L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le lundi, mai 12 2008, 00:42 par Reda

CE qui est intriguant, c'Est la popularité de ce personnage au Maroc même. Mais c'Est vrai, à force de conditionnement il suffit que le premier venu fasse raser tout un pays pour 2 malheureux soldats pour qu'il passe pour 'lmahdi lmountadar'.
My 2 cents

2. Le lundi, mai 12 2008, 01:24 par Zalamite

j'ai pas a parcourir la totalité de ton billet.... j'ai le souvenris de moltes pamfletrs oh combient virilant sur le personnage ..

mais le tiens a un petit plus qui m'a possé a laisser ces lignes ...

c'est cette charge émotionnelle qui accompagne ton portrait .. ta haine est touchante

Critique le mais STP fais pas dans l'obscénité des journalistes français qui d'en haut flingue le personnage.. et interesse toi a sa carrière et en tant que générale tire lui chapeau bas ..

Zalamite


politiquement la situation au moyen orient est incomprhensible cher ami

3. Le lundi, mai 12 2008, 01:48 par Rachid

Je ne partage pas ton avis...Isreal n'est pas completement retire du Liban et continue d'etre un grand risque...Le liban a besoin de la resistance de Hizbollah et l'armee ne peut faire face a Israel...Tu aurais mieux fait de denoncer les dernieres actions du "gouvernement" que ce dernier meme affirme fausses et a du retire pour calmer la situation...

4. Le lundi, mai 12 2008, 02:24 par basta

pour la premiére fois Larbi, je suis contre ce que t dis, ce monsieur reste exceptionnel, chapeau bas pour lui(le seul a pu gagner Israel dans cette zone, et surtout a pu dire NON très fort). Au liban il y'a ceux qu'ont des marionettes de USA et de Isreal(Ex : monsieur Jamblate), Liban doit etre gouvérné par Hezeba Allah.

5. Le lundi, mai 12 2008, 02:36 par Abdelhakim Yamani

je comprends que l'on ne puisse pas aimer une bouille. cela reste humain... même si..
mais lorsque on dénigre non seulement la personne, les analystes, l'histoire et tout le reste... la je ne comprends plus.

On n'a pas le droit de jeter l'eau du bain et le bébé avec.

Pour certains, il est clair que pour certains il suffit de se réclamer d'une religion pour être automatiquement catalogué d'extrémisme et de fanatisme (l'aliénation culturelle a encore de beaux jours devant elle)

6. Le lundi, mai 12 2008, 02:55 par Emomo

Si M. Nasrallah force le respect car il a réussi à battre une armée très développée comme Tsahal, cela ne l'autorise pas pour autant de faire le caïd en gardant les armes au nom ou sous pretexte de la résistance. L'histoire des 2 soldats israéliens et leurs conséquence sur le pays entier en sont le meilleur exemple bien que Hezbollah a réussi à limiter les casses et les israéliens ont subi un revers de plus. De même, des politiciens comme le sulfureux chef des druzes Junblate, Seniora, Hariri fils, Michel Aoun et les autres n'ont pas le droit de se chamailler comme des gamins de 10 ans alors que les gens vivent difficilement avec les prix élevés et un contexte géopolitique qui leur échappe totalement.
Les libanais doivent considérer leur différence ethnique et religieuse comme un atout de diversité et non un pretexte pour s'entretuer.

7. Le lundi, mai 12 2008, 02:59 par MG

Je comprend qu'on ne peut parler de certains personnages occupant le devant de la scène de la destinée du monde arabe sans laisser impérieusement échapper ses sentiments du moins affligés sinon haineux; ceci est d'autant plus vrai que ces personnages incarnent le rideau de fer qui brime la liberté, l'épanouissement des individus en perpétuant la dictature ; ceux dans l'opposition, les plus organisés et les plus actifs sont paradoxalement plus haïssables en ce sens qu'ils projettent de remplacer une dictature moderniste par une une dictature obscurantiste à connotation populiste utilisant le terreau de la misère et de l'analphabétisme entretenu par ceux qu'ils sont censés remplacer. Ces leaders qui s'approprient des noms suivis par le nom d'Allah tel ce hassan nasrallah,se proclament en fait comme des divinités pour s'assurer de l'obédience des croyants.
Ce prénom d'Allah qui dirige un parti d'Allah est un ennemi de la démocratie,un ennemi de la liberté, un ennemi de la liberté de conscience, un ennemi des religions; le dessein qu'il préconise pour le Liban c'est s'approprier le pouvoir tout de suite ou la guerre civile pourvu qu'il instaure une théocratie mono cultuelle...

8. Le lundi, mai 12 2008, 11:02 par hmida

Autant j'avais applaudi les interventions télévisées de Hassan Nasrallah lors de la guerre du Liban de l'été 2006, autant j'ai trouvé son apparition sur les écrans télé il y a quelques jours incongrues et injustifiées.

Résister contre l'occupant est une belle et noble aventure !

Participer à la destruction de son propre pays relève non pas de l'aventurisme mais de la haute trahison, quelque soient les raisons!

Quand donc les arabes et les musulmans se réveilleront-ils?

9. Le lundi, mai 12 2008, 11:15 par Salut


Tu viens de "pamphleter" une légende vivante Larbi!.. Un bravo "anonyme" parce que je n'ai pas ton courage et ta liberté.

10. Le lundi, mai 12 2008, 11:42 par JeL

Hassan Nasrallah, comme la plupart des islamistes, a un double discours. Il y a quelques mois, je l'ai entendu sur Arte parlant que son combat contre Israël n'a rien à voir avec l'occupation israelienne en Palestine, lui et son parti (al mo9awama, dit-il) sont là pour défendre le Liban contre toute attaque israelienne et les problèmes qui restent sont les fermes de Chaba et la question des prisonniers. Et si les palestiniens reconnaissent (tous) l'état d'Israël lui ne peut pas s'opposer et reconnaitra aussi Israël. Une chose qui contredit tout ce qu'il dit : "voir toute la Palestine rendue au palestiniens et y chasser les sionistes ..."

Pour les événements de Beyrouth on a une autre preuve que Hezbollah est un état dans l'état.

Moi aussi j'ai une antipathie pour ce Monsieur.

11. Le lundi, mai 12 2008, 11:58 par ALI

La milice chiite n'est pas la seule qui est armée au liban,les autres aussi.c'est un heritage de la guerre civile 75 91.
Il se trouve que les chiite sont au sud et du coup se sont eux qui ont fait la resistence face a Israel et puis l'etat hebreu n'est pas etranger de ce qui se passe au Liban comme la Syrie et l'Iran.
Et je suis certain Ssi Larbi tu comprends parfaitement que c'est pas le fonctionnaire limogé ou le reseau telecom coupé qui sont al'origine de la crise et le conflit actuel.

12. Le lundi, mai 12 2008, 12:16 par Faissal

permet moi cher Larbi de lister quelques remarques :
1/ pour équilibrer la chose (l'opinion Aljazzera pro hezbollah) tu n as qu'à faire un tour auprès d'al arabiya pro "Israël"
2/On a beaucoup reproché aux conceptions de la souveraineté populaire "Hezbollah" d’entraîner des dérives démagogiques et de pouvoir donner lieu à des formes de dictatures ; mais des dérives peuvent aussi exister dans les systèmes basés sur la souveraineté nationale où des décalages profonds peuvent se manifester entre une opinion publique et ses représentants. Tel a été le cas récemment en Europe, lorsque les gouvernements anglais, espagnol et italien ont reçu l’approbation de leur parlement pour entrer en guerre contre l’Irak, alors que le sentiment populaire était manifestement et massivement hostile à cette décision.

En fait, la constitution française de 1958 et ses amendements font une synthèse heureuse entre les deux systèmes ; la constitution suisse consacre, elle aussi, une pratique courante de recours au référendum, au niveau national comme au niveau des cantons. Le référendum est une institution utile qui empêche les représentants du peuple de confisquer la souveraineté nationale durant toute la période de leur mandat électoral.
3/il est certain que Hezbollah doit restituer ses armes, mais quand, comment et à qui ? des questions légitimes dans un pays ou gouvernent Saad hariri , jounboulate et ja3ja3 !!
4/tu parles finalement d'aventurisme de hezbollah !! hezbollah qui a libéré le sud du Liban en 2000 !!



On peut considérer finalement que l’esprit de la logique et la démocratie dans le monde est sérieusement menacé par la puissance de l’argent et des médias


13. Le lundi, mai 12 2008, 12:21 par Faissal


www.voltairenet.org/artic...

14. Le lundi, mai 12 2008, 12:28 par Alerte !

Larbi: >> Ce commentaire, parlant du site Yabiladi.com, est complètement hors sujet. Il a été posté sur plusieurs billets de ce blog , et continue à l’être systématiquement sur tous les billets.
Par conséquent il a été supprimé, car j’en ai marre.
N’essayez pas de le reposter, il sera supprimé et sans explication. Pour le reste il est déjà visible sur beaucoup d’autres billets, et c’est largement suffisant. Si vous avez un problème à régler avec un webmaster marocain adressez-vous directement à lui. Si vous êtes un concurrent d’un site sachez que c’est pas ici que vous allez régler vos comptes allez le faire entre vous … sur vos sites.

15. Le lundi, mai 12 2008, 12:56 par Aïsha Qandisha

Larbi, "pamphlétise" tant que tu veux, mais ne te trompe pas de cible et surtout n'adopte pas les réflexes des médias borgnes d'outre-mer.

16. Le lundi, mai 12 2008, 13:34 par Alerte !

Larbi: >> CF. commentaire 14

17. Le lundi, mai 12 2008, 13:36 par Marocain1

Totalement Faux

Je suis un lecteur occasionnel de votre Blog, laissez moi apporter quelques remarques :

M. Larbi, Quand tu dis Cheick devient une icône : Peux tu nous citer un quelconque autre leader arabe qui peut être prix comme icône ?

M. Larbi, quand vous dites que ’’il suffit qu’il commence ses phrases par un « au nom d’Allah »… et la côte de sa popularité explose’’, personnellement, je connais beaucoup de dirigeant arabo musulman qui commencent leurs discours par la même phrase, et ils n’ont aucune popularité !!!

M. Larbi, dans ton troisième paragraphe, tu aurais eu raison d’arrêter ta phrase au niveau de ‘’soumis’’ ‘’Le Sayyed aurait pu s’arrêter au retrait israélien du Sud Liban et choisir l’option purement politique au sein d’un parti entre autres, soumis’’, ça aurait été juste, puisque c’est le cas après la gerre de 1973 (on voit ce qui se passe en Egypte, qui est devenu dernièrement fournisseurs d’israel en Gaz, alors que la bande de GAZA en manquent térriblement.)

Et quand tu parles de légitimité des élections, tu oublies la légitimité des élections palestiniennes juste à coté !!!

M. Larbi, quand tu dis ‘’ Qu’il accepte la réalité politique du pays et ses institutions, fussent-elles mal élues’’, ça veut dire quoi ? qu’il doit faire comme tout le monde et baisser les bras, je te rappelle M. Larbi que tu vis dans un pays qui a connu la révolution, et c’est peut être grâce à cette révolution que la France est devenu ce qu’elle est aujourd’hui.

M. Larbi, peut être que tu voudras me répondre par ton dernier paragraphe ‘’C’est facile quand on vit à Rabat ou à Doha d’utiliser le Liban comme défouloir de toutes les frustrations nées des humiliations arabes. C’est facile d’essayer de transformer le Liban en une boite à lettre pour régler leur compte à tous les ennemis de la « nation arabe ». Mais encore faudrait-il demander aux Libanais leurs avis, car c’est eux qui devront payer le prix in-fine.’’ , seulement, et à ma connaissance, les partisans du Hezbollah sont des libanais, et le Hezbollah avait fait descendre 2 millions de Libanais dans la rue dans certaines manifestations.

18. Le lundi, mai 12 2008, 13:58 par une marocaine

Une piste à explorer : le besoin de HEROS dans l'imaginaire musulman particulièrement arabe surtout depuis la mort de Saladin.

D'autres avant Nassrallah ont mené leurs peuples à "taheloka / al halak" l'anéantissement, l'enfer sur terre, Saddam par exemple. Et que j'envahis le Koweit pour flatter mon égo et celui des arabes, vous connaissez tous la chanson. Et on connait tous hélas le résultat.

19. Le lundi, mai 12 2008, 14:08 par Marocain1

Une Grande différence entre ''besoin de leader'' et ''besoin de HEROS''

20. Le lundi, mai 12 2008, 14:11 par Larbi

Ce que je voulais dire, en langage simple, que c’est inconcevable pour moi qu’une fraction recourt à l’arme pour contester des décisions du gouvernement.
Il ne m’a pas échappé que la légitimité du gouvernement en place est remise en cause pour beaucoup de Libanais. D’ailleurs j’observe qu’il n’est pas un gouvernement plus illégitime que celui de la Syrie ou l’Egypte allez ou de la Libye qui eux n’organisent même pas des élections sérieuses . Et la légitimité d’élection est valable aussi pour le Hamas qui le droit de gouverner parce qu’il est élu.
On peut en passer des heures mais toujours est-il que ce gouvernement dispose d’une majorité parlementaire et qu’il n’y a pas autre moyen pour le designer que par le parlement.
Il ne m’a pas échappé que les décisions en question ont une porté très lourde en particulier en ce qui concerne la capacité de Hezbollah à « résister ». Et qu’ils représentent la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.
Maintenant tout cela est une chose, envahir une capitale et poster des miliciens partout en est autre. Non je ne connais pas un seul pays au monde ou ça se passe comme ça, il n’y pas un seul exemple d’une capitale qui peut être envahi par des miliciens pour forcer la main du gouvernement. Et pourtant partout il y a des décisions injustes et cruelles il suffit de voir ce qui se passe dans des pays limitrophes ou des dictatures fassent ce qu’ils veulent sans que les gens n’aient même pas le droit de manifester.
L’interprétation que font certains des évènements, et les circonstances atténuantes qu’ils trouvent à Nassrallah, reviennent à dire que le Liban doit être soumis aux décisions de Hezbollah parce que seul lui compte. Dans ce cas il faut démanteler les institutions du fragile Etat Libanais et donner les clés du pays à Hezbollah pour faire ce que bon lui semble. Ca serait plus simple puisque paraît il a tous les droits .
On fait appel aux références historiques , la révolution et ces choses là. Mais j’ai cru comprendre qu’on ne vit dans ce temps là et que force est de constater que dans pays communautarisé comme le Liban aucun fraction ne peut imposer ses options aux autres, c’est arithmétiquement impossible. Sauf à refaire le match de la guerre civile. Mais encore c’est Nasrallah lui même qui a dit que jamais il n’utiliserai les armes contre les Libanais mêmes ses ennemis politiques.
On me dit que le Hezbollah est capable de mobiliser des millions de gens. Soit, pas de problème qu’ils les fassent voter aux élections libanaises.
On me dit que finalement je ne fais que reproduire les réflexes de certains médias. Je m’y attendais un peu, car là aussi il n’y a qu’une seul option il faut choisir le camp de Hezbollah sinon on est du camp de la CIA et du Mossad. Or il se trouve que je ne suis pas si idiot que cela, que je regarde plus Al Jazeera que CNN, que je lis beaucoup les blogs libanais et que j’ai des amis Libanais. Je me fais un avis, partiel et partial, en fonction de ce que me dicte ma conscience. Et croyez le sur parole, dans ce qui s’est passé dernièrement je ne trouve aucune, mais alors aucun, circonstance atténuante au comportement de Hezbollah et l’aventurisme de son chef. Et tans pis si on prend cela comme une soumission à tel médias ou pays.

Et pour la petite histoire, beaucoup d’entre vous n’étaient peut être pas là lors de la dernière guerre au Liban ou j’ai soutenu hizbollah et la résistance libanaise car je pensais que ce combat là, contrairement à celui d’aujourd’hui, était juste. L’archive est ici :
www.larbi.org/index.php?2...

21. Le lundi, mai 12 2008, 14:18 par Marocain1

On me dit que le Hezbollah est capable de mobiliser des millions de gens. Soit, pas de problème qu’ils les fassent voter aux élections libanaises.

C'est ce que l'opposition (compris le HEZBOLLAH) n'arrête pas de réclamer depuis plus d'une année, alors quoi faire??

22. Le lundi, mai 12 2008, 14:20 par Marocain1

Demander aux américains d'apporter la démocratie au Liban, comme celle qu'ils ont apporté à l'Irak

23. Le lundi, mai 12 2008, 14:25 par Larbi

Marocain1 : En Egypte, en Tunisie , en Libye et dans bien de pays les gens réclament des élections libres. Ce n’est pas pour autant qu’ils le font par les armes.
Dans le cas Libanais il s’agit d’un revendication d’élections anticipés. Les prochaines élections générales étant prévues au printemps 2009.

24. Le lundi, mai 12 2008, 14:35 par Alerte !

Calme-toi Larbi, le post n’a été posté que deux fois est ce dernier post est une réponse au « nouveau lecteur » qui a démenti l’info pourtant vérifiable par un simple clic sur le site yamakheni.com , alors n’essaye pas de jouer le modérateur juste !

Il n’y a pas de hors sujet quand il s’agit d’alerter et d’informer dans l’intérêt de tous les internautes !

Apparemment, toi aussi tu veux être embauché par Makhzen Telecom !

25. Le lundi, mai 12 2008, 14:39 par Marocain1

et c'est pour quand? ces élections libres que les gens réclament depuis si longtemps !!!pacifiquement.

26. Le lundi, mai 12 2008, 14:41 par ancien lecteur

Un homme qui sait parlé, sans équivalent dans le monde arabe, traqué par les sionistes de l’orient et de l’occident, pour le mettre à guatanamou à vie, il aurait pu être journaliste, à l’aise dans la communication dans les discours que tout le monde arabe comprend, aucun homme à la hauteur de ses talents, c’est la rue qui l’a élu sans être booster par quoi que ce soit, le sionisme qui ravage ce monde, a la réponse chez cet homme.

Il parait que les juifs étant dit marocains sont les grands snipers contre les fillettes qui sortent de l’école, les plus grands sionistes du grand israel de l’atlantique à l’Euphrate, ils se décianent pour anéantir les palestiniens devant tous les autres juifs même américains pour dire qu’ils sont les meilleurs, juifs « marocains « se croient les piliers du grand Israël les héros....le régime marocain les subventionne pour le protéger contre les marocains libres et contre un maroc libre.

27. Le lundi, mai 12 2008, 14:46 par une marocaine

@ Marocain1,
En islam on dit "Al fitena achado mina al 9atele". Nasserallah le connait certainement. Pourquoi alors mener tout un peuple au bord de la guerre civile de laquelle il vient à peine d'en sortir ?

28. Le lundi, mai 12 2008, 14:46 par biladi

c'est vrai que le site yabiladi est devenu un outil de communication du makhzen, alors se vantant didié aux RME, une imposture que les internautes doivent comprendre, yabiladi se croit site ONG marocaine.

29. Le lundi, mai 12 2008, 15:44 par Souhail ibn Tafkir El Assenkari

Tant pis je vais prendre l'attitude extreme des choses, bien que je sache que de nombreux Libanais et confreres arabes sont de la meme opinion.

Nesrallah est le diable incarne. J'ai toujours pense que c'etait l'authautique "Dedjal" de la mythologie Chiite.

Ecoutez, voyons les choses plus clairement. Depuis l'assaninat d'Imad Moughnie, le parti de Dieu ne cesse de proclamer une dure revanche evers Israel pour payer les comptes et le sang de Moughnie. Helas, quand on n'arrive pas a faire quoi que soit vue de l'extreme niveau d'alerte en Israel, on n'est frustre et on s'en prend au bon voisinage libanais pour allieger les demons revenchars et superficiels des tetes des fou de Dieu.

30. Le lundi, mai 12 2008, 16:11 par Abdelwadoud

Nasr Allah n'utilise pas seulement "bism allah" au début de ses discours, Nasr Allah appelle son parti "Hizb Allah" il se substitue au Dieu et il utilise Dieu.
Nasr Allah entraine son pays vers une nouvelle guerre civile au nom de Allah.
Nasr Allah est un subordonné de pays tiers et il est l'exécutant de leur stratégie dans la région, il n'exprime pas la volonté du peuple libanais ou une partie du peuple libanais, il exprime la volonté de l'Iran et de la Syrie.

31. Le lundi, mai 12 2008, 16:29 par Aïsha Qandisha

Solution? Il faut pendre haut et court Nasrallah comme on l'a fait pour Saddam et importer la démocratie au Liban comme on l'a fait pour l'Irak. Ensuite, il ne nous reste plus qu'à passer à la Syrie et à l'Iran, dressant des échafauds jusqu'à ce que Husni Moubarak soit cloné à l'infini...

32. Le lundi, mai 12 2008, 16:36 par 7didane


Je vais attendre le camp qui aura raison à la fin de la guerre avant de m'avancer ...

... Plus que quelques victoires, et l'Iran prouvera à Washington qu'elle peut lui déléguer le contrôle de cette partie de l'empire, même la protection d'Israël. Il reste la problématique des al-saoud. Une révolution Arabe 2, soutenue par l'Iran cette fois, est capable de les écarter et on met La Mecque sous autorité de l'organisation de la conférence islamique, ce qui parait équitable. La jurisprudence du comité trans-islamique gérant La Mecque, facilitera la résolution du problème d'Al-Qods...

33. Le lundi, mai 12 2008, 17:24 par Faissal

il est vrai que j arrive difficilement a accepter les divergences sur ce sujet... j avoue aussi que j ai un raisonnement simpliste : au Liban y a deux clans : (hariri, jounbolat, jmayal) et (nassralah, berri, aoun), entre Israël et Iran je préfère l'Iran... sans blague : Hezbollah n a pas usé de sa force à cause du divergence politique avec les pro-israéliens mais à cause de divergence sur l existence même de ses combattants ... bref lah yahdina o safi

34. Le lundi, mai 12 2008, 17:54 par Marocain1

Quelques questions :

- Pourquoi a t'on interdit ''AL MANAR'' la chaine de télévision de diffuser sur Hotbird, et ce du temps où Hezbolah combattait un occupant (Israel), et on ose parler de démocratie et liberté d'expression.

- Pourquoi on accepte en occident volontiers de diffuser des chaines Israélites qui disent du Hamas (Parti palestinien qui lutte avec des armes pour la liberté de son peuple qu'il a élu ''démocratiquement'')que ses leaders sont des terroristes, ca revient à accepter de dire que tout les palestiniens sont des terroristes.
Notant en passage que le Maroc a été occupé un certain temps, et que quelques Boulevards porte aujourd'hui le nom des ces personnes (qui, si on suit la logique d'aujourd'hui serait des terroristes aussi)

- Qui ose défendre palestiniens et arabes prisonniers en Israel?

- Toutes les résolutions votés à l'ONU,''démocratiquement'' contre Israel, ne sont jamais appliquées!!

- Est ce que Israel n'occupe plus de terre appartenant au arabes, pour qu'il y est plus de Mokawama et d'armes(lesquels ont été la cible du gouvernement libanais, comme ils l'ont été pour Israel durant la dernière guerre?)

Si quelqu'un pourrait répondre à toutes ces questions et bien d'autres, je vous assure qu'il pourra convaincre nombres de personnes à ne pas supporter le HEZBOLLAH ne serait ce que par admiration et sympathie.

35. Le lundi, mai 12 2008, 18:58 par maissa

Marocain1 : les gens parlent de la crise au liban et toi tu parles des résolutions des nations unies sur la palestine? !! c'est comme si quelqu'un parle de la democratie au maroc et un autre repond allez appliquer les resolutions des nations unies sur la palestine
autrement est ce que le fait que les resolutions des nations unies n'ont pas été appliquées donne droit à une partie des libanais de s'attaquer à une autre et delencher une guerre civile.

je n'ai rien contre nasrallah mais j'avoue que com beaucoup je ne comprends pas sa strategie dernièrement peut etre il a été manipulé, je croyais l'homme plus intelligent que cela.

une amie libanaise me disait que beaucoup ont été choqué parce que le chef de Hizb Allah a toujours dit qu'il ne dirigerais jamais son armée pour combattre des libanais et malheureusement, et pour la premire fois de l'histoire recente du liban, il l'a fait.

36. Le lundi, mai 12 2008, 19:21 par Basta

Larbi >> t parlé des autres pays arabes comme exemple, benh c’est simple ces pays n’ont pas une entité forte comme Hezbolah, qui peut faire la différence lutter avec tous les moyens, désolé mais c’est comme ça comment ça passe, pour avoir un vrai changement il faut avoir un peu de sang (c’est triste mais c’est la force des choses), comme il dit les américains il faut casser les œufs pour faire les omelettes.

37. Le lundi, mai 12 2008, 19:52 par nouveau lecteur
37. Le lundi 12 mai 2008 à 19:52, par nouveau lecteur

@Alerte !

Qui c'est qui a été embauché par Makhzen Telecom ? il faut qu'on sache !


Le lundi 12 mai 2008 à 20:52, par Alerte !
Réponse à @nouveau lecteur,
Voilà ce que j’ai posté pour te répondre, mais mister Larbi a jugé utile de le supprimer !
Vas-y fais vite un copié-collé avant que le nouveau censeur franchisé ne le supprime !
« D’après nos enquêtes ce sont les opérateurs makhzéniens du site Minaret (Menara) du Makhzen Telecom qui sont chargés de cette besogne, ce sont eux qui supervisent cette opération médiocre de censure! Comme tout le monde sait, Makhzen Telecom est la filiale la plus rentable de Vivendi France ; il a réalisé au 1er trimestre 2008 un chiffre d'affaires d'environ 6,965 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 13,9% par rapport à la même période de l'année précédente, grâce en particulier à l’arnaque des Marocains par la téléphonie Mobile… Il ruine les pauvres marocains, en les taxant par des communications les plus chères du monde, pour rester coté à la bourse de Paris et pendant ce temps le peuple marocain, lui crève dans la misère la plus totale! Yabiladi.com est devenu Yamakhzeni.com ! Ce site est toujours bloqué aux intervenants. La devise du site n’est plus le « Portail du Maroc et des marocains sans frontières » Elle est désormais le « Portail du Makhzen et des Makhzéniens avec frontières » ! Internautes sans frontières boycottez ce site et militez pour la disparition de tous ces sites makhzéniens qui osent contrôler la pensée libre… »
40. Le lundi 12 mai 2008 à 21:03, par ayoub
Alerte ! : tu es un malade toi ? t'as quel âge? ici les gens parlent de Liban tu peux pas le comprendre? un blog est fait de plusieurs billet et chaque billet a un sujet. ca t'interesse pas le sujet passe ton chemin y a des gens qui aiment lire les autres et leur point de vue. tfou mgharba kif dayrine . tbarhich diyal walo et le3ya9a diyal zouj franc.

41. Le lundi 12 mai 2008 à 21:13, par Alerte ! @ayoub
Espèce de con je ne t’ai pas adressé la parole.
Merde pour ta gueule dégueulasse!
Et va chier ailleurs ta langue de merde!

42. Le lundi 12 mai 2008 à 21:18, par Sneaker
Ayoub
T'exagères avec "tfou mgharba kif dayrin". Tempère un peu tes interventions. Sinon il va y avoir des repercussions verbales que t'arriveras pas à controler. Think twice before spitting on your own fellow citizen. Et d'ailleurs, je ne vois pas ou Alerte! a été vulgaire pour meriter cet ecart aussi acerbe de ta part.
43. Le lundi 12 mai 2008 à 21:19, par ayoub
c'est ce que je me disais tu dois être un ados de13 ans à qui on vient de montrer internet et qu'est ce qu'est un blog. ton commentaire dit beaucoup sur ton niveau . va jouez avec les gosses fi bab zanka ici c'est du serieux et désolé tout le monde pour avoir troller.
44. Le lundi 12 mai 2008 à 21:30, par nouveau lecteur
@Alerte!
J'avoue que je me trompais au sujet de Yabiladi, maintenant nous sommes tous plus éclairés. Et d’où viennent tes soupçons pour le blog larbi.org ? Est-ce que tu as des preuves ou alors tu crains seulement qu’il soit récupéré ?
45. Le lundi 12 mai 2008 à 21:52, par Alerte !
@ayoub
C’est ton médiocre post qui insulte gratuitement tous les Marocains et leur l’intelligence, qui dévoile vraiment au monde entier ton niveau bas d’ado excité qui essaye de manipuler en changeant les pseudos à chaque fois !
Va te faire soigner espèce de petit con médiocre !
@nouveau lecteur
Quant à toi « nouveau lecteur » je t’ai répondu gentiment, pour être honnête avec les lecteurs et surtout avec moi-même en annonçant une info utile pour tous les internautes que nous sommes tous !
Franchement pour Larbi, je peux dire qu’il est sincère mais parfois il panique et je n’arrive pas à comprendre pourquoi ?

47. Le lundi 12 mai 2008 à 21:56, par nouveau lecteur
@Alerte !
Ah mais je ne te reproche rien. Merci pour ta réponse et pour la sincérité de tes propos.
38. Le lundi, mai 12 2008, 20:14 par Faissal

@ maissa : ton amie libanaise doit être surement du coté du diable (Jean bolton : jonbolat )

39. Le lundi, mai 12 2008, 21:53 par justice

Larbi je ne suis pas vraiment d'accord avec toi sur ce sujet.

Mets toi à la place d'un résistant dont le but est de libérer son pays de l'occupation. Que ferais-tu si tu voyais que tes compatriotes, ceux pour qui tu serais prêt à mourir, ont accepté de pactiser avec l'ennemi? Certes "al fitna achaddou mina l9atl" mais la trahison a été longtemps passible de la peine de mort, et ce même dans les pays les plus démocratiques. Les décisions du gouvernement Seniora risquent de mettre en péril tout ce pour quoi la résistance s'est battu jusqu'à aujourd'hui. Eux et ceux qui le soutiennent méritent d'être rappellé à l'ordre.

Le Liban vit dans une situation particulière, c'est un pays occupé. Tant qu'Israel n'aura pas rendu les territoires qu'elle a colonisé, il est ridicule de parler de démocratie. Si les alliés d'Israel veulent que le Hezbollah coopère c'est très simple: Ils doivent faire pression sur Israel pour sortir du sud Liban.

40. Le lundi, mai 12 2008, 22:13 par nouveau lecteur

Revenons au problème libanais !

Personne sur ce blog ne peut prétendre connaître les raisons des récents agissements du Hizbollah au Liban !

Bonne chose ou mauvaise chose ? Personne n’en sait rien du tout !

Je remarque seulement que cela coïncide avec au moins deux événements aussi récents :

1. Rapprochement commercial entre l’Egypte et Israël (contrat de fourniture de Gaz pour deux décennies).

2. Evolution dans la relation entre Israël et la Syrie au sujet de l’occupation du Golan (la Turquie ayant joué le rôle d’intermédiaire)

Voici mon humble hypothèse qui mérite d’être explorée je pense :
« Le Hiszbollah craint de perdre le soutien de la Syrie, et donc de l’Iran, et cherche à précéder les événement pour renforcer sa position au sein du Liban »

Peut être que seul l’avenir nous donnera une explication.

41. Le lundi, mai 12 2008, 22:22 par Larbi

les échanges OFF topic ont été regroupés dans leur intégralité dans le commentaire 37 : www.larbi.org/index.php?2...

Please Don’t feed the Troll » « Ne nourrissez pas le troll » fr.wikipedia.org/wiki/Tro...

42. Le lundi, mai 12 2008, 23:14 par Sneaker

Les decisions au liban n'appartient pas aux Libanais mais aux Saoudiens, Francais, Americains et autres innommables Israeliens. Le Hizbollah essaie autant que faire se peut de manoeuvrer pour garder l'independance du Liban. Je pense qu'il ya trop de pression sur Nassrallah pour livrer ses armes, quitter le sud liban sous pretexte que l'armée libanaise va s'occuper de defende le Liban. Mais, est ce que l'armée libanaise est capable de faire face aux innommables israeliens? Je ne pense pas et c'est ce role du dernier rampart contre Israel joué par le Hizbollah qui fait sa popularité auprès des populations arabes. Seul Nasser avait le meme rang quand il a fermé le canal de Suez et a tenu tête à la coalition occidentale et Israel pendant la guerre 1967. Mais nassrallah a fait mieux. Il a cassé le mythe par lequel vivait les innommables israeliens, à savoir leur armée imprenable. Nassrallah l'a faite danser sur sa propre musique! Il l'a vaincue! Du jamais vu! Nassrallah a fait bouger le piedestal sur lequel tronait les innommables israeliens.

Les derniers événements de Beirut Ouest montrent à quelle rapidité/efficacité le Hizbollah peut se deployer. De part cette action, il voulait, je pense, mettre les points sur les I et sommer les jumblat et compagnie qu'il ne leur permettrait aucun autre faux pas. J'apprecie beaucoup cette action, dans la mesure où Nassrallal a toujours été un homme reflechi! Nassrallah a des couilles si je puis me permettre! Plus de couilles que l'ensemble des leaders arabes qui n'arretent pas d'astiquer la queue americaine et défiler comme des call-girl d'un sommet à un autre! Oui ils doivent peser lourd les couilles à Nassrallah!

43. Le lundi, mai 12 2008, 23:37 par Mehdi

Nasr Allah est un milice et agent de l'Iran, comment peut-on prétendre son pays alors qu'il défend les projets des iraniens dans la région.
Par pudeur il doit au moins changer le nom de son parti parce qu'il est entrain de commettre des tords au nom de Dieu/

44. Le lundi, mai 12 2008, 23:44 par Bechir Oubary

Incontestablement, l'exploit est historique ! Quarante-huit heures ont suffi à Hassan Nasrallah et à ses hordes motorisées pour "libérer" Beyrouth de la mainmise des "sionistes de l'intérieur". À défaut de s'attaquer à Israël, il s'est offert une escapade à Beyrouth, devenue à ses yeux la capitale relais où se trament tous les complots réels ou imaginaires.

En s'abandonnant avec délectation à sa paranoïa et en lâchant la bride à la haine sectaire, notre glorieux "Résistant" a revêtu son nouvel harnais de milicien et sonné l'hallali pour s'en prendre aux habitants de Beyrouth métamorphosés, par un étrange amalgame avec l'ennemi véritable, en une cible de toutes les exactions.

Dans cette course vers l'abîme, rien n'a été épargné et surtout pas les médias qui lui faisaient la nique. Mais, si la ville a cédé, elle l'a fait presque nonchalamment, comme pour signifier à son envahisseur l'inanité de son exploit et l'aberration de sa folle équipée.

Après la victoire divine, voici le blitzkrieg diabolique ! Pendant des années, Hassan Nasrallah jurait ses grands dieux que jamais il ne tournerait ses armes "vers l'intérieur". Aujourd'hui, il trouve le moyen de le faire en croyant pouvoir se disculper par un jeu de rhétorique dont le factice le dispute au ridicule.

"Pour défendre nos armes, nous n'hésiterons pas à utiliser les armes", affirma-t-il, amusé par son jeu de mots et sans se rendre compte que la logique circulaire qu'il défend, dévoile pour la première fois la grande imposture sur laquelle reposait le mythe d'une "résistance" immaculée qui rechignait à barboter dans les marécages confessionnels.

La Taqqya n'est plus de mise. Le secrétaire général a enfin osé avouer la fin de sa logique et son choix quasi ontologique, réinventant pour la circonstance sa propre phénoménologie de l'Être et du Néant:

Oyez, oyez, pauvres hères: je vis par les armes et pour les armes. Sans elles, je suis un homme mort. Les armes constituent mon alpha et mon oméga ! Elles sont au commencement de tout et resteront jusqu'à la fin du monde. Gare à celui qui ose y toucher. Mon coupe-coupe est prêt pour sectionner les mains baladeuses !

En faisant de ses armes une fin tout autant qu'un moyen pour museler ses adversaires, Hassan Nasrallah croît pouvoir sortir de l’impasse dans laquelle il s’enlise depuis qu'il a été empêché de guerroyer à sa guise dans le sud du pays. Il lui fallait trouver un exutoire pour son arsenal menacé par la rouille et une occupation à ses miliciens affamés de martyre et qui se trouvaient trop à l'étroit dans les frontières du ghetto dans lequel, grâce à la paranoïa du Hezbollah, ils étaient confinés.

Après avoir étanché leur haine contre un ennemi imaginaire et suscité chez la majorité des Libanais une haine tout aussi irréductible, les néo-miliciens se replient aujourd'hui dans leur ghetto pour célébrer une nouvelle victoire à la Pyrrhus et pour ronger leur frein en attendant un "grand soir" qui ne viendra probablement jamais.

45. Le mardi, mai 13 2008, 00:58 par Hamida Lamèche

Larbi, mon frère au nom d'Allah je suis d'accord avec toi. Je ne boycotte jamais les avis des intégristes... On peut dire n'importe quoi sur n'importe quel sujet tant que ce n'est pas blasphématoire et puis je remarque que l'on assiste à une cannibalisation des orateurs modernistes qui fait tacitement partie d'un iceberg dont la partie visible est le fond de ton post.

PS: sinon histoires de barbes, franchement, j'ai vu mieux.

46. Le mardi, mai 13 2008, 02:53 par mohamed

C claire le régime intégriste fasciste corrompu qui pille qui tue qui humilie les millier d'iraniens, qui a fait du peuple iranien un peuple de toxicomane ne peut pas avoir ma sympathie.
et puis les mollah sont les allier traditionnel de Washington surtout les républicains depuis Reagan. Bush leur a offert l’Iraq sur un plateau d’argent, Ceux qui sème la dissension aujourd’hui grâce a se régime de merde en parle plus de peuple irakien mais en parle de chiite de sunnite. Pour moi ‘Nasrmachin’ est pire que Sharon.
Je crois pas que l’Iran et ses allies sont moins pire qu’Israël.
Hizbachaytan tourne annuellement avec un budget de 3 milliard de dollars pour la gloire des mollah

47. Le mardi, mai 13 2008, 03:18 par Khaled

Ssi L3arbi, je suis tellement ému par la pertinence de ce billet... Bravo pour cette analyse. Nassrallah est un Dieu pour beaucoup de gens...même mon père et ma mère, quoi qu'il fasse , c'est lui qui a toujours raison...
Je profite de ce commentaire pour vous passer 3 videos très interessantes :
1- sahar el khatib talking about the closure of Future tv www.youtube.com/watch?v=A... (c'est très touchant, j'avais jamais vu Sahar dans cet etat)

2- www.youtube.com/watch?v=I... (Sans commentaires)

3- www.youtube.com/watch?v=B... (là c'est la plus forte !! bien que j'ai des réserves sur quelques idées véhiculées par cette video)

Bon blogging bba Larbi.

48. Le mardi, mai 13 2008, 03:22 par nouveau lecteur

@ Sneaker

J’apprécie ton style poétique lorsque tu dis que

« Nassrallah a des couilles si je puis me permettre! Plus de couilles que l'ensemble des leaders arabes qui n'arretent pas d'astiquer la queue americaine et défiler comme des call-girl d'un sommet à un autre! » ;

c’est normal, je suis plus Nass Ghiwane que Jil Jilala, et plus Rolling Stones que Beatles.

Mais ce qui est dommage et dangereux dans l’histoire récente du Liban, c’est que les leaders agissent en qualité de représentants de communautés.

