L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le dimanche, août 5 2007, 21:19 par Lady Zee

Ce serait triste de rebondir d'un naîf "preum's" à cet article. J'apprends à l'instant la nouvelle et j'en suis dépitée. Je refuse de faire "Oui Oui" et je soutiens TelQuel.

2. Le dimanche, août 5 2007, 21:34 par Icisien

NON à la censure!!!!

3. Le dimanche, août 5 2007, 21:37 par Mohamed (EKM)

Larbi ... as tu lu Nichane? L'éditorial de conclu sur un ton très audacieux qui, probablement, est l'origine de cette nouvelle saisie de l'hebdomadaire!

4. Le dimanche, août 5 2007, 21:37 par dima

C'est consternant mais je n'ai pas envie de m'y étendre. En tant que sujet marocain, je pense et je le dis haut et fort : rien n'a changé au Maroc par rapport à la liberté de l'expression et de la presse. Internet a un pouvoir incensurable et c'est ce qui fait qu'on peut s'exprimer librement mais ce n'est nullement le désir ou la volonté de la nouvelle ére. Trop c'est trop et tant mieux qu'on nous clarifie les choses à savoir que le Roi est mort et vive le Roi : meme héritage et meme moeurs quant à la liberté de la presse.

Larbi, zainabi et bien d'autres blogueurs se sont penchés sur le sujet et j'y ai commenté. Je suis dégouté :(

5. Le dimanche, août 5 2007, 21:47 par Mohamed (EKM)

"Maintenant , tout ça on peut l'appeler "la royauté marocaine original" mais n'a aucune relation avec la démocratie ... Pensez à ce-ci, celui qui a rédigé le discours du trône, celui qu'il l'a lu devant 30 millions de fidèles ... si vous acceptez cette audace (Dssara) de l'un ou l'autre !!!"

c'est une traduction du dernier paragraphe de l'éditorial ! à vous de juger !

6. Le dimanche, août 5 2007, 21:53 par mehdi

N°5: oh mon dieu comme c'est choquant, ohhh mon dieu quelle horeur!!! vous avez lu ca; coment ils ont osé!
sérieux j'ai lu l'éditorial il parle d'un sujet precis: Monarchie et Elections et l'essentiel a aucun moment n'ont insulté le roi. ils ont exprime leur avis avec des mots un peu dure mais on peut en aucun cas dire qu'ils ont manqué de respect au roi. comme le di mister larbi ils ont critiqué le roi et cela on doit pas le faire au maroc. mais rassurez vous en corée du nord quand on critique le grand camarade on ponde les gens. et en arabie sauoudite on les egorges (j'exagere) :) c'est pour rire les zamis. vaut mieux en rire non?

7. Le dimanche, août 5 2007, 22:03 par Mohamed (EKM)

Mehdi ... est ce tu as lu les derniers numéros de nichane ou telquel ou bien tu parles dans l'air ?

Alors ris comme tu veux ...benchemsi ne rira pas car ce sont des millions qui s'envolent et un congé gâché !

bonne soirée

8. Le dimanche, août 5 2007, 22:50 par Larbi

@ Mohamed (EKM) : Stp, tu fais un copier coller des mêmes commentaires et tu les as posté sur au moins quatre blogs! Tu es investis dans une mission ou quoi? Si tu peux stp ne pas faire des copier coller des commentaires d'autres blogs.

Sur ce que tu dis, je me suis fait lire les extraits les plus significatifs l'édito de ARB au téléphone et je ne les ai pas trouvé insultants (comme mehdi d'ailleurs). Maintenant je conçois très bien que tu n'as pas le même avis. Chacun a son avis sur la question.

Comme tu dis si bien: a chacun d'en juger, encore faut-il que les gens puisse lire l'éditorial comme toi! Ils ne le peuvent pas parce que l'hebdo a été saisi! Maintenant ce que je remarque que ce te plait cette position d'avoir été parmi les rares qui ont lu l'objet incriminé non seulement ca mais ce qui te plait le plus c'est que tu puisse leur résumer la chose à ta manière et leur dire ce qu'il faut en penser.

Convevons-on: il faudrait que les gens aient la chance que t'as eu : à savoir pouvoir lire pour se faire un avis d'eux-mêmes. Peut être pourrions nous être d'accord au moins sur ce point: donner le privilège dont t'as bénéficié à tout le monde? Ou alors les autres sont des mineurs qui peuvent être facilement manipulés quand ils lisent un article, contrairement à toi?

9. Le dimanche, août 5 2007, 22:59 par medlykos

Comme bon nombre de personnes je suis contre la censure, ceci dit je voudrais essayer de mettre les choses dans leur contexte : nous sonmmes au MAROC, et comme tous les pays maghrébins et africains il faut pas trop déconner avec ce qu'on dit ou on écrit...

Je n'ai pas lu ce qui a été écrit, mais ce que je sais c que les propos peuvent etre détournés de leur sens avec une facilité qui dépend de la dureté avec laquelle ils ont été formulés.

Il faut pas oublier l'expérience de Ali Lmrabet ou de l'ancien rédacteur du Journal...

Oui on a beau etre en l'an 2007, mais le makhzen est toujours là au tournant pour couper les langues qui dérangent...

Je ne cherche pas á justifier ou faire accepter cette censure, mais personnellement rien ne me choque dans ce monde et je crois de plus en plus que la démocratie est un mirage (surtout aprés les attentats terroristes dont la conséquence a éte qu'on peut arreter n'importe ki parce qu'il est suspect).

Jetons un coup d'oeil en USA, la censure existe, en France n'en parlons pas (émission "arret sur images" suspendue pour autre raison que l'audimat)...

Bref je dis Non à la censure mais je dis aussi que c bien de vouloir changer les choses, mais l'histoire humaine a montré qu'on aime pas le changement...on peut se battre pour y arriver mais en guerre il faudrait pas foncer téte baissée, il faut penser deux fois avant d'agir, parler ou écrire.

10. Le dimanche, août 5 2007, 23:04 par dima

Chiche, il faut publier cet édito de telquel ou de nichane en entier pour se faire un jugement et un avis et chacun de nous pourra juger en son ame et conscience.

Larbi, meme morandini en parle dans son blog

www.jeanmarcmorandini.com...

laurent aussi

www.blogwaves.com/2007/08...

azeus aussi

www.syscraft.net/blog/?20...



11. Le dimanche, août 5 2007, 23:07 par dima

medlykos,

"Jetons un coup d'oeil en USA, la censure existe, en France n'en parlons pas (émission "arret sur images" suspendue pour autre raison que l'audimat)..."

On parle de presse écrite et de numéros saisis. En Europe et aux états unis jamais un numéro d'un quelconque journal quotidien ou hebdomadaire n'a été saisi. JAMAIS.

L'émission "Arret sur images" reléve d'un autre contexte.

12. Le dimanche, août 5 2007, 23:33 par maghrebi

Le secrétaire général du syndicat national de la presse marocaine, Younès Moujahid, s’est déclaré “surpris par la saisie des deux titres”.
“Il y a certes dans Nichane l’utilisation d’un arabe dialectal crû, mais l’éditorial et les autres articles ne comportent aucune atteinte ni au roi ni à l’islam”.
Il déclare en outre : “Nous sommes contre toutes les saisies administratives, mais, dans ce cas précis, il y a eu beaucoup de zèle et beaucoup d’exagération.”

voilà personne ne comprend plus rien ce cette 7rrira. une mouche a piqué le maroc ou quoi?

13. Le dimanche, août 5 2007, 23:46 par COntre telquel

Je pense pas que des conneries concernant la religion de toute les marocains c'est une liberté, des gens qui insultent de manière continue le peuple marocain et la dignité du maroc , leurs place est la prison que ca soit journaliste ou autre , c'est pas parce que on est journaliste qu'on peu insulter la religion et c'est le contraire, le journalisme c'est une responsabilté que le dit benchamsi n'a pas assumé! ca fait mal au coeur ::
je ne sui ni salafiste, ni de la dst ni autre , je suis marocain et je fai confiance a la juste marocain !!! meme si t'es deja par le peuple marocain quee t'"es un simple insulteur et tu mérite pas d'etre un journaliste !!!!!!!!!!

Benchemsi t'es pas un maroacian !!! et tu mérite pas de l'etre !!!!

14. Le dimanche, août 5 2007, 23:49 par Contre telquel

Benchemsi tu travail pour qui ????
quelqu"un peut me répondre a cette question !!
qui paie Benchemsi pour insulter le maroc !!!

15. Le dimanche, août 5 2007, 23:51 par Laila

quote
"« Huit ans de mutations tranquilles » (Al Alam), «une symbiose entre le trône et le peuple » (Rissalat Al-Oumma), « La marche du progrès et de la modernité » (Le Matin), « SM le Roi fait bouger le Maroc , tous les chantiers ouverts avancent, tous, en même temps dans une espèce de suractivité permanente » (Aujourd'hui le Maroc), « Sa Majesté le Roi a met le Maroc sur les rails d'une nouvelle ère fondée sur la modernité, la démocratie et le développement » (Al-Ittihad Al-Ichtiraki), «Le règne de SM le Roi est riche en réalisations et réformes » (L'Opinion), « Discours bilan mais aussi un programme annonçant des réformes et chantiers d’envergure » (l'Economiste), «8 ans de règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Des prouesses et des promesses » (Maroc Hebdo) , « Un Roi bâtisseur et développeur... a réussi, en 96 mois à peine, à transformer le pays en un gigantesque chantier à ciel ouvert » (La Gazette du Maroc) , « Huit années de règne ont été incontestablement fécondes et positives pour le Maroc... Le Maroc a l’incommensurable chance d’avoir un grand Roi. » (la Nouvelle tribune) .
"
end of quote

==> ils nous prennet pour des brebis ou koi? moi je dis il faut traduire toute ces journaux devant le tribunal pour non respect du au peuple marocain. car ils se moquent denous. je suis sure que même sa majesté se mefie d'eux. ce n'est pas tel quel qu'il faut saisir mais tous ces torchons qui poluent les kiosques

16. Le lundi, août 6 2007, 00:11 par Recherche-Maroc

en plein développement, nouveaux portail sur le Maroc, avec blog libre et plein d’autre fonctionnes gratuites! venez, visitez!

17. Le lundi, août 6 2007, 00:13 par Mohamed (EKM)

Larbi, je n'ai copié-collé que ma traduction du dernier paragraphe de l'éditorial de Benchemsi.




18. Le lundi, août 6 2007, 01:17 par 7didane


Dommage !
En général, je n'approuve pas les édito de ARB. Mais là je ne peux que soutenir Telquel.

Je n'approuve pas la critique de ARB. Je trouve que le bilan de Sidna de ces 8ans est positif et qu'il faut continuer.

Et j'aurai préféré que le palais emboite le pas à tous les Sanfour ghadban, et donne une interview, une fois n'est pas cotume, à un panel de journalistes marocains (exluant Telquel, comme lors de la naissance de Lala Khadija). Le Bilan est plus que défendable.

On a raté une occasion d'ouverture.

7didane royaliste convaincu.

19. Le lundi, août 6 2007, 01:45 par Blaise

Si TelQuel et Nichane sont inculpés.... il faudra attendre le procès pour qu'ils puissent reparaître... à deux mois de peine en plus bien sûr... ce qui fera des élections sans ces deux hebdos...

C'est quand même la démocratie qui en prend un coup... et la crédibilité des élections aussi.

20. Le lundi, août 6 2007, 02:14 par Mohamed (EKM)

je ne crois pas que la crédibilité des élections est corrélée avec Telquel ou Nichane !

21. Le lundi, août 6 2007, 02:55 par mohamed najib

Il parait qu'il y ait une volonté de détruire tous les acquis des dernières annèes, sinon comment qualifier l'interdiction de critiquer un discours qui traite de la politique publique? tout individu se melant de la chose publique doit accepter la critique, le roi en premier, sinon arrêtons de parler de démocratie.
je n'ai pas lu ce qui a été écrit sur les 2 hebdos, mais je dois preciser que sur un autre plan, ces jeunes jouent avec le feu: ils donnent tous les arguments aux islamistes pour mieux vehiculer leur mensonge consistant à taxer les modernistes de comloteurs contre la religion...et(...et...
je ne comprend pas cet acharnement sur des thèmes touchant à la sexualité, l'homo, la religion ...à l'approche des éléction...
les islamistes ont organisé toute une compagne sur l'image à la une du numéro précédent ainsi que celui consacré à l'écrivain abdellah taia...
cette ligne éditoriale tente de creuser davantage les frontières entre deux marocs, et dans une période très critique.
Ceci étant rien ne justifie la saisie ni les autres actes de repression, à moins qu'on veule nous dire que les 7 jours de LBAKKOUR sont fini.
Solidarité avec la presse marocaine

22. Le lundi, août 6 2007, 02:55 par rachif

c'est consternant. Mais ca ne fait que remener plusieurs personnes qui en douter, que le maroc n'est pas pret de changer. c'est triste et malheureux surtout lorsqu'on voit des personnes instruites, ayant cotoyées les écoles francaises polytechniques et autres, changer de veste et abandinner toute idée de vraie démocratie.

23. Le lundi, août 6 2007, 05:22 par redsnake

J'aimerais juste comprendre la raison pour laquelle presque tous les pays sous-développés se trouvent dirigés par des dictateurs. Est-ce que le fait que ces mêmes pays soient dirigés par des mains de fer font d'eux des pays du tiers monde ? La démocratie, est-ce uniquement le lot des pays développés ?

24. Le lundi, août 6 2007, 10:07 par ALI

l annee derniere ARB a meme critiqué la maniere du roi de discourir dans son editorial.
j ai pas trouvé les deux numeros ou puis je les lire svp?

25. Le lundi, août 6 2007, 12:22 par mehdi

pour mohamed najib : est ce que tu crois vriament qu'on devrait encore crainde les insliamsites? qu'est ce qu'on reproche à juste titre aux islamistes: Ils sont liberticides, ils interpretent tout comme atteinte à la religion et dès que quelqu'un ne pensent pas comme eux ils le lynche ils le fassent taire. c'est ça?
et alors figures toi que sans les islamistes on y est. Le maroc de nos jours est liberticide , il interprete tout comme atteinte au roi et la patrie et faire taire tous ceux qui pensent pas comme lui. il est deja integriste le maroc sans les islamistes!



26. Le lundi, août 6 2007, 12:37 par alibaba

Le nouveau régime avait suscité beaucoup d’espoirs.
Bien plus, pour beaucoup d’observateurs (impartiaux) des progrès indéniables ont été accomplis dans de nombreux domaines.

Je partage cette opinion.

Mais dans le domaine de la presse, rien à faire : l’ombre de "si" DRISS BASRI continue de planer sur le pays.

La presse "impertinente" sérieuse (TELQUEL en fait partie) constitue, de mon point de vue l’un des plus crédibles contre pouvoirs dans ce pays (pour ne pas dire l’unique).

La harceler ou la museler, c’est démontrer qu’au fond, rien n’a véritablement changé dans ce pays.

27. Le lundi, août 6 2007, 13:14 par Gilgamesh

Il n'y a même pas 2 semaines, on a arrêté 2 journalistes car ils ont publié 2 documents soi-disant top secret (A leur lecture, rien de top secret puisqu'ils reprennent ce que tout le monde le sait ou presque) et on les juge en se basant sur le code pénal et non sur celui de la presse. Maintenant, Nichane et TelQuel sont saisis pour soi disant "lèse-majesté". Ma question est : Qu'est-ce que ça veut dire "insulter le roi"? Le fait de critiquer mais d'une façon constructive et non à l'importe-quoi le discours royal en donnant des contre-arguments est-il une insulte ? En Espagne, on a censuré un journal hebdomadaire car il a publié une caricature dans la couverture où le prince Felipe et sa femme sont dans une position sexuelle. Là j'appelle ça du lèse-majesté car il y a manque de respect.
A moins d'être prophète (et encore, il faut prendre l'exemple de Younes ou Jonas qui a réclamé le chatiment à la population de Ninive ou Ninwa un peu trop en colère, ce qui lui a valu un séjour dans une baleine), tout le monde peut se tromper. Je me demande si on s'est basé abusivement sur le fameux article 19 de la constitution "Le Roi est une personne sacrée".Aussi, le dossier consacré à la sexualité et la religion, qu'est ce qui fait choquer franchement ? Et pourquoi on dit "Pas de pudeur dans la religion" si ce sujet déclenche des passions notamment parmi les barbus et les pudibonds ? Il faut que les gens lisent tout d'abord ce numéro et après on critique ou on questionne les journalistes dans le cadre du respect du droit de l'expression.
D'une façon générale, ce que je déteste chez les marocains, c'est le "tedouar dial ssamta", càd retourner ce que vous avez dit contre vous d'une façon qu'une parole anodine (critique) est enflée ou déformée pour que cela devient un motif pour vous accuser q'une quelconque chose. Enfin, c'est ce que j'ai compris. Déjà, on peut être accusé de lèse-majesté et d'atteintes aux sacralités du seul fait qu'un type qui veut se débarrasser d'un autre fait un faux temoignage sans aucune preuve. Seule sa parole vaut. N'en parlons des dénonciations sous anonymats qui sont plutôt calomnieuses. C'EST GRAVE !
A la fin, déjà certains lecteurs vont me faire du "tedrouar dial ssemta". Je vous attends.

28. Le lundi, août 6 2007, 13:48 par Citoyen de Sa Majesté


Je suis contre la censure. Contre la saisie de journaux.

Pourtant,je m'élève contre toute personne qui insulte le Roi en l'interpellant comme on interpellerait un pote dans la rue. Nichane et Tel Quel ne sont pas des journaux satiriques, mais des hébdos d'information.

Il n'existe aucun Royaume au monde où le roi est traité avec aussi peu de respect. Ce n'est pas la critique du discours royal qui est répréhensible.Ce qui l'est par contre c'est l'absence de respect dû à un Roi.

Quand Jacques Chirac l'ancien président français s'est permis de toucher le dos de la Reine d'Angleterre il y a deux ans, la presse tabloïde britannique a crié au scandale:"Hands off" lançaient-ils d'une seule voix. Car on ne touche par la reine sans son accord!

En juillet 2007, un journal espagnol a été saisi parce que le prince héritier espagnol et son épouse avaient été caricaturés pour une publicité!

Aux Etats-Unis une journaliste a passé plusieurs mois derrière les barreaux en 2004, parce qu'elle a refusé de donner ses sources!

Arrêtez de dire que le Maroc est une dictature. Y en a marre.

Ras les bottes d'entendre dire qu'il y aurait une presse indépendante et une presse sous occupation! C'est quoi ce délire? Ce n'est pas parce qu'on tutoie le roi, qu'on tourne l'islam en dérision, qu'on est indépendant!

Tel quel est la mag le plus riche en annonces publicitaires! Elles viennent d'où ces pleines pages de pub? Ce n'est pas la liberté de la presse qui est en cause pour Nichane et Tel quel, deux hébdomadaires appréciés par beaucoup de monde, dont moi.

Ce qui est en cause c'est l'atteinte à la dignité de la personne du Roi.

29. Le lundi, août 6 2007, 14:42 par apollon

d abord monsieur(citoyen de sa majesté) il ft savoir que tu n es pas un citoyen mais un (ra3iya) et la différence entre les deux concepts sont inéstimable. d aprés vous qu elle est la méthode magique pour critiquer la politique monarchique? les choses sont claires , la démocratie persiste d accepter l' opinion de l autre .benchamssi est un homme courageux.un grand bravo

30. Le lundi, août 6 2007, 14:44 par alibaba

@ Com 28

Voyons, tu as oublié le protocole : tu aurais du terminer ton Com par "NASSARAH ALLAH " et "ALLAH IBARK FI AAMAR SIDI"

31. Le lundi, août 6 2007, 15:14 par une marocaine

Telquel avec le journal hebdo pour moi constituent la boufée d'oxygène dans le paysage médiatique marocain. Apprendre que Telquel est encore une fois sur la ligne de mire des autorités est un sacré coup pour la presse, la liberté d'expression et cette démocratie à laquelle beaucoup d'entre nous aspire.
Pour tout vous dire, cette mauvaise habitude qui consiste à nous sortir tous les quelques mois (mt les quelques jours) une mauvaise plaisanterie genre atteinte à ceci ou à cela. Tout cela commence à bien me gonfler.
Vous savez quoi il faudrait peut être que nous aussi (citoyens) commencerons à coller des procès par ci et par là pour manque d'hygiène dans les hôpitaux, manque de routes et d'autoroutes, manque d'espace verts dans nos villes et villages, manque d'eau et d'éléctricité, manque de désenclavement de pas mal de régions marocaines etc.... la liste est non exhaustive bien évidemment.
Ca calmera peut être ceux qui s'autorisent des procès à tout bout de chants d'autant que les notre sont plus que justifiés.

@ redsnake,
Ton questionnement est excellent. Après avoir tourné ces questions dans ma tête dans tous les sens je suis arrivée à la conclusion que le développement ou le sous développement est AVANT TOUT un état d'esprit. Ce n'est surement pas une question de moyens encore moins d'argent.

@ citoyen de sa majesté,
j'ai une remarque de forme à savoir citoyen et sa majesté sont incompatibles. Quand on parle de royauté on parle de sujets et non citoyens. Et entre sujet et citoyen la différence est de taille et pour cause.Même en Angeterre pays démocratique la question n'est pas encore tranchée alors n'en parlons pas du Maroc.

32. Le lundi, août 6 2007, 15:29 par Maghribi

Solidarité avec Nichane et Tel Quel
Et comme d'hab. (je pense à l'interdiction de Nichane à cause des Noukates), le bienheureux Mohamed EKM s'étale, se reproduit, se multiplie, s'allonge, etc., etc.

33. Le lundi, août 6 2007, 15:32 par alibaba

Com 31

Je te prends au mot : organisons tous un "sit in" devant DIWAN AL MADALIM.
Tu seras notre égérie

34. Le lundi, août 6 2007, 15:44 par Citoyen de Sa Majesté


marocaine@Sujet et Citoyen du Royaume du Maroc, ne sont pas incompatibles.

alibaba@ha,ha,ha!Tout de suite ridiculiser des propos qui n'ont rien de leche-babouchisme, it's to easy sir. Je n'ai pas dit que j'étais contre la critique du discours royal, mais comment il est interpellé par un journaliste!

35. Le lundi, août 6 2007, 15:55 par 7didane


Je sais qu'en France, et dans le cas de publications, il y a un dispositif pour passer l'affaire en urgence devant le tribunal, 48h, pour pouvoir arrêter la publication si elle va nuire à quelqu'un.

Si j'ai bien compris, ce n'est pas le cas pour le Maroc.

Ici le premier ministre peut arrêter d'abord puis le tribunal passe. Ce qui n'a pas de sens si le tribunal décide après deux mois que l'interdiction n'a pas droit d'être.

Est-ce que, pour les connaisseurs, la nouvelle loi de presse prévois un tribunal spécialisé pour traiter en urgence ses affaires ?

36. Le lundi, août 6 2007, 16:04 par Mohamed (EKM)

Gilgamesh "les musulmans ont changé le sexe de Dieu du féminin au masculain"

En publiant cette phrase, Nichane mérité plus que la saisie !

37. Le lundi, août 6 2007, 16:06 par ALI

bon citoyen gentil citoyen c est bien contunuez contunuez une fois vous aurez 60 ans on va vous accrocher un WISSAM ARRIDA

38. Le lundi, août 6 2007, 16:07 par 7didane


@une marocaine
Je travaille dans une entreprise française 7h/jour, et j'y pense 3h/jour aussi. Ce qui fait 10h/j de ma vie sont consacrés à un monde qui n'est pas du tout démocratique, comme la plupart des citoyens du Monde. Donc ta difference entre citoyen et sujet, je ne la vois pas trop non.

@tout le monde
On est tous contre la censure, tous on soutient Telquel, c'est une affaire judiciaire maintenant. Ca nous amene à debattre de la nouvelle loi de la presse.

Pourquoi on choisit la facilité de nous attaquer à la Royauté, bouc émissair à tous nos problème.

Franchement faite un tour sur les forums de LeMonde.fr et vous verez que peu importe le régime on a des debats par tout stériles qui veulent la peau de tout le syteme.

Le problème est :
1-> Est-ce que Jettou est dans son droit ?
2-> Est-ce que la nouvelle loi de la presse pali à ces lacunes ? Et lire bien sur la loi pour se faire sa propre idée, et pas repeter LA REVOLUTION/Le SCANDALE à tout bout de champ car ca sonne bien.

PS : est-ce que c'est contre la loi si quelqu'un nous récupere l'edito et le publie sur internet en France ? ou personne ne l'a ne l'a lu mais ca scandalise tout le monde. Franchement je veux me faire une idée sur le sujet, mais j'ai pas acces à l'info.

39. Le lundi, août 6 2007, 16:36 par sam

C'est ça la parodie de démocartie à la marocaine !!!

la réalité est que ça n'a rien de démocratique

40. Le lundi, août 6 2007, 16:36 par Mohamed (EKM)

Maghribi ...
Je pense que les journalistes ne doivent pas croire qu'ils ont l'immunité et qu'ils peuvent publier n'importe quel article sans "peser" l'étendue de leurs propos dans notre environnement socio-politique. Dans son éditorial, d'après ma compréhension et mon niveau de connaissances, je pense que Benchemsi a manqué de respect au Roi. Il doit assumer ses responsabilités. C'est mon point de vue. Je le dis haut et fort!
Par ailleurs, je te précise que je respecte les avis contraires au mien et je n'éprouve aucun sentiment (estime ou haine) envers les deux hebdomadaires que je lis régulièrement.
Dommage, ils pouvaient employer leurs talens pour contribuer à la construction du pays !

41. Le lundi, août 6 2007, 16:40 par ALI

a toute fin utile voila l edito en question :www.hespress.com/?browser...

42. Le lundi, août 6 2007, 16:56 par Mohamed (EKM)

7didane .. demande une copie à Mama Ghoula, elle conserve tout ! hahahha (PS ! je rigole avec 7didane)

43. Le lundi, août 6 2007, 16:58 par alibaba

@ 7didane – Com 35

Pour répondre en partie à tes questions je te renvoie au N° 280 de TELQUEL qui fait une analyse du projet du Code de la presse

Je te livre à tout hasard 2 articles de ce code et le commentaire de TELQUEL sur les dits articles.

Article 66 :

Est puni d'une peine d'un à cinq ans d'emprisonnement et d'une amende de 100 000 à 500 000 dirhams ou de l'une de ces deux peines seulement, quiconque (…) porte atteinte au respect dû au roi et aux membres de la famille royale chérifienne. La même peine est applicable lorsqu'une publication a un contenu qui porte atteinte à la religion islamique, à l'unité territoriale du royaume ou au régime monarchique.

Commentaire TELQUEL :

Dans la loi en cours, il y a l'article 41. Dans la prochaine il y aura celui-là, le 66. Ils sont aussi indignes et inacceptables l'un que l'autre, puisqu'ils personnifient la très makhzénienne méthode de l'épée de Damoclès permanente : ne pas caractériser le délit avec précision et lui accoler, au contraire, la formule la plus vague possible (“porter atteinte”, “respect dû”…), de manière à laisser au juge la marge d'interprétation la plus large - ce qui lui permet de sévir quand il en a envie (ou quand on le lui dit), contre qui il en a envie (ou contre qui on lui dit), avec la plus parfaite mauvaise foi. Pendant la négociation de ce projet de loi, cet article a fait l'objet des plus vives remarques du Syndicat de la presse et de la Fédération des éditeurs. Seule réponse qu'a trouvée le gouvernement : “La formulation usitée est en parfaite conformité avec les normes internationales adoptées dans ce domaine, notamment l'article 22 du Pacte des droits civiques et politiques de l'ONU”. Une parade à mourir de rire (ou de feqsa) : l'article cité concerne la liberté… de se syndiquer ! Autrement dit, il n'a strictement aucun rapport avec “ce domaine” ! Une nouvelle occasion de déplorer, en plus du manque de fibre démocratique de nos gouvernants… leur manque de courage. Assumez, Messieurs, assumez ! Ce serait déjà ça…

Article 67 :

Sera puni d'une peine d'emprisonnement d'un à six mois et d'une amende de 10 000 à 200 000 dirhams ou de l'une de ces deux peines seulement, quiconque aura (…) commis une injure ou diffamation portant atteinte (à une ou plusieurs personnes) en raison de leur origine, leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, à un pays, à un sexe ou à une religion déterminés.

Commentaire TELQUEL :

C'est ainsi que cela fonctionne dans tous les pays développés (et c'est notamment pour cela qu'ils sont développés) : des injures ou diffamations de ce type sont de bonnes raisons pour envoyer quelqu'un en prison. Mais pas en vertu du Code de la presse, pas en tant que punition d'un écrit journalistique. Tout simplement parce que ce genre d'écrit ne relève pas du journalisme mais du délit pénal, voire du crime. La suggestion du Syndicat de la presse (renvoyer cet article au Code pénal) est donc la bonne. Notons, par ailleurs, une retouche par rapport à la version de cet article actuellement en vigueur : seront désormais punies les injures et diffamations en raison de l'appartenance “ou la non-appartenance” à une religion, un sexe, etc. Une nuance subtile, mais ô combien importante. Elle permettra à l'avenir de lutter contre le “takfir détourné”, couramment pratiqué dans la presse islamiste et néo-islamiste, à l'encontre de ceux qui, à leurs yeux, ne sont “pas assez musulmans” : les militants laïcs, les homosexuels, etc. Il est vrai que, tant que l'Etat marocain cultive sa “schizophrénie légale” (musulman de par la Constitution, laïc dans les faits), la bataille est loin d'être gagnée. Mais c'est une brèche encourageante.

44. Le lundi, août 6 2007, 17:38 par 7didane


@Ali
Merci.

Je trouve que la forme de l'edito ne sert pas du tout le fond.

Pour ma part, j'approuve la vision du Roi.

Mais je trouve le traitement réservé à Nichane d'un autre age. La conclusion de l'edito, aussi racoleuse soit elle, ne peut atteindre au palais.
La royauté marocain ne peut être atteinte par un édito "darija douteuse". Elle est plus solide que ça.

Et pour Telquel qlq à l'edito ?

45. Le lundi, août 6 2007, 17:58 par pour info

ecoutez je suis royaliste j'aime le pays mais ca vire vraiment à la dictature et à la "politique de la peur".
vous conaissez la derniere? L'imprimeur du Journal Hebdo a décidé de soumettre le dernier numéro du JH à l'approbation du ministère de la Communication avant d'accepter de le publier!
Le JH est bloqué actuellement et ne sera pas imprime car l'imprimeur a eu peur et demande que le ministère de l'interieur lui donne son accord pour imprimer.
on vire vraiement mais alors vraiment vers un pays à la tunisienne
tfou ala blad.

46. Le lundi, août 6 2007, 18:31 par Mohamed (EKM)

Telquel a été saisie avant de quitter l'imprimerie ! Mias, je suppose, une traduction, de version darija !

47. Le lundi, août 6 2007, 18:31 par Walloo

avec toi Larbi , je dis NOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!

Y'en a Marre !!!

A force le pouvoir qui se veut "sacré" dégénere en pitoyable mascarade !!

I say NO !!

48. Le lundi, août 6 2007, 19:39 par vivez heureux vivez cachés

vivre caché, cultiver le mensonge, barbotter dans l'hypocrisie, tel est la seul façon de vivre libre au Maroc. Mais croire au changement c'est un peu naïf, oui le fric circule de plus en plus et Casa comptera bientôt autant de franchises que Madrid mais c'est bien le seul changement, de la poudre au yeux, pour le reste, corruption délirante empêchant une saine distribution de l'argent public, manque de civisme (deux heures de cours coranique en moins par semaine dans les écoles qu'on remplacerait par de l'éducation civique et une initiation au préservement de l'environnement, ça serait un début mais faut pas réver, les rues resteront à jamais des poubelles crasseuses et le marocain ne respectera jamais son voisin ou la nature... du moment que c'est propre dans mon appart c'est tout ce qui m'interesse) et puis pourquoi continuer à parler de ça, c'est ce qu'on appelle je crois : une cause perdue.

49. Le lundi, août 6 2007, 19:59 par mehdi

50. Le lundi, août 6 2007, 20:01 par mehdi

j'espere que cette fois ca marche (désolé larrrbo)


51. Le lundi, août 6 2007, 20:11 par Mouna

La censure est l'expression d'une extrême bêtise. D'abord parce qu'elle ne sert à rien, en 2007, à l'ère de la communication et de la circulation fluide des informations. Ensuite, parce qu'elle ridiculise l'auteur de la censure, vu que que, bien malgré lui, il attire immédiatement l'attention sur ce qui l'a irrité.

Moi qui ne lit pas très bien l'arabe, je me suis jetée sur l'édito de Nichane (librement disponible sur Internet) et bon an mal an, je l'ai lu, ce que je n'aurai certainement pas fait s'il n'avait pas été censuré.

Et je vais tout faire pour savoir ce qui a été écrit dans Telquel et qui a si grandement irrité.

Les censeurs sont bien bêtes.

52. Le lundi, août 6 2007, 20:24 par 7didane


@Mouna
J'ai eu exactement le même reflexe.

53. Le lundi, août 6 2007, 20:33 par dima

Mehdi> tu cartonnes comme d'habitude mais il fallait quand meme l'autorisation de larbi. Aprés tout c'est son espace ;) mais merci quand meme :)

54. Le lundi, août 6 2007, 20:33 par Reda

@Larbi : Ta conclusion est effectivement la seule à laquelle on peut aboutir.

55. Le lundi, août 6 2007, 20:48 par Maghribi

Mohamed (EKM)
Ton niveau de connaissance est très bas puisque tu n'as pas pu saisir les nuances de "les musulmans ont changé le sexe de Dieu du féminin au masculain". T'as besoin de revenir à l'hisoire de l'idée de Dieu pour comprendre. Et quel Maroc peut-on construire avec des petits fachos limités qui ne pensent qu'à leur petit salut comme toi?

56. Le lundi, août 6 2007, 21:01 par Mohamed (EKM)

Maghribi ... insultes moi ou bien, mieux, viens me gifler si tu as envie ! mais ça ne changera absolument pas mon avis sur cette affaire!

57. Le mardi, août 7 2007, 00:27 par Nedal

Quand des papiers (magazines) comme telquel ou Nichane je peux pas les appeler magazines car c honteux de les nommer a ses noms. je pense que c normal de censurer ses deux (magazines) en revenant a son historique soit du sexe ou parole sur Israel. :@

58. Le mardi, août 7 2007, 00:47 par Hassan

Nedal,
J'ai visité ton blog pour le comparer à ton commentaire (à propos du sexe)... et bien c'est schizo à la marocaine...

59. Le mardi, août 7 2007, 01:27 par Tarek

je porte mon soutien a telquel , parceque y'avé vraiment de quoi critiqué ce discours...

60. Le mardi, août 7 2007, 01:45 par Enigma

Il n'a pas de projet pour faire une pétition?
On a fait la méme chose avec youtube et ça a marché, donc prq pas une cybermobilisation maintenant aussi??

61. Le mardi, août 7 2007, 01:48 par Yassine

suis contre la censure mais en même temps contre le ton qu'a utilisé Benchemssi pour transmettre son message!!
On ne parle jamais d'une telle manière à un Roi !!!
Critiquer et analyser c'est bien, mais biensur faut respecter la personne dont on parle !!
Personnelement j'ai pas aimer la facon dont benchemssi a transmis son message malgré que suis tout a fait d'accord avec lui coté fond !!
Vive le Maroc des paradoxes !!!

62. Le mardi, août 7 2007, 02:07 par apollon

@ mohamed..com40
lorsque le roi accepte que les marocains baisent sa main d une maniére humiliante, est ce que ça ne représente pas un manque du respect au peuple.d abord il faut que l autre me réspecter pour le respecter.c est ça l équité

63. Le mardi, août 7 2007, 07:10 par Nedal

@Hassan:
désolée mais c pas un blog a vrai dire
the mine is comming but this blog is a blog for another subject.
Tu vas me lire proche enfin j'espere.

64. Le mardi, août 7 2007, 07:17 par cherif

Je ne suis pas avec Telquel, je suis par fois même contre ce genre de presse plus ou moins "poeple" qui cherche les tirages au dépens des personnalités ou vedettes, des principes, etc...
Mais ce que je ne peux pas tolérer c'est le fait que les saisies soient arbitraires (aucun jugement, aucune procédure...).

65. Le mardi, août 7 2007, 08:41 par Nedal

كنا نقول بلاد العرب أوطاني لكني أقول اليوم بلاد القمع أوطاني

66. Le mardi, août 7 2007, 12:07 par eatbees

I've translated Benchemsi's article into English ( www.eatbees.com/blog/2007... ) using Ayoub's French translation ( kingstoune.com/myblog/ind... ) and am also hosting the original from Nichane ( www.eatbees.com/blog/imag... ) with thanks to Mehdi @50 for providing it.

I've taken the liberty of translating your entire post into English, with appropriate links of course, following the Benchemsi article. It is an excellent presentation of the context in which this is happening, and I couldn't hope to do a better job. It would be a shame in this case if my readers missed out on your interpretation just because they don't speak French. I hope you will accept this as an appreciation of all the excellent work you do on this site.

67. Le mardi, août 7 2007, 12:13 par SI

Vous vous attendez à quoi de la part du Roi ?

Pourquoi on ne parle pas des choses plus importantes que le discours du Roi dans Telquel? au lieu de parler TOUT LE TEMPS que de marrakech, des homos, des terroristes..
Pourquoi ne pas utiliser Telquel pour mettre les gens aware des manières civilisées pour contrer l'augmentation en flêche et non justifiée des produits de consomations les plus basics.. quand des français envahisent le marché de travail au Maroc et que par la suite bon nombre de marocains diplomés restent au chomage.. pourquoi Telquel parle jamais de ces choses là?

Telquel j'aimais bien au début... RAB m'a beaucoup déçu! j'm'attendais à plus que de la presse à scandale de sa part (je le lisais quand il était encore chez "l'intelligent" et j'aimais beaucoup!)

ça sert à rien de descendre le Roi quand on a un outil sous la main qui peut aider franchement à l'évolution de la mentalité marocaine!..

ceci dit, je suis definitivement CONTRE LA SAISIE de Telquel et Nichane.. s'po ce que je préfere comme lecture.. mais ils restent cependant pas insultants et ont le droit ( ou pas hihi car maintenant que j'y pense faut vérifier ça parce qu'il parait qu'il y'a un article dans la loi quelque part qui dit qu'il faut pas contrarier le Roi :s ) de pas aimer la tchatche à Roi et de le dire loud and clear !.. :D

faut peut-etre se battre pour faire changer cette loi? ou battre le Roi par d'autres moyens..plutot que de s'attaquer aux personnes..
butez moi ce systeme à coup d'encre :) dans un sens ou moi je puisse comprendre comment que faire pour mieux vivre au maroc!

parce que tout de même.. s'po cool hein!!

Bise LARBI :D



68. Le mardi, août 7 2007, 12:19 par Mohamed (EKM)

Appollon ... Le Roi n'a obligé personne de lui baiser la main ! C'est un choix personnel ! regardes le reportage de la fête du trône !

Je te rappelle, que le baise main est un signe de respect chez nous et non pas de soumission !!! je baisais la main de mon défunt père, je baise la main de ma mère, de mes oncles âgés ! et ce n'est absolument pas humiliant !

69. Le mardi, août 7 2007, 12:26 par mhidou

@ Mohamed (EMK)
Merci d'avoir l'honetteté intelectuelle de traduire correctement le dernier paragraph de l'edito ...
"On peut désormais appeler tout cela « la monarchie Marocaine originelle »… mais arrêtons de prétendre que cela a une quelconque relation avec la démocratie … J’invite celui qui a écrit le discours du trône et celui qui l’a lu devant 30 million s de des fidèles sujets, et y réfléchi … si vous voulez bien tolérer cette audace de l’un d’entre eux (en référant au 30 millions) "

et remis dans son contexte ... dsarra dont tu parle change completement de sens ! n'est ce pas

70. Le mardi, août 7 2007, 13:44 par antiphon

"C'est le propre de la censure violente d'accréditer les opinions qu'elle attaque." Voltaire.

respirez, lisez casablancasylum.blogspot....

71. Le mardi, août 7 2007, 15:57 par Mohamed (EKM)

Mhidou ... tu peux traduire comme ça, je te l'accorde ! moi, j'ai compris autre chose ! en réferrant le terme "Dssara" soit au Roi soit au rédacteur du discours ! C'est ma lecture, je peux me tromper !
Tout le monde ici, savait qu'en attendait Nichane, Telquel et Benchemsi au quart du tour, comme on dit ! Alors pourquoi se lancer dans la geule du loup !
La perte sèche est estimée à 1 million de Dirhams, en plus des frais qui seront occasionnés par le jugement.
Pour aider l'équipe Telquel/Nichane, abonnez vous à leurs publications, car il me semble qu'une majorité attend la mise en ligne du chaque numéro pour le lire gratuitement sur le net !!!
Bonne journée

72. Le mardi, août 7 2007, 15:59 par bams-meknassi

a ssi najib ne devie pas les choses. pour s'acharner contre les"islamistes "comme tu dis.
ça te parrait normale la débauche et le tourisme sexuel dans un pays comme le maroc ?????
moi non car chui marocain muslim et d'ailleurs comme tous les marocain "à l'origine" ah pardon je c pas si tu l'es toi .

73. Le mardi, août 7 2007, 16:07 par bams-meknassi

tout à fait d'accord avec toi citoyen de sa majesté :)

74. Le mardi, août 7 2007, 16:29 par bams-meknassi

i've nothing telquel but benchemssi has across the red lines, coz we schould not forget there is some plitical partys who must be hardly controled.otherwise they'll ruine everything.
so it's better that the king controles all .

75. Le mardi, août 7 2007, 18:06 par Hchicha

Larbi tu peux avoir les opinions que tu veux sur la blogosphère ... ma teddi ma, t'jib ... (selon "eux" les saints qui dirigent nos pays respectifs)

Par contre exprimer son opinion à la télé, radio ou sur un journal largement diffusé ... bhein là le couperet est vite tombé..

Ce genre de situation vise bien evidemment à intimider tous ceux qui osent penser autrement que la pensée unique du régime... et ainsi Esclavagiser le peuple par l'exemple de la réppression ... le procédé est assez connu n'est ce pas?

La dictature est une horreur et les premiers à en subir les conséquences sont biensur les journalistes .

Je me sens tout à fait solidaire des vrais journalistes marocains ...

Vive la liberté d'expression!

Salam alikoum!

76. Le mardi, août 7 2007, 18:20 par Mohamed (EKM)

Allah Yhdik à Hchicha ... visites le Maroc ... Jet4you propose des billet à 14 euros ! et tu découvriras un pays paisible !

Il n ya ni dictature (ni Nbeg ... comme on dit ici) !

77. Le mardi, août 7 2007, 19:59 par apollon

@ mohamed(ok)
je vx savoir une chose: é c q tu es issu de la famille de bacha LGLAWI.wach makijikch chi 7aja?

78. Le mardi, août 7 2007, 20:19 par alibaba

Com 77

A lire certains de ses Com, je dirai plutôt que c'est le frère jumeau (ou siamois, si tu veux) de Mostafa ALAOUI de la AOULA.

79. Le mardi, août 7 2007, 20:32 par alibaba

Com 77

Naturellement,je plasisantais.

80. Le mardi, août 7 2007, 21:38 par leblase

A part ça tout est clair: Marocains vous pouvez voter, vous DEVEZ même voter afin que chacun croie que démocratie et liberté de choix il y a... (ça permet d'épater la galerie).

Mais n'oubliez pas que quoiqu'il arrive, le Roi s'attribue le droit de réunir tous les pouvoirs de l'éxécutif, du législatif et du juridique...
J'en oublie, je suis sûr.
Mais à lire certains commentaires qui croient que Mohammed VI a été insulté (où? En quoi?), ou que pareille censure existe encore en Europe ou aux USA, je suis bien obligé de constater que la censure remplit parfaitement son premier rôle: ôter toute opportunité de comparer des opinions, de débattre des idées, de confronter des réflexions.
C'est pas ça, le vrai sujet?

81. Le mardi, août 7 2007, 21:39 par chamsn

peut être que je suis naïve, je sais que ce que je vais dire mtn va choquer plus d'une personne. avant de parler de liberté d'expression pourquoi ne pas demander de changer la constitution marocaine d'abord. c'est pas celle-ci qui a rendu le roi sacre, et qu'on a pas le droit de le critiquer. Donc toute critique est péché, malheureusement. est ce que la solution est de se taire? non, je ne dis pas ça, mais un journaliste aussi talentueux que ce dernier savait pertinemment ce qu'il subirait, est ce une raison pour ne pas crier l'injustice? non, mais il ne devrait pas être seul a le faire.
Que faire alors? ( d'après une fille loin du Maroc)
Ben d'aprés ce que j'ai compris du discours royal tout politicien digne de ce nom devrait boycotter, retirer son nom des listes.
parce que le Roi vient tout juste de leur dire que vous ne servez a rien du tout et que vous êtes juste des poupées pour remplir les sièges. parce que le programme est déjà établi.
et comme citoyen refusait d'aller voter. Non, allez voter, mais annuler son vote.
Et je crois bien qu'il y aura des personnes qui diront que c'est pas comme ça qu'on changera la situation du Maroc. Je vous avouerais que je suis naïve et que depuis que Med VI est roi je ne suis allée visité le maroc qu'une fois et que je me suis très occidentalisée. mais je suis sur qu'il y a des moyen pour mettre la pression pour changer tout ca.

82. Le mardi, août 7 2007, 21:50 par dima

chamsn,

En tous cas, moi tu ne me choques pas ;)

83. Le jeudi, août 9 2007, 15:21 par gheu

Je pense que le Maroc est malheureusement divisé en trois.
Il y a tout d abord les islamistes avec leur vision archaique de ce que devrait etre le Maroc et dont la constitution devrait etre inspirée de la charia.
Ensuite il y a les personnes "sous développées" avec leur vision rétrograde de la société et qui pensent que le maroc est ainsi et le restera eternellement. Ces personnes ne veulent guere du changement que ce soit des moeurs ou encore de la vie en général.
Et enfin, il y a ceux qui veulent aborder tous les sujets en toute liberté et briser ainsi bien des tabous. Ces personnes ayant fait généralement leurs études à l'étranger sont au fait le vrai visage du mirage qu est "le maroc en mouvement". De plus, leur sens du patriotisme est généralement bien supérieur à la moyenne.
A vous de choisir dans quel camp voulez vous vous placer.
P.S.: Comptez sur moi pour manifester eventuellement en faveur de Benchemsi que je respecte grandement.

84. Le lundi, août 13 2007, 21:33 par mektoub

gueux, au maroc, il ya des gens finances par des gens de l espece de Louis Servan Chreibeir dont le `plan est de casser l arabe classique, se foutre de la gueule des croyances des gens style ramadan et Aid el kebir et allumer le feu de l integrisme par leur propre fantatisme. chkoun y koun ce benchemsi, un petit parvenu de la presse aui se croit l egal d un roi

85. Le mardi, août 14 2007, 11:24 par omar

en parlant avec mon père (militan politique depuis tjrs), il m'a dit qu'on a un peu plus de chance dans le maroc d'aujourd'hui, la libérté de l'expréssion est la. mais en ragradant de plus près , ce n'est que de la pub, un slogan pour séduire les gens, le roi reste intouchable, pas de critique , son discours reste sacré, pas d'objection , c'est désolant de voir se genre de chose arrive encore en 2007.
je soutiens tel quel et nicahn dans cette crise que j'espere passagère.

86. Le vendredi, août 17 2007, 02:05 par shanfara

Le régime marocain monopolisait tous les moyens de communications de masses depuis l'introduction de la première imprimerie au pays vers les années 1860: le sultan MedIV s'accapara la merveilleuse machine...en passant par l'avortement des premières experiences journalistiques du début du 20ième siècle, notamment au nord, puis par l'utilsation, et le rachat de la presse coloniale du groupe Mas devenue "Le Matin...",vient le rachat de la M.A.P oeuvre du pionnier Mehdi Bannouna et, le comble c'est le monopole des nouveaux mass-média
que sont la radio et la television devenus matraque de la propagande. Bien entendu, il y avait beaucoup de résistance de la part des journaux de l'UNFP, l'ISTIQLAL, le PPS, comme de la part de plusieurs magasines: LAMALIF,SOUFFLES, AQLAM...Sans cette résistance- aux saisies frequentes, aux poursuites policières et judiciaires, à l'emprisonnement...- nous serions plus arriérés que ne le sommes aujourd'huit dans le domaine du droit d'expression.
Je veux dire par ceci, que le régime marocain reste cohérent avec lui-même et qu'il faut s'engager dans des résistances battis intellectuellement, organisées autour de tribunes de réflexion et dans des comités de soutiens etc...Il est encourageant de remarquer que la quasi totalité des commentaires sont des indignations et des refus de statut de minorité que le régime veut enraciner par la peur et l'intimidation et, j'espère que ce formidable outil qu'est l'internet facilite l'organisation de la résistance qui à un moment ne serait plus anonyme...

87. Le jeudi, janvier 10 2008, 10:59 par rah!

en faite! on a pris l'habitude de vivre comme les chiens! et un chien ne souhaitera jamais de vivre comme un homme!
Nichane, c'etait un commencement! mais, trop tard... parce que même on lit ce qu'on lit . on comprendra rien...
parce que les chiens ne comprenent pas!!

88. Le dimanche, février 15 2009, 02:06 par Tous Solidaires avec Nouredine et Maria

Tous Solidaires avec Nouredine et Maria.

Interdiction de publier des photos de la mère de Mohamed VI

La police marocaine perquisitionne un hebdo qui avait demandé la permission au Roi de reproduire de vielles épreuves

IGNACIO CEMBRERO - Madrid - 15/02/2009


Nouredine Miftah, le directeur de l'hebdomadaire "Al Ayam", le plus important du Maroc de par sa diffusion, avait écrit au début du mois au palais royal pour demander l'autorisation de publier certaines photos de la mère du roi Mohamed VI, Lalla Latifa, et de la grand-mère, Lalla Abla. Toutes les deux sont des personnages pratiquement inconnus des marocains car leurs époux, les rois Hassan II et Mohamed VI, ont toujours refusé qu'elles soient prises en photos pour être publiées.

Prohibido publicar fotos de la madre de Mohamed VI

Miftah ne reçut aucune réponse écrite à sa demande mais, en revanche, mardi dernier dans la nuit, le directeur de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire et une vingtaine d'agents firent irruption au siège de l'hebdomadaire avec un mandat judiciaire pour perquisitionner. Ils voulaient aussi mettre la main sur le responsable de la publication et sa rédactrice en chef, Maria Moukrim.

