Youtube l'a tuer

Les deux gendarmes marocains filmés entrain de racketter la population ont été traduits devant la justice apprend-t-on dans le quotidien arabophone Assabah (Via l'excellent motic) .

Petit rappel des faits : le 8 juillet dernier un internaute de Tarjist a mets sur youtube une vidéo montrant des gendarmes marocains en flagrant délit de corruption. On pourrait clairement identifier les agents de l'autorité entrain de se faire arroser par des automobilistes contre un non contrôle de leur véhicules. Dix jours plus tard , le parquet a décidé d'ouvrir une enquête sur la foi de la vidéo diffusée.

Il y a quelque mois une autre vidéo est apparue sur Yutube montrant une famille marocaine élisant domicile dans ... une toilette publique. Suite à quoi la BBC a mobilisé ses lecteurs et recueilli des dons qui ont permet à la famille marocaine de trouver un logement décent.

Avec la généralisation des appareils photos numériques et la facilitation d'accès à internet , certains internautes marocains se sont appropriés l'outil pour en faire un contre-pouvoir naissant. Il devient de plus en plus facile de filmer tout ce qui bouge et d'adresser des messages  Urbi et Orbi dénonçant la corruption et les abus de pouvoir. Les internautes ne se gênent pas pour en tirer un maximum de profits même si la corruption des élus et des dirigeants politiques échappe encore à ce média.

On assiste là,c'est ma conviction, à une révolution dont on ne voit que le début et dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences.