، بالإضافة إلى أن رئيس المجلس الدستوري هو الذي سيرأس مجلس الوصاية، بدل الرئيس الأول للمجلس الأعلى".

كما ينتظر أن يعرف الدستور الجديد إلغاء مؤسسة دستورية هي المحكمة العليا، وإحداث المجلس الوطني للأمن، الذي يرأسه الملك.
كما سيتحول المجلس الدستوري، يبرز المصدر لـ "كود"، إلى محكمة دستورية، إلى جانب تعويض تسمية الوزير الأول برئيس الحكومة، والأمازيغية أضحت لغة رسمية.

7. Le mercredi, juin 8 2011, 17:27 par Larbi

@4
on parlera des prises de positions le moment venu , quand la fameuse copie sera connue, et je m'en expliquerais longuement sur la mienne.

8. Le mercredi, juin 8 2011, 17:42 par Astrey

@4. Vous avez raison, tout le monde ne connaît peut être pas la signification de Boycott et "Non". Je vous explique:
Un vote "Non" est compté dans les voix, --> Une majorité de non peut donner la victoire du Non
Un vote "Blanc" n'est pas compté dans les voix --> Une majorité de "Blanc" ne change rien au résultat.
Un boycott (ou abstention) n'est pas compté dans les voix --> Une majorité de "Boycott" ne change rien au résultat.

9. Le mercredi, juin 8 2011, 19:30 par لا للفوضى

Merci bien Astery. Je me disais bien que les choses, pour ne pas sortir de l'ordinaire depuis quelques semaines, étaient trop confuses. Je ne voyais pas trop pourquoi Larbi voudrait de cette option de " Boycott" puisque les " Oui" et " Non" sont amplement suffisants dans ce cas de figure.
Vous comprenez bien? Pourquoi Larbi, qui est contre le Makhzen, voudrait troquer le "Non" contre une" absentation"?:))

10. Le mercredi, juin 8 2011, 19:32 par لا للفوضى

Abstention, je voulais dire.

11. Le mercredi, juin 8 2011, 19:50 par de passage

Le boycott est un acte civique de protestation et de résistance pacifique exprimant le refus d'un système, la non reconnaissance du moyen ou de la fin via une non participation.
Pour le sujet, attendons d'en savoir plus pour s'exprimer ou se positionner.

12. Le mercredi, juin 8 2011, 19:55 par Citoyen lambda

"Si, en revanche, l’Etat marocain refuse cette répartition égalitaire, cela signifiera qu’il cherche à imposer le « oui » par la propagande et la censure, la force et la contrainte."

le régime de simo sait-il faire autre chose?

13. Le mercredi, juin 8 2011, 20:15 par لا للفوضى

Allez, avouez que Larbi souffre d'un coup de fatigue. Il a mal visé et ses copains le lui diront sûrement.
Tu aurais dû nous parler plutôt de foot ce matin. Tiens, pour reprendre un peu d'enérgie:

http://www.facebook.com/video/video...

14. Le mercredi, juin 8 2011, 20:25 par Nassim

Je suis de nature optimiste mais là je pense que le collectif Mamfakinch Mamt3at9inch rêve un peu. Les télés des makhzeniens en le nom de Mme SITAIL et Monsieur Mustapha EL ALAOUI seront avec le roi. S'il appelle pour le Oui (c'est à dire juste faire un discours pour annoncer la date du référendum :)) alors les Mekhzeniens vont tout faire pour convaincre les 40% de Marocains non illettrés car les 60 % d’analphabètes sont déjà dans la poche.

Entre un "roi sacré" ou un " roi non responsable et intouchable" je ne vois pas la différence. Ceux qui prédisaient une tar9i3a de la constitution n'avaient pas complètement tords.

15. Le mercredi, juin 8 2011, 20:38 par Citoyen

Le boycott… cela veut dire la non-reconnaissance du scrutin et l’illégitimité du référendum !
Dans les régimes dictatoriaux, le taux de participation a plus d’importance que le résultat !

A mon avis, le Makhzen est proche de sa fin et ses différentes manips ne lui serviront à rien ! Juste une perte de temps pour le pays !

Il faut continuer à manifester et à militer pacifiquement en innovant à chaque fois, comme ces braves MRE de Paris pour mettre le Makhzen K.O. le plus rapidement :

http://www.youtube.com/watch?v=Jbgt...

Bravo à ces braves JMRE de Paris…

16. Le mercredi, juin 8 2011, 21:19 par كريم التازي يعترف: "لقد رفعت يدي عن حركة 20 فبراير"

http://www.akhbarona.com/news6035.h...

17. Le mercredi, juin 8 2011, 22:10 par hmida

@ Larbi

Tu n'es pas fichu de partager la joie de te compatriotes après une victoire de l'Equipe Nationale et tu tu te poses en donneur de leçons sur l'avenir du pays!

C'est tout simplement lamentable!

Tu n'es pas crédible et c'est dommage, parce tu es une personne tout comùpte fait très intéressante!

18. Le mercredi, juin 8 2011, 22:13 par Selwounette

Les gens voteront en leur "ames" et "conscience". ça reflétera l'état d'esprit des marocains.
Boycotter? Se positionner dejà sur le non? ça ne me semble pas trés responsable mais chacun est libre de ses choix.
J'attend de lire..Essayer d'analyser et expliquer à ceux qui m'entourent qui ne le peuvent pas...Sachant que je ne pourrai pas voter, car je viens de faire l'amére découverte que les MRE ne votent pas.
Mais c'est un autre débat.

19. Le mercredi, juin 8 2011, 22:31 par Nassim

@Selwounette
"Je viens de faire l'amére découverte que les MRE ne votent pas."

En général les MRE participent au referendums ! Et même qu'ils ont participé à celui de 1992. Un ami me racontait que dans les consultas à cette époque là, tu avais le choix entre deux bulletins de vote : "Oui" et "Oui" .

