L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le dimanche, janvier 10 2010, 18:11 par Noureddine

Bonne année Larbi. Je m'attends déjà aux commentaires qui trouverons des excuses à la cour et des explications quitte à réinventer la logique...

2. Le dimanche, janvier 10 2010, 19:01 par Réda Chraïbi

Si effectivement on ne critique pas le discours du Roi comme on critiquerait le discours d'un président d'une république comme la France par exemple, il est des sujets qui emportent une adhésion sincères. S'agissant du projet de régionalisation avancée, cela est d'autant plus vrai que son concept et ses principes ont fait l'objet de propositions venues de certains partis pour qui la démocratie passe par une décentralisation du pouvoir.

Il n'y a donc rien d'héroïque à s'opposer juste pour s’opposer, ou de critiquer juste pour être systématiquement contre. Au contraire, la valeur d’une position de critique tient avant tout à son objectivité. C'est-à-dire que lorsqu’on est d’accord on ne s’en cache pas.

3. Le dimanche, janvier 10 2010, 19:48 par Commentator

Votre première sortie pour cette année est vraiment hasardeuse !
Vous rapportez en ironisant des commentaires (certes élogieux émanant de courtisants sans scrupules !) du discours royal, mais vous oubliez (ou omettez ) de dire que le problème n'est pas dans l'esprit du discours MAIS dans le gap entre le discours et la mise en pratique du contenu du discours !
En somme, toute la prpblématrique est entre le dire et le faire !

4. Le dimanche, janvier 10 2010, 20:00 par politis

Il est vrai que certains en font un peu trop dans l'adhésion "spontanée" à tout ce qui émane du roi! Mais comment qualifier ceux qui sont systématiquement contre tout ce qui émane de cette même source! Seraient-ils des "sans-culottes" ou ce fameux tiers-état qui ont existé un moment dans l'histoire de France! Je ne crois pas car la plupart appartiendraient plutôt à une certaine bourgeoisie qui n'arrive pas à avoir la reconnaissance de ses mérites!

Il n'y a rien d'héroïque à s'opposer juste pour s'opposer, en effet! Ce serait même pathétique de voir s'agiter certains esprits qui se prennent pour des révolutionnaires alors qu'ils ne sont que des commentateurs virtuels "virtuels" de la réalité de ce pays, qui les ignorent superbement!

5. Le dimanche, janvier 10 2010, 21:16 par Abdel

Si le centieme du millionniemme d'un des discours du roi avait une existence dans la pratique on en serait heureux.
La question, c'est pourquoi tout ce vernis pour changer le regard sur le Maroc au lieu de changer le Maroc ?
Moralité, les bras cassés grouillent au sein du pouvoir : il suffit de faire semblant d'être tout ouïe à un discours.

6. Le dimanche, janvier 10 2010, 21:58 par hmida

@ Larbi

Ce premier billet de la nouvelle année est lumineux : il m'explique enfin la démarche intellectuelle de la blogoma - tu en es, avec d'autres, l'un des "papes" (je me souviens avoir lu ce qualificatif à ton sujet quand j'ai fait mes premiers pas dans le monde du blog et il m'avait choqué à l'époque).

Ainsi donc, tout bloggueur qui aspire au respect et à la considération se doit d'être "contre"! Contre quoi? Peu importe, il lui faut dire "non"!

Je dis "non" donc j'existe! Voilà donc le crédo qu'il faut suivre pour exister!

J'en étais resté à la formule d'Alain : ¨Penser c'est dire non!" Peu m'importe d'exister!

Pour revenir à ton billet, il se trouve que le projet de régionalisation mis en chantier par le roi est une attente de tous les marocains : du riffain au khouribgi, du fassi au sahraoui, du nordiste au 3roubi! Le Maroc est pluriel et un à la fois : le nier est un contresens historique, politique, économique et social!

Si ce projet emporte l'adhésion de tous, ce n'est ni une aberration, ni un acte de soumission aveugle et servile à la volonté royale!

Reste à savoir comment cela peut se réaliser et la commission désignée à cet effet a pour mission de défricher le terrain dans la concertation!

La critique pourra se porter sur ses propositions!

Tout le reste c'est du blablabla, le cirage de pompe inconsidéré comme la critique systématique!

7. Le dimanche, janvier 10 2010, 22:25 par Abdel

hmida : "La critique pourra se porter sur ses propositions!"

Je ne sais pas qui a encore le courage d'écouter et s'attarder sur des propositions qui ont toutes les chances d'êtres comme celles passées : classement vertical.
Des discours portant des idées lumineuses ne manquent pas. Des lois et dahirs qui feraient du Maroc un des plus beau pays sont légions mais n'ont aucune existence dans la pratique.
Personnellement je n'ai pas écouté le discours du roi n'ayant plus la foi, je me suis extasié , en revanche sur les postures des courtisants !

Je n'ai jamais compris cette capacité de certains Marocains à déployer des énergies colossales à vouloir changer le regard de l'autre au lieu de se déployer à changer les choses au Maroc. Pourtant ce n'est pas faute de choses qui ne marchent pas : c'est dans chauqe coin de rue, dans chaque administration, dans chaque tribunale, dans chaque commune, dans chaque commissariat ...Si les choses qui ne marchaient pas étaient une exception je comprendrais ton point de vue.

8. Le dimanche, janvier 10 2010, 22:57 par abisiti

S'il est vrai qu'il ne faut pas s'opposer juste pour s'opposer, il n'en reste pas moins que trouver historiques tous les discours du roi constitue un bénéouiouisme débile.

9. Le dimanche, janvier 10 2010, 23:04 par Doukkali

Si Machiavel était de retour de son tombeau, il serait heureux de se sentir mourir en laissant des disciples mauvais ou bons, ils mérite,t le qualificatif d'homme Ou commis d'état.Bon disciples s'appellent A Bouabid, M Boucetta ou A Yata, des mauvais disciples s'appellent Mati Bouabid, Driss Basri ou A Filali.D'autre ne le sont pas, Khalid Naciri, le porte parole communiste(Progressiste) du Makhzen sultanien(Théocratique,rétrograde),Ahmed Midaoui, le hiyani, l'ancien serviteur et délateur de Driss Basri qui n'a de scrupule, pour ne s'acquérir le droit d'auteur maxime de louis xiv "lui c'est lu moi c'est moi" pour marquer son ingratitude à l'égard de son ancien mentor et protecteur Stati(Chaoui).Ces deux exemples d'audace(Santihaالسنطيحة, Jebhaالجبهة) et de lâcheté ont démontré comment non seulement JJ Rousseau ou Mon,tesquieu ont raisobn de ne pas se mouiller d'étre marocain mais aussi le penseur florentin, l'auteur du célébre Prince, a Raison de considérer les serviteurs(Msakhriya) des courtisans n'ont pas le droit de se considérer des courtisans, voire des commis d'état.Maréchal Lyautey ,où es tu? Reviens et fais quelque chose pour nous sauver des pourris!Le Maroc n'a des courtisans mais des serviteurs ou seulements des mini serviteurs.

10. Le dimanche, janvier 10 2010, 23:10 par Larbi

Bof! on n'est pas sortis de l'auberge . quelqu'un peut-me dire ou j'ai écrit quelque chose genre "Ainsi donc, tout bloggueur qui aspire au respect et à la considération se doit d'être "contre"! " ? et j'en passe sur le reste. Bof!

11. Le dimanche, janvier 10 2010, 23:15 par hmida

@ abdel

Je n'ai pas l'habitude d'aller plus vite que la musique : une commission a été désignée pour plancher sur le projet de régionalisation; elle doit rendre sa copie avant le 30 juin prochain; elle a commencé à travailler! J'attendrai donc pour juger!

Par ailleurs, je te signale qu'il y a des tas des choses qui marchent dans ce pays, parallèlement à des tas d'autres qui coincent : le Maroc n'est pas Al Madina Fadila, c'est un pays en marche, avec tout ce que cela implique! Le Maroc n'est pire ni mieux que d'autres pays : il pourrait être mieux que ce qu'il est, il aurait pu être pire!

S'accrocher indéfiniment à ce qui ne marche pas ne fera pas avancer les choses, tout comme louer sans fin ce qui marche : tout l'équilibre d'une approche raisonnable est dans cette double approche!

Pour ma part, je n'ai jamais parler du regard de l'autre : il ne m'intéresse pas!

Mais je n'ai jamais compris ce que tu appelles "cette capacité de certains Marocains à déployer des énergies colossales à vouloir" à nier ou à dénigrer tout ce qui se fait ou tente de se faire dans ce pays! Je reprends encore une fois ton texte : "si les choses qui marchaient étaient inexistantes, je comprendrais ton point de vue."

12. Le dimanche, janvier 10 2010, 23:20 par Larbi

Hmida tu es sérieux? Ok je te renvoie la balle . "Applaudir le roi a tout bout de champs ne fera pas avancer les choses, tout comme louer sans fin ce qui marche : tout l'équilibre d'une approche raisonnable est dans cette double approche!"
Par ailleurs, c'est curieux, il ne me semble pas t'avoir vu dénoncer cette machine à applaudir ridicule d'un autre temps. Ou alors cela m'a échappé.

13. Le lundi, janvier 11 2010, 04:16 par marouki

Qu'en est-t-il du mitaq dial el ta3lim ???

la régionalisation Mon Amour !!!

14. Le lundi, janvier 11 2010, 07:06 par hmida

@ Larbi

Je suis très sérieux : dans mon blog, je ne passe pas mon temps à me faire les dents sur ce que le pouvoir fait! Si j'avais voulu faire cela, je ferai de la politique active; ce que je te conseillerai de faire!

Remuer systématiquement de l'air chaud face à un clavier n'est pas spécialement efficace !

Pour ce qui est de ton com 10 qui commence par un condescendant "Bof...", il conforte l'idée que j'ai émise sur la blogoma et ses gourous : il n'est pas nécessaire que certaines choses soit dites pour qu'elles soient vraies!

15. Le lundi, janvier 11 2010, 07:56 par Karim

Larbi n'est pas le premier à en parler :
http://www.dailymotion.com/video/x2...
Wayli, sur 30million de marocains, il y en a pas un pour dire que la régionalisation c'est une grosse connerie ? il n'y en a pas un pour dire "je suis d'accord avec le principe, mais ...." ?
Je ne connais que les moutons qui en soient capables. Et encore.

16. Le lundi, janvier 11 2010, 09:50 par lixy

Article 28 de la Constitution Marocaine: "Le Roi peut adresser des messages à la Nation et au Parlement. Les messages sont lus devant l'une et l'autre Chambre et ne peuvent y faire l'objet d'aucun débat."

Qu'est ce que vous n'avez pas compris dans le "AUCUN DEBAT"? Vous n'avez plus aucune perspective a force de gober les sérénades sur la transition démocratique. Le Maroc est une dictature ou le roi dicte ses volontés et ses hommes de main obéissent. Ne pas faire de lèche-cul explicite pourrait potentiellement exposer la personne a de sérieux ennuis (atteinte aux sacralités, traitrise, etc.)

P.S: Hmida, il faut avoir un sacré culot pour dire que "Le Maroc n'est pire ni mieux que d'autres pays". Dans le genre concentré de conneries, il est rare de dénicher de telles perles.

17. Le lundi, janvier 11 2010, 10:55 par hmida

@ lixy

Décidément, mon garçon, tu es incorrigible. Tu as dû manquer de fessées dans ton enfance : il t'est impossible d'être poli et tu te prétends démocrate!

18. Le lundi, janvier 11 2010, 11:32 par pseudoless

Les responsables politiques qui constituent la machine à applaudir, ont au moins le mérite d'être cohérents avec le système auquel ils adhèrent de plein gré, en étant même souvent des élus du peuple.
Ils ne font que se conformer à l'article 28 de la constitution.
What is the problem ?

19. Le lundi, janvier 11 2010, 12:05 par lixy

@hmida:

Ta faible tolérance pour la critique d'idées n'est pas mon affaire. Une idéologie ou une culture n'a AUCUN droit. Ce n'est pas une personne. Je ne lui doit aucun respect. Tes idées archaïques et rétrogrades, je chie dessus. Et comme tu sais que tu ne peut les défendre face a la raison et la logique, tu préfères faire dans l'ad hominem.

Si tu ne veut pas que tes idées soient traitées de conneries, ne balance pas des énormités du genre: "Le Maroc n'est pire ni mieux que d'autres pays". Le système Marocain est dans un état catastrophique du point de vue démocratie et libertés individuelles.

20. Le lundi, janvier 11 2010, 13:25 par salvadorali

@ Larbi

Très déçu par ton billet de rentrée, Larbi ! Pour un "pape" de la blogsphère marocaine que tu es, tu manques singulièrement de clairvoyance, en tous cas de sérénité !

Cette image d'un esclave Noir du Palais pour commencer. Tu aurais pu faire l'effort de respecter au moins la condition et surtout le dévouement de ces gens qui ont fait voeu de servir la Nation à travers l'un de ses symboles que constitue la monarchie. As-tu déjà visité le quartier Touarga, à Rabat ? J'ai la chance pour ma part d'y compter des amis qui riraient bien de la vision futile que tu donnes de ceux qui assument leur destin de servir la monarchie qui est elle-même au service de ce pays, quoique puissent en penser certains. Maintenant, pour ceux qui n'adhèrent pas au tryptique de nos valeurs (constitutionnelles ET sacrées...) "Dieu, la Patrie, le Roi", il y la France républicaine qui n'est pas loin, en espérant pour eux que Nicolas Sarkozy accorde un jour le droit de vote aux étrangers... Or cette première offense que tu commets rejaillit sur tous ceux que tu cites ensuite, disqualifiant ainsi ton propos. Dommage, il y aurait eu bien des choses raisonnables à dire sur la façon dont les marocains ont toujours rechigné à se mobiliser collectivement, quel que puisse en être l'enjeu. La Marche Verte, finalement, on n'a jamais fait mieux... L'INDH, dans un autre genre de marche nationale, peut-être bien... Mais quel dommage que tant de "citoyens" n'y aient vu qu'une occasion supplémentaire de se remplir les poches, par associations interposées !

Abdelilah Benkirane et My Ismaïl Alaoui, des courtisans ? Quelle niaiserie, sauf le respect ! Pour les connaitre comme je les connais l'un et l'autre, je mesure à quel point les observateurs de la vie politique marocaine feraient bien de militer un peu au sein d'un parti pour comprendre le jeu de rapport de forces qui détermine la dynamique politique, quel que soit le pays considéré.

Mais pour en finir avec le reproche de catastrophe démocratique dans ce pays, il faudrait rappeler qu'en 1976, la Charte communale a enraciné le Maroc (hélas, pas les Marocains) dans une tradition de démocratie locale que nous envient bien d'autres populations, elles se reconnaitront. La suite, tout le monde la connait : aujourd'hui, une voix vaut entre cinquante et cent dirhams. Et tant pis pour celui qui vend son âme ou qui achète celle de son voisin...

Quant aux libertés individuelles, c'est bien parce que le Maroc est une terre d'hommes libres, parfois un peu trop, que Lixy par exemple se croit permis d'écrire qu'il chie sur les idées archaïques et rétrogrades (un seul qualificatif aurait pourtant suffi) de hmida, qui a bien du mérite de ne pas l'avoir "allumé" plus qu'il l'a fait.

Merci donc, Larbi, de prendre un peu de hauteur sur le débat. Tu es une institution, ne l'oublies pas, la blogsphère marocaine compte sur toi !

21. Le lundi, janvier 11 2010, 14:03 par fouad

Il parait que dans la constitution de la monarchie marocaine, le discours du roi de se discute pas, et voilà un grand pas, les pions se sont jaillit pour donner à une théorie comme d’autres d’ailleurs toute une dimension à bourrer le marocain lamda d’un gigantesque espoir de prospérité et de richesse dans un pays où le marocain ne sait plus ou il va à part qu’il est parfois même esclave chez lui.

On doit se demander parfois est ce que ce Maroc est vraiment un état ou autre quand on entend parler comme ces pions trop payés pour ce seul job de phraséologie et de figuration...mais ils doivent le savoir, personne ne les croient plus, jusqu’à preuve du contraire.

22. Le lundi, janvier 11 2010, 14:10 par Larbi

@salvadorali: t’as le droit d’être déçu. Et vu la manière dont tu vois les choses je crois que tu seras assez déçus pour les prochains billets. Perso je raisonne pas en terme de déception . mais bon...
Pour la nième fois on fait référence à un statut dans la blogosphère marocaine que je n’ai jamais revendiqué et que je ne revendique pas. Et en tout état de cause le fait est que j’ai certains idées et convictions, minoritaires j’en suis conscients, je les dit comme elle sont. On ne se refait pas. ET je ne demande à personne de se refaire bien entendu.

Dans ce billet, pratiquement pas de prise de positions. Hormis le titre (les courtisans ) et la photo (qui contrairement à ce qu’a été dit renvoie à quelque chose de très institutionnelle et codifiée par le protocale : la manière dont se tient les ministres et hauts notables devant le roi en tout cas lors de leurs nominations) . Ce billet ne contient que des citations des hommes politiques. Le niveau de débat : c’est pas à moi de l’élever mais ceux dont les propos sont cités. Oui si le niveau parait si bas c’est que la juxtaposition des déclarations de tout ce que compte le royaume d’hommes politiques le mets en reliefs : les mêmes propos sortis du même moule celui de la flatterie et de la courtisanerie. EN 2010 comme en 1999. Maintenant ce n’est pas moi qui placer la barre si bas.

Contrairement à ce que dit Lixy la mention « ne peuvent y faire l'objet d'aucun débat. » concerne les messages du roi lus aux deux chambres et non tout ce que dit le roi. L’esprit est qu’il ne pas confondre le message du roi devant le parlement avec un discours de politique générale généralement suivis par débat et parfois vote de confiance dans les démocraties. En dehors de ces messages lus dans le parlement , théoriquement rien n’empêche la discussion de ces messages. Mais faudrait avant rompre avec cette culture de flatterie et de courtisanerie mais je vois qu’on est même pas à en discuter de ça.

23. Le lundi, janvier 11 2010, 14:35 par Aisha Lbahriya

Deux contstats majeurs:
1- Au Maroc même si 91% des citoyens et 100% des politiques approuvent le roi c'est jamais suffisant. Il faut du 100% sinon c'est un drame.
2- Les pouvoirs publics n'ont même pas besoin de faire quelque chose pour arriver à du 100%: certains braves citoyens s'en chargeront beneveloment.
pourtant je suis prête à parier qu'il y a pas si longtemps on était plus proche de la democratie que la tunisie on acceptait tout de même des avis divirgeants dans la limite du supportable . Mainteant on prend la tunisie comme modele. pauvres de nous.

24. Le lundi, janvier 11 2010, 14:56 par salvadorali

Pour protéger un troupeau (ovins, bovins, caprins, ce que vous voudrez) il faut un berger et aussi parfois des chiens. Des chiens de berger, évidemment, pas des corniauds ou des bâtards qui se seraient improvisés tels ou qui auraient monnayé la complaisance du berger. Le problème avec les mauvais chiens de berger, c'est qu'ils ont tendance à mordre leurs protégés plus qu'il ne faut... J'ai même entendu parler de chiens de garde qui s'étaient entendus avec des loups ou des renards pour leur permettre de se servir en douce dans le troupeau...

Ce qu'il y a d'étrange dans cette histoire de bergers, de chiens et de troupeaux, c'est que parfois des moutons se sentent soudain plus chiens que moutons et décident eux -aussi de contribuer à bien guider et à protéger le troupeau. évidemment, ça a de quoi vexer certains de leurs anciens congénères, assez conscients pour comprendre qu'ils ne sont plus tout à fait des moutons mais pas assez agissants pour devenir de "bons" chiens de berger. Il y a aussi, mais c'est beaucoup plus rare, des moutons qui deviennent des bergers. Pour ceux-là, c'est encore plus compliqué par que c'est, alors, les chiens qui sont vexés. Sans compter les bergers pas assez pénétrés du sentiment que c'est le troupeau qui est prioritaires, surtout pas les nombrils de ceux qui en sont responsables, d'autant que c'est eux-même qui en ont revendique la charge et la responsabilité.

Bon, c'est pas du la Fontaine OK mais si ça peut faire avancer le troupeau dans la bonne direction, euh je voulais dire le débat, pourquoi pas ?

25. Le lundi, janvier 11 2010, 15:05 par lixy

@Salvadorali: "Maintenant, pour ceux qui n'adhèrent pas au tryptique de nos valeurs (constitutionnelles ET sacrées...) "Dieu, la Patrie, le Roi", il y la France républicaine qui n'est pas loin"

Le Maroc est mon pays autant qu'il est le tien. Et le droit de critiquer tes valeurs d'un autre age est absolument inaliénable. Je ne vais pas le quitter et le laisser proie a une idéologie pareille, aussi populaire qu'elle soit.

@Larbi: "Contrairement à ce que dit Lixy la mention « ne peuvent y faire l'objet d'aucun débat. » concerne les messages du roi lus aux deux chambres et non tout ce que dit le roi."

La loi importe dans un état de droit. Je n'ai pas a te rappeler qu'en pratique, faire la moindre critique de ce que dit ou fait le roi peut causer de graves ennuis.

26. Le lundi, janvier 11 2010, 15:23 par ahmedaddoukkali dit ,"lautiste"

pour ma part, je pense que "larbi", avec ses billets montés tels des génériques usés, est le plus grand courtisan de tous les espaces vis-à-vis de ses lecteurs,
tout ce qu'il cherche c'est plaire aux aigris, parce qu'il en est un,
alors il fait une pseudo-pause afin d'appâter certains de ses fans, et les faire haleter, tels que le fumeux lixy,
et il nous sort cette connerie alléchante et léchante de devant comme de derrière de courtisanerie, comme s'il n'y avait pas d'autre chose plus utile et plus susceptible d'un débat plus intéressant...
mais que voulez-vous, on ne peut convaincre ceux qui ont été formatés aux seins ( le pluriel convient ici ), d'autres palais plus juteux ety plus laiteux...
mais ce n'est guère étonnant, le Maroc a toujours étonné par ses grandes initiatives, et le Marche Verte a bien fait rire jaune de nombreux dénigreurs systématiques et professionnels ( dans le sens péjoratif du terme )...
avec la Régionalisation, c'est une autre Marche multicolore, multiconfessionnelle, multiforme, multi-ethnie qui s'ébranle ...la caravane , non seulement passe mais elle accélère, et il est tout à fait normal, que ceux qui aboient, gueulent encore plus fort...mais ce sont comme des pets dans le désert, ou des pétards mouillés sur nos montagnes...
larbi peut donc continuer sa 7al9a et quémander quelques oboles de la part des ses courtisans dans une courtisanerie réciproque, jusqu'à la prochaine pause ou jusqu'il s'explose , lui et ceux qui le soutiennent ou nettoient ses chiottes, surtout celles du nauséabond lixy qui ne parle plus sur tous les blogs qu'il pollue que de "chier" , à tel point qu'il a l'insolence de dire qu'il chie sur toutes les religions et les religieux...quel malsain !!! quel salgot !!!..., je crois que tu dois disposer de plusieurs c...pour pouvoir "chier" sur des milliards de personnes...chieur professionnel

27. Le lundi, janvier 11 2010, 15:35 par lhalka

@salvadorâli : tu a été dans les mosquées pour les prêches officiels des vendredis ? C'est imbitable ton truc. Entre les chiens, les bergers , les brebis, la corruption des "slouguis" et le maître qui peut faire miroiter des choses aux chiens incorruptibles .... C'est bon pour un "3jab" tout ça. Mis autour du coup pendant 7 jours et brulé ensuite pour être inhalé . Il y'en a pas mal qui y croient à ces "damiatis"" .Et dire que c'est de la classe instruite tout ça ! arrrf

28. Le lundi, janvier 11 2010, 15:52 par lixy

@Salvadorali: "Pour protéger un troupeau (ovins, bovins, caprins, ce que vous voudrez) il faut un berger et aussi parfois des chiens. "

D'après toi, certaines personnes seraient essentiellement différentes des autres humains au point que certains seraient moutons et les autres des chiens?

C'est du racisme immonde.

29. Le lundi, janvier 11 2010, 16:56 par hmida

@ Lixy

Malheureusement, tu es bien mal placé pour parler de "l'état catastrophique des libertés individuelles au Maroc" : tu n'arrêtes pas de débiter toutes les critiques possibles et imaginables sur la pays, ses instituions, son gouvernement et son peuple! Et tu le fais en toute quiétude, le doigt dans le nez!

30. Le lundi, janvier 11 2010, 18:04 par Aisha Lbahriya

N°26 - ahmedaddoukkali dit ,"lautiste" : Je ne pensais pas que des des personnes adultes pouvaient se livrer à de telles obscénités .
Vos obscénités sont à gerber.

31. Le lundi, janvier 11 2010, 19:22 par casazone

Pourquoi la plus part ou la quasi-totalité des projets dont sont chargés des commissions échouent ??
Parce que tout simplement les membres des commissions ne connaissent pas la réalité de la base (le 'sur le terrain') ou ne veulent pas descendre sur le terrain pour voir la réalité.

La commission initiale crée d'autres commissions régionales ou locales. Les membres de ces sous-commissions sont souvent sélectionnés par des vrais voleurs des deniers de l'état ayant un niveau scolaire très bas qualifié parfois d'universitaire par escroquerie dans les fiches des candidatures des élections, certains sélectionneurs sont des ouvriers, petits fonctionnaires ou chauffeurs de camions de ramassages des ordures ménagères qui arrivent aussi à être élus dans une collectivité locale. Imaginer un ouvrier qui désigne les membres des sous-commissions, il ne désignera que des incompétents, des malhonnêtes et des corrompus. Un cadre intègre, non corrompu et compétant a des chances très minimes d'être parmi ces membres et si par hasard on le sélectionne, on le prive des ressources qui le prive d'accomplir une mission soit pour le saboter soit pour détourner les ressources ailleurs.

Ainsi Les propositions que la commission initiale va recevoir des sous-commissions et des sous-sous-commissions seront des propositions incompétentes.

L'initiateur du projet lui reçoit à son tour un rapport final bidon. Et c'est sur ce rapport que se basent toutes les décisions pour réaliser ce projet. D'où l'échec ou une réalisation qui absorbe un budget de l'état.

32. Le lundi, janvier 11 2010, 19:29 par pseudoless

@Aïsha Lbahriya
"Mainteant on prend la tunisie comme modele. pauvres de nous."
D'où sortez vous ce genre d'obscénités ?

La population marocaine issue du 20ème siècle est constituée essentiellement de gens vulnérables, à cause l'analphabétisme, du faible degré d'instruction et de la menace intégriste islamiste. Cette population n'est pas encore apte à s'exprimer dans un système démocratique stable.
Comme la signalé Salvadoali : "une voix vaut entre cinquante et cent dirhams".
Et vous voulez construire une démocratie avec ça ? Rien que d'y penser, ça me donne des frissons, et si j'y pense trop, c'est surement des cauchemars la nuit.
En revanche, pour calmer les esprits, il est important de faire semblant de jouer à la démocratie, à coup de partis politiques, d'élections, de querelles politiciennes, de débats. Mais pour les choses importantes, c'est un bloc homogène, constitué autour du palais qui décide.
Voilà ce qu'est le Maroc actuel vers lequel l'ensemble de classe politique a convergé.
Si vous avez autre chose à proposer, ce ne sont pas les partis politiques qui manquent.

33. Le lundi, janvier 11 2010, 20:00 par casazone

@salvadorali: "Mais pour en finir avec le reproche de catastrophe démocratique dans ce pays, il faudrait rappeler qu'en 1976, la Charte communale a enraciné le Maroc (hélas, pas les Marocains) dans une tradition de démocratie locale que nous envient bien d'autres populations, elles se reconnaitront."

Quelle démocratie locale ?? !!!!!!!!!!!!!

Celle qui fait danser un général pour un simple doc administratif car il a en face de lui un petit fonctionnaire incompétent et corrompu dont le chef corrompu est un élu qui vient de la rue pour gérer la chose public ??

Celle qui fait des nids de poules dans le meilleur boulevard du Maroc et devant même un palais ??!!!!

Celle qui remplace les jardins publics par des appartements sous forme de boîtes d'allumettes ??!!

Celle qui transforme une ville comme Casablanca en un grand village ??!!!

Celle qui laisse des chiens affectés par la rage errer par groupe de 10 dans les rues ?!!

celle qui laisse les gens cracher des os de poisson dans les restaurants sous le regard des clients ??

celle qui .... termine

celle qui ne contrôle pas les sociétés privés pour qu'ils remettent la chaussée qu'ils creusent dans l'état initial et suivant les règles de l'art ??

34. Le lundi, janvier 11 2010, 21:12 par N3am Sidi

Bonne année.

Excellent billet, très pédagogique. Le message des citations et de l’illustration, est clair comme un éclair. Juste peut-être pour ceux qui nous bassinent depuis un certain temps avec des vocables creux comme « nouvelle ère, processus démocratique, transition démocratique, méthodologie démocratique, modernité authentique, consensus national…bref tout ce qui a trait au vocabulaire génial du «plusbeaupaysdumonde ».

Ne fais pas attention à certains ennuyeux commentaires qui proviennent de ceux qui ne rougissent jamais de leur position ridiculement entêtée à trouver toutes les excuses grotesques du monde au Makhzen archaïque mais jamais à d’autres régimes.

Sûrement, ils préfèrent encore voir et admirer l'esclave en vrai, en action dans sa fonction bouffonne inhumaine et dégradante avec ses habilles clownesques et ses vacarmes folkloriques qui l’avilissent juste pour entretenir l’image d’un tigre en carton !

C'est là la force communicationnelle d'une image, d'une photo, d'une caricature...par sa simplicité d’expression, elle dit et résume en un laps de temps très court tout à la fois. Ne dit-on pas « une image vaut mieux qu’un long discours, une image vaut mille discours ou mille mots… »

Voyons Mesdames et Messieurs nous sommes en 2010, au XXIème siècle et non au Moyen-Âge pour traiter ses semblables ainsi, pour garder encore ces coutumes dégradantes pour l’Etre humain !

Quant à la soi-disant classe politique si on peut l’appeler ainsi, il est là juste pour compléter le décor et faire office de perruche de la cour !

35. Le lundi, janvier 11 2010, 22:30 par vive le ROI vive le maroc

Le Maroc n'est pas une democratie, point a la ligne. On aime notre ROI allah yhafdou lina weytewel 3emrou. Grace a lui, on n'a pas a se casser la tete avec des election. C'est le descendant du prophete qui nous guide avec sa lumiere et qui garanti l'unite et la stabilite du pays.

Le Maroc on l'aime ou on le quitte!

vive le ROI vive le maroc

36. Le lundi, janvier 11 2010, 23:26 par PSU

bien évidement il y a ceux qu'on ne verra pas dans les communiqué de la MAP et qui disent à peu près ça :

s'agissant de réactions (comme celles que tu cites aux discours royaux avant même d'en connaitre le contenu) : http://www.youtube.com/watch?v=PyCb...

s'agissant du protocole makhzénien : http://www.youtube.com/watch?v=h1ff...

(s'agissant de la gestion du dossier de 3amilatou Haidar) http://www.psu-maroc.ma/index.php?o...

enfin s'agissant à la clef par où tout doit commencer : http://www.youtube.com/watch?v=ZL0O...

en résumé : "si régionalisation tu voudras, réforme constitutionnelle et démocratie réelle tu accepteras"

il faut appeler un chat un chat, ce dont a parlé le Roi n'est pas de la régionalisation, mais juste une décentralisation du makhzen (notament par nomination, et non par élection ! )

salutation 3abdouniènnes ;-)

37. Le lundi, janvier 11 2010, 23:44 par Doukkali

Il y a une semaine le roi Mohammed VI a nommé un membre du leadership de l'USFP, Driss Labgar, mini stre des relations avec le parle ment, en contre partie de licencier le notable féodal qui siège à l'internationale socialiste, Abdelwaher Radi qui qitta le gouvernement de 3bibisse, celui da An Najat.Et voilà le champ des courtisans est élargit,Khalid Naciri, le haut salarié du Makhzen à la propagande et ancien haut fonctionnaire fantôme entre 1996 et 2004, ne manquerait d'adversaire, le socialiste Driss Labgar va le concurrencer à l'hémicycle de députés au service de Sidna pour acclamer la "démocratie abbasside" ou 3abbasiya, dont Driss est le dernier bénéficiaire.
C'est aussi grace à 3abbasiya, la méthodologie cinématographique qu'on a coutume d'en profiter qu'on n'a argent pour acheter un billet, que le "socialiste populaire(ou populiste) Driss Labgar devient l'avocat du gouvernement 3bibisse qu'il a combattu depuis octobre 2007.
Et voilà le champ des courtisans élargi la démocratie 3abbassiya...vive les courtisans, vive la ...cratie marocaine!

38. Le mardi, janvier 12 2010, 00:00 par PSU

@ "vive le Roi vive le Maroc"

d'accord dans ce cas demande à ton Roi de dissoudre le parlement, et d'arrêter de dilapider l'argent du contribuable dans des élections, et qu'on arrête l'hypocrisie, et que le gouvernement soit proclamé "fonctionnaire de sa Majesté"

tu peux lui dire ça ? ou alors... ?

39. Le mardi, janvier 12 2010, 01:02 par aKa

Com 35 - "Le Maroc on l'aime ou on le quitte!"

Faut arrêter de confondre roi et Maroc. Moi j'aime mon pays et c'est justement la raison pour laquelle je trouve scandaleux que des personnes détenant le pouvoir l'utilisent plus pour leur intérêts personnels (et ceux d'un ptit groupe de personnes qui gravitent autour) que pour les intérêts de la nation. D'ailleurs pour moi les anti-marocains sont ceux qui crient "vive le roi" à tout bout de champs sans même prendre le temps de se poser les vraies questions. Si vous aimez réellement votre pays, faut arrêter d'agir comme des moutons... Si vous en êtes incapables, ayez au moins la bonté de laisser ceux qui ont choisi de "Penser" de le faire librement.

40. Le mardi, janvier 12 2010, 10:31 par Doukkali

à com35 @vive le ROI vive le maroc:
C'est vrai, dans ton pseudo le roi est écrit en majuscule et le Maroc est écrit en minuscule!
ça reflète que ce Maroc ne compte rien et que le roi compte tout.Une question à te poser:S'il y a intérêt national au Maroc que le roi doit partir et laisser les marocains statuer du régime qu'ils voient convenable à leur bien, le roi doit s'en aller ou non?Autrement dit qui prime, l'intérêt de la monarchie ou celui du Maroc?
Tu n'as qu'à nous dire en clair qui appartient à l'autre?Le roi appartient au Maroc ou c'est le dernier qui appartient au premier?Le roi doit-il rendre compte à la nation ou à dieu,ton Allah, je veux dire Allah ton dieu?Et plus clair de ça qui prime chez le roi?Son propre intérêt ou celui du Maroc?
Quand tu vois ton roi salue le de ma part et met le au courant de mes sentiments les plus cordiaux!D'ici là prends un peu garde et écris le Maroc en majuscule dans ton pseudo et le roi en minuscule.

41. Le mardi, janvier 12 2010, 11:15 par syassator

à ce propos, supposons une minute que l'initiative royale est à applaudir.
Savez-vous que d'autres organisations politiques (dont le PSU) ont déjà parlé de décentralisation ? Pourquoi n'en a-t-on pas parlé ?

Et sérieusement, que faut-il attendre de cette commission nommée ? une décentralisation à l'espagnole ? à l'argentine ? à l'allemande ? à l'anglaise ? doit-on passer par une réforme constitutionnelle avant d'envisager une vraie décentralisation ?
Croit-on vraiment que cette commission proposera des parlements à toutes les régions ? sait-on au moins qui compose cette commission à part Azzimane ? a-t-on examiné les propositions des partis et de la société civile ?
(ceci est un effort pour réhabiliter le nihilisme sincère...)

42. Le mardi, janvier 12 2010, 13:16 par Opinion

Mais si on se met à leur place !!! que la map ou rtm présente ses micros et ses cameras, et on vous pose la question sur le discours du roi ?

ah qui peut dire le contraire de ce qu’ils ont dit, quand on sait que ces mots rapportent à quelqu'uns jusqu'à 20000 euros de salaire par mois, qu’il sera le sort de celui qui dépasse le carré qu’on a lui tracé quitte même à rajouter des choses positives risquant de faire ombre au fameux discours.

le maroc ce n’est pas un état doté d’une souveraineté pour son peuple et ne le sera jamais, à part les puissances qui se disent protectrice de ce régime ( USA, France, Israël ) moyennant beaucoup de sacrifice du peuple marocain allant même jusqu’à définir le maroc comme dernière colonie, plutôt c’est un lieu de villégiature pour des étrangers et des marocains à l’étranger, beaucoup de choses d’ailleurs se font que pour le bien être de ces hôtes....

donc décentraliser une villégiature ça changera quoi aux marocains ? au temps que les grandes richesses sont privés ça ne fera qu'appouvrir les regions si rabat ne vient pas au secours de ces regions, une région a-t-il le droit de régionaliser son phosphate ou ses mines par exemple ou redistribuer les licences de pêches ou de transport autant de question qui se posent ?

après plusieurs échecs cumulés à tous les niveaux : plan azur 2010 et de toute sa réputation, santé et éducation au plus bas, INDH en panne, banlieue toujours avec bidonvilles même dans des xdecennies encore...corruption qui a atteint des hauts sommets,
et il faut inventer toujours quelque chose à chaque fois qu’on sent que le peuple est au bord du soulèvement...juste pour le faire attendre, il se dit le maroc est une salle d’attente ou la majorité de marocains attendent sans fin les beaux jours, justement comme ces belles phrases de son " élite " permettent d'acoucir cette attente.

43. Le mardi, janvier 12 2010, 14:27 par Opinion

Pour comprendre aussi ces personnes qui parlent de cette façon voilà leur une autre de leur mission :

Promouvoir les intérêts français au maroc et pour plus d’un siècle depuis la pseudo-independance donc il reste encore aux marocains jusqu’à 2056 à rester la culotte baissée pour les français au maroc, compte tenu des accords d’une criminalité exceptionnelle entre partie istiqlal et l’état Français terroriste de l’époque, cet accord condamnable est tenu encore au secret par l’état français

R. Nini décrit ça par une vrai colonisation : http://www.almassae.press.ma/

44. Le mardi, janvier 12 2010, 15:32 par Doukkali

com 42 et 43 @Opinion:
Ne dévions pas.Israël,USA ou France n'est pas une injure.C'est une fierté d'avoir parmi nous des pays si civilisés:la démocratie est stade suprême de la civilisation d'une communauté.Il n'y a de démocratie que dans un pays si civilisé.Les pays arriérés vivent sous la tyrannie et le despotisme, où il n'y a que des courtisans au service du Prince,souvent inculte et fou de pouvoir, qui incarne l'État.On doit reproche aux USA ou Israël leurs politiques guerrières, mais ils ne sont pas que ça!Le Maroc n'est pas une protection Israélienne car Israël ne peut protéger que soi même vu ses besoins pour faire face à ses voisins.Il n'est protection américaine ou française car si c'était le cas on aurait un pays apte à régler certain problèmes.L'Amérique est occupé par d'autre coins de ce monde.
Heureusement que depuis 1956 la France a gardé des intérêts au Maroc pour des capitaux français, avec des marocains que se passerait-il?Tu vois ce qu'ont fait les marocains,toute tendances confondues, depuis 1956?Ils ont pillé leur pays!Ils ne sont pas si raffinés et à tel point vils ont favorisé la loi de la jungle, et le pays est pire qu'en 1956, au moins à cet époque il fut beau.
Lyautey, où es tu? Le Maroc a besoin de toi monsieur le Maréchal!

45. Le mardi, janvier 12 2010, 17:09 par Opinion

@ Doukkali

Quand un pays ne peut passer un appel d’offre internationale pour ses grands marchés surtout....que ton régime ne connaît que deux fournisseurs dans ce monde USA France, comment tu peux appeler ça, surtout que les factures sont plus que salés et que cela suscité des jalousies extrêmes dont celle de AZNAR qui était à deux doigts de renverser le régime, résultats ouvertures aux intérêts espagnoles dans le nord.

Imagine que toi-même on t’impose deux épiceries parmi des dizaines pour faire tes courses, on finira par te vendre n’importe quoi à n’importe quel prix.

Pour les problèmes à résoudre dont tu parles ( peut être ça permet d’être à l’abri avec ces boucliers d’intérêts en cas de guerre ), justement ces pays ne souhaitent pas que ça soit résolu pour que le maroc reste en dessous de leurs pieds, je pense encore qu’on est loin de la souveraineté.

46. Le mardi, janvier 12 2010, 17:26 par salvadorali

Un conseil à tous : présentez vous aux prochaines élections, comme ça plus personne ne pourra prétendre qu'on ne l'a pas consulté ou que des décisions ont été prises sans lui, ni par le Roi, ni par le Parlement, ni par qui que ce soit.

Autre conseil : que vous soyez francophile ou pas, revoyez "la Grande Illusion" (de Marcel Carné, je crois). ça montre bien ce que valent les dissensions nationales lorsque comme dirait l'autre, "la patrie est en danger".

A part ça, comment combattre la courtisanerie qui mine en effet notre pays ? En se disant : elle ne passera pas par moi ! Autrement dit :vivre et laisser mourir...les courtisans.

Maintenant, que ceux qui sont trop écoeurés de constater ce qu'ils constatent aillent se plonger dans un traité d'histoire romaine ou grecque : ils verront que le clientélisme politique n'a pas été inventé au Maroc et comprendront que s'indigner, même ostensiblement, ne sert à rien. En revanche, investir dans les jeunes générations, oui.

Cela dit, tant que les écoliers et les collégiens n'auront pas de lobby pour défendre leurs intérêts, on n'ira pas loin sur ce terrain-là non plus...

PS
T'en fais pas, Ô Fils de mon Oncle Doukkali ! Un jour Lixy cessera de se soulager comme il le fait. Laisse lui le temps de s'habituer à débattre intelligemment et respectueusement. C'est vrai, il est un peu agaçant mais bon, c'est peut-être un mal nécessaire à l'émergence de notre démocratie. Mais toi aussi, cesse de répondre à la scatologie par la scatologie, sinon ça devient la m. internatiounale...

PS2
Bon et si on cessait de se friter la gueule collectivement ? On dirait les bagarres générales du village des Gaulois qui résistent pourtant vaillamment à l'Empire Romain...

PS3
Rachid Nini aurait peut-être préféré qu'on soit colonisés par la Syrie ?

47. Le mardi, janvier 12 2010, 17:49 par aissa

"Un conseil à tous : présentez vous aux prochaines élections, comme ça plus personne ne pourra prétendre qu'on ne l'a pas consulté ou que des décisions ont été prises sans lui, ni par le Roi, ni par le Parlement, ni par qui que ce soit."

tu te croise en Suède? la constitution octroie le pouvoir absolu au roi ca sert à rien les élections. tes éléctions c'est pour le décor. si c'est pour faire élire dans un parlemnt qui sert comme un faire valoir démocratique merci!

un peu de lecture: Pessimisme par Ahmed R. Benchemsi
http://telquel-online.com/406/edito...

48. Le mardi, janvier 12 2010, 18:17 par C

Où est le fond du sujet ?

49. Le mardi, janvier 12 2010, 18:32 par Doukkali

com45 @Opinion:
Je ne conçois de souveraineté que dans un acte où moi, toi, et autres marocains choisissent librement qui décident en leur nom et pas d'être au moyen age me dicter ses traits de souveraineté!
Aznar était proche de renverser le régime?Mais pourquoi n'osa le faire en réalité?ça n'est jamais fait dans l'Histoire, les espagnoles sont si fainéants comme nous, c'est pour ça qu'ils ont renversé leur monarchie(leur régime)en 1931 et la république(leur contre-régime)en 1936 pour établir un mauvais régime,celui de Franco,qui les a conduit à rétablir leur régime en 1975.Le monde ne doit rien aux espagnols sinon les hécatombes aux Amériques!Aznar n'est que le courtisan d'un fantôme vivant chez lui, El Caudillo( Franco), et si j'évoque la France et l'USA c'est parce que les espagnols, comme nous, ne peuvent vivre et souffrir en sécurité sans leurs soutien.
Quant au régime ce n'est pas le mien, mais c'est lui qui règne au Maroc et je ne l'ai pas choisi et sans doute tu sais si on me donnait de choisir entre le régime en question et un régime alternatif que choisirais-je.Mais l'avenir est ouvert, n'est ce pas?

50. Le mardi, janvier 12 2010, 18:39 par Citoyen

@ PSU, Syassator

Bien sûr que la «Régionalisation » en tant que technique et politique de gouvernance modernes et au XXIème siècle est une bonne idée pour l’aménagement équitable des territoires et le management adéquat des populations qui s’y rattachent…Reste maintenant le modèle convenable et son application efficace…Personnellement je penche pour le modèle régional espagnol avec des autonomies très prononcées comme la Catalogne et le modèle fédéral suisse ou allemand avec des Länder très autonomes…

Mais aussi bien sûr, il faut qu’elle soit fondée sur la sincérité si le Makhzen en possède encore une et sur une réelle volonté de démocratisation du pays. Un véritable changement, en somme, dans tous les domaines liés à la chose publique…

Bien évidemment qu’il faut d’abord une grande réforme constitutionnelle qui balise le terrain et que sera ensuite amendée selon le plan, le mode de la régionalisation adapté et adopté…Mais surtout qu’il faut mettre d’abord en application les recommandations de l’IER qui végètent depuis maintenant plus de 4 ans dans les tiroirs!

Personnellement, je connais quelques personnes parmi ceux qui ont été choisies [je ne sais pas d’ailleurs sur quels critères objectifs (si on exclut leur formation d’origine) à part celui certainement de copinage et de leurs liens avec ceux qui tiennent les manettes du Makhzen] qui sont honnêtes et sincères mais d'autres, désolé de le dire sèchement : ce ne sont que de Grandes Gueules (Jebha et Tsantiha) malhonnêtes, arrivistes, opportunistes, complexées, malicieuses, tous les qualificatifs mauvais de ce genre et surtout incompétentes comme par exemple celui qui a été choisi sous l'étiquette « Aménagement du Territoire» que je connais très bien puisque j’ai eu à faire à lui et l’occasion de le rencontrer. Tout ce que je peux dire c’est qu’il est très limite au niveau comportement moral et au niveau compétences techniques…Voyez-vous ce que je veux dire : bassesse et frime « jebha ou tsantiha ou rrass khaoui», sérieusement on ne peux pas lui faire confiance ni techniquement ni moralement !

Et comme vous le savez, le copinage est une pratique hautement makhzénienne. On nomme une personne à un poste de responsabilité ou à un emploi bien rémunéré ou simplement à un poste honorifique, non pas sur des critères de compétence et de morale mais parce qu'elle est tout simplement une copine, un copain ou une cousine, un cousin qui sait bien faire la cuisine. Dans ce cas, le nommé n’est pas préoccupé par l'intérêt général, mais surtout à renvoyer l'ascenseur à celui qui l'a nommé et pratiquer à son tour le copinage.

D’ailleurs la plupart des désignés à cette commission siégeait dans les anciennes et innombrables commissions créées depuis l’arrivée de Mohamed VI au trône et qui n’ont rien donné ni amélioré sur le plan de la gouvernance et sur le terrain à part la production de rapports redondants pleins de copié-collés…de fautes énormes et bouclés à la dernière minute…avec les échecs que tout le monde connaît…

51. Le mardi, janvier 12 2010, 20:31 par casazone

@Doukkali: "Tu vois ce qu'ont fait les marocains,toute tendances confondues, depuis 1956?Ils ont pillé leur pays!Ils ne sont pas si raffinés et à tel point vils ont favorisé la loi de la jungle, et le pays est pire qu'en 1956, au moins à cet époque il fut beau."

Ces carnivores ou plutôt ces maroccomangeurs sont issus d'une bourgeoisie qui se cachent derrière un masque appelé partis progressistes, partis opposants ou partis-anti-Makhzen. Mais enfin les marocains ont découverts que ce sont des ennemis des marocains plus que les colonisateurs, Des Makhzens protecteurs du Makhzen. Autrement le Maroc est sous-occupation de ces faux progressistes. On veut appliqué une régionalisation avancée comme si on a déjà une régionalisation. Si les rapports de la cours du comptes sont enterrés parce que les soi-disant politiques s'y opposent, si la régionalisation de la cours du compte n'a pas réussit à stopper la dilapidation des deniers publics; par les conseils communaux, régionaux et provinciaux; les régions avancées (De la Régionalisation Avancée) ne seraient qu'une copie des conseils communaux, des conseils provinciaux et des conseils régionaux actuels.
Si le Maroc veut réussir cet éventuel projet de régionalisation, il doit d'abord renforcer les cours de comptes, il doit protéger ou donner des garanties aux juges de ces cours et aux juges du ministère de la justice pour qu'ils ne seront jamais sous l'abus d'autorité d'un soi-disant politique et ils doit trouver un moyen pour que tous les politiques, leurs enfants et époux (ses) déclarent leurs patrimoines avec précision chaque année.

52. Le mardi, janvier 12 2010, 23:14 par Doukkali

@casazone:
Tu as raison.Khalid Naciri le porte parole progressiste du Makhzen rétrograde,a favorisé d'être courtisan qu'homme politique.Il l'était déjà quand il était haut fonctionnaire fantôme entre 1996 et 2004.Comment puisse on devenir contraducteur d'une politique ont on est bénéficiaire?ce n'est qu'un indice de la pourriture qui a couté au Maroc des milliards de dollars d'argent public.Les bénéficiaires sont au sein du Makhzen et je comprends comment ne pas considérer l'USFP du féodal Abdelwahed Radi et le PPS du Chérif Alaoui comme cellules politiques makhzéniennes par excellence!Trop de mini(stre)s, c'est à dire courtisans,toute tendance confondues,ont accumulé des richesses pour tirer profit au détriment des contribuable et du service publique.C'est pour ça que Driss Labgar, de L'USFP, a allumé le feu au sein de son parti pour avoir lui même une portefeuille au gouvernement, sinon il inciterait ses amis politiques a quitter le cabinet 3bibisse et réclamer des réformes constitutionnelles remettant en question les prérogatives du roi, voire la monarchie!Labgar a enfin intégrer le corps ministériel,une cellule des courtisan, et rononça à ses revendications de réforme constitutionnelles.
Et voilà on ne fait de politique que pour disposer de l'argent publique!
Tu as évoqué la cours des comptes.Mais ce n'est pas un regretté Philippe Seguin qui est au préside de cet instance constitutionnelle!C'est un certain Ahmed Midaoui,courtisan d'abord auprès de son ancien parrain Driss Basri Alla Yrahmou!
Qu'attends tu d'un Midaoui faire?Il est pas mieux situé pour l'épuration.Son père spirituel ne la lui a pas appris,ni son directeur de conscience Ahmed Alaoui.C'est un misérable tiré de la misère grâce à Driss Basri.Le pauvre croyait qu'il est un commis d'état, mais il n'est qu'un serviteur dont la mission est la servitude,la sokhra,c'est un mssakhkhar!
Qu'attend t on de cette pourriture? Encore de pourriture!
Les magistrats marocains sont parmi les plus corrompus au monde!Alors il ne reste qu'un espoir:C'est que le FMI et la banque mondiale avec la coopération des nations unis(onu) promulguent des lois permettant de poursuivre des chefs d'état pourris, et de contrôler les tribunaux dans nos pays!de traduire en justice tout responsable national ou local et construire à ces pourris des prisons comme Guantanamo, c'est vari c'est ça ce qu'il faut, car les magitrats marocains ne sont pas honnêtes et eux doivent étre traduits en justice sous le contrôle d'une force internationale.

53. Le mercredi, janvier 13 2010, 04:39 par casazone

@Doukkali:" C'est pour ça que D.."

En comparant ce D inivté de la mission Hiwar de la RTM AVEC ce même D, (devenu récemment ministre malgré le fait qu'il a échoué aux élections de 2007), de la mission Hiwar suivante assis à côté de FAHIM (qu'il désignait quelques jours comme l'ennemi politique numéro 1) dont l'invité est Hakim Ben Chemmas du PAM; et en voyant comment en quelques semaines il a tourné la veste ou il a fait un tour de 180 degré, j'ai pensé à un ex-Sultan du Maroc qui invite les politiques corrompus, hypocrites ou menteurs chez lui dans son palais et les intimidant en faisant des tours avec eux autour d'une grande fosse où gémissent des lions tout en leur racontant une longue anecdote terrible sous le regard de ces lions. Tremblant et attendant la fin de de l'anecdote le Sultan les jettent dans la fosse. Et ce sont les lions qui les jugent de la mauvaise gestion des deniers des contribuables.

PS: celui qui dit que le Makhzen a besoin de lui, l'oblige de ne pas démissionner ou de ne pas mourir est un courtisan progressiste. Sinon c'est un socialiste progressiste qui enseigne les doctrines Makhzeniennes dans l'ISA (une institut supérieur d'administration du pays des Fhamtorlands) ou un ex-perroquet socialiste progressiste marié à une citoyenne marocaine du canada punie par une fassie à rome et n'ose pas comme Mazouar crée un mouvement pour putcher son cheikh ou ne sait pas que tous les chemins ramènent à Rome même le mariage une 3ème fois.

54. Le mercredi, janvier 13 2010, 05:49 par Doukkali

@casazonere;
"En comparant ce D inivté de la mission Hiwar..."
Oui Driss Labgar, pour redevenir courtisan,a fait la propagande contre la méthodolgie démocratique que son ancien leader A.Youssoufi a inventé en 2002 pour contester la nomination de Driss Jettou à la primature.
Comment?
En 2002 le Makhzen voulait se débarasser de "certaines cigognes" qui cherchaient à devenir ministres,parmi eux Driss.Le Makhzen qui est pas du tout démocratique à levé l'épée de Démoclès,méthodolgie démocratique.Les battus aux élections ne sauraient siéger au Cabinet 3bibisse.Driss le déçu a alors œuvré pour le limogeage de son ancien mentor Yazghi du poste premier secrétaire de USFP,et contre la méthodologie démocratique, qui à son avis ne peut être appliquer qu'au sein d'un régime démocratique et non,selon ses propos,par le "Makhzen Alaouite qui est encore féodal".C'est pour ça qu'il a organisé des rencontres au sein de son parti pour faire la propagande contre la participation des soit disant socialistes au Cabinet 3bibisse!Driss a revendiqué au sein de son parti qu'on rectifie la constitution pour démocratiser l'état et remettre en question le prérogative du roi,voire la monarchie comme forme du gouvernement et provoqua une alkliance tactique avec un faucon du PJD.Son parti pour le distancer à droite a proposé un mémorandum au roi sur des réformes institutionnelles et politiques dans le respect de la monarchie et le roi a tiré conclusion:préparer le venue de Driss au gouvernement par une méthodologie cinématographique(3abbassiya)et pas démocratique:Al minhajiya al 3abbassiya المنهجية العباسية,c'est à dire laisser la place à celui qui n'a de quoi acheter ticket qu'on on est forcé de quitter le spectacle.Ainsi Driss est devenu courtisan.
Mahmoud Archane a raconté à divers reprises une histoire,celle de Driss Labgar qui a eu lieu en 1998.Ce dernier après la formation du cabinet Youssoufi I a demandé à Driss Basri d'étre son collaborateur comme gouvenrneur.L'information ne fut jamais démentie.
On a qualifie Himme du "Dernier Venu"(Wafid Jadid).Mais ceux qui disaient ça sont des "Venus Archaiques"(Wafidoun Baloun), Saddaou oua Rchaou.Himma assume son statut de courtisan, ses contraducteurs veulent le beur et l'argent du beur, c'est pour ça qu'ils ne peuvent être que des misérables courtisans, et les ministres de USFP et PPS sont des exemples pour ça!

55. Le mercredi, janvier 13 2010, 05:52 par Doukkali

réctification:
"En 2002 le Makhzen voulait se débarasser de "certaines cigognes" qui cherchaient à devenir ministres" com54 paragraphe 2 lire 2007 au mieu de 2002.

56. Le mercredi, janvier 13 2010, 11:49 par casazone

"On a qualifie Himme du "Dernier Venu"(Wafid Jadid).Mais ceux qui disaient ça sont des "Venus Archaiques"(Wafidoun Baloun), Saddaou oua Rchaou.Himma assume son statut de courtisan, ses contraducteurs veulent le beur et l'argent du beur, c'est pour ça qu'ils ne peuvent être que des misérables courtisans, et les ministres de USFP et PPS sont des exemples pour ça!"

La réalité est que: Le PI, l'USFP, le PPS, le FFD et le PJD ainsi que certains soi-disant idéologues (de leurs partis), ne voulaient pas d'un nouveau parti fort qui les concurrence avec d'autres nouveaux méthodes de travail. Concernant le PAM Même si Fouad Ali El Himma n'était pas parmi ses fondateurs, ces partis ne voulaient pas d'un PAM qui les concurrence, ils veulent le Beur, la vache qui le donne et les bergers qui garde cette vache. Autrement ils veulent que les marocains les courtisent un autre 50 ans (de 1998 jusqu'à 2048) toute en usant des méthodes primitives, archaiques et dépassées de gestion de la chose public.

Concernant la méthodologie démocratiques (AL MANHAJIA ADDEMOCRATIA comme ils ne cessent pas de répéter ces soi-disant politiques comme si les marocains aiment être abusés à tour de rôle).

Le parti du vieux 3bibisse ne représentait au maximum que 400 000 marocains. Il n'a obtenu au maximum que 10% des 18% des voix exprimés par les 37% des votants (le 19% étaient des bulletins de votes nuls qui comportaient des insultes contre les politiques: une preuve que les Marocains ont compris ce que cachent les partis politiques sous la table, 3e9na Bikoum disent certains).

Avec "la méthodologie démocratiques" ces partis cherchent à abuser des marocains à tour de rôle. Avant ils trompent les marocains en disant que le Makhzen ou le roi ne les laissent pas travailler, aujourd'hui après avoir gérer d'une façon catastrophique le Maroc durant 12ans, ils veulent rester encore et encore c'est pourquoi ils inventent des termes comme: "AL WAFIDO AL JADID".

Ils méritent d'être appelés: "AL WAFIDOUNA AL BALOUN", les "3bibissides", les "porteurs du sac à dos", les "féodales", les "Ben Walo", "les mauvais gestionnaires", "les vieux", "les créateurs de postes familiales", ..etc

57. Le mercredi, janvier 13 2010, 14:46 par Doukkali

@casazone:
Oui les contradicteurs de Fouad Ali Himma sont des anciens courtisans qui ne veulent lâcher la mamelle.Driss Lachgar XXXXX est un courtisan permenant auprès de Yazghi,qui fut courtisan d'A.Bouabid.C'est aussi le cas d'ancien ministre de la culture M.Achaari qui fut courtisan chargé de soukhra auprès de Yazghi avant de claquer la porte une fois devenu ministre et changer de veste en devenant courtisan de Youssoufi puis un comparse dans la fondation Mohammed V pour la solidarité,auprès de Zoulikha Nasri.
On a qualifie ce Haouzi,fils d'un istituteur,et un politique autodidacte de Wafid Jadid,c'est à dire nouveau ou dernier venu.Mais comme tu dénonces on te dénonce,dit le proverbe arabe.Himma est vraiment Wafid Jadid,courtisan auprès du roi.Mais il assume.Ses contradicteurs sont de Venus archaiques,Wafidoune Baloune,des venus périmés.Ils ne se tiennent pas dans le confort de leur rôle de courtisans,certains d'entre eux l'étaient auprès d'Ahmed Midaoui qui lui méme ne fut qu'un courtisan, délateur(chekkam) et serviteur(mssakher) de Driss Basri.Mais ces gotges chaudes ne veulent rien assumer.L'exemlpe de Driss Lachgar XXXXX est significatif.
Himme s'il est serviteur du roi, il n'a jamais dit le contraire, il était toujours correcte et adéquat avec ce qu'il disait, ses contradicteurs ne negocient que des postes de rente makhénienne et veulent donner des leçons!Mais qu'ils se donnent des leçons avant de les donner aux autres!
Ici ils sont tous des courtisans et des mssakhria, certains assument et se taisent(je leur fait chapeau), d'autre veulent nous faire savoir qu'ils sont des hommes politiques, ce qui est une grande injure à la politique!

58. Le mercredi, janvier 13 2010, 18:41 par syassator

@ Doukkali
C'est ce qu'on appelle le syndrome du Cheikh et du Mourid. Presque toutes les composantes du spectre politique marocain fonctionnement sur le mode de la zaouia : une personnalité charismatique autour de laquelle gravitent des disciples. Le jour où l'un d'eux se rebelle, il est prié de sortir de la zaouia, aussi simple que cela...

59. Le jeudi, janvier 14 2010, 14:09 par Doukkali

@syassator
"le syndrome du Cheikh et du Mourid". C'est le terrain fertile où nait et progresse le genre des serviteurs qu'on appelle courtisans.Si Ahmed Senoussi, alis Bziz, lesa appellés n3amssiya!النعامسية ce sont ceux qui sont charger de service sans s'arréter de dire n3ama ass en baissant leurs tètes.Qu'est ce que la politique au Maroc?On ne peut l'approcher que d'une manière anthropologique, et Hammoudi a raison de conclure que c'est le syndrome du Cheikh et Mourid!C'est aussi comme disait Hegel le syndrome du Maitre et esclaves.Ces courtisans ne sont que des esclaves, ou l'élite des esclaves.Vas dans un parti politique comme le PPS, on y qualifie Smail Alaoui de Moulay et de Chérif.Dans l'USFP, Yazghi n'est nommé si Mohammed que pour le destinguer des autres et Bouabid et aussi nommé SI Abderrahim pour le destinguer etc...Les paroles du Zaim sont des propos sacrés si tu les critiquent tu risque d'étre exclu de la communauté et d'étre au ban de la loi.Entre ces faux politiques et les courtisans déclarés je choisis ces derniers.Entre eux et les colons je choisis les colons haut et fort, un petit colon français vaut pour moi mieux que cent Yazghi et Mille Lachgar ou Achari!

60. Le vendredi, janvier 15 2010, 14:54 par Doukkali

Lettre Ouverte à Mohammed VI, Roi du Maroc,
Sire,
Avec le respect que je vous dois,étant le chef spirituel et temporel de l'état et le guide de la nation,garant de la stabilité des institutions et de la souveraineté nationale,cette affaire de Maroc Télécom n'est que l'arbre qui cache la forêt dans votre royaume.
Le Maroc c'est pas la Cote d'Ivoire, le Kenya ou la Syrie, il n'est qu'à moins de 10 Km d'Europe.Et c'est un pays en contact quotidien avec le vieux continent.Et ce n'est pas dans l'intérêt du pays ni dans celui de ses ressortissant vivant là ou dans le diaspora de laisser passer ainsi les choses et salir l'image du Maroc et des marocains qui sont vos concitoyens,dignes du respect qu'ils méritent comme un peuple noble et généreux.
Le Maroc régresse chaque année dans l'échelle de la transparence et le développement,il est très loin derrière des pays arabes comme la Jordanie, le Qatar ou le Sultanat d'Oman, et les marocains souffrent de ce rang qui les met au rang bas de l'échelle mondiale.C'est une grande décéption d'un marocain qui avait beacoup d'espoir dans votre règne.
Je vous cache pas,Sire, que j'ai honte d'être marocain,quand je vois ce classement,je remarque ce qui se passe au Maroc et ce qui s'écrit sur ce pays à l'extérieur.
La classe dirigeante au Maroc est parmi les plus pourries au monde.
La magistrature marocaine est parmi les plus pourries et plus corrompues au monde,elle n'est pas digne de mon respect et ma confiance.
L'administration et les établissements publiques et semi-publiques servent de vaches au lait pour des responsables escrocs toutes tendances confondues,technocrates et partisans,de droite ou de gauche si est permis ce clivage dans le paysage publique marocain.Ces instances sont devenues des fiefs personnels et l'Eat se disloque au jour le jours.Et enfin on est sur le point de constater qu'il n'y a d'état et le citoyen manque d'assurance.
Des responsables,toute tendances confondues,sont oubliés dans leurs postes sucer la mamelle,malgré la décision du feu Hassan II de ne laisser un responsable dans le même poste et même lieu au delà de 4 années, je dis bien quatre années,consécutives.Il y a ceux qui ont été désignés pendant la vie de votre père, mais il y a ceux qui ont été désignés par vous et ont dépassé le seuil de 4 années demeurent encore sucer la mamelle au détriment du contribuable et de l'argent publique et l'intérêt publique.Ils considérent qu'ils ont droit à tout et n'ont obligations envers rien,leur mode de gestion est piller le budget et sucer le sang du citoyen, se faire disposer des privilèges et se servire de leurs autorités au maximum dégré.
Mais rien ne bouge pour réformer et reprimer le mal comme si la conscience peut étre de toute coloration sauf étre marocaine.On ne dissuade aucun responsable qui manque à son devoir d'honnéteté,de responsabilité et de rentabilité.Est ce qu'ils sont intouchables?Nul n'est intouchable dans cet univers,Sire,sauf celui qui n'a rien fait pour en payer les frais.
Il y'a 12 ans, le Maroc a connu l'expérience d'Alternance, mais ceux qui sont veillés à cette expérience en tant que ministres, se sont révélés plus pourris que leurs précédesseurs et plus fainéants qu'eux.Ils n'ont pensé qu'aux privilèges minintériels et retraites dorés qui n'existent mème pas aux pays les plus avancés de l'Union européenne.
A qui profite cette vanité?Certainement pas aux marocains des couches malaisés, ceux qui admettent leurs destins dans l'honneur et l'honnéteté, qui sont la clef de voute de votre légitimité,votre légalité et de la stabilité de votre trone.
A quoi sert un Etat s'il ne rassure ses ressortissants de vivre dans l'assurance de leur destin?Mais ce qui arrive les rassure? J'en doute Sire.
Il y a des responsables devenus permenants dans leurs postes et cherchent à placer leurs proches, ainsi l'Etat est pris en otage et on est devenu vis à vis dun reseau des malfaiteurs fier de leurs forces et non d'un Etat qui repose sur des insititutions et une réglementation.Les citoyens sont considérés comme des tétes de bétails, et les contestations comme des souffles de vent,c'est à dire un bruit de passage.
Y a t-il une volonté de réformer et réprimer ces malfaiteurs publique? Y a t-il une volonté du changement?Y a t-il une volonté de réhabiliter l'Etat et traduire en procés ces escrocs? Votre ami Chirac subit un procés pour des petits failles dont l'auteur est un de ses lieutnants à la mairie de Paris, lui qui fut le chef d'un Etat glorieux qu'est la France et qui n'a de propriété où loger sauf un appartement chic lui est prété par le milliardaire libanais Saad Hariri, et ces responsables marocains, ces pourris incultes,ces gangs à la solde des contribuables se promènent librement sans rendre compte à personne, mème à Dieu.
Il est temps que ceux qui ont dépassé 4 ans dans un poste de responsabilté publique de quitter et les faire payer en procès ce qu'ils ont commis de manque à leurs devoir.
On est dans un autre ére de tansparence et de comminication.Le monde est témoin de ce qui arrive dans un petit point du desert africain, comment dans un pays ouvert géographiquement à l'Europe et l'Atlantique comme le Maroc?
Je ne veux nuire à votre image, je vous dois le respect, mais mon devoir est de vous dire comment sont pourris des responsables marocains, comment l'Etat se disloque chaque jours par ceux qui profitent trop, légalement et illégalement des priviléges de responsabiltés, ceux qu'on annoblissent par les biens publiques et qu'on leurs fabrique des images d'hommes publiques par des moyens publiques et des médias publiques.
Que la conscience se réveille, sinon j'aurai jamais confiance en votre personne et en ce que vous faites ou dites.
Veuillez agréer Sire, l'expression de ma haute considétration.

61. Le vendredi, janvier 15 2010, 19:27 par casazone

59: "c'est le syndrome du Cheikh et Mourid!C'est aussi comme disait Hegel le syndrome du Maitre et esclaves.Ces courtisans ne sont que des esclaves, ou l'élite des esclaves.Vas dans un parti politique comme le PPS, on y qualifie Smail Alaoui de Moulay et de Chérif.Dans l'USFP, Yazghi n'est nommé si Mohammed que pour le destinguer des autres et Bouabid et aussi nommé SI Abderrahim pour le destinguer etc...Les paroles du Zaim sont des propos sacrés si tu les critiquent tu risque d'étre exclu de la communauté et d'étre au ban de la loi.Entre ces faux politiques et les courtisans déclarés je choisis ces derniers.Entre eux et les colons je choisis les colons haut et fort, un petit colon français vaut pour moi mieux que cent Yazghi et Mille Lachgar ou Achari!"

Bien dit.
Ce sont des Vieux Zaims Sacrés qui jurent de se venger des marocains par la mauvaise gestion. Dans les dernière La ministre de la santé a supplié des élus à la mairie de Casablanca pour voter pour Fahr le fils de Abbass le zaim des 3abbassides pour le visage de son père (على وجه باه). Si les marocains avaient trop souffert en militant à côté de ces Vieux Zaims Sacrés, ils vont encore souffrir un autre 50 Ans sous l'occupation administratif de ces Zaims, leurs fils et leurs beaux fils. En 2048 le Maroc créerait peut être une autre "Instance équité et Réconciliation" mais cette fois pour dire aux Marocains "Excuser nous" sans leur donner aucun centime.

62. Le vendredi, janvier 15 2010, 20:33 par Doukkali

com 61 @casazone
"En 2048 le Maroc créerait peut être une autre "Instance équité et Réconciliation" mais cette fois pour dire aux Marocains "Excuser nous" sans leur donner aucun centime".
Je te trouve si optimiste et plein d'espoir en évoquant le Maroc comme entité qui existerai éventuellement en 2048.On ne trouverait de Maroc et des sous pour indemniser ces victimes.
A suivre cette politique,celle de ceux de pour le visage de son père(على وجه باه) le Maroc serait vendu pièces en solde d'ici deux ou trois décennies , c'est à dire en 2030 ou 2040 au maximum.Hériter est le seul mérite,la seule manière à choisir,la seule voie à intégrer la vie publique et bien sur à faire de la politique.Notre premier ministre a un prince hériyier,son fils Fihr, et il est pas uniques,d'autres Zaim font ça.Pourquoi critiquer Kadhafi,Assad,Seddam ou Moubarak?C'est le Maroc qui leur fournit de modèle.C'est ça le projet moderniste,c'est à dire faire disposer une génération récente des privilèges de leurs pères.Mahjoubi Aherdane fait de son fils âgé de 62 ans secrétaire générale de la jeunesse du MP et claque la porte pour siéger dans l'opposition car on a refusé de nommer son autre fils ministre,Yazghi impose son fils tète de liste contre le vote des militants,Adil Douiri l'ancien fainéant ministre du tourisme refuse qu'on le critique ou on doute de lui et sa femme car,comme il le souhaite,il est le petit fils d'Ahmed Balafrej,ancien chef de gouvernement mort il y des années, et de M'hammed Douiri devenu Milliardaire après de longues mandats ministériels.C'est le patrimonialisme dans tous ses états.On est là en face des chorfas sans généalogie.
Il y a aussi le tribalisme et régionalisme, on a diabolisé à tort les fassis, même s'il y a trop d'eux dans des secteurs déterminés,on a diabolisé Driss Basri aussi sous prétexte de parrainer quelques Settatis(ils ne sont pas nombreux), mais qui parle d'A Meziane Belafqih ,conseiller du roi Mohammed vi?Il dispose d'un vrai clan au pouvoir dans divers secteurs stratégiques:un clan tribal des oujdis et un clan professionnel des pont et chaussés dont est issu le Malheureux Mohammed Boussaid,limogé il y a quelques jours du ministère du tourisme, l'homme qui portait dans sa poche le briquet et le paquet de cigarettes de si Meziane Belafqih, et qui se chargeait d'allumer les cigarettes à son parrain.Il s'agit ici d'un sous roi.Voilà encore une vérité sur les courtisans.

