L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le vendredi, juillet 24 2009, 20:00 par e-Energumene

A lire avec un gros dictionnaire à la main ! :)

Simple "Animal politique" comme je suis, va se prendre un café et voir du monde Réel.

2. Le vendredi, juillet 24 2009, 20:10 par hmida

Très instructif, très intéressant, sortant des sentiers battus et des rengaines habituelles et consensuelles.

Dommage que le billet se termine par une affirmation trop hâtive....Il faut bien croire que l'idéal pour lequel Benbarka est mort ne soit plus tellement d'actualité!

Ce qui ne veut pas dire que la réforme ne soit pas nécessaire, sinon inéluctable!

3. Le vendredi, juillet 24 2009, 21:10 par Hassan H

d'accord avec Hmida, un billet intéressant, instructif, original. Merci !

4. Le vendredi, juillet 24 2009, 23:59 par politis

Bravo Larbi de nous avoir permis de lire autre chose de sempiternelles lithanies chères à notre gauche-pastilla!

On peut ne pas être d'accord avec certains mais on ne peut que les féliciter pour l'effort intellectuel fourni, comme ici....

5. Le samedi, juillet 25 2009, 02:04 par Joe

@hmida
Peut-on savoir quel est pour toi l'idéal pour lequel Benbarka est mort? Et en quoi il n'est plus d'actualité?

6. Le samedi, juillet 25 2009, 06:20 par Vok

C marrant de voir certains encenser ce texte alors qu'il est justement à l'encontre de tout ce qu'ils défendent! C à se demander s'ils ont bien compris :)

7. Le samedi, juillet 25 2009, 09:06 par hmida

@ Joe

Si l'on lit bien tes différents commentaires, tu devrais savoir exactement l'idéal pour lequel Benbarka est mort!

Et si tu étais un tant soit peu observateur, tu saurais qu'en 2009 cet idéal a été abandonné par les compagnons de lutte de Benbarka!

8. Le samedi, juillet 25 2009, 10:02 par politis

@ Vok

Cela s'appelle tout simplement l'ouverture d'esprit. Reconnaître le talent là où il se trouve et ne pas suivre la mode! Un effort est nécessaire, il faut le reconnaitre.

9. Le samedi, juillet 25 2009, 10:19 par dima

L'échec de la supposée transition "démocratique", transition qualifiée par Vermeuren d'inachevée, est bien intellectualisé dans cet écrit. Hégémonie, mot clé pour comprendre et assimiler le type de gouvernance de la monarchie Alaouite. Point de partage des pouvoirs et disparition du politique au profit de l'autocratie purement et simplement.

Merci Abmoul et Larbi.

10. Le samedi, juillet 25 2009, 11:36 par Joe

@hmida
Décidément, quand botter en touche devient le principal argumentaire, le débat prend tout à coup une tournure pathétique...

11. Le samedi, juillet 25 2009, 21:39 par visteur

Excellent essai académique qui dénote d'une profondeur analytique indiscutable . Merci pour ce bon article.

Concernant les gardiens Hmida et Politis le fait qu'il ne crient pas aux loups en lisant cet article (eux qui d'habitudes si prompts à appuyer sur la gâchette et recadrer les égarés d'internautes) s'explique par une raison simple: il sache que ce texte n'est pas accessible à tout le monde alors il ne leur dérange pas tant que ça. Tant que les articles ne risquent pas d'être compris par leurs protégés lecteurs , il n'ont pas d'objection les gardiens du temple.

12. Le samedi, juillet 25 2009, 22:17 par hmida

@ VISITEUR

Tu as beau jeu de me traiter de "gardien du temple"...Mon pauvre ami, tu ne me connais ni d'adam ni d'éve, sinon à travers quelques commentaires laissés au hasard de ma fantaisie et de mon humeur....

Pour jauger de la profondeur de ta critique, je note que tu réserve UNE ligne à ce billet et et SIX à Hmida et à Politis.....Je reconnais que critiquer un commentaire de quelques mots est bien moins contraignant intellectuellement de porter un jugement sur l'excellent billet de ABMOUL.

Mais, la démocratie, c'est cela, accepter tout de tout le monde .même les inepties! Alors, OK, je prends : je suis gardien du temple!

13. Le dimanche, juillet 26 2009, 14:40 par lidiot

La derniere phrase prête a confusions je trouve ;-), on dirait une affirmation (il y a un 'étant' en trop)

Je partage pas l'optimisme quand aux retombées politiques et culturelles des différentes actions sociales, car la monarchie a su les encadrer et les contenir et s'en est royalement approprié les œuvres.

Le marocain est même prêt à renoncer au droit, au politique, pour un travail en centre d'appel ou un aumône, à l'image de ce qui s'est passe chez nos amis les pétroliers.

14. Le lundi, juillet 27 2009, 14:40 par marocain

Pour l'auteur du commentaire n° 13

Je travaille dans un call center : je te prie de croire que ce n'est pas une aumône et que je n'ai pas renoncé à mes droits.Tu dois parler d'un truc que tu ne connais!

15. Le lundi, juillet 27 2009, 17:42 par Commentateur

Si j'ai bien compris le texte la thèse soutenue est qu'en gros la monarchie essaye, avec beaucoup de succès d'ailleurs, d'implanter dans les esprits que le Maroc ne peut exister hors de la monarchie, que celle ci constitue la fin de l'histoire marocaine (sous-entendu qu'il n'y aurait jamais d'après monarchie) et qu'enfin le l'ouverture économique libérale peut être réalisée faisant l'économie de tout libéralisme politique.

En refusant des réformes autres que de façade, le système consolide son statut d'irréformable ce quipeut s'avérer plutôt contreproductif.

16. Le lundi, juillet 27 2009, 21:56 par politis

@ visiteur

Gardien du temple?????? C'est un trop grand titre dont tu m'affubles, mon ami! J'ai de la peine à garder mes nerfs quand je lis certains commentaires, alors garder le temple?!?!?!?!

P.S. : as-tu bien compris ce que Abmoul s'est donné la peine d'écrire?

17. Le mardi, juillet 28 2009, 16:17 par 1marocain

@Hmida, quel est l’idéal pour lequel Ben Barka est mort et qui n’est plus d’actualité ?
Vivre libre, dans la dignité, dans une société solidaire autour d’un projet de société, partageant des valeurs (universelles), dans un état de droit ou les droits et les responsabilités (devoirs) de chacun sont connus et protégés par la loi, où les institutions jouent pleinement leurs rôles… ces idéaux ne sont ils plus d’actualité ?

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/803

Fil des commentaires de ce billet