L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le vendredi, avril 4 2008, 20:32 par tarik_b


@Larbi

Ca ne fait pas longtemps que je visite ce blog, où vous invitez les gens à s’exprimer à leur guise, mais vous les laissez aussi se faire insulter par le premier détraqué mental qui se présente (je parle de Sneaker).
Je pense qu’il devrait y avoir tout de même des limites, ou au moins, une petite réaction de votre part.

2. Le vendredi, avril 4 2008, 20:35 par Larbi

tarik_b : je viens de rentrer de voyage. j'ai pas encore lu les commentaires. je le ferais quand j'ai le temps.

Nota Bene: pas d'hors sujet sur ce post please

3. Le vendredi, avril 4 2008, 20:59 par JeL

Une bonne nouvelle, merci Larbi.

Sinon, une question se pose : jusqu'à quand des erreurs de la justice marocaine seront "corrigées" par le roi qui a eu recours à plusieurs reprises à des grâces spéciales notamment pour gracier des prisonniers d’opinion?

4. Le vendredi, avril 4 2008, 21:17 par hmida

@ JeL

La réponse à ta question est simple et compliquée à la fois : cette situation continuera jusqu'à ce qu'un juge, conscient que sa mission est de rendre la justice et non pas des services, jugera en son âme et conscience et selon son intime conviction et non pas en fonction des avantages qu'il pourra retirer ou simplement espérer de telle ou telle décision!

Les autres seront alors obligés de suivre!

5. Le vendredi, avril 4 2008, 21:50 par missarchi

Enfin aprés une année de prison!! mais bon ca fait plaisir quand meme.

6. Le vendredi, avril 4 2008, 21:53 par Mounir

Heureux pour ces gens.
Le Roi exprime encore une fois un geste de générosité ( de serfaty à mourtada ). Mais, le système makhzénien qui commet ces bétises, qui l'entretient?

7. Le vendredi, avril 4 2008, 22:19 par une marocaine

Merci pour la bonne nouvelle :)
Ravie pour ces personnes et leurs familles.

8. Le vendredi, avril 4 2008, 22:22 par JeL

@hmida
Tu as raison de souligner qu'il y a au Maroc un manque des juges courageux et honnêtes surtout face aux procès politiques.
Il me semble que la plupart des juristes sont plus royalistes que le roi et qu'ils sont le produit de l'ancienne école. Je n'imagine pas qu'un juge marocain aimerait être le juge d'une affaire qui atteint à la monarchie, même du loin.
Il y a donc la question de l'indépendance de la justice et aussi son rapport avec ce qu'on appel les sacralités du royaume.

9. Le vendredi, avril 4 2008, 22:32 par tarik_b


A lire sur le site www.leconomiste.com/

« Justice: Bruxelles s’inquiète »

Faut-il y voir un rapport ?

10. Le vendredi, avril 4 2008, 22:43 par Larbi

Je crois pas que dans ce genre d’affaire le roi « corrige » les erreurs de la justice. Tout de même ces gens ils étaient en prison depuis maintenant presque un an et un, âgé de 72 ans, est gravement malade. Que n’a-t-on « corrigé » l’erreur il y a six mois, ou 9 mois ! mais bon on va pas cracher sur la soupe ?
Je crois comme Jel que ces décisions viennent après que des interlocuteurs étrangers aient fait remarquer au roi les aberrations de la justice rendue en son nom. Et malheureusement je crois que ça va continuer pour un bout de temps comme ça , condamnation systématiques dans les affaires de sacralité, puis après quelque mois de prison une « grâce » intervienne pour libérer les gens. Y a aucun signe qui donne raison à espérer que cela change !
Mais bon qu’est ce que je peux être nihiliste des fois !

11. Le vendredi, avril 4 2008, 23:59 par hmida

@ larbi

Le roi n'a pas que les problèmes personnels de certains de ses sujets à régler, soyons un peu réalistes!

Puis que viennent faire ici les interventions des étrangers ...Mohamed VI ne semble être aussi sensible aux critiques des européens, il fait ce qui lui semble bon pour le pays, à son rythme et à sa manière ..
Traite moi de makhzanien mais moi j'applaudis quand cela vaut le coup, en relativisant les choses!

