L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le lundi, mars 24 2008, 02:33 par Itri

Tout à fait d'accord.
Moi aussi ce que me gêne le plus est si ce haut fonctionnaire a publié un article disons "anti-un_autre_pays" ne sera pas inquiété!
Bref on peut dire que face à Israël, en France on ne peut rien dire.
Est-ce que les français sont conscient de ça?

2. Le lundi, mars 24 2008, 08:24 par jamalus

Cela prouve que le lobby israélien est encore une fois aux aguets!

La bande d'intello ( Fin Quelle Crote and Co) va encore se contorsionner pour nous expliquer cette judicieuse décision de limoger un "préfet anti sémite"

3. Le lundi, mars 24 2008, 09:41 par hmida

@ Larbi

Tu en connais beaucoup de sous-préfets qui donnent leur avis publiquement, sur quoique ce soit? Comme a dit le supérieur de ce malheureux, la nécessité "d'en référer à la hiérarchie s'impose même s'il s'agit d'écrire sur l'histoire des vases Ming" ...Le devoir de réserve est terriblement contraignant, ficelé par la loi et ce sous-préfet ne pouvait l'ignorer!

Quant à savoir si le limogeage aurait été effectif si le texte du sous-préfet traitait d'un sujet, je reconnais que la question mérite d'être posée : la sanction aurait sûrement existé, mais elle aurait été moins brutale et surtout moins médiatisée!

4. Le lundi, mars 24 2008, 10:04 par Maher

Bonjour.

5. Le lundi, mars 24 2008, 10:12 par Provocateur

Il s’agit tout simplement de réalisme politique.
Comme chacun sait, le lobby pro-israélien est très efficace en France et aux Etats-Unis, pour une raison simple : dans ces deux pays, aucun parti politique ne peut prétendre gagner des élections si sa politique va à l’encontre des intérêt d’Israël.
La décision de la ministre de l’intérieur aurait été la même, sous tout autre gouvernement.
Eviter de froisser Israël, est une constante de la politique française, qui ne date pas d’hier.

6. Le lundi, mars 24 2008, 11:19 par Ahmed

Chacun a ses lignes rouges.Mais il semble qu'Israel est une ligne rouge universelle.Une lâcheté universelle en quelque sorte.

7. Le lundi, mars 24 2008, 11:56 par une marocaine

Pour commencer voici le lien pour la tribune offerte généreusement par le journal le Monde :
www.lemonde.fr/opinions/a...

Ensuite, la réponse à tes questions ": si la tribune en question était pro-israélienne le préfet aurait-il été limogé. point d’interrogation. si elle était, allez disons anti-chinoise et pro tibétaine aurait-t-on parlé de violation de « droit de réserve ». point d’interrogation." est sans contexte NON.

A chaque fois que je vois Alain Finkielkraut, André Glucksmann, Arnaud Clarsfled (la liste est longue je ne cite donc que les figures les plus emblématiques) à la télé française je me pose une question dont je connais la réponse par avance. Si ces soit disant intello (parce que c'est comme ca qu'ils sont considérés dans les médias franaçis) n'étaient pas pro-israéliens passeraient-ils à la télé ? Ma main au feu et si c'est pas suffisant mon corps à découper (!) qu'ils ne sauront même pas où se trouvent les studios!!!

@ hmida,
Concernant le droit de réserve je te renvoie à la réponse de Ibn Kafka à 7didane. Voici le lien : www.blog.ma/obiterdicta/i...

8. Le lundi, mars 24 2008, 12:02 par bounasser

la france a encore deux grands tabous : les juifs en france et le passé coloniale ? mais un jour ces deux tabous vont sauter.

Le pouvoir en France est entre les mains des juifs israélites, dont le président lui-même fait partie.
On veut pas dire que la france est pro_sioniste, si non on risque de perdre les marchés arabes.
Mais la juiverie a ses tentacules les plus redoutables au Maroc, qui sucent le maroc sous le bien vouloir du makhzen.

Au maroc déclarer la même choses risque la prison pour un haut fonctionnaire, puisque ce sont aussi les juifs qui dirige le maroc par procuration....c’est pour ça que le maroc restera toujours endetté déficitaire sous développé ( la gestion du pays est entre leur mains sous-traitée par le palais ) quelque soit ce qu’on entend comme grand boom économique comparé à des grandes puissances en pleine croissance.

9. Le lundi, mars 24 2008, 12:50 par mohamed najib

larbi,
ah non, là tu dépasses toutes les limites. on s'éfforce à fermer les yeux sur tes débordements habituels, mais à reclamer ton antisimitisme haut et fort, et ben c'est intolérable, iwa ha wedni mennek, meziane meziane.
@marocaine,
allah inejjik à lehbiba, walakin l'antisimitisme, oho.

10. Le lundi, mars 24 2008, 13:56 par Ya§ine

Tous s'estompe, y compris les libertés dans le pays dit de liberté lorsque qu'il s'agit de toucher à St Isr**l !!!

11. Le lundi, mars 24 2008, 14:44 par antiraciste

C’est quoi l’antisémitisme, d’après SARKOZY : l’antisémitisme on l’explique pas on le combat....alors que lui-même n’a pas hesiter d’afficher son racisme anti tiers mondiste.

Importer ce terme au maroc pour en faire une defense de leur interet est une erreur fatale pour le maroc, alors que d’autres forme de racisme qu’ils alimente eux même se salut dans leur parties politique y compris celui de leur président élu sur des bases fascistes piquées à l’autre.

Au maroc la notion d’antisémitisme ne doit pas importer d’une manière aveugle, leur lobby clandestin au maroc doit être démasqué.

12. Le lundi, mars 24 2008, 15:50 par Cool !!

Ah non !! Mr Sarkozy n'est pas un anti-zémite!!Le preuve; sa femme Cécilia s'est remariéé avec le marocain-juif Richard 3atéyya et il est résté cool.

13. Le lundi, mars 24 2008, 18:12 par une marocaine

@ Mohamed Najib,
Moi antisémite!!! Tu rigoles j'espère.
Voici un lien chez Larbi où j'exprime mon point de vue la dessus surtout le com 22 :
www.larbi.org/index.php?2...

En fait, critiquer l'Etat d'Israel ne devrait pas être un tabou. Critiquer les propos d'intellos ou pseudos intellos qu'ils soient français ou autres ne devrait pas l'être non plus. Et critiquer des intellos ou pseudo intellos qui défendent aveuglement la politique israelienne quelle que soit x ne devrait pas doublement être un tabou.
Il s'avère qu'en France tout cela constitue un énorme tabou résultant de la culpabilité de la France elle même résultant de ses agissements durant la seconde guerre mondiale.

Dernière chose sur l'antisémitisme. Historiquement parlant les arabes aussi sont sémites. Donc quand on parle de l'antisémtisme on inclut ou on devrait inclure ipso facto, même si ca ne plait pas à ces glorieux pseudos intellos, les arabes.

PS : "lhebiba" zouina 3enedek hadi. Elle me rappelle de joyeuses enguelades avec mon frère.

14. Le lundi, mars 24 2008, 19:24 par Zaccaria (Toronto)

J'aimerais bien savoir le point de vue de ce sous-prefet au sujet des Arabes, musulmans et de l'immigration en France en generale. Peut on deviner ces idees? Et aussi son opinion sur l'Islam ainsi que les etats nations Arabes non-democratiques.

Il ne faut pas aller denicher la these du complot des sages de Sion, ca ne servira a rien. La France fut et restera amplement anti-semite sur le plan des institutions sociales et culturelles, meme avec son present chou-chou president.

Il est de mon avis qu'en France le tout nouveau antisemitisme (French neo anti-semitisim) inclut non seulement les Juifs mais aussi les Arabes.

Avant de ce faire des opinions au sujet de la manipulation juive du pouvoir en France et de ce pauvre mec sous-prefet bouc emissaire, ne serait-il pas mieux de voir ou il se tient sur le plan ideologique au sujet de l'islam et la culture Arabe. Esperons qu'il annoncera sa vraie conviction.

"Divisons pour mieux controler."

15. Le lundi, mars 24 2008, 19:28 par Ya§ine

Non mais justement au Maroc on a la "liberté" d'être antisémite (un mot déplacé par l'occasion) et si c'est l'antisémitisme "classique" et typique désigné de par le Monde, collé au dot de tout un critique déplaisant.. mais le fait d'être anti une religion qualifié de monothéiste ou tout autre religion pacifique pour ce qu'elle est une chose absurde.. les sectes et sociétés secrètes sont un autre problème !

16. Le lundi, mars 24 2008, 19:41 par Citoyen

@une marocaine

Israël et la liberté d’expression

« Ce paradoxe a le mérite d’illustrer l’idée développée dans une tribune par l’écrivain algérien Salah Guemriche : il faut rencontrer les écrivains d’Israël et leur parler car il y a parmi eux, et d’une manière générale dans les milieux politiques, culturels et religieux de leur pays, des personnalités dont l’esprit critique et l’antisionisme radical sont d’une violence sans commune mesure avec celle, bien timorée en regard, des intellectuels arabes. Insoupçonnables d’antisémitisme et décomplexés vis à vis d’Israël contrairement aux Juifs de la diaspora, ils n’en sont que plus désinhibés. Libres… ». Lu chez Pierre Assouline : passouline.blog.lemonde.f...

« Je ne pense pas qu'un Etat qui maintient une occupation, commettant quotidiennement des crimes contre des civils, mérite d'être invité à quelque semaine culturelle que ce soit." Celui qui dit cela n'est ni un palestinien, ni un anti-israélien, ni un anti-juif, mais un juif Israélien, le poète Aharon Shabtaï !

On peut critiquer durement et ouvertement n’importe quel pays de ce monde, de la Chine jusqu’à la France, excepté Israël...seulement si on est juif et israélien à la fois ! Juif non-israélien et israélien non-juif et tous les autres, s’abstenir ! Enfin au nom de quel droit est-il interdit de critiquer ou de contredire même ses avocats d’Israël, j’ose dire du diable?!

17. Le lundi, mars 24 2008, 20:23 par une marocaine

@ Citoyen,
Merci pour ces citations et ces éclaircissements :)
Quand il s'agit du judaisme, du sionisme et de l'Etat d'Israel, je fais tjrs la part des choses.
Je l'avais dit ici même (je veux dire chez Larbi) ce peuple m'intrigue et m'intéresse. Je pense profondément que les arabes ont bp de choses à apprendre d'eux. Ceci étant, quand je vois à la télé des intellos ou pseudos intellos à qui on a donné des titres de philosophes de surcroit prononcer des absurdités et défendre l'indéfendable, mon sang ne fait qu'un tour. Et c'est là toute la difficulté de la chose. Ce peuple est tellement riche qu'en son sein il a le pouvoir et l'opposition. La place laissée à l'autre est très réduite!!! Mais encore une fois, je le redis nous avons bp de choses à apprendre d'eux.

18. Le lundi, mars 24 2008, 20:43 par Ya§ine

@une marocaine

Intéressant, mais quoi apprendre d'eux ?

19. Le lundi, mars 24 2008, 23:04 par une marocaine

@ baba l'3arbi,
Navrée pour les hors sujets qui vont suivre. Peut être que ce ne sont pas vraiment des hors sujets!!!

@ Ya§ine,
Pour commencer, le savoir. Ouvre n'importe quel livre dans n'importe quelle discipline et tu te rendras compte que dans la bibliographie 90% des auteurs cités sont d'"origine" juive. Mieux encore, les plus grands noms qui marquent la discipline le sont. Tu sais, à chaque fois que j'ai un bouquin entre les mains, je m'amuse à lire la bibliographie (je le fais en premier) eh ben tu sais quoi pas un seul nom arabe. C'est vraiment rarissime que je tombe sur un seul.
Ensuite, les arabes devraient arrêter de penser avec une mentalité de majorité dominante surtout quand ils sont dans des pays d'accueil où ils sont minoritaires. De ce point de vue, les juifs qui ont tjrs été une minorité sont un excellent exemple.
En pensant de cette façon, ils ont appris à s'adapter à l'autre quel qu'il soit. Ils ont inventé le lobbing. Et ils ont théorisé le concept du "réseautage" comme disent les quebecois avant tout le monde.

Rien que pour ca, je dirai que pour les arabes c'est un vaste programme.

Et si on veut pousser le raisonnement encore plus loin, je dirai que pour rénover notre lecture de notre propre religion on devrait s'inspirer de leur capacité à faire évoluer leur religion. La Torah est constituée de deux volets la Toral écrite et la Torah orale (ensemble de commentaires accumulés depuis des siècles). Comprenons-nous bien, je ne dis pas qu'il faut rajouter des textes au Coran! Mais s'inspirer de cette façon qu'ils ont pour mettre tjrs en phase leur live sacré avec son temps.

Dernière chose, je signale que 1-si ils sont bien entendus c'est parce qu'ils excellent entre autres choses dans l'art de la rhétorique. 2-résultant de la première, le chisme n'existe presque pas en judaisme. Tous les courants religieux s'expriment. Ils ont tous droit de cité. Et le dialogue est ouvert.