En tout cas, s'il s'affirme qu'ils ne vont pas voté alors çà sera une catastrophe. Comment imaginer que 10% de Citoyens Marocains soient privés de donner leur avis sachant que ces même Marocains injectent chaque année 5 milliards de $ dans l'économie Marocaine.

Un état de devoirs mais sans droits !!

20. Le mercredi, juin 8 2011, 23:20 par لا للفوضى

Il fallait s'inscrire sur une liste pour pouvoir voter. Je pense que la date limite pour le MRE était fixée au 20, 21 Mai!
Raté Nassim, tu ne vas pas avoir droit à "Oui" et "Oui".

21. Le mercredi, juin 8 2011, 23:45 par MOROCCO: Reform as a path to a genuine constitutional monarchy

http://latimesblogs.latimes.com/bab...

22. Le jeudi, juin 9 2011, 00:42 par saharaoui

Et si tous les Amazighs votent "NON" pour la seule raison que la nouvelle constitution ne constitutionnalise pas la langue Amazigh ?

J'espère que tous les Amazighs de Tanger à Lagouira votent "NON" si l'AMAZIGH n'est pas constitutionnalisée.

23. Le jeudi, juin 9 2011, 00:45 par mercure

Jusqu'à présent, la constitution est orale et par conséquent je crains qu'on instaure un nouveau mode de vote: ORAL. On nous en rapporte ce qu'on veut qu'on sache et ils pourront dire à notre place que nous sommes à .... % pour cette nouvelle démocratie issue du printemps arabe. C'est comme dans les autres consultations. cette fois-ci, il me semble que les choses vont vers le pire. J'ai le droit de comprendre un texte majeur de mon pays et jusqu'à présent j'essaie de comprendre autres choses. Aucun parti n'a le droit de parler en mon nom et j'ai le droit d'avoir le texte avant de voter. C'est pour cela que j'ai des tonnes de questions à poser: Pourquoi, par exemple, la nouvelle constitution texte n'a pas été rendue public? A-t-on peur de voir le texte décortiqué et réduit à néant sur internet? Veut-on l'éxpédier directement aux urnes et clore la parenthèse pour passer à autre chose? Est-elle à ce point tarée?

24. Le jeudi, juin 9 2011, 00:55 par Anonyme

Avez vous remarque une petite chose? Le makhzen n'a pas matraque le dimanche dernier. Savez vous pourquoi? Je vous le donne en mille: L'Union Europeenne a proteste contre les methodes du makhzen. Et vous savez quoi? Le makhzen ecoute l'Union Europeenne et les USA. Le makhzen n'est qu'une bande de cretins a la solde des Europeens et Americains. Tant que L'UE et les USA sont solidaires des mouvements de democratie, on n'a RIEN a craindre de ces imbeciles de merdas et de flics. RIEN a craindre.

25. Le jeudi, juin 9 2011, 02:41 par Marocain

Oui, il ya une grande difference entre voter oui ou non et le boycott. Dans ce cas, le boycott est le bon "vote". Pendant des siecles, le Makhzen a pu acheter le silence, la complicite, la soumission, le devouement et les services malhonnetes de beaucoup de monde grace avec l'argent, l'initimidation, la repression, la corruption et les promesses. Une petite reforme constitutionnelle octroyee ne changera pas la nature du Makhzen.

26. Le jeudi, juin 9 2011, 03:07 par لا للفوضى

A défaut de trouver quelque chose d'écrit en Arabe ou en Français, voila un article en Anglais.

En tenant compte de la note suivante:
<< Editor’s note: The post is from an analyst with the Carnegie Middle East Center. Neither the Los Angeles Times nor Babylon & Beyond endorses the positions of the analysts, nor does Carnegie endorse the positions of The Times or its blog.>>

Voilà les 7 grandes réformes dont parle la nouvelle constitution:

1) Shift executive power from the king to the prime minister. The prime minister will serve as the head of the executive branch and is fully responsible for the government, the civil service and the implementation of the government’s agenda.
In the current constitution, the prime minister is responsible only for coordinating activities among the ministers of government. With the prime minister selected from the political party that enjoys a majority in parliament, parties will need to develop their economic and social platforms.

2) Shift power from the king to electors. The revisions will change the process of naming the prime minister, who under the current constitution is appointed by the king regardless of election results.

3) Expand the scope of the legislative domain and provide parliament with new powers. The legislative domain is explicitly restricted in the current constitution. Any legal issue not explicitly mentioned as being part of the domain of law belongs to the regulatory field, and can be handled by governmental decrees.
The legislative process grants dominance to the executive branch over parliament. The government controls the agenda of parliament and gives priority to bills it submits to parliament over those initiated by members of parliament. Finally, the government can legislate between regular parliamentary sessions. As such, the constitution has allowed the parliament to delegate its legislative power to the government.

4) Strengthen the judiciary and guarantee its independence. Morocco’s constitution sets out the principle of judicial independence. In practice, however, the judiciary is subject to executive influence.

The king serves as chairman of the Judiciary Supreme Council that is mandated to manage judges’ careers (nomination, promotion, mobility and disciplinary sanctions). In addition, the Ministry of Justice sets the agenda for the council’s quarterly meetings and submits the council’s recommendations to the king, who issues final decisions.
5) Shift power and resources from the center to the regions. The revisions will empower regional councils that are directly elected by voters instead of regional representatives of the executive (mainly the Ministry of Interior).

6) Promote participation by women in managing public affairs and promote their political rights. The new constitution is expected to favor equal access by men and women to elected office. It would likely include mechanisms to promote women’s representation in parliament and on local councils, and to guarantee a certain number of seats for women in parliament.

7) Strengthen the rule of law, expand personal freedoms and ensure human rights in political, economic, social and cultural areas. The preamble of the constitution is expected to explicitly affirm Morocco’s commitment to human rights as universally recognized. Morocco’s Amazigh identity will also be mentioned in the constitution and the Amazigh language will be made an official national language in addition to Arabic.