Je me souviens d’un écrit de Jabrane Khalil Jabrane (dont j’ai perdu la trace), et qui date des années 1920, où il met en garde les chefs politiques et religieux libanais quant à l’avenir de leur pays, en leur disant quelque chose du style :

« Que laisserez vous du Liban dans cent ans ?
Avec vos querelles entre chefs religieux et chefs politiques ! »

Personnellement, je pense, que le problème libanais trouve ses racines dans une société crispée, par manque de communications entre les communautés.

Encore une fois, il faut exprimer ses opinions avec ferveur, mais sans perdre le nord tout de même.

Quant à Israël, ce qu’il faut considérer en premier lieu, c’est l’esprit « fasciste » de cet état, avant toute chose.

49. Le mardi, mai 13 2008, 10:39 par av

A mon avis il faut un NASRALLAH au maroc pour liberer le peuple de ses craintes au lieu de vanter que les juifs " marocains " qui ne sont que des sionsites comme d'autres, sont en cohabitation avec les marocains, alors que de temps à autres ils dévalisent l'econnomie marocaine, leur retour dans les affaires et le tourisme risque de créer de graves suprises aux marocains.


la liberation du maroc n'est pas encore à l'ordre du jour?

50. Le mardi, mai 13 2008, 12:11 par Aïcha Qandisha

Pendant des siècles, les Libanais ont vécu dans leur multculturalisme et leur diversité religieuse.
Le responsable numéro 1 est Israël qui occupe, attise les jihadistes, provoque des guerres meurtrières en bombardant les civils... c'est sûrement elle qui provoque ces assasinat collés à la Syrie car c'est à elle que profite ce crime, comme c'est à elle que profite l'éclatement de l'Irak et bientôt la Syrie. Que ne ferait-on pas pour erez israël et sa sécurité.

51. Le mardi, mai 13 2008, 12:14 par Abdelwadoud

Av : Que Dieu nous protège le Maroc et les marocains des fascistes comme toi et de tes semblables

52. Le mardi, mai 13 2008, 13:48 par Khaled

@AV : Tt simplement c'est CON ce que tu dis.

@Aïcha Qandisha : Ouiii isreal est responsable du conflit du Sahara, de la question amazigh en algerie, de la manque de liberté en Tunisie de la dictature en Lybie, des milles et un problèmes de l'Égypte, du Darfour, du sud Soudanais, de la guerre civile en somalie, de la guerre civile au Yémen, de la répression en arabie saudite, de la catastrophe en iraq (entre sunnis et chiites soutenus de l'Iran)... ça me dégoute de voir des gens défendre des systèmes comme celui de la syrie ou l'Iran, seulement parce que soit disant ils sont "mi7war momaana3a contre lmokhattat al amriki wa sahyouni".........pourquoi l'Iran et le Hizbullah soutiennent le gouverement iraqien? parceque ce gouverement fait partie de ce fameux axe de moumana3a ?????????????? ah, nous les arabes, c'est facile, de nous contrôler, et nous guider comme un troupeau, le pouvoir le fait par la force et lmakhzane, et les populistes qui ne cherchent enfin de compte que leur MASSALI7, nous guident par la démagogie et le populisme (et enfin par la force aussi)

Quand je vois ce genre de réaction et d'analyses, sur les assassinats au Liban, je me rends compte à quel point les arabs ne s'intéressent qu'a leur vengeance contre isreal au prix de la vie des libanais. Mais putain, pourquoi la Syrie ne fait pas de RÉSISTANCE armée pour libérer le Golan ???? Pourquoi votre Dieu Nasrallah soutient le gouverenement CHIITE en iraq ?? je suis dégouté de voir des maghrebins soutenir Laupen, puisqu'il critique isreal ! bon, allah yn3al et isreal et le hizbullah et l'Iran, ils font la guerre et le règlement des comptes sur la terre des autres.

53. Le mardi, mai 13 2008, 14:27 par Souhail

Larbi,

Je trouve ton billet très peu équilibré. Je m'explique :

- Les autres fractions (Les Forces Libanaises, Al Moousta9bal) ont également des milices armées et rien ne prouve que c'est le Hizbollah qui a cherché l'affrontement. Est-on devant un nouveau scénario qui servirait de pretexte pour les US & israël pour s'ingérer à nouveau au Liban? C'est plus que plausible, vu que le Hizbollah n'a vraiment pas cherché à bien profiter de sa victoire et évincer ses adversaires, alors qu'il en a largement les moyens.

- Le gouvernement actuel est illégitime au vu de al constitution actuelle. Pire encore, peut on vraiment considérer comme démocratie un régime qui distribue les responsabilités clés de l'Etat suivant des considérations confessionnelles?

54. Le mardi, mai 13 2008, 14:37 par Dounia

J'ai souvent dis que j'aimerai bien voir bush et Mahmoud Ahmadinejad tous les deux en prison, d'ailleurs ils se ressemblent et qui se ressemblent s'assemblent.
Nasr allah est l'enfant et le pion de Ahmadinejad, les libanais qui aiment leur pays ne porteront jamais les armes contre d'autres libanais (même au nom de Dieu)
Des analyses qui appellent à s'associer au diable "Hizb Allah" pour vaincre Israèl sont des nulles et simplistes.
Le prétexte soulevé par Hizb allah de s'associer à une force étrangère par ce que d'autres s'associent à d'autres forces étrangères est sans fondement, un nationaliste ne peux s'appuyer que sur des nationaux pour faire prévaloir son projet de société.
Tous ceux qui s'appuient sur des étrangers doivent être critiqués et désavouées.

55. Le mardi, mai 13 2008, 15:20 par Aïsha Qandisha

Je vous invite à lire Maître Ibn Kafka : “Vous voulez le chaos? Il sera le bienvenu. Vous voulez la guerre? Elle sera la bienvenue. Nous serions prêts à tout brûler sur notre passage”
dixit Walid Jumblatt. ibnkafkasobiterdicta.word...

56. Le mardi, mai 13 2008, 15:23 par Adam

C'est extrêmement léger comme lecture de la situation libanaise : Le pseudo jeu de majorité/minorité "démocratiques" est beaucoup plus compliqué que la simple logique statistique.

Le système est construit sur le socle communautaire (merci la France!) Et si une des grandes communauté est exclue de la représentation ou si le gouvernement ne prend pas les décisions par un consensus incluant les 3 grande communautés , il devient caduc de de prétendre parler de "majorité" ou "minorité".

Maintenant, il est toujours possible de démocratiser le pays (théoriquement) mais cela suppose alors que les circonspections ne soit plus réservées à telle ou telle communauté, mais à chacun des libanais qui le souhaite ... En espérant que les gens votent au delà des appartenances communautaires et que les postes clés (Président, premier ministre, président du parlement ...) soient le résultats de vote (direct ou indirect) et pas RÉSERVÉS à une communauté : Mais de cela, l'actuelle "majorité" ne veut pas en entdre parler ! Pour la simple raison que la démographie lui est défavorable.

Maintenant, la solution serait de respecter l'actuelle constitution, aussi imparfait soit-elle : Cela rend caduc toutes les décisions gouvernementales prises en exclusion d'une des communauté !

57. Le mardi, mai 13 2008, 15:27 par Loubna

Pour mieux connaitre la situation libanaise, je vous invite à lire "au Liban une mafiocratie contre son peuple":

tokborni.blogspot.com/200...

58. Le mardi, mai 13 2008, 15:32 par Tanjaoui

Aisha Qandisha : Je ne savais pas que tu as changé de boulot et tu travaille maintenant dans une maison de pub.

59. Le mardi, mai 13 2008, 16:27 par Aïsha Qandisha

Tanjaoui, je suis prête à pas mal de sacrifices pour la bonne cause et pour faire la promotion du blog, qui n'en a pas tant besoin, de mon ami Maîîîîîître Ibn Kafka.

60. Le mardi, mai 13 2008, 17:11 par Khaled

@Aïsha Qandisha : ça te dérange que Walid Jumbelatt parle de guerre et tu défend en même temps ton petit dieu Nassrallah faiseur de guerres (contre des libanais). bizarre tu défends Nassrallah et Saddam en même temps...tu dois être fidèle à AlJazeera.

61. Le mardi, mai 13 2008, 17:57 par Aïsha Qandisha

Khaled, j'adore Aljazeera, je préfère Saddam à Bush et Nasrallah à Jumblat. Faut-il me jeter au bûcher?

62. Le mardi, mai 13 2008, 18:10 par Sneaker

@Nouveau lecteur

Oui je suis partiellement d'accord avec toi.
Simple question: Pourquoi perdre le nord quand on peut tout aussi facilement perdre le sud, l'est ou l'ouest?
Ne t'inquiètes pas, je fais comme les marins du temps de Ibn Battuta au début du 14ème siècle des Marinides lorsqu'il utilisait l'astrolabe -quand il ne suivait pas l'Etoile du nord sise dans la constellation petite ours- pour naviguer. Aussi je ne perds jamais le nord.

Par ailleurs, décrire Israel seulement comme fasciste lui impute son caractère illégitime et expansionniste. De plus, le fascisme ne peut remplacer le sionisme. Ca serait trop facile. Ce dernier est apparu en 1919 alors que la sionisme a vu le jour bien avant en 1897. Je préfére décrire Israel de sioniste dans la mesure où c'est un mouvement basé sur le retour des juifs en Palestine pour batir le "grand Israel" A N'IMPORTE QUEL PRIX. Ce qui correspond parfaitement à l'innommable Israel d'aujourd'hui.

Ce que je pense en fait, c'est que, devant le danger israelien, les Chiites et les Sunnites devraient aplanir leurs différends religieux immemoriaux. Les Israeliens usent de ces differends et les exploitent pour encore nous diviser en exagérant la menace chiite. Ceci dit, je ne minimise pas le danger chiite mais je pense que le danger israelien est plus urgent et dangereux pour les deux communautés.

Soyons logiques et pensons qu'Israel est entrain de redessiner le Moyen orient selon un plan prédéfini, préétabli et déja approuvé en 1897. Israel use et usera de tout ce qui est possible et inimaginable comme stratagème pour arriver à ses buts. Pourquoi pas nous, ensemble, Sunnites et Chiites! Faisons front unique face à Israel et d'ailleurs les sunnistes sont beaucoup plus nombreux que les chiites. On n'a absolument rien à craindre des Chiites par la force du nombre!

Quand j'entends certains ici même décrire Nassrallah de "dieu" pour ceux qui l'aiment, j'appelle cela de la provocation et j'ai envie de vomir sur leurs têtes. Ceci dit, je n'aime pas Nassrallah mais je le respecte pour ce qu'il est: Chef spirituel et religieux, chef de guerre et leader de la mouqawama islamiya contre Israel. La raison d'existence du Hizbollah est la menace israelienne. Le Hizbollah annule la menace israelienne et constitue sa négation. Quand je pense au Hizbollah, je ne pense pas à Nassrallah, mais à un grand, énorme et gigantesque barrage au sud liban qui interdit aux israeliens tout accès au liban. Les libanais devraient faire sortir tous les amis d'Israel et des américains du Liban et fermer les portes pour empêcher toute fuite s'ils veulent retrouver la paix.

63. Le mardi, mai 13 2008, 20:09 par alibaba

Le Liban se trouve dans une nasse entouré qu’il est par des puissances qui n’ont aucun intérêt à ce que ce pays soit stable.

Mais que le Hezbollah soit indépendant ou qu’il soit "téléguidé" de l’extérieur, le problème n’est pas là !
Ce qui est inacceptable c’est son comportement d’Etat dans l’Etat !

Car, quel que soit le sentiment que l’on peut avoir pour cette organisation et pour son leader, force est de constater que le Hizbollah a tout simplement confisqué les pouvoirs régaliens de l’Etat comme le pouvoir de police ou les télécommunications !

Par son fanatisme, le Hezbollah menace l’existence même du Liban….

Mais il est vrai que les autres clans (ceux de la majorité notamment) n’ont pas de leçon à recevoir du Hezbollah en matière de fanatisme …

64. Le mardi, mai 13 2008, 20:16 par Khaled

@ Aïsha Qandisha : Moi je dis au DIABLE à Bush, Ahmadinejad et Nassrallah... seulement, pauvre toi, écoute ça et www.youtube.com/watch?v=B... après peut être tu comprendra un peu... ces gens, ne cherchent que leur massla7a.

65. Le mardi, mai 13 2008, 21:22 par Loula

Consternant tout cela. Nasrallah a gaffé. Les autres aussi. Mais Nasrallah a démontré son manque de jugement. Des zéros (c'est voulu) comme lui. Non, merci. D'accord il y a eu la fin de l'occupation israelienne. Mais là et depuis 2006, tout pointait vers ce qui s'est passé ces derniers jours.
Cela n'augure rien de bon, mais alors rien de bon.

66. Le mardi, mai 13 2008, 22:38 par maissa

@Khaled : troublante la vidéo. je ne sais pas si il y a des gens ici qui comprennent l'arabe mais il dit que vaut mieux l'Irak d'aujourd'hui que l'irak sous saddam. Il se lance dans une analyse politique sur la participation aux elections actuelles en irak et tou cela en faisant l'impasse sur les centaines de milliers de mort sous l'occupation!
troublant.

67. Le mardi, mai 13 2008, 22:44 par asmaeD

j'aimerais bien voir là où al jazeera était subjective. au contraire, ils étaient beaucoup plus objectifs à ce que je m'attendais dans cette affaire.

68. Le mardi, mai 13 2008, 23:41 par mohamed

@Aïsha Qandisha
pour l'histoire Joumblatt père et fils ont toujours était des allies inconditionnel des palestiniens au Liban il ont toujours combattu au cote de OLP. pas comme les mercenaire de la Syrie et de L'Iran Amal et hizbzmar qui les ont encercle et affamé en 1984 au point d être obliger de se nourrir de cadavres.
le régime des mollah en Iran n a rien a envier a l'extrême droite israélienne, il s en fou des palestinien tous se qui les intéressent c leurs agenda.

69. Le mardi, mai 13 2008, 23:57 par Larbi

Merci à tous pour vos contributions. C’est une bénédiction d’avoir des lecteurs comme vous.
Deux ou trois précisions.
Peut être aurais-je rajouter un paragraphe condamnant aussi les autres fractions , pour être plus équilibré et plus juste, mais bon le titre du billet annonce la couleur. Mais pour une fois je paraphe Aisha Qandisha (et c’est un exploit ) : je ne suis pas juste est-ce qu’il faut me jeter au bûcher ? :).
Sérieux on est jamais objectif : si seulement c’était une affaire de cinq minutes pour Nasrallah , cinq minutes pour 14 mars … d’un pamphlet contre Nasrallah, un pamphlet contre Joumblatt … ça serait simple.
Sur le caractère de la constitutionnalité du gouvernement libanais c’est sujet à débat. J’en suis pas sûr . J’ai lu beaucoup sur le sujet et j’arrive pas à me faire un avis. Et je ne m’aventurais pas sur ce terrain là.
Le point qui a fait déborder la vase , et sur lequel beaucoup des amis qui sont d’avis contraire ont fait l’impasse c’est l’utilisation de la force ( déploiement des miliciens) par Hezbollah. Même si le gouvernement était inconstitutionnel ça reste quand même quelque chose d’extrêmement grave dans un pays qui vécu des années noires de guerre civiles et qui reste une poudrière communautaire prête à s’enflammer au moindre incident.
C’est ce point qui m’a fait réagir violemment et qui semble être ignoré par beaucoup qui défendent Hezbollah. Je crois que rien ne justifie cela, et je persiste et signe c’est de l’aventurisme et de l’irresponsabilité politique. Il a promis de ne jamais utiliser ses armes contre ses concitoyens, en « bon musulman » il aurait tenir promesse.
J’aurais aimé que les pro-nasrallah fassent une concession sur ce point là (qui n’est pas un point de détail loin de là) et le reconnaissent . parce que encore une fois il ne rendent pas service au Sayyed en fermant les yeux sur ses erreurs. Car que je sache il arrive que Sa Sainteté aussi fasse des conneries…
Il n’est pas l’ange de l’historie et les autres les diables. (Mais bon on me répondra que moi je dis qu’il est le diable est les autres sont des anges … ce qui je n’ai pas dis).

70. Le mercredi, mai 14 2008, 00:08 par Aïsha Qandisha

Mohamed, je ne suis pas l'avocat du Hizbollah, je refuse juste de cautionner les accusations d'Israël et de ses sbires à son encontre.
Rappelons juste que si le Hizbollah a vu le jour, c'est en réaction à l'invasion israélienne et s'il persiste et se renforce, c'est parce que les projets d'éclatement du Liban, comme de tout le Moyen-Orient, sont en bonne marche.
Y a qu'à voir les partis opposés pour comprendre : les anti-syriens (et forcément pro-occidentaux) et les pro-syriens, forcément rangés dans l'axe du Mal.

71. Le mercredi, mai 14 2008, 00:47 par pro-nasrallah


Sachez quand même que la libanisation du maroc n’est pas loin, avec ces sionistes que vous dorlotez par votre régime protégé par l’axe USA-FRANCE-ISRAËL, si votre régime cherche à repeupler le maroc par les judéo-chrétienns au dépend de votre peuple ce n’est pas une solution.

Inutile de se moquer du peuple libanais ravgé par la politique sioniste de tout bord, demain ça sera votre tour, si ce n’est déjà le cas, avec tout ce qu’on entend de votre MAROC, ouvert à tout les aléas, le mossad a ses bases chez vous, se sert de vous pour pieger tout le monde islamique, donc il faut balayer votre devant chez vous avant de critiquer un peuple qui se bat pour sa vrai indentité.

Sivous souhaitez être Israél bis, personne ne vous empêche, à vous de les accueillir les bras ouverts ça peut être une solution pour le proche orient mais tant pis pour votre peuple.

72. Le mercredi, mai 14 2008, 00:51 par mohamed

anti nasrzmar
le maroc c notre pays et en fait avec ce qu on veut.
mele toi de ta republique a la con

73. Le mercredi, mai 14 2008, 01:41 par Khaled

Pour la constitutionnalité du gouvernement libanais, faut souligner que les ministres du Hezbullah avait participé à toutes les décisions prises par ce gouvernement (américain, sioniste...etc) plus de 2000 décisions, le seul conflit était à cause du Tribunal International, Hizbullah voulait (veut) protéger la Syrie contre tout jugement international juste, risquant de condamner ce régime. Le gouvernement n'a jamais demandé aux ministres chiites de quitter le gouvernement, c'est un choix stratégique de ce Hizb, et pour le soutien de Aoun (Tayyar Watani Hurr) c'est purement dans le but de profiter de la situation ésperant une part du pouvoir.

74. Le mercredi, mai 14 2008, 10:21 par Le Penseur

Salut la secte,
Dites moi, à force de défaire et de refaire le monde, ça ne vous arrive pas d’oublier des pièces ?
Si oui, qu'est ce que vous en faites après ?
P.S : Ne vous bousculez pas pour répondre, à chacun son tour.

75. Le mercredi, mai 14 2008, 10:55 par Aïsha Qandisha

Le penseur, on attendait que toi au fait pour reconstituer le puzzle. Alors montre-nous les limites de tes pensées.

76. Le mercredi, mai 14 2008, 11:06 par Nasreddine

Pro-nasrallah :
Les marocains ont toujours été à la hauteur lorsqu'il s'agit de solidarité avec les peuples dans le passé (FLN, Hachad Tunisie...) et dans le présent (la Palestine, le liban, Irak...)
Mais les marocains refusent de se vendre au USA comme ils refusent de se vendre à l'Iran comme ton Nasrallah.
Notre Islam n'a rien à voir avec l'Islam de sang que vous voulez répandre dans le monde entier.
Et nous prions Dieu de nous épargner des fanatiques comme toi.

77. Le mercredi, mai 14 2008, 11:17 par Le Penseur

Aïsha, j’ai déjà émis une première pensée sur le billet « Dexter ».

78. Le mercredi, mai 14 2008, 13:55 par Chemkar

1. La resistance n'est pas un pretexte c'est un fait et nasrallah a promis de deposer les armes des lors que l'eenemi se casse
2. la personne ne m'inspire ni amour ni haine mais la sincerité. c'est 1 homme qui fait ce qu'il dit. il me suffit que lorsqu il parle israel tremble
3. Le liban est compliqué comme pays entre USA FRance, syrie et l'iran les influenceable sont nombreux. infiné le liban sera gouverné par ceux qui vinqueront. les occidents ont l'argent et le pouvoir les pro srien et iranai ont la force.

Merci quand meme d'avoir lancé le debat

79. Le mercredi, mai 14 2008, 14:51 par adilb

Larbi: Je pense qu'Aljazeera était plus objective dans sa couverture des événements au Liban que Alarabiya, ou des médias français.
Mais en tous cas parler c'est avoir peu de conaissances de la réalité du Liban car des territoires libanais sont toujours occupés, l'armée israelienne continue de violer le ciel libanais.
Donc le choix de résistance est plus que justifié.
Etant musulman de confession sunnite, je peux ne être d'accord avec le Hezbollah sur le plan confessionnel.
Mais les événements sont à caractère politique et national, la preuve est donnée par le fait que la coalition formée par le Hezbollah comporte toutes les tendances confessionnelles et même laïques (ceux d'ailleurs qui ne voient l'ennemi qu'en Israel et ses alliés).

La suite des évenements a démontré que le Hezbollah a démontré un grand bon sens politique, ceci en n'essayant pas de profiter de sa position de force militaire et prendre les rennes du pouvoir.

80. Le mercredi, mai 14 2008, 14:52 par adilb

A force de s'abreuver de médias occidentaux votre jugement devient biaisé.

81. Le mercredi, mai 14 2008, 19:55 par Khaled

@Chemkar : Nassrallah a PROMIS de ne JAMAIS utilisé les armes pour régler un conflit politique interne... peut on toujours croire les promesses de cette personne ?

@adilb : Aljazeera n'a rien d'objectif, le fait de cacher la vérité était scandaleux, le fait de protéger le Hizbullah devant l'opinion arabe était très clair. Leur objectif n'était surtt pas d'être "équilibré" mais plutôt couvrir le Hizbullah. Faut-il rappeler que tous les envoyés spéciaux de la chaine sont des Chiites (je suis désolé de le dire, mais, ce facteur joue un rôle très important)

82. Le mercredi, mai 14 2008, 20:01 par Khaled

Mazari3 Chab3a et Tilal Kafr Chouba, sont un tt petit bout de terrain, ce problème pouvait trouvé sa solution, si la Syrie avoue qu'il s'agit de terre libanaise!!! jusqu'à mnt, la Syrie n'a pas confirmé que cette terre est libanaise, la Syrie laisse ambiguë ce sujet dans le but de laisser un pretext au Hizbullah pour garder les armes.

83. Le jeudi, mai 15 2008, 14:12 par Marocain1

Lisez ça et dites ce que vous en pensez !!

Intifada à Beyrouth
Le États-Unis parviendront-ils à pousser le Hezbollah à la faute ?
par Thierry Meyssan*
Les émeutes de Beyrouth sont un trompe l’œil. Elles ont été volontairement facilitées par les États-Unis qui espéraient pousser le Hezbollah à tuer les principaux leaders du gouvernement. Car seul un carnage aurait pu justifier une intervention de l’OTAN. Cependant l’Alliance nationale a fait preuve d’une grande retenue et n’a pas attaqué le palais du gouvernement. Cherchant à relancer les affrontements, le Premier ministre de facto a dénoncé les deux seules personnalités consensuelles aptes à entreprendre une médiation et a appelé à une contre-grève générale pour créer les conditions de débordements.



10 mai 2008

Outils

Imprimer
Envoyer

Toutes les versions de cet article :

Español

Pays
Liban

JPEG - 50.8 ko
Le siège de Futur TV (télévision privée de la famille Hariri) saccagé par les manifestants.

En trois jours (7, 8, 9 mai 2008), les cartes ont été entièrement redistribuées au Liban. Si l’on s’en tient à la propagande de l’OTAN déversée par les agences de presse occidentale, le Hezbollah aurait organisé un coup d’État et pris le contrôle de Beyrouth-Ouest. Or, cette version ne tient pas une minute au regard des informations transmises par ces mêmes agences de presse. Premièrement, le Hezbollah a livré de brefs combats contre des intérêts de la famille Hariri à Beyrout-Ouest, mais s’est immédiatement retiré en passant le relais à l’armée, il n’y a donc pas eu de prise de contrôle de la ville. Deuxièmement, un « coup d’État » est une prise du pouvoir par surprise, mais jamais le Hezbollah n’a tenté de s’emparer du palais du gouvernement ou de liquider l’équipe gouvernementale. Au contraire, le Hezbollah, comme d’aileurs toute l’Alliance nationale, continue à ignorer le gouvernement de facto dont il ne reconnaît pas la légitimité parce que dénué de base constitutionnelle.
4 ans de crise, dont 18 mois de blocage

Les événements de ces trois jours sont un épisode supplémentaire du feuilleton ouvert depuis le vote par le Congrès des États-Unis du Syria Accountability and Lebanese Sovereignty Restauration Act, le 15 octobre 2003. Cette loi, adoptée dans la foulée de l’invasion de l’Irak, donnait au président Bush un blanc-seing pour lancer une nouvelle guerre contre le Liban et la Syrie lorsqu’il le jugerait utile.

J’ai décrit en détail dans L’Effroyable imposture 2 et sur Voltairenet.org, les plans successifs élaborés par Washington pour parvenir à ses fins et les nombreux rebondissements politiques et militaires de ce projet : l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri au moment où il se rapprochait du Hezbollah, la campagne médiatique pour rendre mensongèrement la Syrie responsable de ce crime, les élections législatives truquées, le retrait de l’armée syrienne hors du Liban, la sous-traitance de la guerre par le Pentagone à Tsahal, l’attaque israélienne et la destruction du Sud du Liban, la victoire militaire du Hezbollah, enfin le maintien illégal au pouvoir du gouvernement Siniora et le blocage de l’élection présidentielle.

Récapitulons un instant les épisodes précédents. Le 11 novembre 2006, la démission de cinq ministres entraîne la chute du gouvernement au regard de l’article 95A de la Constitution. Mais le Premier ministre Fouad Siniora décide de se maintenir au pouvoir. Le putsch est avalisé par la « communauté internationale » qui y voit la seule solution pour barrer la route à la coalition conduite par le Hezbollah. Il s’agit en effet d’un enjeu vital pour l’Empire anglo-saxon : un gouvernement dominé par le Hezbollah donnerait le signal de révolutions dans le monde arabe et marquerait la fin inéluctable non pas de l’État d’Israël, mais du régime sioniste au pouvoir à Tel-Aviv.

