De la promotion de la vertu et de la répression du vice.

Le prince Sultan ben Fahd ; un des fils du défunt roi Fahd, est le président de la fédération saoudienne de football. Que fait son Altesse Royale quand il n’apprécie pas les commentaires d’analystes sportifs critiquant les performances de l’équipe saoudienne de football ? Il les appelle direct Live pour les tirer par les oreilles et les sermonner comme on sermonne des enfants de cinq ans (et encore !). Appréciez cet exercice de « démocratie participative » :

Aux journalistes, Il dit : « un peu de respect ! Un peu de respect, vous qui êtes assis là ». Il dit « tu es habilité à évaluer les compétences techniques ? Est-ce que toi et tes semblables vous pouvez évaluer les compétences techniques ? » Il dit : « c’est pourquoi je vous demande de vous taire ou alors dire la vérité ». Il dit : « Vous humiliez les gens d’une façon inacceptable » il dit : « Vous devrez respectez les valeurs saoudiennes » . Il dit : « Je ne veux pas que vous recommenciez ce genre de discussions» . Il dit : « si vous voulez faire des remarques techniques pourquoi pas ? mais arrêtez vos commérages » il dit : « tu parles d’un Etat mon fils ! » il dit : « j’en ai assez de vous ! faites preuve de retenue et soyez polis » il dit « respectez les bonnes mœurs, et si vous n’êtes pas bien élevés, je vais vous élever » 

Puis il leur raccroche au nez.

(via)