63. Le samedi, janvier 16 2010, 23:59 par Doukkali

ٍVoici ce qu'a écrit Driss Ould Kabala sur le courtisan Achaari ancien ministre de la culture:
http://www.ahewar.org/debat/show.ar...

محمد الأشعري من العيش الكفيف إلى التعامل بالملايين

كان محمد الأشعري من أبرز المغادرين لحكومة عباس الفاسي، في نسختها الأولى، رفقة مجموعة من الوزراء قاسمهم المشترك أنهم فشلوا في الانتخابات وفقدوا ما كانوا ينعتونه بالسند الشعبي حسب البعض، والجماهيري حسب البعض الآخر.
بعد خروجه من الحكومة ونهاية فترة استوزاره، في أول تصريح له خارج ظل عباس الفاسي، قال محمد الأشعري ما معناه، إن فقدانه لصفة وزير تزامن مع إصدار ديوانه الشعري المعنون : "أجنحة بيضاء في قدميها"، وهو في طور استعادة علاقته بزملائه في الكتابة والذين انقطع الاتصال بهم مند تربعه على كرسي الوزارة الوثير. وقتئذ لم يخف عزمه على العودة للتأليف، سيما الكتابة الصحفية.
خسر مقعده بدائرة الحوز ـ مكناس ـ زرهون في الانتخابات، وهي المنطقة التي ينتمي إليها، والتي حرص أن يبدأ تنمية مصالحه منها. و في خضم محاولة هضم الهزيمة الانتخابية، قيل إنه من المرشحين ليكون سفيرا في دمشق بالديار السورية، غير أن هذا المنصب آل إلى شخص غيره.
تساءل الكثيرون عن مصدر ثروة محمد الأشعري، وكيف راكمها، هو الذي، قبل الاستوزار، لم يكن يملك إلا ما يضمن له الكفاف.
اهتم محمد الأشعري بكل فرصة وبكل نشاط أو صفقة أو أقل من ذلك، لتنمية ثروته من أجل التصدي "لدواير الزمان" بعد الاستوزار.
اهتم بالفلاحة والتجارة والخدمات والعقار وصولا إلى بيع العجلات المطاطية وإصلاحها.
بدأ بالاهتمام بالفلاحة وتربية المواشي، خاصة الأبقار بالضيعة التي تيسر له اقتناؤها بضواحي مكناس، غير بعيد عن مسقط رأسه، زرهون (وليلي). بعد نجاح هذا المشروع، حسب مصدر مقرب من الوزير السابق، بدأ محمد الأشعري يبحث على فرص لتنمية ثروته واتساع مجالها، اقتنى عقارات هنا وهناك، وأقام شراكة في جملة من المشاريع الصغيرة، إذ كان من طبعه أن لا يقلل من شأن أي نشاط أو من حجم أي صفقة مهما صغر حجمها و أين ما كانت ولو في مدشر. نجحت شراكته مع البعض وفشلت مع البعض الآخر، سيما في مجال التجارة وبعض الخدمات. وقد قاده حرصه على عدم التفريط في أي فرصة، مهما كانت نوعية النشاط، إذا بيَّن له حدسه أن من شأنها أن تذر عليه ربحا أكيدا مهما كبر أو صغر. وهذا ما دفعه حسب مصدرنا، إلى إقامة شراكة مع طرف آخر بخصوص مستودع لبيع العجلات المطاطية وإصلاحها بمدينة تيفلت الصغيرة، على الطريق المؤدية إلى مكناس.
وأضاف مصدرنا، أن محمد الأشعري كاد يندب خدوده عندما شب حريق في ذلك المستودع الذي كان يملك نصفه.
وحسب أكثر من مصدر مطلع، كان محمد الأشعري، قبل الاستوزار "ربنا خلقتنا" كما يقال، لكن سرعان ما أصبح من أصحاب الملايين والمشاريع والعقارات، وقد خرج من وزارة الثقافة بعد تألقه في سلم "الطبقات الاجتماعية"، بمنظور كارل ماركس، من أدنى شريحة للبورجوازية الصغيرة المتذبذبة، حتى أصبح محسوبا على طبقة البورجوازيين المتميزين، علما أن مشواره قبل الاستوزار لم يكن ليمكنه من الخروج من دائرة الكفاف، بالسرعة التي خرج منها بعد الاستوزار. كما جر معه زوجته في سلم التألق الطبقي، فأضحت هي كذلك من أصحاب المشاريع، محسوبة على دائرة الرأسمال.

64. Le dimanche, janvier 17 2010, 00:00 par Doukkali

ٍVoici ce qu'a écrit Driss Ould Kabala sur le courtisan Achaari ancien ministre de la culture:
http://www.ahewar.org/debat/show.ar...

محمد الأشعري من العيش الكفيف إلى التعامل بالملايين

كان محمد الأشعري من أبرز المغادرين لحكومة عباس الفاسي، في نسختها الأولى، رفقة مجموعة من الوزراء قاسمهم المشترك أنهم فشلوا في الانتخابات وفقدوا ما كانوا ينعتونه بالسند الشعبي حسب البعض، والجماهيري حسب البعض الآخر.
بعد خروجه من الحكومة ونهاية فترة استوزاره، في أول تصريح له خارج ظل عباس الفاسي، قال محمد الأشعري ما معناه، إن فقدانه لصفة وزير تزامن مع إصدار ديوانه الشعري المعنون : "أجنحة بيضاء في قدميها"، وهو في طور استعادة علاقته بزملائه في الكتابة والذين انقطع الاتصال بهم مند تربعه على كرسي الوزارة الوثير. وقتئذ لم يخف عزمه على العودة للتأليف، سيما الكتابة الصحفية.
خسر مقعده بدائرة الحوز ـ مكناس ـ زرهون في الانتخابات، وهي المنطقة التي ينتمي إليها، والتي حرص أن يبدأ تنمية مصالحه منها. و في خضم محاولة هضم الهزيمة الانتخابية، قيل إنه من المرشحين ليكون سفيرا في دمشق بالديار السورية، غير أن هذا المنصب آل إلى شخص غيره.
تساءل الكثيرون عن مصدر ثروة محمد الأشعري، وكيف راكمها، هو الذي، قبل الاستوزار، لم يكن يملك إلا ما يضمن له الكفاف.
اهتم محمد الأشعري بكل فرصة وبكل نشاط أو صفقة أو أقل من ذلك، لتنمية ثروته من أجل التصدي "لدواير الزمان" بعد الاستوزار.
اهتم بالفلاحة والتجارة والخدمات والعقار وصولا إلى بيع العجلات المطاطية وإصلاحها.
بدأ بالاهتمام بالفلاحة وتربية المواشي، خاصة الأبقار بالضيعة التي تيسر له اقتناؤها بضواحي مكناس، غير بعيد عن مسقط رأسه، زرهون (وليلي). بعد نجاح هذا المشروع، حسب مصدر مقرب من الوزير السابق، بدأ محمد الأشعري يبحث على فرص لتنمية ثروته واتساع مجالها، اقتنى عقارات هنا وهناك، وأقام شراكة في جملة من المشاريع الصغيرة، إذ كان من طبعه أن لا يقلل من شأن أي نشاط أو من حجم أي صفقة مهما صغر حجمها و أين ما كانت ولو في مدشر. نجحت شراكته مع البعض وفشلت مع البعض الآخر، سيما في مجال التجارة وبعض الخدمات. وقد قاده حرصه على عدم التفريط في أي فرصة، مهما كانت نوعية النشاط، إذا بيَّن له حدسه أن من شأنها أن تذر عليه ربحا أكيدا مهما كبر أو صغر. وهذا ما دفعه حسب مصدرنا، إلى إقامة شراكة مع طرف آخر بخصوص مستودع لبيع العجلات المطاطية وإصلاحها بمدينة تيفلت الصغيرة، على الطريق المؤدية إلى مكناس.
وأضاف مصدرنا، أن محمد الأشعري كاد يندب خدوده عندما شب حريق في ذلك المستودع الذي كان يملك نصفه.
وحسب أكثر من مصدر مطلع، كان محمد الأشعري، قبل الاستوزار "ربنا خلقتنا" كما يقال، لكن سرعان ما أصبح من أصحاب الملايين والمشاريع والعقارات، وقد خرج من وزارة الثقافة بعد تألقه في سلم "الطبقات الاجتماعية"، بمنظور كارل ماركس، من أدنى شريحة للبورجوازية الصغيرة المتذبذبة، حتى أصبح محسوبا على طبقة البورجوازيين المتميزين، علما أن مشواره قبل الاستوزار لم يكن ليمكنه من الخروج من دائرة الكفاف، بالسرعة التي خرج منها بعد الاستوزار. كما جر معه زوجته في سلم التألق الطبقي، فأضحت هي كذلك من أصحاب المشاريع، محسوبة على دائرة الرأسمال.

65. Le dimanche, janvier 17 2010, 05:03 par casazone

"ليس من حق احدكم ان يعطيكم الدروس. كنت اتمنى اسمعكم تقولون سنتحمل مسؤوليتنا كاملة في مقاومة الظلم الإجتماعي. كيف يمكنكم ان تعتزوا بوطنيتكم وان تشاهدوا "يوميا ساعة ونصف من الاخبارالتي تمجد الانجازات. صحيح ان الوطن غير عادل ويحتكر ذكاءكم بمثل هذه الممارسات
Achaari lors d'une récente rencontre de la fondation Bouabid.
Traduction:
"Personne n'a le droit de vous donner des leçons. J'espérais que vous porterez l'entière responsabilité de résister à l'injustice sociale. Comment pouvez-vous regarder chaque jour une heure et demi les informations qui courtisent les réalisations?. C'est vrai que la nation est injuste et méprise votre intelligence par de telles pratiques."

C'est bien lui qui glorifiait, courtisait ces réalisations (sous entendu les réalisations du Roi ou de l'INDH) lorsqu'il était ministre de la culture et de la communication?

On ne sait pas quelle moustique a piqué ce courtisan et ex-communicator pour qu'il considère que la nation méprise l'intelligence des marocains?

66. Le lundi, janvier 18 2010, 18:21 par Citoyen

La meilleure est…. l’indéboulonnable pseudo-socialo qui manie encore les cours dépassés de géographie des années 60-70 sur son fauteuil chaud au Commissariat au plan qui conteste sans vergogne le classement du développement humain du PNUD !

Mais patience ! Car cette année sortira un nouveau classement mondial des performances des pays selon le QI des responsables politiques et des gouvernants et là…ils vont comprendre pourquoi le Maroc est parmi les derniers, souvent mal classé et recule partout d’année en année !!!

Ils sont vraiment ridicules ces pseudo-politiciens, ces opportunisto-arrivistes makhzéniens qui ne rougissent jamais de leurs flagrantes bêtises qui font amuser les organisations internationales et qui ont rendu le Maroc la risée mondiale ou planétaire ! Vraiment il font honte aux Marocains !

Je parie que si demain Lahlimi ou autre profiteur makhzénien se fait virer de son poste, il va tenir un discours opposé à 180° comme ses camarades communisto-socialos qui ont gagné ou perdu les faveurs du Makhzen. Les exemples sont légion des ces socialos couscous pastella: Driss Lachgar, Mohammed Achaari , Khalid Naciri, Nabil Benabdellah, Fathallah Oualalou, Khalid Alioua, les pistonnés serviteurs de Lyazghi (Mohammed Ameur, champion de mensonges et d’une mauvaise langue de bois haï par l’ensemble des MRE …) Ahmed Herzenni, … !!!! Ils tiennent des discours complètement opposés et totalement antinomiques, selon leur situation du moment vis-à-vis du centre de gravité qui est le Makhzen !