Ceci dit, la justice n'est parfaite nulle part! Ici, elle pêche en ce qui concerne les sacralités! Ailleurs, elle pêche par incompétences (l'affaire Outreau, tu trouve que c'est du joli?), la justice américaine, tu trouves qu'elle est parfaite? Et la belge, n'en parlons-pas! Et la britanique : elle a refusé de livrer un terroriste à la France au nom des droits de l'homme, jusqu'à ce que la GB soit touchée elle-même par le terrorisme!

Le Maroc avance pas à pas, chwiya be chwiya..Ne lui mettons pas les bâtons dans les roues!

12. Le samedi, avril 5 2008, 00:27 par Larbi

Hmida :
Je ne t’ai jamais traité de makhzénien ni toi ni tout autre ce n’est pas dans mes habitudes.

Je remarque juste que quand les gens sont victimes d’une injustice, certains se taisent et quand que le roi gracient ils sortent de leur silence pour applaudir. Quand les injustices arrivent c’est le silence total et quand la grâce royal arrive c’est l’extasie : et que le Maroc avance et que le roi est bon et que la justice est rendue…
Je remarque aussi qu’il y a toujours un exemple d’un pays étranger prêt à servir pour démontrer que ça arrive partout et que finalement que c’est pas grave que ça.
Si la justice n’est parfaite nulle part, ce que je concède, au Maroc elle est une horreur , un crime ! c’est pas pour rien qu’on en revient chaque semaine !
La question hmida n’est pas de mettre les bâton s dans les roues du « Maroc qui avance ». Car si pour toi le Maroc se conjugue et se confond avec le roi c’est pas le cas pour moi. je connais cet anathème : les bons contre les méchants, ceux qui mettent les bâtons dans les roues et ceux qui sont bon patriotes.
Ce que je demande au roi c’est pas de gracier, c’est de réformer cette justice dont il est le président du conseil. Et de se désacraliser un peu car à force d’en trop faire on finit par intimider les simples gens et même les juges. Et d’arrêter avec cette culture politique digne de je ne sais quel type de pays qui veut que le « père de la nation » soit son salut par qui les prisonniers sont graciés et les injustices soient réparés et les pauvres soit nourris. Lui seul compte et le reste se sont des corrompus et des incompétents. Ca c’est un peu 3am al fil.

13. Le samedi, avril 5 2008, 01:34 par Ya§ine

C'est plutôt cette sacralité disproportionné héritage du feu père qui n'a d'autre égale dans le monde qu'il faut contenir et reformer, mais puisque sacralité provient déjà du mot sacré, il faut toujours rêver ! et plus ça devient plus "sacré" plus c'est difficile (à 10 fois) de revenir en arrière !

14. Le samedi, avril 5 2008, 01:41 par Selon wikipedia

"Le sacré (opposé à profane) est une notion permettant à un groupe ou une société humaine de créer une séparation spirituelle et/ou morale binaire entre différents éléments qui la composent, la définissent ou la représentent (objets, actes, idées, valeurs...), ou ternaire : entre ce qui relève du monde humain, ce qui en est rejeté car tabou, et ce qui en est protégé car relevant du divin, le sacré. La dichotomie sacré / profane ne repose sur aucun fondement étymologique.
Sacré signifie étymologiquement un objet de culte qui peut être mythologique ou théologique c'est à dire religieux ou idéologique, c'est à dire non religieux .
Est profane étymologiquement ce qui est situé hors du temple. Sacré et profane ont au moins en commun le fait de pouvoir être non religieux".

15. Le samedi, avril 5 2008, 04:37 par Naim

Salut Larbi
Content pour Mohamed Bougrine et les 16 autres mais triste et inquiet pour notre justice. J'avais écrit qu'on aurait préféré une autre issue favorable, beaucoup plus judiciaire et beaucoup plus rapide pour eux mais l'état déplorable du système judiciaire du Royaume nous inquiète encore plus... Ces circonstances rappellent un autre acquittement, celui de Abdelaziz Laâfoura, ancien gouverneur de la préfecture de Hay Mohammadi-Ain Sebaa, qui a coïncidé avec la libération de Mourtada. Etrange! On a l'impression que ces grâces royales ne surviennent que pour apaiser les éventuelles colères que peuvent donner ces acquittements..."
naim.over-blog.org/articl...

A bientôt.

16. Le samedi, avril 5 2008, 10:09 par hmida

@ Larbi

La justice ya ba Larbi ne se réforme pas par un dahir, une loi ou une décision quelconque.

C'est une affaire d'hommmes et de femmes, une affaire de mentalité, d'histoire et de culture, de sociologie.

La justice dans tous les pays du monde, dans l'histoire de l'homme s'est réformée par l'intérieur, par elle-même, quand son intérêt était de changer.

Il est simple de désigner le roi comme responsable de la déconfiture de la justice, mais ilpeut prendre autant de décisions qu'il le voudra la justice ne changera pas sous un coup de baguette royale!

Deux exemples :

1/ la justice administrative : le roi - pas celui-là, l'autre, le méchant, celui que certains commence à regretter, parmi ceux-là même qui le critiquaient, a créé les tribunaux administratifs! Quid de ces instances? Rien!!!Nada! Walou! Parce que LES JUGES N EN VEULENT PAS !

2/ la moudawana : cest Mohamed VI qui l'a réformé, une petite réforme, mais assez importantr pour mettre la femme à l'abri de pas mal de choses! Quid de l'application de ce texte? Peu de choses, presque rien! What? Parce que les JUGES NE L APPLIQUENT PAS parce que dans leur exprit de machos ce texte est mauvais!
Je peux continuer avec les tribunaux commerciaux, avec des tas de textes qui restent lettre morte, des textes votés par les représentants du peuple!

Cette hiustoire de justice n'est pas un jeu, Larbi!

Il ne s'agit d'un petit truc oùil faut applaudir quand le roi décide quelque chose ou siffler quand les juges se trompent!

Cela dépassent le petit jeuà la mode chez l'élite : défendre les dorits d e l'homme.


C EST L AVENIR DU PAYS QUI EST PRIS EN OTAGE PAR UNE CORPORATION!

C'zt bien plus grave que l'indignation de Larbi ou de X ou de Y devant l'arrestation et la condamnation de Z ou de de Z'...

Que je me taise ou pas devant la condamnation d'un tel pour telle raison,n'est pas suffisant !

Chaque décision de la justice de ce pays devrait susciter l'indignation!

Que d'investisseurs étrangers, dégutés de notre justice, ont fui le pays pour la Tunisie, détrisant des centaines d'emplois!

Est-ce plus grave que la condamnation d'UN homme ? Je ne sais pas, mais je sais que les deux décisions sont très graves pour le pays!

La différence entre ceux qui montent au créneau pour les affaires de droits de l'homme et ceux qui pensent au PAYS dans sa globalité se situe ici !

Les deux ont raison et aucun n'a le monopole de l'amour de son pays!

Mais il est bien plus VISIBLE de défendre UNE personne qu'un PAYS ...Cela donne une auréole d'héroïsme, que je refuse personnellement ..Ilest plus facile aussi d'accabler UNE personne qu'UNE INSTITUTION....Cela donne une autre auréole de doit-de-l(hommisme, à laquelle je préfère celle de préfère celle de citoyen!

17. Le samedi, avril 5 2008, 15:15 par Nahda

Rien ne se construit du jour au lendemain, la réforme de la justice nécessite une stratégie nationale appuyée par une volonté politique et un soutien de la société civile.
Les prémisses de cette stratégie sont dans les recommandations de l'IER, qui aujourd'hui veut bien les porter et militer pour qu'elles soient une réalité.

18. Le samedi, avril 5 2008, 15:17 par Amina

Larbi,

L'image compte naturellement comme partout ailleurs dans le monde, mais tu as tort de penser que toutes les décisions de grâce ou de libération, se prennent en fonction de l'image, de la pression de tel ou tel autre organisme international.

Heureusement d'ailleurs que le Maroc ne cède pas à toutes les pressions au nom de ce que tu appelles l'image.

Certains cas mobilisent, d'autres pas. Et dans ce genre de mobilisation ou non mobilisation, personne n'a ni le monopole du coeur, ni celui de la justice. Enfin je ne le pense pas.






19. Le samedi, avril 5 2008, 17:01 par Ayoub

Encore une fois le Roi fait le ménage des "idioties" des juges marocains... à quand le vrai ménage de la justice marocain qui salie l'image d'un pays qui se vante être en transition démocratique... à quand une révision constitutionnelle qui mettra fin à de nombreuse failles qui profitent les intérêts du makhzen.

En parlant de justice marocaine, une autre bonne nouvelle de Meknès, R'kia Bouaali la femme qui a mis a nu les pratiques des juges et gendarmes de Khénifra a obtenu son innocence d'une fausse accusation de meurtre visant a la mettre en ombre.... des qu'elle a sorti de la prison elle a déclaré être plus que jamais motivée a suivre son combat pour dénoncer les responsables de Tighssaline.

Est ce un vrai début pour une justice marocaine plus juste ou c'est juste un stand by avant de revenir à d'anciennes pratiques....

20. Le samedi, avril 5 2008, 18:24 par arachide

les explications de hmida sont dignes d'un délirium horribilis marocanum ! ba hmida si tu ne sais pas ce que c'est une réforme de la justice tais toi et épargne toi le ridicule. c'est plus que pathetique ça devient genetique !gallik une affaire de mentalité de sociologie, d'histoire ! edifiant ce mode d'emploi du comment devenir ignorant sans que personne ne t'y oblige !

21. Le samedi, avril 5 2008, 18:39 par agharass

je ne peux que me rejuire de cette libertation.

je trouve cette phrase "personne n'a ni le monopole du coeur" de Amina très poétique, sachant qu'elle de gauche et elle reprend les perles de la droite française :)
fr.wikipedia.org/wiki/Vou...

22. Le samedi, avril 5 2008, 20:56 par hmida

@ arachide

Je ne répondrai pas à un commentaire d'une telle intelligence et d'une si grande finesse! Je m'incline devant l'immensité de de ta culture : je ne peux que te laisser la place pour faire rendre le Maroc maoins ignorant! Mais permets-moi de plaindre le Maroc que tu représente!

23. Le samedi, avril 5 2008, 21:09 par tarik_b

Une pécision :
Cette libération coïncide avec la visite, toute récente, du Roi à Beni-Mellal.
Et parmi les dix-septs detenus, dix sont de Béni-Mellal.

24. Le samedi, avril 5 2008, 21:24 par arachide

tu me fais penser a la blague de la partie de chasse royale quand sidna atteint le gibier hmida s'ecrie : sidna ne l'a pas raté ! et quand sidna rate la cible hmida s'exclame : sidna l'a gracié ! attend donc que sidna déclenche la reforme de la justice et tu dira sidna ne l'a pas raté.
va relire ton truc de 50 lignes sur la reforme de la justice, tu fais pitié mon vieux !



25. Le samedi, avril 5 2008, 21:34 par Citoyen

Mes sincères félicitations pour ce brave monsieur Bougrine qui, malgré la dégradation de son état de santé et son âge avancé, est resté digne jusqu’au bout et a refusé de demander la grâce royale. Car demander «pardon » c’est reconnaître finalement qu’il a fauté, en l’occurrence coupable et condamnable pour un péché supposé; qu’il n’a pas commis…Demander la grâce c’est aller contre ses principes mêmes et les droits légitimes qu’il défend, c’est contredire son militantisme et trahir son combat pour la dignité et le justice sociale, c’est être finalement incohérent avec soi-même…Chapeau Monsieur Bougrine !

