L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le mercredi, avril 29 2009, 12:18 par Etudiant marocain

AL MASSAE a pu convaincre le lecteurs marocains, bravo nini...

2. Le mercredi, avril 29 2009, 12:40 par osiris

La recette pour gonfler les ventes (ou l'audience): il faut faire dans l'humanitaire, défenseur des droits de tous genres, simuler le démocrate défenseur des faibles et surtout faire dans celui qui n'a peur de rien, qui "ose" s'attaquer aux tabous, aux intouchables. L'effet de curiosité garantit l'audience. Ce n'est pas propre au Maroc, c'est la recette un peu partout dans le monde, dont la France ( dont le modèle de certaines émissions radiophoniques ou télévisuelles ou de presse écrites ou magazines, se reconnait un peu dans nos blogs marocains, francophones, qui font allègrement dont le copié collé, consciemment ou inconsciemment ). Il suffit de voir l'audience des blogs marocains qui font mine de s'attaquer à ceux que personne n'ose pointer du doigt, c'est la plus forte ( audience) . Sincères ou réels marchands de rêves et de courages ! Après tout il y'a des places à prendre pourquoi se gêner. A suivre .
Ce sont nos soixante huitard marocains. Ceux de France, sont devenus les élites politiques, médiatiques oubliant tous ( à quelques exceptions ) leur lutte des classes pour devenir des nantis au sommet des revenus .

3. Le mercredi, avril 29 2009, 13:50 par Larbi

@osiris :
Oui c’est clair. Si certains s’attaquent à « ceux que personne n'ose pointer du doigt » c’est parce qu’ils veulent se faire remarquer se faire une image d’humanitaire et de défenseurs de droits. Ce sont des imposteurs qui cherchent de l’audience.
Oui. Ca ne peut être que ça ! Forcément ça.

Remarque, ça peut autre chose toute simple toute banale : ce sont des journalistes ou des bloggeurs qui expriment simplement leur opinion et il se trouve que cette opinion est critique envers les hommes au pouvoir comme il se trouve qu’il y ait d’autres opinions qui font les louanges du pouvoir à tout bout de champ. Oui. Ca  peut être aussi ça.

je dis ça je dis rien. n'est ce pas?

4. Le mercredi, avril 29 2009, 14:22 par ice-shit

larbi , dans les deux cas le lecteur apprécie ces sujet et par hasard on s'est jamais demandé pourquoi? un individu qui a passé toute sa vie dans des louange de glorification d'un présumé intouchable rêve du jour ou il peut enfin voir ce "sacré touché" ,tient c est comme l'enfant qui rêve de toucher un jour la télécommande a papa.

5. Le mercredi, avril 29 2009, 14:31 par osiris

@larbi

"Oui. Ca ne peut être que ça ! Forcément ça."

Ce pourrait être ça aussi. Tu sais Kouchner, avec son sac de Riz, c'était pour attirer l'attention sur la misère ! Cela l'a amené tout droit au "droit d'ingérence" contre L'irak pour ensuite muer en droit des pays de leur politique intérieure quand c'est la chine qui écrase le Tibet. Mais tout cela ,comme toujours, part de bons sentiments !

Ceci dit, c'était une opinion. Elle n'est pas vraie pour tous ( toi par exemple, tu défends les gens et les opprimés, figures toi que tout le monde n'est pas comme ça !) .
Et dis toi bien que rien n'arrêtera la vie de suivre son bonhomme de chemin, et surtout pas mon commentaire. Il y a bien les imposteurs de l'humanitaire, déclarés, mais rien ne change le cours de leur vie .

6. Le mercredi, avril 29 2009, 15:07 par lixy

@Osiris:

Pas necessairement!

Pourquoi ne pas supposer qu'ils/elles (ces journalistes/bloggeurs) sont de bonne foi? Pourquoi automatiquement supposer que leur positions sont "simul[és]"?

Pour faire de l'audience, il faut cibler un marché. Et tout ceux qui se démarquent dans les listes plus haut le font. Ni plus, ni moins.

Aprés, tu dit: "Il suffit de voir l'audience des blogs marocains qui font mine de s'attaquer à ceux que personne n'ose pointer du doigt". Ca, il faut me l'expliquer.

Pourquoi le "qui font mine"? Crois tu que ce n'est qu'une facade, et qu'au fond, Larbi se masturbe frenesiquement en regardant la photo culte de celui ou celle qu'il critique, en implorant pardon pour son insolence?

De plus, pourquoi le terme "attaquer"? Les critiques des hommes au pouvoirs ne sont des attaques que lorsque qu'elles visent la vie privée (i.e: ce qui se fait entre quatres murs, avec ses propres sous et non l'argent du contribuable).

Quant a ta comparaison du Maroc a la France (que quelqu'un m'explique pourquoi c'est un sujet recurrent, SVP) nous n'en sommes pas a Mai 68. Je crains que nous soyons plus proche de la France du 18eme siecle en terme de systeme politique

7. Le mercredi, avril 29 2009, 15:15 par osiris

@lixy

jib m3ak chi zerwata à sahbi bach thama. Ra hna tfahmna mâa moul chî .

Allah ihdik âlina à ssi lixy.

8. Le mercredi, avril 29 2009, 15:34 par lixy

@Osiris:

Ach tfahemti?

Qu'est ce que la politique etrangere de la France ou de la Chine on a voir avec un journaliste Marocain critiquant certains aspects du champs politique domestique a Rabat? Qu'est ce que l'Irak ou la Tibet peuvent bien a voir avec un blog Marocain, traitant de structure de pouvoir au Maroc?

Feker 9bal matakteb tkherbi9!

9. Le mercredi, avril 29 2009, 15:53 par osiris

@lixy

"Feker 9bal matakteb tkherbi9!"

Maykoun ghir khatrak à ssi lixy .

Walakin rah la foute dyal hadak rass ettarrou dial "Mark Twain" who once said : "history doesn't always repeat but it sometimes rhymes"

10. Le mercredi, avril 29 2009, 17:45 par Anass

Ce qui est triste, c'est l'apparition du Matin et de l'Opinion dans le haut du classement.
En même temps, il faut noter que les habitudes des lecteurs ont changé (Internet, JT permanents ...)

11. Le mercredi, avril 29 2009, 18:04 par nadia

Cher Larbi,

D'abord un grand salut après un bon bout de temps de non contribution à la blogoma. Et voici une réponse de ce qui se trame dans la presse (www.nadialamlili.com).
Amitiées,

12. Le mercredi, avril 29 2009, 18:18 par Larbi

nadia: ca fait vraiment plaisir de te voir à nouveau parmi nous.
toujours rédactrice en chef de " Economie et Entreprises"?

je cours lire le billet:
http://www.nadialamlili.com/?p=227

13. Le mercredi, avril 29 2009, 19:35 par nadia

Oui Larbi toujours réd chef et c'est prenant!
j'espère que ca roule pour toi.

14. Le mercredi, avril 29 2009, 19:54 par une marocaine

Comme tu dis la presse écrite marocaine n'a jamais décolé mais le plus dramatique dans l'histoire c'est qu'elle n'aura pas le temps pour le faire.
Dans un pays comme les USA, les plus grands journaux du calibre du NY Times sont menacés.
Le plus vieux journal américain "The Rocky Mountain News" a cessé ses tirages février dernier après 150 ans d'existence. D'autres journaux se mettent sous la protection de la loi contre les faillites.
Ils appellent ça la "téhorie du trapèze". Elle dit en substance que l'édition imprimée va céder la place au profit de l'édition virtuelle. Comme l'acrobate, on devra lâcher le premier trapèze (la version imprimée) en plein vol pour saisir l'autre (la version virtuelle). Forcéemnt certains rateront la prise peut être même bp. Le hic c'est qu'il n'y a pas de filet.
Alors la presse écrite marocaine dans tout ça a le statut de mort-né...

15. Le mercredi, avril 29 2009, 20:19 par MediasMaroc

Merci pour ces stat's , B'a Larbi :) ( je peux vous appelez comme cela ? )

16. Le mercredi, avril 29 2009, 22:20 par Aïsha Q.

Incroyable comment Le Matin du Sahara continue à se hisser en haut du podium, sûrement parce que toutes les entreprises et personnes proches du pouvoir l'achètent (sans le lire forcément!)
Deuxième point qui a retenu mon attention : l'émergence des gratuits
Trois : Pourquoi l'adjectif populiste pour El-Massae???

17. Le jeudi, avril 30 2009, 13:45 par Larbi

Très chère Qandisha
personnellement je fais la distinction entre deux choses dans Al Massae :
- Les rubriques informations : je les trouve bien et souvent exhaustive parlant de l’essentiel, parfois de l’anecdotique mais par rapport à la concurrence c’est plutôt bien foutu .
- Les rubriques opinions : trop influencée par Nini et sa chronique. je les trouve souvent limite xénophobe, caressant le lecteur dans le sens du poils, surfant sur des anathèmes nationalistes et religieux et montrant au doigts des catégories de populations , surtout les minorités, et les livrant à la vindicte publique. D’où populiste. Bien entendu cela n’engage que moi.

 

MediasMaroc : oui a weldi tu peux :)

18. Le jeudi, avril 30 2009, 14:49 par Joe

@Larbi
On est deux à le penser, comme ça tu ne sera pas tout seul :)
J'avoue que moi-même je lis Almassae quotidiennement, de 1 pour rester au fait de l'actualité marocaine "profonde", et de 2 pour garder la main en langue arabe ;)
Après, c'est sûr que le seul mérite qu'ont la chronique/ligne éditoriale de Nini c'est qu'elles ne sont pas tendres avec l'establishment et n'hésitent pas à taper là où ça fait mal (à en abuser?), mais c'est clair qu'il faudrait par la suite faire la part des choses par rapport à ce qu'il dit car c'est avant tout destiné à flatter son lectorat.

19. Le jeudi, avril 30 2009, 15:16 par Lhaj Cauchy

Moi aussi j'avoue que je lis Almassae quotidiennement ...
Mais objectivement, l'information y est vraiment nulle, mal rédigée, et pleine d'erreurs factuelles..

20. Le jeudi, avril 30 2009, 16:30 par Aïsha Q.

Moi je lis El-Massae tous les jours, j'adore Rachid Nini et sa chronique.
Il a le mérite de s'adresser au peuple et non aux pseudo-élites.
Je mets ses détracteurs au défi de trouver de la xénophobie dans ses articles, quand aux caresses dans le sens du poil, ça nous change des ébouriffeurs-sensationnalistes financés par des étrangers qui consacrent 4 pages à une actrice marocaine de X, s'offusquent à chaque ramadan ou Aïd el-Kébir et voient le MAroc tout en noir alors qu'ils mènent la vie en rose!

21. Le jeudi, avril 30 2009, 16:51 par Joe

@Aïsha Q.
Je n'irai pas jusqu'à parler de xénophobie, mais je dirais excès de chauvinisme marocain aveugle et critique acerbe de tout ce qui pourrais porter atteinte à cet idéal, à tort ou à raison.
Si on situe cette attitude dans un cadre de flatterie du lectorat, je pense qu'on est dans la définition même du mot populisme, non?

22. Le jeudi, avril 30 2009, 18:38 par Aïsha Q.

Non Joe, nous ne sommes pas d'accord sur la définition, d'ailleurs qui l'est exactement? Le mot populisme est en tous les cas présenté systématiquement de manière négative comme une idéologie démagogique poujadiste, ce que je réfute en ce ce qui concerne Nini et son journal.
Quoi qu'il en soit, entre l'orientation "populiste" de Nini et élitiste de Benchemsi, mon choix est mûrement fait!

23. Le jeudi, avril 30 2009, 19:32 par lixy

@Aisha:

Du wiki, "Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques, critiquant les élites et prônant le recours au peuple (d’où son nom), s’incarnant dans une figure charismatique et soutenu par un parti acquis à ce corpus idéologique. Il suppose l'existence d'une démocratie représentative qu’il critique."

Ce n'est en aucun cas systématiquement péjoratif. A moins que tu ne pense que "populaire" est un mot a connonation négative.

Larbi a utilisé le terme péjorativement, et l'assume en expliquant bien qu'il n'est pas friand de ces "anathèmes nationalistes et religieux" ou de la persection des minorités.

24. Le jeudi, avril 30 2009, 19:58 par Aïsha Q.

Lixy, Wiki n'est pas ma référence, et d'un!
Deux: je n'ai pas abordé le choix du terme populaire, mais populiste!
A part ça, je respecte le point de vue de Larbi qui est celui de tous les critiques de Nini, je demande juste à donner mon son de cloche ; on est bien en démocratie, non???

25. Le jeudi, avril 30 2009, 20:50 par lixy

@Aisha:

>Wiki n'est pas ma référence, et d'un!

La definition du populisme ne varie pas dans les ouvrages de reference. Mais donne toujours ton encyclopedie favorite, et je me ferais un plaisir de mettre en ligne leur definition.

> je n'ai pas abordé le choix du terme populaire

Les deux termes sont liés. Le populisme, c'est juste l'ideologie qui veut que les couches populaires ai plus de poids en politiques, au depends des "elites".

Le populisme est la meritocratie ne sont pas incompatible. Mais il se trouve que les supporters de cette derniere aiment denigrer les populistes pour des raisons qui m'echappe personellement.

> on est bien en démocratie, non???

Non. Nous tendons plus vers l'autocratie.

Matemchich ghalta. Je n'ai absolument rien contre le populisme. En fait, je prefererais de loin un mob-rule pur et dur au systeme que nous endurons actuellemnt. J'ai juste intervenu parce que ni toi, ni Joe n'arrivais a definir correctement le terme.

26. Le jeudi, avril 30 2009, 21:08 par Aïsha Q.

Lixy, on peut essayer l'Universalis pour la définition : http://www.universalis.fr/encyclope...

Autrement, il existe un monde entre les adjectifs populaires et populiste, l'un signifie être adulé par le peuple, le deuxième, induisant une manipulation idéologique de ce même peuple, ce n'est pas exactement la même chose.

Enfin, je m'estime en démocratie et suis heureuse d'y vivre, en tous les cas mieux par exeple que dans une Sarkozie, brimant les minorités et étouffée par les lobbys.

27. Le jeudi, avril 30 2009, 22:42 par fouad

Il parait que le matin sert uniquement pour emballer les cacahuètes

28. Le jeudi, avril 30 2009, 23:37 par Joe

@Aïsha Q., lixy
Pour moi, le populisme est d'expliquer par des raccourcis simplistes les problèmes de la société qui sont en général beaucoup plus subtils et nuancés que ça, de manière à conforter "le peuple" dans son appréhension superficielle de ces sujets. En gros, une réflexion basée sur la binarité et les boucs émissaires.
Peut-être que ma compréhension ainsi de ce mot est fausse ou incomplète, mais c'est en tout cas dans ce sens que j'ai employé, à connotation péjorative donc. Et je pense que partant de là, Nini verse volontiers dans le populisme, tout comme un Sarkozy, un Ahmadinejad ou un Bush d'ailleurs ( quels honneurs je lui fais là :) ).

29. Le jeudi, avril 30 2009, 23:49 par Joe

@Aïsha Q.
"Quoi qu'il en soit, entre l'orientation "populiste" de Nini et élitiste de Benchemsi, mon choix est mûrement fait!"

Ha 7na mazaline fih :)
Pourquoi avoir un avis aussi tranché, aussi strict, aussi binaire? Pourquoi avoir une logique à la Bush, du style t'es avec l'un ou avec l'autre?
Et pourquoi ne pas profiter de son intelligence pour nuancer, faire la part des choses, faire le tri et tirer le meilleur de l'un et de l'autre? Sans tomber dans le populisme simpliste de Nini, ni dans le leurre d'une société marocaine aux allures de Saint Germain des Près de Benchemsi?
On y gagnerait énormément à être un petit peu plus souple, hein lixy? ;)

30. Le vendredi, mai 1 2009, 00:00 par aïsha q.

Joe, Merci de me comparer à mon meilleur ennemi!!! Georges Bush, rien que ça!!!!
Personnellement, je lis Benchemsi, je lis Nini, et lahla Iwerrik tout ce que je lis.... Il n'ya que comme ça que je garde ma liberté d'esprit.

31. Le vendredi, mai 1 2009, 00:09 par Joe

Aïsha Q.
Loin de moi l'idée de t'insulter, mais avoue que ton raisonnement dans la phrase de toi que j'ai reprise était assez borné, et méritait une petite provoc' à la Deubeulyou pour que tu t'en rendes compte ;)
Je ne doute pas un instant de la diversité de tes lectures, la qualité de tes interventions n'en est que la preuve :)

32. Le vendredi, mai 1 2009, 00:59 par farid

a propos de la presse, de Al massae et de rachid nini. je ne sais pas si tu es au courant mais le "premier journal du maroc" te popmpe tes billets.

ce billet :
http://www.larbi.org/post/2009/04/D...

donne cet article dans le journal Almasae du jour:
http://74.53.192.83/?artid=21990

sinon je parle de toi dans mon billet de ce jour

http://maroc-blogs.blogspot.com/200...

bye ;)

33. Le vendredi, mai 1 2009, 01:13 par Joe

@farid
Respect. Pour le rapprochement Larbi/Almassae et pour le super lien de la carte d'influence :)

34. Le vendredi, mai 1 2009, 01:26 par Aïsha Q.

Ah, mais quand c'est Almassae qui le dit, ça ne peut être que...populiste!

PS. Merci Joe!!

35. Le vendredi, mai 1 2009, 01:44 par Jamal

le fait est que nini possède et developpe un bon réseau de reporters pour couvrir l'actualité politique de ceux qui la font ces dernières années. mais par couverture de l'actualité, il faut pas se leurrer, al massae ne se livre ni à l'analyse ni ne le prétend d'ailleurs, car ce qui interresse la ligne éditoriale d'al massae, c'est critiquer la politique dans son ensemble lorsqu'elle ne rime à rien ( si on veut ) sauf lorsqu'il s'agit du PJD, ou de courants politiques islamo gauchistes à qui nini fait une fleur pour partager leur vision sur certaines "valeurs".

le succés d'al massae à mon avis est révelateur, car ce n'est pas ce qu'il fait ou ses choix editoriaux qui soient discutables, c'est plutôt surfer et donner l'impression de se developper sur la vague négationiste d'un lectorat très réceptif qui a besoin d'un stimulus négatif pour s'épanouir sur le plan de l'intellect et de la culture politique ! ça donne une idée sur l'etat de la politique mais aussi sur l'etat de la culture politique dans notre pays !

soyons optimistes, un jour, dans 20 ans peut être, on aura une classe politique performante, une presse performante, et on verra nini embarquer al massae comme parti politique de centre gauche ! :) qui sait ? et puis tel-quel à ce moment là se diversifiera comme groupe commercial au point de lancer sa propre marque de viagra ! :)

achmen presse, wachmen journaux en ce moment ? c'est juste un gagne pain comme un autre... allah yezid felbaraka pour les vedettes comme nini ou benchemsi, et allah yehssen le3wane pour les autres qui triment pour payer le loyer !

