Une année s’en est allée, une autre pointe son nez. On les a quittés en 2009, mais aujourd’hui que sont nos amis devenus à l’aube de cette nouvelle décennie?

« Le discours royal constitue le point de départ du processus d’édification du Maroc du troisième millénaire. » (Mohamed Cheikh Biadillah SG du parti de l’ami du roi) . «Le discours royal revêt une importance historique. » (Abbas El Fassi, SG du Parti de l’Istiqlal, premier sous-ministre). « La décision de SM le Roi aujourd’hui est historique et extrêmement importante. » (Mustapha Mansouri, président du RNI). « Le discours royal annonce l’ouverture du chantier de la régionalisation, l’un des plus importants pour notre pays » ( Abdelouahed Radi, Premier secrétaire de l’USFP). « Le discours royal livre des messages forts » (Abdelilah Benkirane, SG du PJD). 

« La décision royale est à la fois audacieuse et sereine » (Ismail Alaoui, SG du PPS). « C’est une initiative importante qui sera sans nul doute couronnée de succès à l’instar de l’ensemble des initiatives royales. » (Thami Khyari, SG du FFS). «Le discours royal nous rappelle l’annonce historique de la Marche verte par SM le Roi Hassan II en 1975. » (Mahmoud Archane, SG du MDS). « C’est un jour historique pour le Maroc » (Ahmed Alami, SG du PED). « La décision royale constitue un moment historique fort et un acte fondateur pour le Maroc de demain » (Abdelkrim Benatiq, SG du PT). 

« La décision royale constitue une étape très importante dans l’histoire du Royaume » (Mohamed Abied, SG de l’UC). «C’est un discours historique qui inaugure une nouvelle ère dans l’histoire contemporaine du Maroc » (communiqué RNI). « Le discours royal constitue un document historique sur le développement du Royaume » (Ahmed Fitri, SG du PUD). 

« Le choix de la modernité et de la démocratie, deux idées forces du règne de Mohammed VI, s’inscrivent désormais dans une réalité politique et institutionnelle indiscutable» ( Khalil Hachimi Idrissi, aujourd’hui le Maroc).  « SM le Roi est bien déterminé à achever le chantier des grandes réformes » (Al Bayane). « C’est un nouveau défi que le Maroc va relever sous la conduite éclairée de SM le Roi, et qui exige une forte mobilisation de l’ensemble des forces vives de la Nation » (Al Alam). « Le discours royal constitue une véritable révolution aux visées bien déterminée » (Assabah). 

Le problème avec la cour c’est qu’elle est répétitive, sans scrupules et qu’il faut toujours y revenir. Comme une malédiction ! On y reviendra donc assez souvent durant cette nouvelle année que je vous souhaite heureuse. Bonne année à tous.