Je suis complètement d’accord avec Larbi et satisfait par certains posts, en même temps outré par d’autres…C'est vraiment navrant de lire ces derniers, ils vivent probablement coupé de la réalité marocaine, de leurs concitoyens! Ces lettrés qui devraient normalement éclairer le peuple sur ses droits et ses devoirs et être de son côté, se rangent de côté des injustes qui écrasent ce peuple et trouvent des excuses au système makhzénien… Dommage pour le pays !
Leurs réactions montrent bien qu’ils sont en décalage par rapport à la réalité, à leur temps, à côté de leurs pompes ou ils font partie de ceux que la vérité dérange, que la transparence irrite. En définitive ils sont parmi ceux qui ne veulent pas que les choses changent dans ce pays…Ils sont vraisemblablement satisfaits, parmi ceux qui profitent de ce statu quo makhzénien !

Pour que les choses soient claires une fois pour toute ! La question est soit on est démocrate et juste pour la liberté d’expression et de la presse , soit on ne l'est pas ! Soit on est pour la normalité démocratique et la légalité légitime pour un Etat de droit ou non? Soit on est pour l’équité pour tout le monde, la transparence des institutions, une justice souveraine et indépendante ou non?!

Au Maroc, la Justice est inexistante en tant qu’institution indépendante digne de ce nom et ce n’est pas un secret pour personne : elle est complètement injuste, corrompue, partiale, archaïque, incompétente, et qui ne fait qu’obéir aux consignes…bref c'est un instrument entre les mains du Makhzen et des clans qui dominent ce dernier et qui l'instrumentalisent selon la conjoncture, les circonstances et leurs intérêts. Il y a des pédophiles qui font des ravages sur les enfants à Marrakech sans qu'ils ne soient inquiétés par cette soi-disant justice qui peut apparemment, selon certains, se tromper de temps en temps sur certains dossiers liés aux libertés politiques, syndicales et d’opinions. Vous pouvez abuser des mineurs, voler et détourner les biens publics, escroquer et tromper des milliers de jeunes marocains pour des faux contrats de travail…L’ouverture d’une procédure ou son classement, le procès s’il a lieu, son verdict dépendra de votre généalogie ou de votre position, ou de votre capital…ou de tout ça à la fois. Tout ça s’arrange, se pardonne, s’excuse, se négocie, s’achète…au royaume enchanté !

Et certains viennent nous acclamer le justicier juste, le roi sauveur et porter tout le chapeau à ces pions de juges! Ces magistrats, dont la plupart a été pistonnée pour intégrer et exercer la magistrature, sont issus de l’école makhzénienne et évoluent dans le même système et jugent au non de celui-là même qui rend les grâces ! Ils mettent la faute sur les juges ! Parce que ces derniers sont libres dans leurs décisions et leurs jugements ? Parce qu’ils peuvent contester les ordres qui viennent d’en haut ou parce qu’ils ont le courage de défier les consignes …?!!!

26. Le samedi, avril 5 2008, 21:51 par arachide

cher citoyen, t'inquiete, la reforme de la justice est une obsession pour tous les marocains, pourquoi se lamenter sur le sort de quelques marginaux qui ont raté leur etudes et essaient de donner libre cours a leur divagations ? chacun est libre de concevoir sa vie a sa façon comme on dit. les illetrés qui donnent des leçons universitaires sur la reforme de la justice ne sont que la partie visible de l'iceberg, le maroc a besoin d'une dictature dans le domaine de l'enseignement pour qu'enfin il soit debarrassé de ses cancres une bonne fois pour toutes.

27. Le samedi, avril 5 2008, 23:08 par razak

3la slamthom....liberte provisoire ????

28. Le samedi, avril 5 2008, 23:49 par mousti

oui larbi mais pour le Maroc on ne peut être que nihiliste, surtout si on voit les choses depuis l´étranger, à la rigueur si on vivait encore au Maroc on voit prendre les choses comme ils le sont mais depuis la France ou un autre pays on a une autre vision des choses, et les choses prennent d´autres dimensions.
je crois que les choses changent en effet au maroc, d´une vitesse de tortue certes, mais ca change:lentement mais sûrement. mais la tortue n´a-elle pas vaincu le "rabit" narcissique?