36. Le vendredi, mai 1 2009, 11:08 par fouad

Le maroc a de grande potentialité pour avoir une presse de débat de société, mais le régime freine trop la presse indépendante voire même la manipule comme les partis politiques, il a juste besoin d’une petite dose, pour qu’on puisse dire à l’étranger qu’il existe aussi dans ce royaume une presse libre...voilà le but.

On se rappelle bien de l’affaire Moniquet, recruté par le régime dans une affaire étant dite de diffamation, pour voir rabat attribuer à Moniquet 380000 € de dommages et intérêts contre Jamaii, dans un rapport rédigé par Moniquet autour d’un tagine à propos de l’affaire du sahara,
Almassae a subit aussi le même sort avec l’affaire des homosexuels de Ksar Elkbir,

Mais avec la propagande que le maroc est en avancé démocratique, qu’il y a toutes les libertés individuelles, une presse indépendante s’avère utile pour l’image à l’étranger, qui est le souci N° 1 des dirigeants au Maroc en matière de liberté presse, c’est pour cette raison Almassae a été sauvé de justesse.

Pour aller Ali Amar qui vient de sortir son livre en prenant sa revanche sur la perte de son fonds de commerce dans l’affaire Moniquet, depuis le départ de Jamaii, cet hebdomadaire était le premier vendu au Maroc, mais le Makhzen l’a tué, et c’est Tel Quel qui a pris le relais mais timidement soufflant parfois le froid et le chaud.

37. Le samedi, mai 2 2009, 02:44 par Jamal

@ fouad ;

effectivement, boubker el Jamai a fait les frais de son audace... celle d'avoir cru pouvoir destabiliser un système complexe ou le pouvoir se négociait au prix fort entre partis historique de la koutla, et les organes representant le makhzen. il a cru surtout qu'il détenait une carte de poids, celle d'un supposé "lobby" de presse libre occidentale qui le soutiendrait et le protègerait des mauvais coups, mais il a eu surtout tord de se mettre à dos tout le monde; en particulier les socialistes qu'il a cherché à décrédibiliser en pleine "alternance". le maroc possède sa propre expérience politique avec ses ténors, ses compromis, ses sousfiffres, et sa "tradition"... essayer de réduire tout ce monde à rien surtout lorsqu'on a rien, et surtout en ce début d'alternance qu'a voulu marquer Jamai, l'exposait à une fin aussi "shakespearienne" que celle qu'on a vu ! son supposé "lectorat" n'a absolument rien fait pour lui... et aurait-il pu faire quoi que ce soit !

en fait, on voit surtout qu'une majorité des gens ignorent la politique, ils la sousestiment surtout. au 21ème siècle, l'intérêt pour la politique est de toute façon lié à des considérations économiques et sociales beaucoup plus qu'il ne soit lié à des "projets" de société... de plus, la "démocratie" est perçue dans le "tiers monde" comme un levier économique qui doit abolir la pauvreté et réaliser l'équité économique... beaucoup plus prioritaire qu'un débat sur les valeurs... bref, on ne dit tout simplement pas que notre principale revendication est économique avant d'être "politique"... je crois qu'on peut dire que l'avenir de la presse s'inscrit directement dans cette vision, pas étonnant donc que ceux qui dénoncent " les abus économiques et la luxure" soient les plus lu.

cette question soulève un autre débat à mon avis, celui de la contradiction que vivent les pays emergeants qui même en se soulevant "intellectuellement" contre la non démocratie; implique en même temps qu'ils doivent aussi cautionner cette non démocratie qui leur garantit la stabilité, l'emploi même précaire, et donc la dignité. car autrement, ce qui se passe dans les pays instables constitue un argument de poids pour s'en convaincre.