Bien que seule légitime à exercer le pouvoir au vu de sa résistance victorieuse face à l’invasion israélienne d’une part et de son soutien populaire massif d’autre part, l’Alliance nationale conduite par le Hezbollah et le Courant patriotique libre s’abstient de marcher sur le palais du gouvernement. Au contraire, Hassan Nasrallah et Michel Aoun s’appliquent à faire la démonstration qu’ils feront passer l’unité du pays avant les intérêts partisans, fussent-ils majoritaires. Cette extrême retenue s’explique par la crainte d’une nouvelle intervention militaire directe ou indirecte des États-Unis qui ne manqueraient pas de s’appuyer sur certains partis politiques minoritaires.

La situation politique s’est inscrite dans la géographie de Beyrouth. Alors que la famille Hariri avait installé deux grandes tentes sur la place des Martyrs lors de la « révolution du cèdre » (éphémère version locale des « révolutions oranges » orchestrées par la CIA), l’Alliance nationale a planté un vaste campement couvrant l’ensemble du centre ville et manifestant visuellement le rapport de force. Du coup, les putschistes se sont retranchés dans le palais du gouvernement, le Sérail, transformé en forteresse derrière des plots de béton, des murs de barbelés et des blindés.

Le face à face entre les putschistes et l’Alliance nationale s’éternise depuis 18 mois, chacun mettant le temps à profit.
Le gouvernement de facto, soutenu non pas par l’Occident comme aime à le dire la presse anglo-saxonne, mais par les États-Unis, Israël et l’Arabie saoudite, s’est doté d’un appareil de sécurité. Une police spéciale a été constituée en salariant les miliciens des Forces libanaises (parti d’extrême droite du criminel de guerre Samir Geagea) et en les envoyant se former auprès d’instructeurs US en Jordanie. En outre, la famille Hariri a créé diverses sociétés de gardiennage, qui sont autant de milices privées.
L’Alliance nationale a reconstitué l’arsenal de la Résistance avec l’aide officielle de l’Iran et officieuse de la Syrie comme le souligne la presse européenne, mais aussi l’aide discrète et continue de deux membres du Conseil de sécurité, la Russie et la Chine. Le Hezbollah a envoyé de jeunes volontaires se former en Iran auprès des Gardiens de la Révolution et a construit un vaste réseau de lignes de défense au Sud du pays. Simultanément, le Hezbollah a aidé les autres composantes de l’Alliance nationale à se militariser et à se coordonner de manière à pouvoir exercer une résistance commune lors de la prochaine agression étrangère. Le groupe qui, après le Hezbollah, dispose des combattants les plus aguérris est aujourd’hui le Parti social nationaliste pansyrien (PSNS) d’Ali Qanso, dont la presse occidentale feint d’ignorer l’existence car il se définit comme laïque et n’entre pas dans l’analyse confessionnelle chère à la pensée coloniale.

Le mandat du président de la République, Émile Lahoud (proche de l’Alliance nationale), est arrivé à son terme le 23 novembre 2007. Refusant de suivre l’exemple de Fouad Siniora et de s’accrocher au pouvoir, M. Lahoud a quitté ses fonctions à l’heure dite en respectant les procédures démocratiques.
L’élection de son successeur par le Parlement suppose une majorité qualifiée, donc un accord entre les deux camps. En réalité, le gouvernement de facto s’en moque car la fonction présidentielle est largement honorifique. Son unique préoccupation est de se maintenir indéfiniment en place. L’Alliance nationale, quant à elle, envisage cette élection dans le cadre d’un équilibre global qui comprend un accord sur la représentativité du prochain gouvernement et sur le découpage des circonscriptions législatives.

À Washington, on estime que vu la faiblesse du soutien populaire au gouvernement de facto, toute évolution politique ne pourra se faire qu’à son détriment. Les États-Unis ont donc incité leurs relais locaux à geler la situation. Le blocage s’est étendu à tous les organes constitutionnels. Désormais le pays est sans gouvernement légitime, sans cour constitutionnelle, sans président et sans assemblée législative (le Parlement n’ayant plus de mandat que pour procéder à l’élection présidentielle).

Les administrations ne peuvent plus fonctionner. La crise politique a engendré une crise économique. La misère s’étend. Les gens ne peuvent survivre qu’avec l’aide de leur famille à l’étranger ou des subsides des partis politiques. Dans ce contexte, les œuvres sociales du Hezbollah ont rempli l’espace laissé vacant par un État défaillant.
3 jours de combats sporadiques

Cette situation aurait pu durer encore longtemps, malgré les souffrances qu’endure la population. Mais la victoire du Hezbollah sur Israël continue de propager ses effets dans le monde arabe. Ainsi, une nouvelle génération de résistants palestiniens comme l’Armée irakienne du Mahdi s’inspirent de son exemple. Washington a donc planifié un moyen d’en finir.

Comme je l’ai indiqué sur Al-Manar le 18 avril dernier, l’objectif principal n’est pas d’écraser le Hezbollah (ce qui supposerait une guerre à plus vaste échelle qu’en 2006), mais de le discréditer en le forçant à retourner ses armes contre d’autres arabes. Pour ce faire, Washington a prévu cyniquement de sacrifier ses principaux alliés politiques au Liban.

Pour s’assurer que cette opération ne dégénère pas en guerre régionale, la CIA a préalablement éliminé les deux chefs militaires du Courant patriotique libre et du Hezbollah : François el-Hajj (assassiné à Beyrouth le 12 décembre 2007) et Imad Mugniyeh (assassiné le 12 février 2008 à Damas).

Voici le détail de l’opération : dans la nuit du 25 au 26 avril 2008, des commandos US auraient dû débarquer à l’aéroport de Beyrouth et tenter d’éliminer Hassan Nasrallah. Qu’ils réussissent ou non, leur brève action aurait plongé la capitale dans le chaos et poussé les militants du Hezbollah à prendre à partie le gouvernement de facto et la famille Hariri. Plus le sang aurait coulé et plus il aurait justifié une intervention de l’OTAN. L’amiral Ruggiero di Biase, commandant de la FINUL maritime (la force des Nations Unies) aurait soudain changé les drapeaux des navires italiens, français et espagnols de l’Euromarfor et aurait débarqué ses hommes au port de Beyrouth sous les auspices de l’Alliance atlantique, prétendument pour secourir les survivants de l’équipe gouvernementale. Tout cela aurait été accompagné d’une ample propagande dénonçant la violence des chiites contre les sunnites et faisant perdre son aura au Hezbollah parmi les masses arabes. George W. Bush serait alors arrivé à Tel-Aviv pour fêter les 60 ans d’Israël et inviter les « États arabes modérés » sunnites à s’unir avec l’État juif face au péril chiite.

Washington avait prévu de laisser massacrer ses alliés politiques au Liban et de ne garder que ses agents opératifs sur l’échiquier. Ce qui revient à dire, sacrifier le Premier ministre de facto (Fouad Siniora) et le chef de la famille Hariri (Saad), mais conserver les hommes orchestres de la CIA : le leader druze Walid Jumblatt, (vice-président de l’Internationale socialiste) et son bras droit, le très volubile Marwan Hamade (le ministre de facto des Télécoms).
C’est dans ce cadre que le Hezbollah a arrêté le 26 avril le représentant du Parti socialiste français à l’Internationale socialiste dans le quartier Sud de Beyrouth. Le franco-afghan Karim Pakzad prenait des photos juste à côté du lieu où se trouve le bunker d’Hassan Nasrallah. Selon le Hezbollah, qui le suspectait d’être un agent de renseignement participant au soutien logistique de l’opération US visant à assassiner cheik Nasrallah, il avait sur lui un appareil d’interception des communications téléphoniques.

L’opération commando ayant été annulée après la découverte de caméras de surveillance placées à l’aéroport par le Hezbollah, Walid Joumblatt renversa la situation en accusant Hassan Nasrallah d’avoir préparé une action militaire pour détruire un avion sur la piste 17 de l’aéroport utilisée par des personnalités gouvernementales (ce qui n’est pas tout à fait faux, mais il s’agissait de piéger les commandos US, pas les membres du gouvernement de facto). Se croyant visé, le Premier ministre de facto révoqua le commandant de la sécurité de l’aéroport et annonça qu’il allait démanteler le réseau de communication du Hezbollah, outil indispensable de la Résistance.

Simultanément, les syndicats ont appelé à la grève générale pour une revalorisation du salaire minimum, le mercredi 7 mai. Ils ont été rejoints par les partis de l’Alliance nationale qui ont donné un tour politique à la grève en réclamant le départ des putschistes.
Sans que l’on sache de quelle manière, des affrontements armés ont opposé les membres d’Amal (le parti du président chiite de l’Assemblée nationale) à ceux du Courant du futur (le parti de la famille sunnite Hariri).
Les troubles se sont étendus dans la capitale, les 8 et 9 mai, à l’issue de la conférence de presse d’Hassan Nasrallah. L’armée s’est retirée des quartiers Ouest, qui ont été investis par des militants de l’Alliance nationale. Ceux-ci ont détruit les bureaux des médias de la famille Hariri sans que leurs sociétés de gardiennage ne les défendent, puis ils ont appelé l’armée à revenir assurer la sécurité publique. Utile précaution, car en vertu de la résolution 1701, la FINUL ne peut intervenir qu’à la requête de l’armée (donc uniquement après que celle-ci ait été mise en difficulté).
Les affrontements ont fait 18 morts et de nombreux blessés. Il ne s’agissait pas de combat en formations rangées, mais plutôt d’une sorte d’Intifada populaire encadrée par le Hezbollah.
Pendant cette action, les syndicats ont fermé l’aéroport et le port pour empêcher un éventuel débarquement des forces de l’OTAN.

Le bilan de ces trois jours est mitigé. D’un côté, le Hezbollah n’est pas tombé dans le piège qui lui était tendu, mais il a mis son doigt dans l’engrenage. De l’autre, le Courant du futur (famille Hariri) est apparu pour ce qu’il est : une coquille presque vide.

Samedi 10 mai, le Premier ministre de facto, Fouad Siniora, s’est adressé à la nation. Comme prévu, il a affirmé avec aplomb avoir toujours soutenu l’action du Hezbollah contre l’enemi israélien (ce dont personne ne se souvient), mais ne pas pouvoir accepter qu’il utilise les armes de la Résistance contre d’autres Libanais. Il a déclaré ne plus reconnaître à Nabih Berri, le président chiite de l’Assemblée nationale, la neutralité nécessaire pour servir de médiateur. Faisant le reproche inverse à l’armée, il l’a réprimandée pour son non-interventionnisme, ce qui met un terme au caractère consensuel de la candidature du chef d’état-major, Michel Sleimane. Enfin, ayant ainsi fermé toutes les portes, il a appelé ses concitoyens à manifester en silence leur refus de la violence, dimanche à 10h, dans toutes les rues du pays. Il s’agit évidemment d’une sorte de contre-grève générale visant à créer les conditions pour relancer les affrontements et justifier l’internationalisation de la crise.

Contre toute attente, l’armée a immédiatement répondu au Premier ministre de facto en refusant de limoger le commandant de la sécurité de l’aéroport et en s’opposant au démantèlement du réseau de communication du Hezbollah, considéré comme une arme indispensable à la défense nationale.

Dans les prochains épisodes, Washington va essayer de faire pression sur l’armée pour qu’elle sorte de sa neutralité et requière l’aide de la FINUL contre le Hezbollah. Cela passera probablement par l’élimination physique de certains officiers récalcitrants. De son côté, l’Alliance nationale va chercher à pousser son avantage sans se faire happer par l’engrenage. Elle devrait choisir de faire une pause pour remodeler une scène politique sur laquelle la famille Hariri est la grande perdante. Michel Aoun devrait s’attacher à mettre en avant la composante chrétienne pour invalider la rhétorique du clash chiite-sunnite et par là même désamorcer le piège états-unien.

Le 19 mai se tiendra la 19e session du Parlement pour l’élection du président de la République. Plus que jamais, il sera impossible de dégager une majorité qualifiée.
Thierry Meyssan
Analyste politique, fondateur du Réseau Voltaire. Dernier ouvrage paru : L’Effroyable imposture 2 (le remodelage du Proche-Orient et la guerre israélienne contre le Liban

84. Le jeudi, mai 15 2008, 14:39 par av

Les festivités du 60 eme anniversaire de la création de l’état d’israel ont commencé aussi au royaume chérifien, à essaouira c’est la fête, les synagogues marocaines sous hautes surveillance, le conseiller du roi, azoulay est en déplacement en Israel avec d'autres personnalités.

85. Le jeudi, mai 15 2008, 15:13 par Khaled

@Marocain1 : ce Thierry Meyssan est un CON, en fin si c'est vraiment lui l'écrivain de cet article...
Il suffit de suivre l'actualité pour comprendre à quel point il raconte n'importe quoi, le premier ministre n'a pas appelé à une contre-grève, il a lancé un appelle à tous les libanais à observer une minute de silence pour dénoncer les tueries et pour montrer le respect à tous ceux qui sont morts... mais wallah, c'est un con ce Thierry Meyssan, comprend -t- il l'arabe ba3da awla chi wa7ed men el Manar lli ti 3malo la traduction??
Ya pleins de mensonges et franchement, j'ai pas le temps ni l'envie de répondre à tout cela.

86. Le jeudi, mai 15 2008, 15:14 par Le Penseur

@av
Tu as raison, à Essaouira les Gnawa se sont même mis à porter des kippas cette année.

87. Le jeudi, mai 15 2008, 18:47 par Sneaker

J'ai pas attendu l'article de Thierry Meyssan pour vous dire que Hassan Nassrallah était un homme réfléchi et qu'il ne faisait que se défendre. Il n'usera jamais de ses armes pour une offensive vers l'intérieur.

88. Le jeudi, mai 15 2008, 20:29 par WOM

@ Larbi
"Il n’est pas besoin d’être un agent du Moussad ou de la CIA pour dire que Monsieur Nassrallah doit stopper son aventurisme effréné et arrêter de faire la tête comme un gamin de dix ans ..."

Vos references suffisent à comprendre le reste.

Bush fait references à dieu dans ses discours. Ca vous a pas empeche de dire que USA (il en est le président) un pays democratique.

Que dites vous de l'attitude de la clique à Senyoura, Une bande de voleurs et de vendus ?

Que vous inspire le soutien (par tous les moyens de Bush) à cette clique?

89. Le jeudi, mai 15 2008, 21:12 par shanfara

Bonjour Monsieur Larbi et convives;
1.Le billet à polémique est effectivement un pamphlet comme vous l'avait voulu, seulement au premier degré dans le sens où il est inspiré de l'actualité et, il vérifie les caractéristiques générales du genre souhaité à savoir la satire, la virulence voir la mechanceté! mais manque de consistance comme l'ont démontré certains commentaires qui ont discuté la logique interne du texte; puis il manque de tournures et garnitures littéraires qui font qu'un pamphlet peut plaire même au personnage décrié . dans ce contexte, je trouve que le commentaire (44)de Monsieur Bechir est un "bon" pamphlet qui defend la même "thèse" en dénigrant le ^m personnage.
2.(a)Le Liban vivait en crise politique avant le printemps 2006 et, les divers courants, partis et factions politiques ont decidé de résoudre leurs différends par le dialogue...Et c'est à la veille de l'avenement d'un accord que tomba sur leur tête le hibou israelien!
(b)C'est le seul Hizballah qui a bien voulu défendre son pays et, il yavait parait-il des "démocrates" et autres "modernistes" qui esperaient sa défaite...
(c)D'après plusieurs analystes -israeliens entre autres- le point fort qui ya vaincu le shahal etait le réseau de communication!!!
inébranblable des combattants libanais
(d)C'est une partie de ce réseau que le "gouvernement" veut saper!!!

90. Le vendredi, mai 16 2008, 00:13 par Le Penseur

shanfara

Comme vous dites, et d’après le Larousse,
Pamphlet : Ecrit satirique, généralement court et violent, dirigé contre quelqu’un, une institution, un groupe, etc.

Exemple de Pamphlet : « le commentaire 3 du billet Dexter » est un pamphlet, il est satirique, court, violent et dirigé contre quelqu’un.

Mais pour certains, les auteurs de tels commentaires sont juste bons pour la soupe populaire.

En d’autres termes, les pamphlets peuvent être émis par le blog, mais ne sont pas admis sur le blog.


91. Le vendredi, mai 16 2008, 00:37 par av

@ Le penseur

En effet de bonheur sa mesjetski a mis sa kippa lui aussi pour fêter le 60 eme anniversaire de la création de l’état d’Isreal, puisque il s’est convertit en judaïsme, voir le site de rami :

rami.tv/fr/alaouites/hass...


M6 s’est convertit et la presse continue de le considerer haut commandant des croyants musulaman de l’atlantique à l’andounisie, ça fait rire non, puisque les alaouites croeint au paradis juifs plus que le paradis de l’islam, donc ils paient israel en million s de dollars pour assuer leurs place dans le paradis des juifs, c’est ce que hassan 2 a déjà fait en sacrifiant toutes les richesses du maroc au profit des juifs.

Sa majesté a passé toute la journée dans la synagogue pour prier devant ses maîtres sionistes à fin qu’il le protège contre le mal d’un peuple marocain dans l’esclavage....que de la contradiction.

92. Le vendredi, mai 16 2008, 01:03 par av

@ Le penseur

c’est le roi du maroc qui financé les festivités du 60 eme enniversaire de l’état d’Israel. C’est normal quon on est riche on ne compte pas pour offfrir pour ses amis.

Demain l’attaque de raza, les meilleurs soldats à massacrer sont les juifs qui se disent marocains avec un passeport marcain, comme amir perez le juif » marocain » qui voulait faire tout palestien de la planète, quel assuidité devant les askenazes, amir perez est né à ben hmed et c’est une coqueluche du roi du maroc et de azoulay et tous les juifs étant dit marocains, mais qui le saignent à blanc, comme le pouvoir leur donne le feu vert.

93. Le vendredi, mai 16 2008, 01:35 par Khaled

Larbi n'a absolument pas besoin de vous tous pour juger son objectivité.

@WOM : [quote]Que vous inspire le soutien (par tous les moyens de Bush) à cette clique?[quote]

Sanyoura représente la majorité des libanais : Tyyar al Mostaqbal, PSP, Libanese Forces alkata'ib et d'autres... comme c'est facile de qualifier les autres de "vendus" et de "voleurs", mais, je comprends très bien votre position : Comment peut on oser critiquer NassrALLAH et le parti de DIEU quand ils combattent contre Isreal... ça me rappelle ceux qui adorent Hitler parce qu'il a brulé un jour les juifs. Vous ne voulez pas comprendre un truc : au DIABLE Bush au DIABLE le régime iranien et au DIABLE Nassrallah.

Ceci est mon dernier commentaire; je sais que je changerai rien.

94. Le vendredi, mai 16 2008, 01:40 par Khaled

...et AU DIABLE tout le régime israelien.

95. Le vendredi, mai 16 2008, 03:00 par Le Penseur

@av

A propos de la kippa des Gnawa d'Essaouira, c'était juste une plaisanterie (de mauvais goût peut être).
Tandis que vous, ce sont de vraies bêtises que vous racontez.

96. Le vendredi, mai 16 2008, 16:39 par wom

@ khaled

Non monsieur, Vous ne comprenez rien à ma position. Vous etes un petit qui ne voit pas plus loin que son nez, ou pas plus loin que le CAB ( de retour et qui se déploit massivent ce temps ci sur internet).

Pour ne pas vous fatiguer : Je suis un homme de paix, proche des musulmans, des juifs, des chrétiens, des chiens et memes des créatures comme toi j'accepte de les cotoyers.

Vous, vous êtes incapable de comprendre l'essentiel. L'indépendance, la liberté ça s'arrache et ne se donne pas.

Si vous contestez les moyens utilisés par ces combattants, proposez nous la votre.
inutile de vous faire remarquer tous les efforts de négociations politiques qui se soldent par davantage d'humiliation et de destruction de vie s par milliers et je passe les cités villages ville à coup de tank.

Arretez de nous casser les pieds avec Hitler. Ou alors quand vous l'evoquez pensez un peu OUI UN PEU à ceux qui subissent depuis des années la meme politique qui a été conduite par ce montre.

Vous ne faites que reproduire les memes discours ( Islam = Fachisme = nazisme ...) des télé occidentales et Israel, qui ont raison de defendre les interets de leurs pays.

Réveil toi mon petit. Votre naiveté nous coutent cher.

Il y a beaucoup des gens qui sont derieres nasralah non pas parce qu'il porte le turban ou commence par allaho akbar, mais parce qu'il n' y a rien d'autres.

Aljazera: dites moi ce que je dois regarder d'autre pour etre aussi vif d'esprit que vous.

97. Le vendredi, mai 16 2008, 19:13 par Khaled

@wom: Islam = Fachisme = nazisme, ça, c'est ta propre conclusion, moi, je n'ai jamais dit ça. On se comprends pas, tt simplement, t'es pollué par la propagande et le populisme de tes amis d'aljazeera, al manar, al alam... Ton problème "petit" c'est de ne pas pouvoir voir les choses ojectivement, moi, je ne parle pas d'isreal, mais, je parle de ce qui se passe au LIBAN, il est clair, que nous ne voyons pas les choses du même point, les victimes des attaques du Hizbullah se sont pas des soldats isrealiens, mais des libanais, eux aussi convaincu par la nécessité de la résistance et la libération de la terre. T'es un malade toi, ça se voit dans ton discours. J'ai une profonde conviction que pour gagner médiatiquement un sujet de conflit politique dans le monde arabe, il suffit de traiter les autres de "vendus", de mêler isreal ou les etas unis, et c'est gagné.
j'ai tjrs était avec la cause de la résistance armé contre isreal, mais, lorsque les armes sont utilisés contre les co-citoyens et visiblement pour servir d'autres parties (l'iran notamment) alors, ça me révolte. J'ai le courage de critiquer la "résistance" quand il le faut.
Encore une fois petit con, je ne parle pas du conflit avec isreal, mais de la crise libanaise. et apparemment tu adopte les idées de la propagande du hizbullah, ils combattent isreal alors personne n'a le droit de les critiquer.
mais, vous considérez Motfi aljomhouria, mofti 3akkar et tarablous, saida et lbi9a3, koune te7chem, tu consideres ces gens là, comme "vendus" pauvre toi. Sidek Nassrallah soutient le gouvernement iraqien, alors que c'est un gouverment sous occupation. votre naiveté de croire l'iranien est frappante. au moins moi je dis encore une fois, au DIABLE et isreal et l'iran et nassrallah.

98. Le vendredi, mai 16 2008, 19:26 par Khaled

Je suis désolé bba Larbi si j'ai dépassé les limites, seulement, qu’on ne vienne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit.

99. Le vendredi, mai 16 2008, 19:51 par Aïsha Qandisha

Khaled, sur quelles bases objectives tu accuses El-Jazeera, El-Manar ou El-Alam de propagande et de populisme?

100. Le samedi, mai 17 2008, 02:11 par L'element N

Je pense qu'il faut faire la part entre le mot et la chose. Entre critiquer le choix strategique d'un personnage politique et s'en prendre à sa personne.

Très subjectif comme billet qui manque de rigueur journalistique.

101. Le samedi, mai 17 2008, 06:50 par Sneaker

@5ème Element

Je vous prie de bien vouloir nous montrer comment faire la part entre le mot et la chose. Nous portons à votre connaissance que le choix stratégique d'un personnage politique nous échappe et nous le confondons avec sa personne.

Veuillez descendre à notre insignifiant niveau et nous montrer le chemin de la vérité qui conduit à la rigueur journalistique.

Nous restons à votre entière disposition pour mieux vous servir

Salutations

102. Le samedi, mai 17 2008, 12:11 par wom

@ Khaled
Vous segmentez les problèmes. Faites un petit effort et vous verrez que les frontières n'existent que dans votre grosse tête.

Les guerres jadis visaient la possession des terres, toujours plus de terres et permettent d'exploiter DIRECTEMENT les peuples et leurs richesses. Les guerres modernes ont toujours le meme objectif mais exigent une gestion moins lourde, surtout quand il faut etre présent partout. Partout car les problèmes n'ont plus de frontières.
Partant de là, il faut utiliser des moyens appropriés tels que le discours sur la démocratie (qui rappelle le discours des missionnaires) qui emballe beaucoup de gens, des agents dont les interêts coincident avec ceux de l'envahisseur, ce qui n'est pas un fait nouveau.

Pour vous dire : Il n' y a pas un problème libanais, plus loin un problème iraquien ... russe.

Libanais contre libanais, américain contre américain, algérien contre marocain .. qui pourrait se réjouir de cela ?

Mais ça c'est des sentiments. La réalité est toute autre.

Ma QUESTION:
a) Précision/clarification : je conteste toute formation politique à connotation religieuse car il peut nous faire croire que les conflits ont qlq chose à voir avec les dieu. J'espère que c'est claire pour vous.

b)Pourquoi vous diabolisez Hizbollah et vous soutenez Senyora et sa clique, qui tire ses positions, décisions directement(selon les analystes américains) du gouv USA.

Vous qui êtes si intelligent (je rigole), dites nous le bien que les libanais peuvent en tirer.

103. Le samedi, mai 17 2008, 17:42 par un avis par farid

le problème du liban c'est d'abord et surtout les libanais toutes confessions confondues ! qu'on y soit chretien, druze, musulman chiite, ou autre, le liban à toujours été un nid de guêpes toutes aussi vénéneuses les unes que les autres ! ça vous surprend ? ben y a rien de surprenant là dedans ! mais à l'origine, la cause de tout ça est que cette ex province syrienne était devenue une poubelle grâce à la syrie, aux pays du golf, d'israel, de l'iran, de l'occident, et de toute puissance économique ayant eu des intérêts dans la région jusqu'au déclenchement de la guerre des années 80.

aujourd'hui, tu peux confier ton argent à un israelien, un turc, un européen ou un même à un russe, mais jamais à un libanais ! ils sont devenu tellement pourris que leur diaspora à travaers le monde se charge de jouer le rôle d'ambassadeurs des magouilles libanaises, du racket, et de la mafia la plus honorée et moins montrée du doigt de par le monde, car trop impliquée dans les coulisses politiques et économiques à travaers le monde !

