Aujourd'hui séance éducation civique: il faut respecter les personnes très âgées, les chérir et les entourer d'attention.

Tenez Mahjoub Bensadik par exemple . Il est le plus ancien chef-de-quelque-chose dans le monde. Elu en 1955 secrétaire général de l'Union marocaine du travail , il l'est à nos jours! Un exploit qui n'est certainement égalé par personne parmi les terriens. Songez ami internaute que quand Mr Bensadik a pris la tête de la centrale syndicale mon père avait cinq ans, le Maroc était sous protectorat et les USA étaient présidées par un certain Eisenhower ! Songez ami lecteur.

Allez autre exemple pour la route. Mon père n'était même pas né quand Mahjoubi Aherdane a été nommé caïd d'Oulmès (1949). