L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le mardi, décembre 15 2009, 02:50 par Khaled

Très belle analyse bba Larbi

2. Le mardi, décembre 15 2009, 05:52 par lbadikho

la spéculation immobilière déguisée en "développement"... dans un registre plus marocain, le Plan Azur :
http://lbadikho.wordpress.com

3. Le mardi, décembre 15 2009, 09:19 par Abdel

larbi : "...crise immobilière et financière qui a bouleversé la planète...."
Tu écoutes trop France Info et Europe1 ! et lis un peu trop le figaro !
Si la planète vivait au rythme de Dubai, cela se saurait ! Dubai World n'est pas lehman bothers. Et reporter 60$ md n'est rien ! c'est légéremebt supérieur à Madoff qui lui ne reportait pas mais les perdait.
Si tu étais une petite souris pour aller voir ce que ces malhereux avaient empoché grâce à cette "crise"; tu deviendrais plus prudent ( je ne donnerais pas ma main à couper) et éviterais de tout éditorialiser !
Ce "bouleversement" planétaire devait se faire, les indices ont pris 60% de leur plus bas depuis l'autre crise , ils avaient besoin d'un pretexte pour corriger, et Dubai World le lui a offert sur un plateau. D'autres investisseurs, notamment ceux qui ont râté la hausse, en ont profité pour charger la mule sur le compte des amateurs : ceux qui croient le figaro, les échos, "votre argent", l'économiste ... (et larbi.org ?).

4. Le mardi, décembre 15 2009, 10:57 par Larbi

@ Monsieur le prix Nobel Abdel
Je ne suis pas économiste. On se connaît pas alors contente toi de se tenir à un débat d’idées, tu ne sais rien sur ce que je lis ou j’écoute.
60 milliards ce n’est pas rien. dans le contexte régionale il serait rapprochable à la faillite de Lehman : il existe un gros risque systématique qui pourrait aller au-dela de DW ou de Dubai tout court, . Ce n’est pas pour rien que les marchés des deux émirats ont passé deux semaines de panique.
Que les banques et institutions financières n’aient presque rien appris de la crise financière et qu’ils aient continué sur les mêmes pratiques (en tout cas pour les survivantes) je suis d’accord. Mais dire que cette crise, et le déclenchement de la crise économique, n’a pas causé un bouleversement de la planète, et sur le ton qui est le tien, je crois que c’est un peu léger.. La grave récession économique qui n’a pratiquement épargné aucun pays et les millions d’emplois perdus, et les milliards de dollars investis dans des plans de relance …. C’est pas rien. C’est pas parce que les patrons des banques leurs actionnaires et leurs traders n’ont pas beaucoup souffert que de crise il y en a pas. Mais peut-être je hallucine.

5. Le mardi, décembre 15 2009, 11:23 par Abdel

@larbi : Tu t'enerves à en commettre des fautes d'orthographes et pendre un comentaire décousu sans rapport avec mon commentaire.
Relis moi.

6. Le mardi, décembre 15 2009, 11:37 par Abdel

larbi : "Mais dire que cette crise, ... n’a pas causé un bouleversement de la planète,..."

Je persiste "cette crise", et je ne parle que de cette crise, n’a pas causé un bouleversement de la planète.
Cela ne sert à rien de m'affubler de prix nobel pour tenter de me ridiculiser !
Que cela arrange ton édito, je veux bien, mais laisse moi la liberté de mes opinions. Celle là même que tu demandes , à juste titre, aux autres .
D'ailleurs, on le voit, les marchés ont absorbé cette pseudo crise en moins d'une semaine. C'était un catalyseur pour permettre aux marchés de corriger un excès de hausse. C'est inscrit dans les faits, aussi n'ai-je pas besoin d'être prix nobel.

7. Le mardi, décembre 15 2009, 11:40 par Abdel

désolé mais correction obligée :
il faut lire "...pondre un commentaire décousu..."

8. Le mardi, décembre 15 2009, 11:57 par Larbi

@Abdel
oui j'ai essayé de te ridiculiser. Je sais que c'est insupportable et je n'aime pas ces méthodes. aussi bien que je n'aime pas qu'on me ridiculise exemple: "Tu écoutes trop France Info et Europe1 ! et lis un peu trop le figaro ! ... ceux qui croient le figaro, les échos, votre argent, l'économiste ... (et larbi.org ?)." oui je fais des fautes d'orthographe. aussi bien que d'autres en font "" des fautes d'orthographeS et pEndre un cOMEntaire" .

on peut continuer comme ça. Maintenant on peut aussi en parler élégamment.

J’ai bien compris ton argumentation : cette crise n’en est pas une, elle est juste un catalyseur pour permettre au marché de corriger les dernières hausses. Je ne suis pas d’accord pour trois raisons :
1- Dubai a un vrai problème de liquidité. Et les signes symptomatiques de ce problème se sont manifestés depuis plus d’un an : plusieurs chantiers, y compris au Maroc on été stoppé net parce que DW ou ses filiales n’avaient tous simplement pas les moyens de payer.
2- La crise n’a rien avec le marché, ni les spéculations ni je ne sais quelle volonté de réguler. mais plutôt avec les choix économiques de Dubaï durant ces dernières années. Une bulle était inévitable, elle est arrivée. D’ailleurs Abu Dahbi a conditionné son aide à la restructuration et des bras économiques de Dubai et de leurs modèles économiques.

3- Bien sûr la faillite de l’Emirat n’aurait pas été du même gabarie de LB. j'en conviens. Quand je parlais de crise systématique et d’effet domino je parlais plutôt au niveau régional. Si les marchés locaux ont absorbés cette crise c’est parce qu’ils sont solides mais tout simplement parce qu’ils savent qu’il y a derrière un formidable réducteur de risque que sont les pétrodollars de Abu Dahbi (il y avait juste un doute sur sa volonté de son implication levé dimanche dernier).

PS: pas pu me lire désolé pour les fautes.

9. Le mardi, décembre 15 2009, 14:50 par Sahrawi

@Larbi

Pourquoi vous n'avez rien ecrit sur l'affaire aminatou haidar jusqu'a maintenant?

10. Le mardi, décembre 15 2009, 16:34 par Larbi

@Sahrawi: Sur ce sujet, je préfère garder mes idées pour moi (C'est la deuxième fois que ca m'arrive, la première c'était à propos des caricatures danoises)
bien remarqué au passage.

11. Le mardi, décembre 15 2009, 17:01 par reader

Tout simplement, il faut prendre la crise financière trés au sérieux. Oui, ça a causé de grands bouleversements car on sait maintenant que le système financier américain ne marche pas!!!!
leçon pour les Américains: Il faut qu'ils adoptent un autre mode de vie. Bonne chose pour les pays qui à peine se lancent pour suivre le modèle américain: Soyez prudents, adoptez votre système car il marche peut être mieux!
Le malheur dans tout cela: on ne sait pas encore si on en sort ou si on va s'enfoncer plus!!!!

12. Le mardi, décembre 22 2009, 03:14 par salvadorali

Salam Larbi

Je suis d'accord avec ton désaccord : l'émir de Dubaï a voulu bétonner plus haut que son turban et cela a failli coûter cher à la terre entière, qui a déjà du mal à se remettre de toutes les bulles financières pourries qui ont explosé ces derniers temps... Et il paraît que cela ne fait que commencer !

Pauvre émir de Dubaï qui, n'ayant pas de pétrole, s'est mis dans la tête de compenser par des idées ! Sauf qu'on ne défie pas impunément à la fois la nature et la conjoncture : son projet d'îles artificielles est anti écologique et son pari de faire de Dubaï un paradis pour touristes friqués ne correspond plus vraiment aux urgences de l'humanité.

Encore plus de tourisme ? Encore plus d'avions pollueurs dans le ciel ? Toujours plus de gens encouragés à considérer la Terre comme un parc d'attraction ? Il était temps que l'émir et sa clique reçoivent une claque d'avertissement...

J'en profite pour signaler qu'il y a pourtant des marocains qui croient encore en Dubaï et en son potentiel, au point d'y organiser, du 8 au 12 mars prochains, la "Semaine du savoir faire marocain". Cela se tiendra au "Ladies Club Jumeirah", puisque c'est tout d'abord sous le signe de la fertilité des talents féminins que cette semaine commerciale a été conçue. Des membres éminents de l'association de promotion de l'entreprise féminine (ESPOD) sont d'ailleurs complices de l'événement.

PS : qui est Aminatou Haidar ?

13. Le mardi, décembre 22 2009, 07:20 par fouad

Salvadorali

Aminatou Haidar est une séparatiste sahraoui, qui veut défier le régime marocain.

bien gavée par Rabat, elle touche des rentes, elle a des avantages de toute nature, une villa....mais tout ça ne lui suffit pas et elle veut encore plus ou peut être du pouvoir, peut être un poste de ministre à Rabat, ou la place du président du CORCAS KHalihena ( président du sahara en quelque sorte ).

Elle insulte haut et fort le régime et on lui déroule le tapis rouge, ( au temps que des journalistes marocains sont condamnés à des millions d’amende pour délit d’opinion ) elle jette le passeport marocain dont elle n’a même pas payé le timbre et on le lui ramasse pour la supplier de rester marocaine en attendant le nième round, elle insulte le procureur du roi après l'avoir fait venir à la douane et on la supplie de rester calme, elle crache sur le drapeau marocain et on lui ramène du Kleenex.

si les espagnoles étaient encore là, cette dame ne serait réduite qu'à petite bédouine, limitée dans ses déplacements dans les sables autour de la tente à la laine des chameaux dressé par son père, se nourrissant de thé et du lait de la chamelle du matin au soir.

mais avec ce makhzen qui a choisit la politique de donner aux sahraouis un maximum de confort au détriment du contribuable marocain, déshabillant Ali pour habiller le sahraoui, une mauvaise politique qui ne peut mener qu’à l’éclatement des régions au maroc et que chacun demande son autonomie, puisque on sait dans le monde entier pour séduire, un état doit avoir un bon niveau de vie dans toutes ses régions, une démocratie au niveau, un système de santé attractif, une bonne éducation gratuite, ce qui est loin d’être le cas au royaume du makhzen.....qui est parmi les cancres dans ce monde

si on fait un referendum pour les sahraouis : appartenir à l’Espagne ( donc à l’europe ) 100% des sahraouis diront oui, Aminatou serait la première à embrasser le passeport espagnole...c’est là la question que le makhzen devait comprendre.

Aminatou ne reconnaît pas sa nationalité marocaine et a réussi d’entrer chez elle sans le passeport marocain ni formalité, une gloire pour elle et une défaite pour le makhzen selon elle.

dernier point : Aminatou se dit avoir fait 32 jours de grève de la faim, perdant uniquement 6 kilos, alors qu’elle a toutes ses forces pour monter seule dans l’avion et marcher normalement...elle a juste simuler une grève de faim.

14. Le mardi, décembre 22 2009, 10:13 par Abdel

salvadorali: "Salam Larbi Je suis d'accord avec ton désaccord : l'émir de Dubaï a voulu bétonner plus haut que son turban et cela a failli coûter cher à la terre entière, qui a déjà du mal à se remettre de toutes les bulles financières pourries qui ont explosé ces derniers temps... Et il paraît que cela ne fait que commencer !..."

Si vous saviez combien ce que vous vous racontez est faux ! Mais si cela vous fait du bien ! En tout cas , cela ne fait que me permettre de douter de la pertinence de ce que raconte larbi sur les sujets que je ne maîtrise pas.

Ne t'énerve pas encore larbi ! Dis toi bien que les faits, de ce qui peut se vérifier dans la pratique , les marchés financiers en l'occurrence, ne te donnent pas raison.

15. Le mardi, décembre 22 2009, 10:20 par Abdel

fouad : "Aminatou Haidar...bien gavée par Rabat, elle touche des rentes, elle a des avantages de toute nature, une villa...."

C'est clair que quand on voit comme elle a été gavée : http://aceps.files.wordpress.com/20...
on a qu'une seule envie c'est de préférer ne pas lui emboiter le pas.
Je peux quand même noter que je ne suis ni saharoui, ni algérien, je suis bien marocain qui ne suivait pas l'actualité Marocaine, et donc je ne connaissais rien du sahara hormis la marche verte.
Je découvre son actualité sur les blogs tenus par des marocains.

16. Le mardi, décembre 22 2009, 13:02 par salvadorali

Salam

Merci Abdel pour la tonalité apaisée de ton appréciation, je crois que l'on a toujours tort de se laisser emporter par la passion de ses convictions. Cela dit, cela ne me fait pas particulièrement du bien de constater la folie des zêtres zumains, qu'ils soient émirs ou fakirs...

Quant aux marchés financiers, j'ai entendu l'autre soir dans une émission de la télévision publique française un commentaire qui m'a confirmé mes appréhensions : la bulle financière spéculative globale a atteint un volume hallucinant, je ne me souviens pas du montant exact mais j'ai bien compris en revanche que cela avait ateint un niveau gravement inquiétant.

Et comme je me soucie infiniment plus du sort des ours polaires et des derniers tigres blancs, sans oublier les éléphants, les baleines et d'autres espèces menacées de disparition, que de celui de l'humanité, qu'elle soit employée par les maisons de courtage en valeurs mobilières ou pas, il est clair que le "krach" dubaïois ne me chagrine pas trop, ma foi.

Mais puisque vous préférez les faits aux contes de (mauvaises) fées, voila une info qui devrait vous rassurer sur l'opposabilité des discours (et des crachats) de cette dame pas très hadarisée, on dirait...

" La fondation Esprit de Fès et l’Agence X-prime. Com ont organisé le 18 décembre 2009, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI que Dieu le Glorifie, un diner-débat à Fès dans le cadre de la caravane sur le projet d’Autonomie pour le Sahara Marocain sous le thème « L’avenir du développement économique et social de la Région », en présence d’éminentes personnalités et de nombreux invités de tous horizons. De nombreuses personnalités ont pris la parole, notamment M. Maa El Ainaine Ben Khallihen Maa El Ainain, Secrétaire Général du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires du Sahara, M. Hassan Abou Ayoub, Ambassadeur itinérant de SM le Roi, M. Mohammed Gharrabi, Wali de la Région Fès-Boulemane, M. Driss Guerraoui, Professeur d’économie et conseiller du Premier ministre, M. Khirou Yahdih et M. Mohamed Lahlou, Président exécutif de l’Association Fès-Sais. Les exposés ont été suivis de discussions profondes, d’échanges de points de vues et d’analyses portant sur les principaux axes suivants : le rôle de développement économique et social durable attribué à la Région du Sahara, la planification régionale, l’encouragement des investissements, le commerce et l’industrie, le tourisme, l’agriculture, le budget et la fiscalité de la région, les infrastructures de base, en particulier les installations hydrauliques, l’électricité, les travaux publics et le transport.
A noter que M. Mohammed Kabbaj, Président de la Fondation Esprit de Fès, a rappelé dans son discours préliminaire que, répondant aux appels du Conseil de sécurité depuis 2004 dans le but d’aboutir à une solution politique du problème créé de toutes pièces autour de la récupération par le Maroc de ses provinces sahariennes, le Maroc a présenté au mois d’avril 2007 l’ « Initiative Marocaine pour la négociation du statut d’autonomie pour la région du Sahara ». Et que pour donner à ce projet toutes les chances de succès, le Maroc s’est inspiré du droit international et des standards internationaux en la matière, et du droit constitutionnel des Etats européens proches du Maroc. Il s’agit d’un projet tout à fait réalisable, car le Maroc a opté, depuis son indépendance, pour la décentralisation et a œuvré depuis les années 1990 à l’enracinement de la culture des droits de l’Homme et de l’Etat de droit. Dans ce cadre, le projet de statut d’autonomie se base sur les principes fondamentaux suivants : ..." (Pour la suite, contacter fes_culture2007@yahoo.fr)

Certes le style de ce communiqué ne donne pas envie de se relever la nuit pour en relire des morceaux mais il incite en tous cas à croire que le Polisario et ses souteneurs sont en train de tirer leurs dernières cartouches et que le projet concret d'autonomie des provinces sahariennes du Maroc a toutes les chances de produire ses fruits.

17. Le mardi, décembre 22 2009, 15:17 par casazone

@fouad: "mais avec ce makhzen qui a choisit la politique de donner aux sahraouis un maximum de confort au détriment du contribuable marocain,"

Quel le confort??. Celui de mourir pour garder l'intégralité territoriale du Maroc? ou celui de ne pas trouver d'emploi car on ne construit pas assez d'usines dans le sahara.
Sais tu que la plus part des soldats sont des Sahraouis du sud?. Le Maroc obligeait (préférait) les sudistes de s'engager dans l'armée plus que ceux de l'intérieur, car les sudistes connaissent bien les pièges du Sahara.

Les Sahraouis méritent plus qu'un ticket de bus ou plus que la "Karta" de l'entraide nationale (moins que 1500dh/mois en contre partie de travaux municipaux (nettoiement, ...etc)). Les Sahraouis sont des marocains, ils méritent des zones industrielles, ils méritent des projets, des infrastructures..etc pour travailler et gagner leur vie avec leur sueur.

Le Sahara n'est pas laayoune ou dakhla mais c'est presque 60% du territoire Marocain. Si le contribuable marocain aime les poissons du sahara, si le contribuable marocain aime le phosphate du sahara, si le contribuable marocain empêche le sahraoui de garder ses chamelles dans la terre de ces ancêtres, si le contribuable marocain préfère emboucher un casaoui à la place d'un sahraoui et si le sahraoui pour avoir un simple document administratif doit parcourir des milliers de kilomètres; le contribuable marocain n'a qu'à militer (contre ses politiques) pour qu'ils gèrent bien les deniers publiques, engagent leurs enfants dans l'armée comme simple soldats pour défendre l'intégrité du territoire et investissent plus dans le sahara.

18. Le mardi, décembre 22 2009, 17:36 par lixy

@casazone: "le contribuable marocain n'a qu'à militer"

Rappelons que critiquer le chef d'état est punissable de prison au Maroc. Et que la critique est le stage le plus primaire du militantisme.

19. Le mardi, décembre 22 2009, 18:28 par casazone

@lixy:

Le Roi est aussi un contribuable et mon poste 17 s'applique au Roi comme il s'applique à moi-même.

20. Le mardi, décembre 22 2009, 19:59 par lixy

@casazone: "Le Roi est aussi un contribuable"

Bêtises!

Tu dis que le "contribuable marocain n'a qu'à militer (contre ses politiques) pour qu'ils gèrent bien les deniers publiques". Tout d'abord, le train de vie du roi et de sa cour fastueuse illustre parfaitement le gaspillage des deniers publiques. Ensuite, le roi détient la majorité (pour ne pas dire totalité) du pouvoir politique au Maroc. Le roi ne militera jamais pour se priver de ses avantages.

21. Le mardi, décembre 22 2009, 20:27 par casazone

@lixy: "le roi détient la majorité (pour ne pas dire totalité) du pouvoir politique au Maroc"

Bêtises!
Le Roi ne détient pas la totalité du pouvoir politique au Maroc. Mais il existe des politiques qui sont incapables de décider comme il existe des politiques qui sont incapables de démissionner lorsqu'ils estiment qu'il y a quelqu'un qui les empêche de travailler.

22. Le mercredi, décembre 23 2009, 12:11 par bzzz

casazone, je me souviens d'hommes politiques dont la demission fut refuser par le roi.

23. Le mercredi, décembre 23 2009, 14:59 par fouad

@casazone

il faut pas en arriver à l’absurdité de dire que le roi ou son entourage sont aussi des contribuables.

comment voulez vous que le roi soit contribuable pour lui-même !!

et même la notion de contribuable dans un pays comme le maroc est inadéquate, on peut plutôt parler de "spoliable"..puisque dans l’histoire et après le départ des colons, il n’y a aucune répartition équitable des richesses et des biens marocains ( fermes terres mines et même les licences de pêche de transport ou de boisson sont maladroitement distribuées ...) et les marocains que les français avaient chassé des fermes de leurs ancêtres n’ont pas pu y revenir.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/861

Fil des commentaires de ce billet