29. Le dimanche, avril 6 2008, 00:04 par al-Maghribi

arachide

Aïe Aïe ,,
est-ce que tu réalises ce que tu avances comme ânnerie, genre "le maroc a besoin dune dictaure..." et tu parles de cancer ...
Ce genre de discours musclé et que tu tiens est non seulement dangereux, mais il est carrémment nazillon sur les bords.
En plus, tu t'abats sur Hmida en le traitant de tous les noms !
Avec ce comportement irrespectueux, tu as gâché même la justesse des idées que tu voulais défendre. Un peu de retenue s'il te plait.

30. Le dimanche, avril 6 2008, 00:14 par hmida

@ citoyen

Au nomde quoi peux-tu affirmer que :

"Ces magistrats, dont la plupart a été pistonnée pour intégrer et exercer la magistrature".
As-tu des statistiques sur la sociologie de notre magistrature, sur l'origine sociale des juges, leur origine territoriales?

Que nos juges soient mauvais, il ne faut pas être expert en droit pour se rendre compte de cela, mais les choses sont plus profondes que cela ....

Ce n'est pas en lançant des petits cris de vierges effarouchées contre eux que l'on y changera quelque chose!

La justice est un tout : juges, procureurs, greffiers, avocats et aussi plaignants et citoyens...

c'est bien plus compliqué qu'un petit jeu de "révolutionnaires" de la 25 ème heure...

31. Le dimanche, avril 6 2008, 00:45 par Citoyen

@hmida

Eh oui « le faux citoyen » Hmida, j’ai des statistiques sur la profession et je connais l’origine sociologique de la plupart des magistrats et sache que j’ai même des amis juges et procureurs…!

C’est toi-même qui lance « des petits cris de vierges ménopausées » contre ces pions de juges au lieu de juger les défaillances du système makhzénien en général !

32. Le dimanche, avril 6 2008, 00:54 par arachide

al maghribi j'ai parlé de cancres et pas de cancer, et j'ai parlé de dictature de l'enseignement par ironie pour dire a ton copain hmida que pretendre que la reforme de la justice constitue un baton dans les roues du developpement est une pure bêtise digne d'un cancre, sans vouloir l'insulter personnellement.

Non mais, pourquoi vous ne dites pas que vous avez peur, tres peur, que vous vivez dans la terreur comme tout le monde et tout le monde vous excusera ! au lieu de prendre la direction opposée et essayer de justifier les injustices d'un systeme du moyen âge et oser venir sur des blogs libres comme celui ci pour faire des faux temoignages et presque porter des accusations envers les victimes !

al maghribi, je te laisse le soin et l'honneur d'introspecter la profondeur des propos de ton hmida ! moi ça me fait marrer c'est tout ! c'est d'ailleurs ce qui m'a inspiré mon pseudo : arachide ou KawKaw, c'est pour marquer l'ironie et l'humour de la situation !

vous en faites pas en fin de compte, personne ne vous demandera de signer une petition pour reformer la justice ! vous êtes les derniers a qui on demandera de prendre en charge même leur propres personnes tellement on realise a quel point la terreur vous a gelé le corp comme l'esprit. allah yechafikoum, amine.

33. Le dimanche, avril 6 2008, 00:58 par hmida

@ citoyen

Personnellement je n'ai pas d'amis juges et procureurs, parce que je sais choisir mes amis!

Je préfère réfléchir sur le système makhzanien et essayer de trouver les moyens de le rendre plus démocratique. Ce n'est pas facile, je le sais.

PS : j'aimerai lire un billet de toi sur les causes profondes du dysfonctionnement de la justice...Pas juste une dénonciation, non une ANALYSE INTELLIGENTE ET CONSTRUITE ...Cela ferait avancer le débat!Mais ne prends pas conseils auprès de tes amis juges et procureurs!