Quel marocain peut encore leur faire confiance ?! Il reste maintenant à molester les organisations internationales qui sont de nature impartiales et ne parlons pas de leurs partenaires étrangers surtout européens qui les connaissent très bien… !!!!

Ces médiocres courtisans makhzéniens croient qu’on est encore dans les années 70 pour falsifier les statistiques et les données socio-économiques et pour corrompre ou amadouer les organisations internationales à coup de tajines, de couscous, de pastellas et de thé à la menthe!

Ne soyez pas étonné de la qualité de la contestation. Ce sont des grandes têtes de ce calibre qui maintiennent le pays dans le sous-développement et qui maintiennent en place ce régime anachronique, en avançant des arguments primaires et éculés...

Nul n’aura non plus oublié les déclarations des uns et des autres de ces lèche-babouches, hier prétendus gauchistes ou démocrates, jusqu’à leur arrivée aux bureaux climatisés et qui se sont sentis obligés d’en rajouter à la propagande archaïque déjà flagrante...

Nos gouvernants sont uniques au monde pour contester les classements des ONG, à ma connaissance le Maroc est le seul pays au monde à contester avec insistance et sans rougir le classement du PNUD. Pourquoi s’étonner puisqu’il est devenu un cas d’école en matière de trahison par la soi-disant « élite politique » des aspirations du peuple, de retournement de veste et de réconciliation avec un régime dont le moins que l’on puisse dire est qu’il a atteint les sommets de la bêtise, de l’incompétence et de la rapacité.

67. Le lundi, janvier 18 2010, 22:47 par Doukkali

@Citoyen:
Que fait encore Mr Lahlimi désigné à ce poste en 2003?que font d'autres désignés avant lui qui "risquent" de faire tourner le monde contre eux,ceux qui,par leurs ancientés,sont devenus doyens à l'échleon planétaire,et seul Allah,ses anges,et Satan sont plus anciens aux affaires qu'eux?
C'est difficile au Maroc d'oublier un responsable dans un poste plus que 4ans, et Hassan II fut conscient de la gravité de cette longévité pour le service publique,car le responsable se considère digne du monopole d'une responsabilité.Ont privatise ainsi par ancienneté un Établissement ou service publique par des responsables fainéants,et la preuve c'est ont dépassé le seuil d'incompétence.Le classement de PNUD en est la preuve.Les courtisans ont un seuls souci:resté auprès du maitre pour en profiter.
Mais à qui David récite ses Psaumes?

68. Le mercredi, janvier 20 2010, 13:45 par barid

un essai sur les courtisans et leur art de ramper , à télécharger par ici:
http://www.livrespourtous.com/e-boo...

69. Le mercredi, janvier 20 2010, 18:44 par Citoyen

Comment être payé à ne rien foutre, sinon à voyager en « All Inclusive » aux frais des marocains !

Franchement, ces minables soi-disant politiciens ne sont que des prédateurs pourris jusqu’à l’os par la rapacité et ne veulent rien comprendre à l’intérêt général que la prédation. Il sont à la chasse des postes ministériels et surtout des postes budgétaires de partout ! Même ceux des départements et des portefeuilles ministériels qui sont des coquilles vides qui ne portent que le nom du ministère comme celui des relations avec le Parlement ou celui des MRE !

Comme vous le savez, cette nouvelle coquille vide appelée "mini stère" ne fait rien pour résoudre les nombreux problèmes des MRE au pays et avec les administrations territoriales et extraterritoriales du Makhzen et ne parlons pas de son action nulle à l'étranger pour défendre les intérêts de ses ressortissants !

Cette coquille ne génère que des dépenses inutiles en frais de fonctionnement (voyages, séjours en tous genres du ministre et des membres de son cabinet et autres…) prélevées sur le budget de l’Etat et qui peuvent servir ailleurs, des dépenses plus utiles pour aider les marocains dans le besoin, restés au bled ! Les MRE peuvent se passer de ce genre de coquilles vides !

Quel militantisme reste-t-il encore à l’USFP quand le grand vioque socialo Elyazghi n’a pas honte de s’accrocher comme un oursin à un poste ministériel sans portefeuille, sans activité, sans utilité... juste pour empocher un salaire faramineux et des avantages... Voilà le modèle type de socialo qui, hier hurlait haut et fort contre les dilapidations des deniers publics et les injustices sociales, aujourd'hui accepte à être payé par l’argent du contribuable à ne rien foutre pendant que de nombreux marocains crèvent de froid, de maladies, de faim...

Et ce vieux schnock qui ne rougit toujours pas de sa tronche de hyène, c'est lui-même qui a imposé [bien sûr avec le concours de grand piston qui se prénomme Meziane Belafqih, conseiller du roi, connu pour favoriser son clan tribal de l’oriental] son poulain Amer à la tête de ce « mini stère » qui ne sert à rien, juste, peut-être, comme un cadeau amer pour les marocains de l'étranger qui ne veulent pas de ce genre de ministère et encore moins d’un type issu de ces partis pourris !

Voici un bref aperçu sur cette autre figure du socialisme de la fin des temps :

Après avoir été pistonné par son gendre Mohamed Jawhar, un notable local et chef de l´USFP à Fès pour devenir le secrétaire général du ministère de l’Aménagement du Territoire sous la tutelle d'Elyazghi et puisque ce dernier ne s'y connaît en rien dans ce domaine et dans les spécialités rattachées, Amer, géographe de formation plus précisément en géographie urbaine, est depuis devenu l'éminence grise pour son département malgré son incompétence prouvée par ses insuffisances techniques et ses carences scientifiques …

Pour nous rafraîchir la mémoire puisque on parle de la régionalisation, c'est lui qui avait lancé en grande pompe le fameux débat théorique et surtout médiatique sur l’aménagement du territoire (qui ressemble fort au nouveau débat lancé la semaine dernière sur la charte de l’environnement et du développement durable ! ) et…jamais accompli ni appliqué comme la plupart des débats lancés en grande pompe par ces prédateurs ?! Voilà comment se résume le travail d’un ministre et son éminence grise et puis RIEN tout au long de leur mandat ! Ils lancent un débat national officiel avec les dépenses que cela engendre en terme financier, en tâches de travail et en temps perdu, juste pour faire du bruit autour d’une question technique, certainement pour impressionner les non-initiés…et pour rester éternellement au gouvernement à bien être rémunérés à ne rien foutre…

70. Le mercredi, janvier 20 2010, 20:46 par Doukkali

@Citoyen com69:
ce ne sont que les courtisans amateurs de plus.
Un État a besoin des hommes politiques clairevoyants, pas des hommes qui sont politiquement incultes, des gourmands au frais des contribuables.Qu'attends tu de Meziane Belafqih? Est il faisable qu'une homme de ce profil ait une mainmise sur l'État?Le Maroc mérite mieux que ces Makhzenis.Remarque le dossier de l'enseignement, c'est un fiasco, et un homme qui se respecte aurait démissionner sinon on l'aurait limogé, mais c'est le Maroc, on y est eternel comme "le Diable" et le "bon Dieu".
D'autres qui sont graciés, on non retenus, font des gorges chaudes dans l'optique d'une trouble fête afin qu'on les retienne, tu vois des exemples vivants dans des soit disant partis politiques, ils font de la zizanie pour des mamelles, ils ne sont que des nourrissons politiques.
Mais à qui David récite ses Psaumes?

71. Le jeudi, janvier 21 2010, 13:35 par Citoyen

Voici le programme de ce fameux « mini-stère » soi-disant chargé des MRE, publié sur son site officiel dans un français lourd, très approximatif et bourré de fautes ! Sûrement confectionné par ces nombreux cadres supérieurs super-pistonnés qui pullulent dans la plupart des ministères du Royaume !

« « PROGRAMME DU MINISTÈRE

PROGRAMME CULTUREL ET EDUCATIF

La stratégie du Ministère consiste à améliorer l’enseignement de la langue arabe et la culture marocaine aux MRE, en vue de préserver leurs identité culturelle et renforcer leurs liens avec la mère patrie, et cela afin de réaliser les conditionnes nécessaires de leur intégration dans le pays d’accueil.

PROGRAMME SOCIAL

La promotion des droites des marocains à l’étranger et le soutien aux catégories vulnérables et aux besoins spécifiques figurent parmi les axes prioritaires du programme social du ministère

VISON 2012

La Vision 2012 : une stratégie de mobilisation en faveur de la communauté marocaine résidant à l’étranger en vue de défendre ses droits et ses intérêts au Maroc ainsi que dans les pays d’accueil." » »

MDR......................Mort de rire !

72. Le jeudi, janvier 21 2010, 17:16 par Doukkali

@Citoyen:
Driss basri fut un commis d'état dans l'uniforme d'un courtisan, il a servi et le palais et le Maroc, ses ennemis qui se sont déclarés tels après sa disgrâce furent à sa solde.Mais ce pseudo gauchistes ne sont de des mafiosi qui occuppent des postes publiques pour piller l'état.Allez voir ces responsables marocains issus de la gauche qui sont venus aux affaires avec et depuis l'Alternance hassanienne, ils sont les escrocs que ce Maroc n'a jamais connus.Avec ces pourris le Maroc est surement orphelin.

73. Le mercredi, février 10 2010, 22:57 par Citoyen

« Il est des conférences de presse extrêmement révélatrices, véritable baromètre d'une relation au beau fixe ou au contraire d'une relation en tension. Celle donnée ce mardi, par M. Amer ministre délégué chargé de la Communauté marocaine et Eberhardt Van Der Laan ministre néerlandais de l'Intégration, du logement et des quartiers était instructive à cet égard car les Pays-Bas sont actuellement un véritable «laboratoire » en matière de stratégie européenne de l'émigration.

(…)

D'où la «raison gardée » et une extrême vigilance des autorités marocaines en général et d'un M. Amer en particulier, resté sur ses gardes durant toute la conférence, défendant au mieux les intérêts de la communauté marocaine résidant dans ce pays, face à un redoutable argumentaire du ministre néerlandais. »

(…)

http://www.lematin.ma/Actualite/Jou...

Un grand merci à Mme Farida Moha du Matin pour son article.

Pour dire qu’on peut écrire et publier des articles de qualité avec objectivité et sans concessions même dans Le Matin, quand on veut travailler sérieusement comme les Hollandais, pardon ! comme les Néerlandais !

Voilà comment procèdent les timoniers actuels qui tiennent les manettes fragiles du Makhzen : au lieu de mettre quelqu'un de compétent issu de la communauté amazighe qui sait au moins parler une variante des langues dialectales de ce groupe ethnique et comprendre les us et coutumes de ces populations immigrées dont la majorité est d’origine amazighe surtout rifaine, il nomme un type qui n'a aucun rapport avec les MRE, leur origine et qui ne parle aucune variante de la langue amazighe, ni aucune langue européenne des pays d'accueil [ même pas correctement le français dont soi-disant il détient certains diplômes et qui est pourtant la langue la plus utilisée dans l’administration marocaine !!! ] et de surcroit incompétent, qui n'a pu gagner ses galons au sein des marges du Makhzen que par les magouilles, les pistons et la sournoiserie de lèche-babouches de ses maitres !

74. Le mercredi, février 10 2010, 23:16 par Citoyen

Suite…

« Autre point d'achoppement, la question du transfert de l'argent était également au menu des discussions : faut-il, déclare le ministre néerlandais, qu'une famille achète un ordinateur pour son enfant ou transfère l'argent pour acheter une maison ?

D'autre part quelle est actuellement le degré de réciprocité du transfert d'argent ? Un immigré qui hérite de ses parents peut il transférer son argent librement aux Pays- Bas ? Autre problématique de fond, l'apprentissage des langues. Celle du néerlandais est bien sûr prioritaire car déclare Mr Van Der Laan, « on ne peut pas rester une jambe au Maroc et l'autre aux Pays-Bas ». Qu'en est-il de l'apprentissage de l'arabe ? [Pourquoi ? Et non pas de l’enseignement de l’amazigh !]

Le ministre néerlandais a opposé un niet catégorique quant à un éventuel soutien « son pays, dit-il, ne prendra aucune charge dans ce sens ». C'est aux pays d'origine d'organiser des cours, chaque pays étant libre de créer des centres culturels dédiés à cet usage. »

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/874

Fil des commentaires de ce billet