Et voilà la source:
http://latimesblogs.latimes.com/bab...

Pour répondre à Sahraoui, il y'aura deux langues officielles au Maroc: L'Arabe et le Berbère (Expliqué dans 7)

27. Le jeudi, juin 9 2011, 08:53 par marokino

Voilà enfin notre Larbi national qui évolue dans ce qu'il aime le plus : dire non!

Comme les bébés de deux ans qui ont leur période du non : tous les livres de puériculture le disent!

Larbi dit donc "non" au référendum, comme il dira "non" à la nouvelle cosntitution! Notre bébé national ne vit que pour dire non !

Alors laisson notre bébé s'amuser et passons aux choses sérieuses!

28. Le jeudi, juin 9 2011, 12:45 par democrate

1 - S'il est vrai qu'on ne peut pas encore se prononcer sur le OUI ou le NON étant donné qu'on ne connait pas encore la nouvelle copie de la constitution, il est tout à fait légitime de se prononcer sur le baycott du référendum à cause de la méthode non démocratique employée.

2 - Il est aussi légitime de se prononcer sur l'appel de mamfakinch qui rappelle une vérité simple : le temps dans les médias doit être réparti entre les tenants des OUI et les tenants des NON à égalité et non entre les partis politiques. Sans oublier bien sur les tenants de l'abstention et du baycott.

3 - Il n'est pas contradictoire de soutenir l'appel de mamfakinch tout en soutenant le baycott.

29. Le jeudi, juin 9 2011, 13:40 par لا للفوضى

Un Rifain contre le 20 Fev:

http://www.youtube.com/watch?v=1FrO...

30. Le jeudi, juin 9 2011, 13:47 par Anti-rêve

Il y a des gens qui parlent de 60 % et 40 %..etc...Mais ça serait une exception, car toutes les elections marocaines qui se sont passées devant mes yeux rapportaient à la fin de la journée 99.9999 % d'approbation.

31. Le jeudi, juin 9 2011, 14:45 par Marocain

@ Anti-reve

Le Makhzen a beaucoup "evolue". De 99.94% on est passe au 65%. Du baise-main on est passe au presque baise-main. Des tirs dans tirs dans les foules on est passe aux assassinats cibles. Des ministres amis et soumis on est passe aux ministres technocrates et soumis. Du discours pour la corruption on est passe au discours contre la corruption avec une exception pour le 1er cercle du palais. A ce rythme et avec les reformes proposees, on verra le changement democratique oh..., soyons optimistes, disons vers 2079.

32. Le jeudi, juin 9 2011, 15:32 par Marocain

Franchement, c'est tres tres decevant que des marocains croient encore que 50 ans de despotisme politique, de faillite socioeconomique et de manque de vision et de projet de societe puissent etre rectifies en reformant quelques articles dans la constitution! Au moment meme ou on parle de changement democratique, les forces de l'ordre repriment et les forces obscurantistes du regime menacent de violence. La seule raison pour laquelle ce blog existe, les jeunes du 20 fevrier ne sont pas emprisonnes, les quartiers populaires ne sont pas bombardes c'est les USA et l'UE!!! Sans cet entrave, le Makhzen agirait comme le Baath sous Saddam Hussein. Regardez l'histoire!

33. Le jeudi, juin 9 2011, 18:41 par stito

La compagne pour voter OUI est deja lancé par le makhzen, avant même de connaitre le contenu de cette constitution, des ordres d'en hauts sont lancé pour que les serviteurs du ministère de l’intérieur sillonnent douars et quartiers pour mobiliser la masse a voter OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIII. L'argent coulera a flot pour que le makh arrive a ses fins.

34. Le jeudi, juin 9 2011, 21:34 par Citoyen

Le verrou du Makhzen qui est fait de peur et d’intimidation a sauté ! De plus en plus de Marocains et de Marocaines sortent du mutisme ambiant et disent les choses franchement à l’image de cette courageuse dame [ députée d’un parti qui n’est pas ma tasse de thé ] qui s’est attaquée franchement aux œuvres culturelles de Sa Majesté Chérifienne, elle a commis un crime de lèse-majesté en osant critiquer durement le festival Lkhanzine de Sa Majesté le Commandeur des croyants au sein de l’hémicycle de l’Assemblée de Sa Majesté lors d’une séance publique diffusée en direct sur la télé du Makhzen !

Depuis le 20 février 2011, la peur a changé de camp !

Regardez la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=Hm3Y...

35. Le jeudi, juin 9 2011, 23:10 par ice-shit

après le dernier referendum je suis revenu a ma ville natale et j' étais convoqué a la municipalité .une fois la bas deux mec m'ont passé un interrogatoire dont le sujet pourquoi je n ai pas participé au referendum .l'état ne manque pas de moyen avant et après chaque événement pareil pour faire pression .je suis d'accord pour le boycotte a condition que si le taux d'abstention est de 60 pour cent ou plus ce sera considéré systématiquement non. sinon on pourra décider et si c'est mauvais on vote en masse par non

36. Le jeudi, juin 9 2011, 23:23 par Marocain

@ ice-sheet:

Je n'ai pas bien compris. Decider "si c'est mauvais" avant ou apres le vote? Je crois que dans la categorie de boycott il faut inclure les gens qui on peur de boycotter (ils ont peur d'etre convoques par les authorites) mais qui trouvent quand meme le moyen d'annuler leur vote (des zeros, excrections, des bulletin vides, etc.). Donc plutot que boycott, les populations seront plus ouvertes a y mettre des votes nuls. Les autorites peuvent toujours manipuler mais c'est un grand casse-tete et on le sera de toutes les manieres.