Aucun des deux n'était là. Huit agents prirent donc le chemin de l'appartement de la journaliste. Les autres firent appel à une technique de triangulation pour déterminer d'où provenaient les signaux émis par le téléphone portable de Miftah, d'après la presse marocaine. Ils le trouvèrent chez un ami.

Le directeur et sa rédactrice en chef furent interrogés cette nuit et convoqués à nouveau au commissariat le lendemain. Ils durent en plus assister à une deuxième perquisition du siège d' « Al Ayam » au cours de laquelle la police saisit, enfin, les fameuses photos. Celles-ci avaient été remises, à Paris, en 2005, par le docteur François Cléret à Maria Moukrim. Ce nonagenaire très lucide avait été le médecin traitant de Mohamed V et, au début de son règne, de Hassan II.

« La police a remis le résultat de son enquête au procureur du roi et celui-ci doit maintenant décider s'il entame des poursuites », explique Moukrim, prix national de la presse marocaine. Elle et son directeur ont déjà été condamnés, en novembre 2005 à quatre mois de prison avec sursis et à 100.000 dirhams d'amande (9.500 euros) pour « publication de photos de membres de la famille royale sans autorisation ».

Un décret de 1956, l'année de l'indépendance du Maroc, soumet à autorisation préalable la diffusion de photos du Roi et de sa famille, mais dans la pratique il ne s'applique pas quand les épreuves sont distribuées par la MAP, l'agence de presse officielle. Pour ne pas vouloir enfreindre la loi, et s'asseoir à nouveau dans le prétoire, le directeur d' « Al Ayam » avait cette fois demandé, par écrit, l'accord du palais, mais sa réaction à presque été pire qu'en 2005.

« Al Ayam » a publié un communiqué critiquant les « procédés excessifs » de la police judicaire. Pour protester Miftah à également démissionné de son poste de secrétaire général de la Fédération Marocaine des Éditeurs de Journaux. La presse indépendante marocaine à, par ailleurs, exprimé sa solidarité avec l'hebdo. Reporters Sans Frontières a dénoncé vendredi les « pressions politiques et judicaires toujours plus fortes » que subissent les médias marocains.

http://www.elpais.com/articulo/inte...

Presse. “La reine tabou” !


Maria Moukrim et Noureddine Miftah.
(AFP)

Une interpellation musclée, une rédaction assiégée, des interrogatoires interminables… Voilà les péripéties vécues par nos confrères d’Al Ayam. Leur “crime” : avoir envisagé de réaliser un dossier sur Lalla Latifa, la mère de Mohammed VI, avec en prime une photo exclusive. Et c’est bien ce cliché qu’une vingtaine de policiers sont venue saisir à la rédaction de l’hebdomadaire arabophone. Pendant ce temps, Noureddine Miftah et Maria Moukrim, respectivement directeur de la publication et rédactrice en chef, subissaient des interrogatoires pendant six heures dans les locaux de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) à Casablanca. Maria Moukrim a même eu droit à une
deuxième séance d'interrogatoire. “Ils voulaient savoir comment nous nous étions procuré la photo”, nous confie un journaliste d'Al Ayam. La Fédération des éditeurs, le syndicat de la presse marocaine et Reporters sans frontières ont tous exprimé leur indignation quant à cette nouvelle affaire, qui rappelle que les lignes rouges sont toujours là.

http://www.telquel-online.com/360/l...

Vices de forme
Ce qui vient de se passer avec Al Ayam, l’un des tout premiers journaux marocains, n’est pas normal. On vous résume l’affaire : l’hebdomadaire avait l’intention de publier un dossier dédié à la mère du roi, Lalla Latifa. Avec, en prime, une photo inédite. Comme cela se passe généralement pour ce genre de dossier, le journal prend attache d’une manière informelle avec un membre de l’entourage royal pour solliciter une “autorisation”. Jusque-là, tout va bien, Al Ayam a l’intention d’aborder un sujet sensible (la mère du roi), il est en possession d’un “scoop” délicat (la photo inédite), et il prend les précautions d’usage. La suite surprend et choque : l’autorisation ne vient pas et, à la place, une trentaine d’agents de police remuent ciel et terre pour dénicher et ramener (au poste) manu militari le directeur d’Al Ayam et la rédactrice en chef. Il s’ensuit trois séances d’interrogatoires aussi longues que musclées, toujours de nuit, avec une durée moyenne de six heures. Les questions tournent autour de la fameuse photo (“Qui vous l’a procuré, quand et comment ?”), et débordent sur d’autres sujets publiés par le journal, liés d’une manière ou d’une autre au roi et à la famille royale. Voilà de quoi il s’agit. Maintenant, intéressons-nous à la forme : des moyens hollywoodiens (30 gaillards de la BNPJ conduit par le patron de la brigade himself, perquisitions, écoutes téléphoniques, détections par GPS, interrogatoires nocturnes, etc.) qui pourraient faire croire que le journal Al Ayam est un péril national qui menace la sécurité du royaume. A ce stade, et quels que soient les torts reprochés à nos confrères, cette façon de faire est à la fois grave et ridicule. “Le déploiement de tous ces moyens est exagéré. Le message, qui revient à intimider Al Ayam et les autres titres qui pourraient être tentés de suivre son exemple, est aussi clair qu’inacceptable”, nous résume parfaitement Said Essoulami, président d’une ONG, le CMF MENA, dédiée à la liberté d’expression. Le syndicat de la presse (SNPM) comme la fédération des éditeurs (FMEJ) ont apporté leur soutien au journal. On soutient à notre tour Al Ayam, comme on comprend la réaction de son directeur, Noureddine Miftah, qui s’est empressé de démissionner de cette même FMEJ dont il était le secrétaire général. Pour une question de forme. Et de (bon) sens. “En tant que dirigeant d’une entreprise de presse, je suis amené à négocier avec l’Etat (notamment dans le cadre de la prochaine réforme du code de la presse) qui devient, de facto, un partenaire. Ce n’est plus possible quand ce même Etat me traite de cette manière”. En d’autres termes, comment voulez-vous que le directeur d’un journal prenne un café et devise tranquillement avec un ou plusieurs ministres sur un vague projet en commun, alors que la police vient de le traiter comme un dangereux malfrat ? Tout cela, on le voit, est d’abord une terrible question de forme. Ceux qui ont déjà eu affaire aux rudesses de notre police, à ses vieilles méthodes d’intimidation, à tout ce cirque indigne d’un pays démocratique, le savent très bien : chez nous, les vices de forme tiennent lieu de fond. On ne vous respecte pas et on vous prive de vos droits pour vous faire renoncer et donner la leçon aux autres. Hier c’était courant, aujourd’hui c’est choquant.

http://www.telquel-online.com/360/b...

89. Le dimanche, février 15 2009, 11:57 par amine

il fallait juste mettre les photos sur youtube sous anonymat

mais quand on veut vendre aux marocains un mystère pour gagner de l'argent ce n'est pas du tout facile avec le palais, on voit au maroc avec cet exemple si tu n’affiches pas certaines photo c’est grave, si tu en a comme cela c’est grave, quelle est la différence entre les deux.

Un paparazzi Français peut gagner deux à trois millions d’euros, pour ne pas publier une photo du royaume.

Ça veut dire si c’était ces photos aux mains d’un français ( autre que ce médecin si c’atait vraiement lui qui les avait ), le palais l’aurait négocié à des centaines de milliers d’euros.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/394

Fil des commentaires de ce billet