Avec des "armes" pareils, n'importe qui peut conquérir ce qu'il veut, et légitimer ce qui est légitime et ce qui ne l'est pas!

Une fois qu'on comprend comment les choses fonctionnent pas besoin d'expliquer tout par la théorie du complot (je sais que tu n'en as pas dit). Il n'y a pas de secret IL FAUT BOSSER & MAITRISER LES OUTILS DE COMMUNICATION !

20. Le lundi, mars 24 2008, 23:14 par Larbi

En général quand les gens commencent à dire « les juifs sont ceci… » « les jufs sont cela… » « ce juif… » ils entament des propos douteux. L’antisémitisme a toujours existe et ce n’est pas les sociétés arabes qui font exception. pas plus que certains commentateurs qui en offrent un exemple des plus criants.

21. Le mardi, mars 25 2008, 01:43 par Cool!!

@marocaine:
Pas la peine d'essayer de se disculper à chaque tournant de virage en déployant tant d'energie et en s'efforçant de créer des cyber-références(trop s'excuser,trop s'accuser).Depuis belle leurette nous avons compris que toi et d'autres n'ont aucunement la tête d'anti-zémites(prudence oblige;cybernètiquement parlant).
En réponse à la plupart de tes questions je te demande humblement de compter le nombre de fois que les expressions "ya ayyouha al mounafi9oune" et "ya ayyouha al kadiboune" ont été cité dans la bible(ancien et nouveau testament),dans le coran et dans les 7adithes et dans quel contexte elles l'étaient??.
C'est une des grandes problèmatiques à laquelle les arabes en particuler et les musulmans en général n'arrivent pas à trouver de parade ou de s'adapter(je te l'accorde)!!
Marocains,marocaines,amazighs,arabes et musulmans:Pour survivre dans ce monde et pour gagner facilement des batailles,utilisez les mêmes armes qu'atruits.Malgrès bon grès, soyez des menteurs et des hypocrites c'est l'ère du temps qui l'exige.

22. Le mardi, mars 25 2008, 02:09 par amina

@Marocaine,
Tres bon traitement de ce que les Arabes "peuvent" (s'ils veulent) apprendre de leur cousins Juifs. J'ajoute qu'avec un taux d'alphabetisation le plus eleve au monde et qui est tres etroitement lie a l'education religieuse qui engendre la pensee critique de leurs propres manuscripts religieux, il est peu probable que l'on puisse apprendre de leur experiences. Comme disait Wafa Sultan il y a un an: "Le train a deja passe, et a laisse les passagers sur le quai en train de se demander comment ils ont pu le rater."

Si on veut rester sur le sujet de ce billet, y a t'il quelqu'un qui pourait commenter sur ce sous prefet. Je fais allusion au commentaire No 14 de Zaccaria. Ce type est il du Front National? ou du RPR? ou socialiste anti-sioniste...

23. Le mardi, mars 25 2008, 12:21 par Ya§ine

@une marocaine
Je suis d'accord, dans le domaine de littérature, essai et philosophie ajouter à cela le journalisme, le cinéma et l'animation TV.. bref, les commandes quoi, ah la politique et l'économie bien sur ! Il n'ont pas besoins de s'interger en Europe car à part les sepharades du Maghreb qui on reconnu l'Algérie française contre leur naturalisation, les juifs européens sont là depuis des siècles, et de ce qu'il ont peur le plus c'est le retour de l'Europe antisémite et la perte de leur terre p...erdue, ils n'ont pas besoins de s'integrer mais d'interger, la dernier assure les deux et bien plus, il y a pas d'autres choix peur eux et ça tien qu'a un fil contrairement au apparences. Cela leur assure quelque temps mais on revient toujours à massacrer les Palestiniens pour assurer leur existence et revenir nous pleurer ensuite la Shoah sur « arte »...

Je vais pas expliquer comment les arabes ne et ne peuvent pas faire ça (lobbying et blabla), par ce que c'est pas dans leur contexte, on voyage pour récolter de l'argent, on excelle des fois mais pas obligé pour survivre, et puis on a un vaste pays laissé derrière que personne nous le prendra, assez ringard mais on l'aime de toute notre force, et c'est notre petit jardin secret de notre enfance qui alimente nos rêves et nos déterminations.