37. Le jeudi, juin 9 2011, 23:41 par Marocain

@ Citoyen:

Je comprend tout a fait les raisons pour lesquelles on peut etre contre Mawazin (corruption, jeu de pouvoir, negligence de la culture et l'education au Maroc) mais je suis absolument contre toute forme de censure. Le fait que des groupes qui oeuvrent pour un changement democratique demandent la censure est pour moi une grande deception. Sans rancune, mais c'est extrement dangereux et contradictoire avec l'esprit d'oubersutre, de dgnite, de respect de la difference. Le mouvement contre Mawazin a a mon avis ce desagreable sentiment de ceusure, de morale, de conformisme et conservatisme qui ont aneanti nos societes, nos jeunes, nos femmes, notre generation, notre avenir.

38. Le vendredi, juin 10 2011, 14:31 par Non d'avance

8 millions de marocains à l'etranger auront la possibilité de voter ou pas, encore une defaillance, on risque de voir que les forces de l'orde makhzenienne qui auront de droit de voter.

39. Le vendredi, juin 10 2011, 16:06 par democrate

Il semblerait que le projet de nouvelle prévoit l’officialisation de la langue amazigh et renonce à la commanderie des croyants ... Qu'en est-il ?
Par contre sur la séparation des pouvoirs beaucoup reste à faire !!!
Quelqu'un a eu vent de quelques fuites ????

40. Le vendredi, juin 10 2011, 18:52 par mercure

Il fort possible que la nouvelle constitution soit mise en circulation sur internet dans quelques heures.

41. Le vendredi, juin 10 2011, 20:18 par لا للفوضى

قد تكون هناك خطة خبيثة لنشر مسودة دستور مزيفة تتماشى مع مطالب أشخاص معينين لكي يتم اتهام اللجنة بعدها ( عندما تنشر المسودة الحقيقية) بالتراجع عن الاستجابة لمطالبهم و اتهام ايادي خفية بالوقوف وراء ذلك لاشاعة البلبلة.
لذا المرجو عدم تصديق كل ماينشر في الانترنيت حتى يعلن عليها من طرف جهة رسمية و انشروا من فضلكم

42. Le vendredi, juin 10 2011, 23:12 par stito

La nouvelle constitution!!! pas besoin de la lire

Je vous la resume

constitution 2011:

For i=1 to N
article(i) : Faites ce que vous voulez mais c'est moi qui détient les ficelles
next i

rendez vous 2050

43. Le samedi, juin 11 2011, 00:15 par mercure

Un lieu sérieux pour la nouvelle constitution. Le texte est en arabe. La version bilingue dans quelques heures.
http://www.dafatir.net/vb/showthrea...
Bonne lecture

44. Le samedi, juin 11 2011, 09:11 par S3idou

un temps égale à tous les partis n'est pas démocratique ?!!!
la moitié pousse à l'abstention et l'autre à non avant même de lire le document,
voir un mouvement qui dit représenter le peuple, boycotter la participation/consultation à l'élaboration de cette constitution,

et la vous critiquer le "makhzen" ?, ces mouvements sont exactement pareils, (prend n'importe quel commentaire et remplace mkhzen par 20fev et tu verra)

baraka mn lcritique et apportez des solutions réelles aux problèmes réels, s'il y a de la corruption, de la pauvreté, des bidonvilles ... c'est pas forcément à cause du Roi, des ministres, des parlementaires ...

la constitution ne changera en rien la situation socio-économique des marocains ... il faut le rappeler que c'est de la où tout à commencer

45. Le samedi, juin 11 2011, 14:03 par Nassim

Texte en arabe de la nouvelle constitution :

http://www.goud.ma/attachment/28017...

46. Le samedi, juin 11 2011, 15:16 par Marocain

@ S3idou:

J'ai l'impression que vous n'etes pas au courant de la recherche qui demontre que la gande corruption (quand les symboles de l'autorite pratiquent la corruption) encourage et legitime la petite corruption. Pour resumer la recherche dans son domaine, c'est la question "Wana?" Autre chose, l'argument que les problemes socieconomiques priment n'a plus autant de valeure a l'interieure meme des institutions internationales qui la pronent (FMI, BM, etc.) qui parlent de plus de plus du "politique". Il faut se mettre a l'heure.

47. Le samedi, juin 11 2011, 18:54 par Hicham

Nouvelle constitution: les grandes lignes ...

http://www.lesamisdumaroc.eu/index....

48. Le samedi, juin 11 2011, 20:34 par لا للفوضى

Va-t-on continuer à sortir pour manifester maintenant? J'aimerai bien savoir quelles sont les nouvelles demandes aujourd'hui?

49. Le samedi, juin 11 2011, 21:00 par Amazigh

@48
Bonne question, il faut voir si les J20F (jeunes du 20 fevrier) vont se transformer en un mouvement politique, ce que je doute car etre contestataire c-est tres facile, le focus est toujours sur ce qui ne marche pas. On peut citer beaucoup d-examples de refusniks, a qui si tu donnait le pouvoir ne saurait rien faire a part des betises. l-ideal serait qu-ils s-organisent et gagnent les elections legislatives pour occuper cette instance qui est le parlement, et effacer les partis actuels qui n-ont aucune legitimite. Mais alors la ca demande du travail./

50. Le samedi, juin 11 2011, 21:00 par Amazigh

@48
Bonne question, il faut voir si les J20F (jeunes du 20 fevrier) vont se transformer en un mouvement politique, ce que je doute car etre contestataire c-est tres facile, le focus est toujours sur ce qui ne marche pas. On peut citer beaucoup d-examples de refusniks, a qui si tu donnait le pouvoir ne saurait rien faire a part des betises. l-ideal serait qu-ils s-organisent et gagnent les elections legislatives pour occuper cette instance qui est le parlement, et effacer les partis actuels qui n-ont aucune legitimite. Mais alors la ca demande du travail./

51. Le samedi, juin 11 2011, 21:23 par Amazigh

Revenant au theme principal, Qu-est ce qui ce passerait si le peuple votait non . Cette probabilite est de 0.09 base sur le dernier sondage de telquel qui a ete censure. que ferions nous alors.

voter non c-est accepter les conditions telles qu elles sont aujourdhui.
ne pas voter est simplement lache.
alors on est baise de toute facon.