Hassan Nasrallah n'est ni plus ni moins qu'un Libanais doté de la même force de nuisance qu'un autre libanais, sauf qu'il travaille pour le camps chiite qui aspire à prendre le dessus économique et politique au liban. car souvenez vous bien de la règle qui importe dans ce pays : Jamais l'intérêt du Liban en tant que nation ne sera la priorité de quiconque dans ce pays et quelque soient leurs discours, car il s'agit seulement de la compétition vers le pouvoir et l'argent que les libanais chérissent plus que tout autre principe.

ça ne m'empêche pas de ressentir de la peine pour les qq rares libanais de toutes confessions qui existent encore, croient en l'education de leur enfants, et payent le prix de la majorité de leurs concitoyens vivant de la tromperie, la tricherie et la division pour vivre mieux que les autres !

a part ces rares libanais, à chaque fois que j'en rencontre un, c'est la même impression qui s'en dégage : de la frime, de l'arrogance, du m'as tu vu, de l'arrivisme, et une corruption naturelle chez ces individus qui ne croient ni ne vivent comme la plus part des gens vivent sur terre !

104. Le samedi, mai 17 2008, 19:39 par bouanezi

Il apparaît que je suis arrivé tard. Je veux tout simplement dire à propos de cette importante sujet qui est le sujet de l’heure , qu’il s’agit d’un conflit entre deux projets , l’un est un projet américain israélien qui vise à maîtriser le proche orient et d’avoir une autorité totale sur ces dirigeants politiques et de faire de l’état juifs un état puissante dominateur dans la région.

Ce qui est confirmé par la visité de Bosh à israél pour participer aux fêtes de la 60 eme anniversaire de la création de l’état israélien ainsi que son discours au kinisset où il a montré que les ennemis des israéliens ce sont aussi des ennemis des américains. Il a parlé de Hamas et Hezbollah qui sont selon lui des organisations terroristes, qu’ils doivent être déraciné de la région. Pourquoi ils sont des terroristes ? ils ont une telle réprobation vu qu’ils sont des résistances contre l’occupation de la Palestine et les terres libanais .

L’autre projet sur la région et celui de la résistance et de sacrifice pour faire face aux intérêts israéliens et américains. Les américains et les israéliens ont voulu imposer leur projet par force en 2006 mais ils ont échoué après 33 jours de guerre. Ils n’ont pas baissé les bras définitivement mais ils essayent d’écraser Hezbollah politiquement.
Les moyens utilisés ce sont quelques personnalités politiques libanaises.
Or des visites de Walid jombolate et samir jaajaa à l’Amérique je ne crois pas que c’est pour le tourisme mais pour mettre des stratégies capable de faire détruire Hezbollah l’ennemie numéro 1Des juifs.
les deux décisions qui sont l’objet de la crise le premier vise à détruire le réseau de télécommunication de Hezbollah vu que c’est son arme le plus principale et le rapport de vénograde la citer qu’il est le facteur principal de l’échec des israéliens dans la guerre .
Donc ce qui ont décidé avec une rapidité extrême savent très bien ce qu’ils ont fait . la résistance n’a que deux solutions ne pas réagir là la décision sera entre les mains de l’armé pour l’exécution ou de faire ce qu’elle a fait . or la révolution de l’opposition a permet de mettre la main sur des armes de plusieurs mélisses au sol libanais et l’a rendu au militaire et plusieurs point d’interrogation se pose sur ces armes . des responsables israéliens ont déclaré que les dernières évènements ont détruit trois ans de travail de leurs agents secrets .
Or certaines analyses les événements au Liban comme s’ils sont en France ou dans un pays européen ce qui est complètement faux nous devons savoir les spécificités du Liban.


105. Le dimanche, mai 18 2008, 20:48 par Khaled

@[quote]...qu’il s’agit d’un conflit entre deux projets , l’un est un projet américain israélien... L’autre projet sur la région et celui de la résistance et de sacrifice...[/quote]
oui! j'ai entendu ça des centaines de fois sur Al Manar... quelle simplicité...

106. Le dimanche, mai 18 2008, 20:53 par Anti-Kalakh

laissez moi te dire cher Larbi , ton billet est vraiment nul , j'ai senti comme si t'es jaloux de Nasrallah !!!! tu analyses la situation à partir d'un point de vue très naif , tu ne tiens pas compte ni de la situation géopolitique actuelle de la région , ni des rapports secrets qui ne cessent d'apparaitre d'un temps à l'autre pour affirmer que dans tous les cas , l'israel avait ( et il a jusqu'à maintenant ) l'intention de frapper le Liban pour éradiquer la résistance au projet américain représentée surtout par Hizbollah , et pour frapper les arrières-lignes de l'Iran et de la Syrie afin de préparer le champ au grand coup
Une fois échoué , le plan américain est resté le méme mais il a changé de forme : frapper Hizbollah de l'intérieur , et qui est devenu le role du gouvernement libanais actuel , qui , à ta gouverne , posseède une majorité fictive , vu qu'il a gagné les derniers élections gràce à une coalition avec les deux premiers courants populaires au Liban : Le Hizbollah , et le Courant National Libre du chef chrétien charismatique et très populaire Michel Aoun , donc s'il vous palit arrétez de regarder seulement Fox News , car Fox News çà tue !!!

107. Le mercredi, mai 21 2008, 02:03 par FreeMan

Personnellement, la crise libanaise m'a éclairé plusieurs choses concernant la situation dans notre pays et notre région, il m'a montré qui ce que les milliardaires peuvent faire pour garder leur sale richesses ? (Les Saoudiens et le hariri) et quel rôle peut jouer le média pour fabriquer l'opinion publique (Alarabiya, l'exemple le plus clair + almoustakbel) ? Même en créant un Fitna entre les chiite et les sunna. et combien ces riches peuvent résister pour garder le pouvoir même en regardant plus de la moitié de peuple dans une manifestation contre leur pouvoir.

Je suis un homme laïque, mais M. Hassan Nasro Allah reste pour moi la personnalité la plus nette dans le monde arabo-musulman.

J’ai vu dernièrement le film "Lions for lambs". ce film m'a montré encore une fois que dans ce monde tu dois choisir de jouer avec les grands ou arrêter de réfléchir et profiter de la vie (ça est dans les pays développés). Le problème c'est que dans des pays comme les notre on a pas une vie, car on n’a même pas la dignité. Cherchons d'abord un système de vie avec dignité ........ avant de commencer de penser comme les autres.

108. Le samedi, mai 24 2008, 21:05 par Khalid

@ FreeMan : Alors Al Mostaqbal, chaine brulée par la milice du Hizbullah n'est pas une victime...(pt être c'est al manar la victime) ta vision est trop minimaliste des choses. celui qui crée la Fitna entre un sunnite et un chiite, c'est celui qui prends les armes pour TUER son frère. à ce que j'ai vu, Future Movement n'ont pas de milices comme prétendait ton dieu hassan nassrallah. Et puis majorité populaire est pour le 14 march jusqu'à une nouvelle ordre. Tu as des statistiques toi pour dire que PLUS de la moitié des libanais est contre le gouvernement ?

109. Le samedi, mai 24 2008, 21:10 par Khaled

Ce qui me fait rire c'est qu'au moment où le Hizbullah et Amal tuaient des libanais pour "préserver" les armes de "résistance", la Syrie (mi7war al momaana3a!) était en plein discussion avec..... Israel au sujet du Golan!

110. Le dimanche, mai 25 2008, 20:19 par Sneaker

Le peuple marocain est avec le Hizbollah mais le pouvoir central est contre lui.
Pourquoi?
Parce que le Pouvoir central a peur que le modèle Hizbollah, devenu populaire auprès des populations arabes par sa résistance, ne constitue un exemple parfait pour remplacer toute cette racaille qui nous gouverne dans le monde arabe. Les leaders arabes sont contre le Hizbollah, non pas parce qu'ils sont avec Israel, pas forcément, mais parce qu'ils ont peur pour leurs fauteuils. Il s'agit pour nos gouvernants de trouver la meilleure formule pour garder leur distance par rapport à Israel, denigrer le Hizbollah et l'invalider sans toucher à la resistance contre l'occupant et garder leurs sacrés beaux derrières sur les differents trônes respectifs.

111. Le lundi, mai 26 2008, 02:05 par Le Penseur

@Sneaker

Le hizbollah est un mouvement politique libanais, soutenu par un état laïque, la Syrie, et un état islamique de doctrine chiite, l’Iran.
S’il s’agit de juger l’action du hizbollah contre Israël : elle est juste et brave.
Jusque là nous somme d’accord 
En tant que marocain, je vis sur la côte atlantique du nord de l’Afrique, à des milliers de kilomètres du Liban, de la Syrie et de l’Iran ; et comme de nombreux marocains, je ne partage aucune affinité idéologique, ni avec le hizbollah, ni avec les deux états qui le soutiennent (sauf peut être le côté laïc de la Syrie).
Le paysage idéologique marocain est suffisamment pollué ; d’un côté par le tapage médiatique d’un capitalisme mondial qui vénère et glorifie l’argent facile ; et d’un autre côté par des ignorants déguisés en penseurs, derrière barbes, turbans et de belles paroles endormissements … à la recherche d’un moyen age qu’il n’ont même pas connu.
Pour résumer : les crânes des marocains sont déjà saturés, par les conneries des autres ; et il n’y reste plus de place pour réfléchir et penser à des solutions marocaines pour les problèmes marocains.
En bref : pour le hizbollah, je ne me sens pas concerné, et c’est mieux comme ça !


112. Le lundi, mai 26 2008, 20:46 par Anti-Kalakh

@khalid : est ce que tu sais toi , qui ouvre grand sa gueule , que lors des derniers affrontements , le nombre des victimes au rang de l'opposition est bcp plus grand que celui au rang des partisans du gouvernement???

113. Le vendredi, mai 30 2008, 18:23 par libanaise-sunnite

Tu sais ce qui m a vraimenet touche dans ton post c est le fait que tu sois conscient que nous autres libanais sommes le defouloir des frustrations arabo-persanes entre autres...
C est merveilleux qu il soit aussi aime chez vous mais il l est bcp moins chez nous ce monsieur, j ai envie de te dire aussi que c est tres facile de l aimer quand t es sunnite mais a mille lieux du liban et que c est quasiment impossible de l aimer quand t es sunnite en plein liban parce que pour lui ca veut pas dire grd chose ton amour si t es libanais sunnite ...ici tot ou tard tu creves....Les libanais ont en marre tt simplement ils ont envie de vivre comme vousa rabat ou comme les autres a doha ...ils en marre d etre de la chair a canon ils ont envie d etre des humains tout comme vous tt comme les autres ....

114. Le samedi, mai 31 2008, 19:23 par Tietie007

Comme Ben Laden, Nasrallah incarne la résistance à Israël et aux USA ...d'où leur popularité parmi le petit peuple arabe, qui a l'impression d'être humilié par un Occident méprisant ...et puis, il faut dire, qu'à force de jouer sur la corde du nationalisme arabe, les chefs d'Etat arabes ont une responsabilité dans la popularité de ces figures religieuses !

115. Le samedi, mai 31 2008, 21:17 par Le Penseur

Sneaker,
Il y a un commentaire tout frais, là, juste au dessus !

116. Le samedi, mai 31 2008, 23:27 par Sneaker

@Le Penseur
Le sujet est épuisé et à mon avis, tout a été dit.
Et si on parlait de Maimonides et de Spinoza, deux figures diffenrentes mais non moins complémentaires de la philosophie juive!

117. Le samedi, mai 31 2008, 23:49 par Le Penseur

@Sneaker
Bonne initiative, je prends juste le temps de me documenter.

118. Le mardi, novembre 3 2009, 12:20 par natacha chalwati

je vous dis seulement Dommagepourquoi tout le monde s'acharne sur Nasrallah comme s'il était la cause de tous les problèmes du Liban Alors qu'il n'était pas là pendant la guerre civile dont tout le monde a souffert sans exception.
vous punissez cet homme juste parce qu'il adoré par tout le monde et respecté par ses ennemis qui sont les votres aussi?!

119. Le jeudi, novembre 12 2009, 15:02 par nadejda

votre antipathie pour qui que ce soit n'intéresse que toi,sois plus objectif et ne déteste pas quelqu'un parce que les gens l'admirent. Être soumis comme les autres à l'injustice ne fait pas partie du vocabulaire d'el sayed et ne devrait faire partie du vocabulaire de personne. El sayed est au dessus du lot tu le sais bien et si les autres se considèrent lésés ils n'ont qu'à défendre leurs droits.

ta logique mon ami est bizarre fussent-elle mauvaises fussent-elles injuste il faut les accepter telles qu'elles ce n'est pas de la sorte que les peuples évoluent mais en changeant le mauvais et en combattant l'injustice

Parlant un moment des évènements regrettables du07 Mai les seuls actes barbares qu'on ait vues ce n'est el sayed ni les siens qui les ont commises alors parlons un peu de civilisation!!!!!!!!

El sayed joue dans la cours des grands c'est normal que les plus petits ne comprennent pas

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/566

Fil des commentaires de ce billet