Mais je veux bien prendre de l'occident un système judiciaire fiable, juste et rassurant, je veut bien prendre un système éducatif fructueux, un système sanitaire respectueux de l'âme humaine, des prouesses scientifiques, industrielles, architecturales et environnementales... Et tous ça mon rêve est de le voire un jour concrétisé au Maroc, en Algérie ou ailleurs, mais tout ce qui n'a pas servit à autrui comment peut il me servir à moi ?

24. Le mardi, mars 25 2008, 13:44 par sous sous prefet


www.akadem.org/sommaire/t...

25. Le mardi, mars 25 2008, 15:32 par Ibn Kafka

Télépathie! Il serait intéressant de voir si les défenseurs plus sérieux et crédibles des droits de l'homme réagiront, tels le MRAP ou la LDH. Et j'espère que Bruno Guigue contestera cette décision en justice.

26. Le mardi, mars 25 2008, 20:35 par Citoyen

@hmida

Devoir de réserve ou droit de censure ?

Ceux qui s’érigent en censeurs des citoyens de la République n’ont pas besoin de prétextes pour limoger, lyncher, abattre… qui que ce soit qui les gêne, qui dit la vérité, qui dénonce, qui dérange, qui les contrarie….! Quand on n’a pas suffisamment d’arguments valables, tant pis on aura toujours recours aux accessoires tel le « saint devoir de réserve » !

M. Bruno Guigue est haut fonctionnaire de l’Etat français depuis des années à l’île de la Réunion et publiait régulièrement des tribunes sur le Proche-Orient ! Pourquoi alors a été nommé à ce poste de sous-préfet qui serait incompatible avec son esprit libre? Ah oui l’erreur est humaine et l’Etat est clément ! M.Guigue a écrit même des livres sur ce conflit proche-oriental, où il expose clairement ses idées et ses opinions ! Comment expliquer alors que depuis des années, personne n'a rien trouvé à dire sur ses livres ? Ses bouquins ont-ils donc échappé à cette règle du devoir de réserve, ou à vrai dire à la vigilance des censeurs ! Seulement maintenant qu’on découvre ses opinions incisives et ses analyses pertinentes soi-disant incompatibles avec sa fonction et on lui sort ce fameux « Devoir de réserve » ou plutôt ce « Droit de censure » !

Vive l’hypocrisie et l’incohérence et vive les hypocrites bien cohérents qui font les lois, la morale, la météo…et qui imposent une discipline particulière aux citoyens et une déontologie bien spéciale aux fonctionnaires de ce pays !

27. Le mercredi, mars 26 2008, 00:13 par bouanezi

Ce préfet a déclaré que les soldats israéliens tirent sur les filles palestiniennes qui sortent de l’école ce qui est vraie et montré par les différentes moyens de formation, en montrant un bombardement qui a ciblé un collège en laissant une dizaine des victimes tués et blessés parmi les enfants et les enseignants. Or ce monsieur a exprimé son opinion sur un événement réel, le résultat c’est d’être limogé et peut être suivie des sanctions pénales.
Cela pose plusieurs points d’interrogation sur la liberté en France. Même plus j’ai l’impression comme si la France est prise en otage par un lobbys israéliens.
Donc on peut parler librement en France de n’importe qu’il sujet à l’exception de parler des juifs cela reste un tabou et ce sont des choses sacrés qu’on ne doit pas les toucher.

28. Le vendredi, mars 28 2008, 14:16 par khlaf bassem

Bonjour
Le sous préfet, occupe un poste administratif, dont la principale mission est d’appliquer la politique du gouvernement, dans le cadre de la loi bien sur. Tel gouvernement élu démocratiquement, ce qui n’est pas le cas du sous préfet.
Est il acceptable, par exemple qu’un sous préfet critique, la politique de raccompagnement aux frontières des sans papiers, qu’il est sensé appliquer.
Si un cadre administratif, n’est pas d’accord avec les orientations politiques du gouvernement. Il a le choix, entre assumer ses responsabilités en démissionnant, et s’engager politiquement pour faire passer ses convictions. Ou bien appliquer la politique de ceux que le peuple a mandaté pour.
Pour ces raisons, je pense que le ministre de l’intérieur Mme Michèle Alliot-Marie, a bien réagi en limogeant le sous préfet.
Se positionner en solidarité avec Mr Bruno Guigue, ne fera qu’approfondir les mal entendues, et rendre un mauvais service à une cause juste, la cause palestinienne.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/537

Fil des commentaires de ce billet