52. Le samedi, juin 11 2011, 21:30 par Marocain

@ 48, 49

Un petit indice, oh pas tres important, mais quand meme: au Maroc il ya une enorme difference entre le discours, les lois, les textes, ce qui est officiel ET la pratique, l'exercise informel des pouvoirs. Comme j'ai dit, c'est un tres petit detail sans importance.... On verra bien en 2013! J'peux pas attendre!

53. Le samedi, juin 11 2011, 21:55 par لا للفوضى

Amazigh,

Il est trés improbable que le peuple marocain vote Non. Dis-toi bien qu'il y'a aussi des instances internationales et des experts étrangers qui suivent l'évènement; observent et décortiquent tout. Là, personne ne peut dire que l'effort n'y est pas ou que Le Makhzen n'a pas tenu sa parole ( j'utilise Le Makhzen au lieu de l'Etat pour faire plaisir aux anti-Makhzen!). Si j'ai bien compris on dira:<< الله الوطن المساواة>>, on aura un chef de gouverenement, L'Amazigh sera une langue officielle,...etc....C'est un changement louable tout cela!

Marocain,

Oui au Maroc entre les intentions et les faits, il y'a toujours du temps qui passe. Au Maroc, les lois c'est une chose et leur application c'en est une autre .......Mais la réalité, c'est que le rôle du souverain sera limité, ca poussera peut être tout le monde à faire l'effort. On ne trouvera plus l'excuse de tout rejeter sur une seule personne: le roi.

54. Le samedi, juin 11 2011, 22:01 par Citoyen

Constitution ou pas Constitution… la citoyenneté est toute une culture citoyenne de citoyenneté ! Le Royaume-Uni n’a pas de Constitution écrite… et pourtant la pratique démocratique y est réelle !

55. Le samedi, juin 11 2011, 22:07 par لا للفوضى

Ah, Je sentais bien que j'allais entendre mon ami Citoyen!
Je pensais que tu nous disais, il y'a quelques temps, qu'on devait copier sur la constitution du Combodge (c'etait bien le Combodge?).

56. Le samedi, juin 11 2011, 22:39 par Citoyen

Ces fuites sont évidemment à prendre avec précaution, tant que le texte définitif sur lequel les électeurs devront se prononcer par référendum n'est pas connu.

57. Le samedi, juin 11 2011, 22:41 par Citoyen

Voici un article publié dans un journal spécialisé en économie, plutôt dans l’économique ! Je ne dis pas qu'il est objectif mais très intéressant au sujet du Mouvement pour l’émancipation du Maroc !

11/06 | 18:10 | mis à jour à 18:25 | Marie-Christine Corbier

Maroc : la contestation reste forte avant les prochaines échéances

A moins d'une semaine de la remise au roi Mohammed VI des travaux de la commission de révision de la Constitution -qui débouchera ultérieurement sur la tenue d'un référendum -, le mouvement de contestation maintient la pression et prend, selon certains observateurs, «une ampleur populaire».

ECRIT PAR

Marie-Christine CORBIER
Journaliste

La pression monte au Maroc, à moins d'une semaine de la remise au roi des travaux de révision de la Constitution présidée par le juriste Abdeltif Menouni. Le roi Mohammed VI avait enclenché cette révision dans un discours à la Nation le 9 mars, quelques semaines après les premières manifestations d'un mouvement de contestation né le 20 février, dans la foulée de la révolution tunisienne. Plusieurs sources font état d'un projet constitutionnel qui devrait limiter les pouvoirs du roi au profit, affirment certains journaux marocains, d'un «super Premier ministre». Ces fuites sont évidemment à prendre avec précaution tant que le texte définitif -sur lequel les Marocains devront se prononcer par référendum -n'est pas connu.
«La contestation fait boule de neige»

Après avoir soufflé le chaud et le froid sur les contestataires du Mouvement du 20 février, le gouvernement joue gros. Il a échoué à éteindre la contestation par la répression et va désormais tenter de l'apaiser par la réforme politique. Les concessions que les autorités marocaines consentiront en termes d'avancées démocratiques favoriseront l'apaisement ou, au contraire, le durcissement de la contestation. «Tout dépendra de l'ampleur des réformes constitutionnelles, prédit l'économiste Fouad Abdelmoumni, qui soutient le Mouvement du 20 février. Si elles débouchent sur une monarchie parlementaire avec un roi symbolique, qui n'exerce pas de pouvoirs exécutif, législatif ou judiciaire, la contestation pourra être canalisée. Si, en revanche, de larges pans de la société considèrent que les concessions ne sont pas significatives, on aura un rejet du processus référendaire sur le texte constitutionnel. Le roi a pris la main avec son discours d'ouverture du 9 mars. Il ne peut pas se payer le luxe de sortir une carte puis d'en ressortir une autre dans trois ou quatre mois en cas, par exemple, d'ébullition à la prochaine rentrée scolaire.»

Cette contestation née à l'initiative de jeunes réunis sur les réseaux sociaux est selon lui «en train de prendre une ampleur populaire». De son côté, le Mouvement du 20 février revendiquait le mois dernier des relais dans «plus de cent villes et villages au Maroc», se disant soutenu par «plus de 100 ONG, associations, syndicats et partis politiques». A l'échelle du pays, la contestation reste minoritaire. Mais les manifestations ne se limitent plus au centre des villes, elles gagnent par exemple des quartiers populaires. A Sidi Moumen, dans cet immense bidonville d'au moins 300 000 habitants au nord-est de Casablanca, un membre de l'alliance des associations, Larbi Zahidi, évoque «les bidonvillois qui se greffent au Mouvement du 20 février». «Les revendications pour un logement décent sont anciennes. Mais le Mouvement peut être un appui pour que les choses s'accélèrent», affirmait-il dernièrement. «Les gens manifestaient bien avant le 20 février, mais ils enfilent maintenant le maillot du 20 février, abonde le directeur de la rédaction du journal indépendant «Tel quel» Karim Boukhari. La contestation fait boule de neige et gagne de plus en plus de catégories sociales.» «Le mouvement est irréversible et va révolutionner le Maroc», estime encore le coordonnateur général du réseau des associations de quartier du Grand Casablanca (Resaq) Abdellah Zaâzaâ.