34. Le dimanche, avril 6 2008, 01:01 par arachide

Si les grands penseurs arabes de l’époque andalouse comme Ibnou rochd vivaient parmi nous, il dirait que la situation des droits de l’homme est encore pire que celle connue sous les sultans de l’époque. et s’ils devaient vivre sous le règne de la terreur dans laquelle vivent les sociétés arabes maintenant, ils auraient vendu leurs biens et demandé des visas pour s’établir en Europe ou en Scandinavie ! Tout le monde a tres peur et vit dans la terreur partout dans les pays arabes, les gens simples, la classe moyenne, les universitaires, les entrepreneurs, les flics, les juges, et même les corrompus, sans oublier les ex détenus d’opinion ! c’est dramatique, nos propres élites au pouvoir nous ont plongé dans l’obscurité du moyen âge, nous ont privé d’égalité des droits et des chances, et nous ont relégué au rang des peuples les plus arriéré de la planète ! encore que sous Nasser, Assad, boumedienne, hassan 2, bourguiba, les idéologies étaient violentes et le recours a la violence était quasi inévitable face aux opposants au pouvoir qui étaient connus et jouissaient d’une certain respect même en subissant la torture ou la prison. mais aujourd’hui les opposants sont entretenus ou phagocytés, et la machine de la terreur commence a prendre pour cible les gens ordinaires, et même les vieillards, les femmes et les enfants !

35. Le dimanche, avril 6 2008, 01:47 par libirity

De tous ces derniers commentaires, où on a assisté surtout au virage "dangereux" que la "logique" de ceux présumé "illetré" du royaume commence à prendre se résumant à "le systéme lay3merha dar, 7na limanswawch", je retiens une seule phrase de kawkaw:
"le maroc a besoin d'une dictature dans le domaine de l'enseignement pour qu'enfin il soit debarrassé de ses cancres une bonne fois pour toutes."
Et je dirai que le Maroc a besoin d'une dictature en tout pour que les gens apprennent avec la force ce que c'est que leurs droits en tant qu'humains égaux sur Terre et ce que c'est que la dignité de vie, chose que les hmida and co ne connaissent pas l'utilité car elle ne leur raméne pas les investissement qui fuient en turquie.

36. Le dimanche, avril 6 2008, 02:08 par Citoyen

Ssi hmida,

On choisit ses amis certes, mais ça reste une boutade comme « on ne choisit pas ses parents » ! Ce sont des amis d’enfance, de l’école et de la fac qui sont restés fidèles ! Voilà c’est tout, aussi simple que ça!

Quant à un billet sur les causes profondes du dysfonctionnement de la justice makhzénienne, je l’ai déjà produit à maintes reprises et dans plusieurs articles traitant de la vie politique, économique et sociale du pays ! J’ai assez donné, apparemment ça ne sert à rien tant que les têtes bien-pensantes têtues au pouvoir pensent qu’elles ont raison et qu’on a forcément tort !

Il suffit juste de solliciter le compagnon Google pour satisfaire à ta curiosité et à ta soif de savoir, il y a plein d’études et d’articles de différents spécialistes et organismes sur la question….

37. Le dimanche, avril 6 2008, 04:10 par mousti

malheureusement anarchi ibn rochd est mort, et ses livres étaient enflammés. les européens eux se disputaient ses livres tandis que chez nous on a obligé cet homme à l´exil comme pleins d´autres à notre époque, c´est une autre preuve (cette fois historique) que l´homme chez les arabes ne vaut rien
de ce qui est de la justice dans notre pays, je crois qu´on doit attendre tres tres longtemps avnat qu´une vraie justice se mettent debout, si ca depend que de moi, j´aurais mis tous les magistrats qui sont en poste en retraite anticipée, ou en prison, et nos profs de droit, j´offrirai de longues vacances.

38. Le dimanche, avril 6 2008, 10:29 par hmida

@ citoyen

"Quant à un billet sur les causes profondes du dysfonctionnement de la justice makhzénienne, je l’ai déjà produit à maintes" : BRAVO ...Donne-nous une référence, une piste, un lien, pour que nous puissions nous inspirer de ta science!...


39. Le dimanche, avril 6 2008, 15:31 par hespre

hespress.com/?browser=vie...

y a beaucoup de choses à liberer au maroc

la prison a des degrés.

40. Le dimanche, avril 6 2008, 15:40 par tarik_b



Les décideurs du système makhzen considèrent qu’il est de leur devoir de préserver l a stabilité du système, et que le marocain de base n’est pas suffisamment mûr ou instruit pour jouir d’une liberté d’expression à outrance.
La liberté d’expression existe au Maroc, mais elle est de fait restreinte à une classe instruite, intellectuelle si on veut, qui parce qu’elle mûre et instruite, n’est pas jugée dangereuse pour la stabilité du système.
Mais dès que les mêmes propos, qui figurent dans bien de livres et journaux, sont tenus par les gens ordinaires, la masse populaire si on veut, là c’est autre chose, on sort les grands moyens de répressions.


41. Le dimanche, avril 6 2008, 16:27 par Ya§ine

Ou plutôt le système makhzenien pas assez mur et instruit qui a peur des intellectuels, allez jeter un coup d'œil au Parlement, entre un arabe difficilement "déchiffrable" et des théories scientifiques révolutionnaires made in 7oukouma, plusieurs fois je délaisse "Juste pour rire" pour suivre les séances live de la chanvre des représentants sur Al-Oula pour égayer mes après midis !

42. Le dimanche, avril 6 2008, 16:28 par hespress_populi

hespres, quand à vous malheureusement vous représentez le revers de la médaille de la liberté d'expression, si seulement on pouvait vous censurer sans que ça affecte la liberté d'expression ça aurait été bien. Votre populisme et votre niveau dégradé et dégradant plongent vos lecteurs dans un monde à part, et plongent une partie des marocains dans leur kalakh encore et encore (rassurez vous, vous etes pas le seul et vous risquez pas nn plus aussi gros que d'autres confréres à vous comme Nini).

43. Le dimanche, avril 6 2008, 18:40 par kawkaw

on croit rêver ! des gens qui aiment parler de changements positifs au maroc sont les premiers a mener campagne contre toute tentative de prise au sérieux des réformes utiles et se cachent derrière des justifications absurdes pour diminuer la gravité de cette situation qui va finir par foutre en l'air tout ce qui a été positif jusqu'ici ! la justice est l'un des chantiers urgents qu'il reste au pouvoir de reformer afin de prouver sa bonne foi dans la marche vers le progrès et la démocratie. c'est bien beau les initiatives de développement humain qui englobent l'éducation, le logement et les oeuvres sociales, mais sans reforme profonde et claire de la justice, le système continuera de ressembler a un château de cartes ce qui veut dire craindre l'aggravation des problèmes économiques et sociaux sans parler des problèmes de sécurité et de sûreté des biens et des personnes.
la justice est ce pilier de l'état de droit, c'est non négociable et c'est la garantie exigée qui permet la viabilité du système, et sa capacité à accompagner le développement ou pas !

alors pour les nuls : c’est comme pour les normes industrielles, sans les normes, les certifications et les homologations, l’usine est condamnée a fermer et remettre la clé à madame pipi !

un peu de courage dans vos opinions !

44. Le lundi, avril 7 2008, 17:00 par adilb

Bonne nouvelle pour les 16 prisonniers, mais mauvaise nouvelle pour notre justice.
Car je pense que cette grâce en elle même, ne fait que consacrer le fait que la justice va mal au Maroc.
A en juger par les derniers acquittements : L'ex-gouverneur Lafora, les hommes de l'autorité (Gendarmes, Police, Procureur,...) impliqués avec Bin el Ouidane, R'kia Bouali (cette dernière a été acquittée afin d'éviter de juger les juges et gendarmes impliqués dans cette affaire).
Notre justice ne sait plus sur quel pied danser, avec la corruption, les instructions d'en haut, les sacralités, ....

45. Le lundi, avril 7 2008, 17:10 par adilb

Rectif: l'affaire Rammach au lieu de Bin El Ouidane

46. Le mardi, avril 8 2008, 15:21 par adilb

Au fiat je ne sais plus, notre justice est trop rapide, je ne m'y retrouve plus.

47. Le samedi, mai 16 2009, 22:18 par compo

je suis avec bene la dene

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/544

Fil des commentaires de ce billet