38. Le samedi, mai 2 2009, 02:53 par de passage

Qualifier de « populiste » le quotidien Al Massae n’a rien de choquant, et je ne crois pas que ça dérange son directeur Rachid Nini. Le populisme c’est de dire et écrire aux gens que tout est de la faute de l’élite, des politiques, des intellectuels, de l’Etat, et que le peuple marocain, même dans son ignorance, ses tares et sa schizophrénie, demeure remarquable et magnifique. Tout est de la faute d’Abbas El Fassi et de son gouvernement, et même quand les syndicats mentent effrontément à leurs bases à propos du projet du Code de la route, c’est la faute à Karim Ghellab, et non pas du chauffeur de taxi ou le camionneur qui ne sait même pas pourquoi il fait grève….

Mais le populisme a ses limites, et les limites d’Al Massae, c’est le roi et Miloud Chaabi. Pendant que toute la presse marocaine consacrait leur couverture à la tante du roi qui a défiguré une avocate qui la concurençait dans son commerce à Khénifra, pas un mot dans Al Massae et pas une ligne dans les chroniques de Rachid Nini, mais quand il s’agit d’Abbas Elfassi, le zigoto est intarissable…c’est ce qu’on appelle en arabe « assadou 3alaya wa fi al7arbi na3ama »….quant à Miloud Chaabi, il suffit juste de rappeler comment Al massae faisait des tonnes sur les contrats d’Anas Safrioui, le grand concurrent de Miloud Chaâbi, et jamais un mot sur ce dernier, sauf pour passer ses pages de publicité….car, on ne chie pas là où on mange….

39. Le samedi, mai 2 2009, 03:38 par slix

@ de passage com. 32 : je suis d'accord avec toi sur le premier paragraphe mais disons que toutes les autres publications ne font que l'éloge de l'Etat, les politiques, les intellos et l'elite. disons qu'Al massae vient faire un peu d'equilibre :)

Sinon sur le second paragraphe la je pense que c'est du n'importe quoi. Rappel : lorsqu'un membre de la famille royal a tiré a bout portant sur un policier Al massae etait le seul a relayer l'info et a en faire le suivi. Quand a chaabi, lorsque le prbleme entre le groupe de chaabi et doha batait son plein dans les journaux AL massae, alors en pleine crise de publicité, a annulé son contrat avec chaabi pour justement assurer sa neutralité dans la couverture de l'affaire. Donnez moi l'exemple d'une seule publiation qui aurait fait de meme. Aucune puisqu'il faut savoir que toutes soutenait Doha (c'est clair pourquoi et c ademontre encore la faussteté de ton second paragraphe).

40. Le samedi, mai 2 2009, 03:38 par slix

Oups c'etait pour de passage com 38 et non 32

41. Le mercredi, mai 6 2009, 00:30 par barid

pour plus d'information,voici un article qui traite de la libérte de la presse :

http://www.hespress.com/?browser=vi...

42. Le vendredi, mai 29 2009, 19:45 par siham la marocaine

Est ce que tu es contre le journal arabophone ALOUSBOUE ? et par conséquent tu la supprimer de ces tableaux. On dit que c'est le journal hebdomadaire arabophone le plus vendu au maroc??

43. Le dimanche, mai 31 2009, 15:32 par Karim de Bruxelles

@Larbi

Je parie que votre blog est mieux diffusé que toute la presse marocaine réunit ;)

44. Le lundi, juin 1 2009, 00:10 par :)

reunie et non pas réunit.

45. Le samedi, octobre 31 2009, 23:03 par Mr.Mix

Salut a tous pour la press au maroc ca reste tjr Lour lour pour moi je li al massae seulement pour lire les billets de rachid nini
et merci Larbi pour ce billet

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/759

Fil des commentaires de ce billet