«Le Maroc aussi a sa famille Ben Ali-Trabelsi»

Que veulent les contestataires ? «A bas l'absolutisme !», «A bas la corruption !», entend-on régulièrement dans les manifestations. «On ne demande pas la chute du régime, explique un membre du Mouvement du 20 février de Rabat, Nizar Bennamate. On n'est pas dans un processus révolutionnaire, mais de réforme. C'est très différent. Personne n'a dit M6 dégage, ou alors quelques cas très isolés.»

A mesure que la contestation s'amplifie, le roi est toutefois de moins en moins épargné. «On attribue à tort à Mohammed VI l'idée qu'il est un roi libre et ouvert, avance un autre membre du Mouvement du 20 février. Du coup, il y a une certaine sympathie du peuple envers sa personne. Mais quand on voit les chiffres de l'économie marocaine et qu'on sait qu'il est le premier opérateur du pays, il est clair qu'il a sa part dans tout ce que nous dénonçons. De fait, il cautionne cet entourage qui profite de sa proximité pour se constituer une rente. A cet égard, le Maroc aussi a sa famille Ben Ali-Trabelsi» Dans les manifestations de ces derniers mois, les hommes d'affaires proches du roi, Fouad El Himma et Mounir Majidi, ainsi que le Premier ministre, Abbas El-Fassi, ont tous eu droit à leur «Dégage !».
«Quelques petits chahuts»

L'idée selon laquelle le Maroc aurait sa famille Ben Ali-Trabelsi fait bondir certains hauts responsables français. «C'est complètement faux», lâche l'un d'eux, qui met en cause l'existence même d'une contestation : «Il n'y a pas de contestation au Maroc mais seulement des gens qui souhaitent que ça aille plus loin et plus vite.» Certains aiment à entonner la musique officielle, qui conduisait par exemple le ministre marocain de l'Industrie Ahmed Chami, le 23 mars à Paris, à déclarer : «On va avoir quelques petits chahuts mais ça va se passer dans le calme car on est en train de construire cette démocratie.» Ce discours officiel réduit aussi le Mouvement du 20 février à des «gauchistes» et des «islamistes», au motif que les jeunes du mouvement islamiste Al Adl Wal Ihsane se sont joints à d'autres jeunes manifestants dès le 20 février et qu'ils phagocyteraient le mouvement.
La révolution marocaine aura son propre rythme, conclut un homme d'affaires marocain qui soutient la contestation : «Le printemps arabe a été le détonateur d'un mouvement de protestation démocratique mais les contestataires n'ont pas un Ben Ali ni un Moubarak à faire tomber. Ils s'attaquent à la tumeur même du régime, au despotisme et à toute la corruption qu'il suppose. La révolution au Maroc prendra du temps. Ce mouvement est une lame de fond.»
MARIE-CHRISTINE CORBIER, ENVOYÉE SPÉCIALE À CASABLANCA ET RABAT

Photo : AFP/Azzouz Boukallouch

58. Le samedi, juin 11 2011, 22:51 par Citoyen

Ils sont drôles les défenseurs acharnés de cette monarchie moyenâgeuse ! Ils disent qu’on ne peut pas transposer les modèles de monarchies occidentales à la monarchie marocaine ! Et maintenant, ils se contredisent sans rougir et disent que l’inviolabilité de la personne d’un monarque est inscrite dans toutes les Constitutions des monarchies occidentales ! C’est ce qu’on appelle un esprit très sélectif !

59. Le samedi, juin 11 2011, 22:53 par لا للفوضى

Revenons à ton idée de constitution au Royaume Uni, Citoyen! Tu sais, il n' y a pas de langue officielle non plus aux USA et ca ne pose aucun problème dans le pays. L'Espagnol sera la langue la plus parlée aux USA trés bientôt et ca ne dérange personne! Quelques 300 langues étrangères sont parlées dans la région de Los Angeles et tout va bien.

Moi, j'ai grandi dans un Maroc ou le berbère était souvent mal respecté quand il parlait sa langue!

60. Le samedi, juin 11 2011, 22:56 par Marocain

@ 53

Gaspiller 3 ou 5 ans uniquement pour prouver que le Roi n'est pas le seul responsable et que la classe politique est corrompue est un jeu dangereux a mon avis. Numero uno, on le sait deja. Mas importante, ca peut declencher un soulevement populaire violent qui pourriai balayer la monarchie dans quleques annees. A la place de MVI, je dirai non, merci a ces petites reformes qui sont en fait une bombe a retardement. Si les structures meme du systeme politique ne changent pas, rien ne va changer...

61. Le samedi, juin 11 2011, 23:31 par لا للفوضى

Je vais suivre ton idée dans un sens Marocain. Le rôle du souverain sera limité et on aura un chef de gouvernement et là sera la GRANDE EPREUVE! A-t-on au Maroc des hommes et des femmes aussi compétents, transaparents et capables qu'on le pense?
Si dans cinq ans les choses ne s'ameliorent pas, on dira que Marocain a eu raison d'avoir parlé d'une bombe à retardement.

62. Le samedi, juin 11 2011, 23:52 par Aujourd'hui le Maroc

Mohamed Darif : «Il s’agit d’une monarchie aux pouvoirs équilibrés»

Mohamed Darif Selon le politologue Mohamed Darif, la nouvelle Constitution ne sera pas une rupture avec l’ancienne mais plutôt une évolution.

ALM : D’après les grandes lignes révélées de la nouvelle Constitution, pensez-vous que la Commission Mennouni a répondu aux revendications des jeunes du 20 février?
Mohamed Darif : Je ne crois pas que cette nouvelle Constitution réponde réellement aux attentes des jeunes du 20 février qui revendiquent une monarchie parlementaire. Il est vrai que cette nouvelle Constitution va rompre avec le pouvoir exécutif, mais elle n’instaurera pas pour autant une monarchie parlementaire. La nouvelle Constitution ne sera pas une rupture avec l’ancienne mais plutôt une évolution. Elle aura tendance à renforcer les pouvoirs et à étendre les domaines de droit.

Qu’en est-il des revendications des partis politiques?
Si on voulait généralement décortiquer les revendications des partis politiques, on les diviserait en trois types de partis. Le premier type était à 100% compatible avec le discours de Sa Majesté du 9 mars. Il avait des revendications conformes au discours qui n’étaient pas du tout recherchées.
Le deuxième type et qui représente une minorité avait pour principale revendication la monarchie parlementaire. Ce groupe était clair dans ses propositions. Et enfin, le troisième type représentant de petits partis qui n’avaient rien compris à la philosophie de la nouvelle Constitution et qui ont continué à se rattacher au pouvoir absolu du Roi. Comme si le pouvoir exécutif absolu était indispensable dans une Constitution. Ce qui nous conduit à conclure que la nouvelle copie de la Constitution dépasse de loin les attentes des partis politiques.

À quel régime européen se rapproche le plus cette nouvelle Constitution?
En toute logique, je dirais que cette nouvelle Constitution se rapproche beaucoup de la 5ème République de 1958 toujours en vigueur en France. Dans ce sens, on s’en rapproche par le partage du pouvoir. Bien qu’en France, le chef de la République semi-présidentielle trouve sa légitimité dans le vote, les deux Constitutions sont très proches. En effet, la monarchie aussi trouve sa légitimité dans le conteste marocain historique et religieux.

Quelles seront les prérogatives du Roi?
Le Roi aura un rôle d’arbitre qui visera à garantir la régulation des institutions. Il va régner et gouverner puisqu’il va garder le pouvoir religieux, militaire sécuritaire, à travers le Conseil de sécurité et enfin le pouvoir politique par son rôle d’arbitre. Il s’agira donc d’une monarchie aux pouvoirs équilibrés où le Roi est le pivot. Cela risque bien sûr de susciter les critiques des revendicateurs d’une monarchie parlementaire.

Au-delà de l’appellation «président du gouvernement», quelles seront désormais les prérogatives du Premier ministre?
Au-delà de l’appellation, les prérogatives du chef du gouvernement vont s’étaler à Constitutionnaliser le Conseil de gouvernement, nommer aux postes de responsabilité publique, présider le Conseil des ministres par délégation et définir la politique publique en passant bien sûr par le Conseil des ministres.
Le 10-06-2011 à 11:47
Par : Dounia Mounadi

63. Le dimanche, juin 12 2011, 16:41 par ahmedaddoukkali dit "lautiste"

ce blog ou site ou je ne sais qoui, n'est pas MAROCAIN...IL N'EN EST PAS DIGNE...
il se permet de soutenir l'équipe algérienne tout le long de son parcours pour parvenir jusqu'en afrique du sud,
il l'a soutenue particulièrement lorsqu'elle affrontait l'Egypte, et nous a saoulés de "ALLEZ KHADRA ! ALLEZ KHADRA !!!"
et tout cela pour la gloire du régime algérien, ce qui fait que pour lui, ce régime sanguinaire est le plus démocratique de la Région, et du monde arabe,
et mainenaint il nous dénie notre joie, et se verse, se déverse, et se renverse, comme à l'accoutumée, en pleurs hypocrites, sur " la répression" au MAROC, alors qu'il sait intimement, s'il a encore une quelconque intimité, que les provocateurs de tout acabit, sillonnent aujourd'hui le MAROC, à la recherche de l'étincelle qui mettra notre pays eà feu et à sang,
cet individu, ce monstre de "larbi", n'aura de repos, que lorsqu'il saignera le MAROC, et se réchauffera sur son bûcher,
rien ne le motive que ce jour de son ultime joie, et toute littérature n'est que diarrhées spécifiques à ton blog, destinées à cacher ton réel désarroi ou désar-ROI, face à la réussite de ce qui se passer au MAROC, comme nouvelle ère...
tu n'es qu'un néron pitoyable, sbire servile d'un cartel de commanditaires ennemis jurés du MAROC, quels que soient les changements qu'on y aura apportés,
étant plus pro-régime algérien ET SON SYSTEME DE TORTURES, à l'instar de son maître à penser "lemrabbet", tout ce qui peut servir le MAROC, le desservira, et la réciproque est aussi vraie...
si tu es un tant soit peu "homme", aussi "cou-rageux" que tu sembles vouloir l'insinuer sur ton blog rénégat, viens donc à SBATA, ou tout autre quartier populaire, et chante que tu n'es pas content pour la victoire marocaine, même les salafistes et les adlistes te pourchasseront, ainsi que des 20 fév. te pourchasseront et t'réexpédieront manu populari, d'où tu viens, c'est-à-dire, ton perchoir à cracher des saletés sur notre pays...

tu es réellement parmi les plus rénégats, et les plus nocifs qui soient,
tu es un parasite néfaste qui n'est "propre" qu'à dénigrer le MAROC,
tu es un rabat-joie, un tire au flanc, un ramasse-khra, bref un NUL et un zéro pointé
alors ne viens pas nous saouler avec tes états d'âme ou tes penchants 7ram, sous forme de pseudo-drame,
TU N'AS AUCUN DROIT DE DISCUTER DE LA PROCHAINE CONSTITUTION et tu le sais "intimement bien, du moment que tu t'es exclu de tout discours positif et que tu n'as aucune "kemmara" d'affronter les regards même dans ton fief OUED ZEM, qui a pourtant un creuset pour la Résistance Marocaine, lors du protectorat, mais comme l'on dit chez nous "al3afia ka tawled rmad"...
"ma b9a 3andek wjeh bach t9abel 7ta AHLEK"...
et dire que tu as été tenté par des élections locales, et tu n'a même pas osé, bien que ça a été sous la constitution actuelle !!!
autrement tu n'es qu'un traître à la libyenne, cherche toi donc un bhl algérien, mais en attendant crève toi et tes commanditaires, à petit feu , lentement mais sûrement pfffffffffffff...

64. Le dimanche, juin 12 2011, 18:51 par BA AROUB

salut lautiste

3té el qahba yemmah mazal ouahed chouya, je suis sur que c'est un mec qui ne sort jamais de chez lui, mhite ma 3andou bach la hemma la qlaoui

ghir tay yenbah bhal el kelb

65. Le dimanche, juin 12 2011, 19:03 par Marocain

@ 63

Accuser les opposants politiques et ceux qui ont des idees differentes de "traitres de la nation" est le plus ancien astuce dans le manuel des dictateurs. Pour un vrai debat ou tout le monde profite: monarchie, partis politiques, populations, syndicats, le pays... il faut vraiment depasser ces machineries.

66. Le dimanche, juin 12 2011, 19:20 par Awid

@Kharroub & Kharroubi

Tenez les chiens chiottes des Zalaouites la réplique qui vous convient :

محمد علوين : حميده و بنكيران

http://www.youtube.com/watch?v=DR9x...

67. Le dimanche, juin 12 2011, 19:20 par Awid

@Kharroub & Kharroubi

Tenez les chiens chiottes des Zalaouites la réplique qui vous convient :

محمد علوين : حميده و بنكيران

http://www.youtube.com/watch?v=DR9x...

68. Le dimanche, juin 12 2011, 19:52 par BA AROUB

zamel qui recommande un zamel

rien d'étonnant

bien entendu sahara machi maghribia pour toi

et tu as eu combien ?

69. Le dimanche, juin 12 2011, 19:59 par Awid

@Kharroub & Kharroubi & Marrolkhra

Tenez les chiens chiottes des Zalaouites la réplique qui vous convient :

محمد علوين : حميده و بنكيران

http://www.youtube.com/watch?v=DR9x...

mout belfkssa ya zamel oueld lkahba dial lmaghzan lkhra dial lkharwine

70. Le dimanche, juin 12 2011, 20:06 par BA AROUB

wa daba nta li mayet bel faqssa, parce que tu veux devenir calife à la place du calife a lehmar

le roi houa li hakem fik ya ould el qahba

ou 3andak te7 mabine yeddine lmroud y far3ou lik trimtek

71. Le dimanche, juin 12 2011, 20:24 par Awid

@Kharroub & Kharroubi & Marrolkhra

Chouf ou Sma3 sidek a lehmar boulekhra a zamel dial zalaouites

http://www.youtube.com/watch?v=DR9x...

ya ould lqahba lkharray lkhourroub oul khkarroubi mets ton doignts au fond de ton trimtek qui pue lkhra dial lmroud en regardant la vidéo de sidek Aliouine

http://www.youtube.com/watch?v=DR9x...

72. Le dimanche, juin 12 2011, 20:35 par BA AROUB

aaaah j'ai compris

salut 3rija, tu as brulé toutes tes cartes a lhmar

en tous les cas il y a un contrat sur trimtek ya zamel

ila mchiti hta hetteti rajlik fel maghrib mchat lik trimtek,

pas de contrat sur qliouatek parce que tu n'en as pas

73. Le dimanche, juin 12 2011, 21:05 par Nawal

Vraiment, vraiment l´autiste est un fils de pute

74. Le dimanche, juin 12 2011, 21:38 par Awid

Tous les esclaves agents comme ce khoroto kharroubi des zalaouites lkhanzines sont soit des mercenaires, soit des fils de putes des grades corps des zalaouites comme le célèbre amant garde corps de la veuve de l'ancien commandeur des croyants .

75. Le dimanche, juin 12 2011, 23:22 par stito

ca sonnera mieux '' La republique démocratique marocaine'' au moins on aura pas a supporter les venus et arrivés de M6 sur la telé, le budget qu'il dilapide a gauche et a droite pour entretenir son image de souverain roi des pauvres et de la truelle. Notre avenir est sujet a ses décisions aléatoires dont il n'est responsable devant personne, vraiment une catastrophe.

76. Le lundi, juin 13 2011, 00:10 par stito

les enfants du 20 fevrier

http://www.youtube.com/watch?v=oDPO...

77. Le lundi, juin 13 2011, 00:40 par لا للفوضى

Stito,

Ca s'appelle de l'exploitation! Les enfants ne doivent pas être présents dans ce genre de manifs. Faut faire attention!

78. Le lundi, juin 13 2011, 00:47 par stito

Et comment appelle tu le travail et la prostitution de milliers d'enfants au royaume de M6.

On appelle ca l’éducation des enfants au civisme et a la revendication des droits. C est de leurs avenir dont il s'agit. On leur fait pas réciter des conneries.

79. Le samedi, septembre 10 2011, 13:32 par wonder file

{Without a doubt|Certainly|Undeniably|Undoubtedly}, {this is|this really is|that is|this can be} {one|1|a single|one particular} {perspective|viewpoint|point of view|standpoint} {of|associated with|regarding|involving} {seeing|viewing|experiencing|discovering} {it|this|that|the idea}. {But|However|Yet|Nevertheless} {all in all|overall|in general|on the whole}, {the conclusion|the final outcome|in conclusion|concluding} {seems to|appears to|generally seems to|usually} {put the|place the|position the|squeeze} {bricks|stones|brick} {for a|for any|to get a|for the} {pretty|fairly|quite|very} {solid|strong|sound|reliable} {theory|concept|principle|idea}.|

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/1026

Fil des commentaires de ce billet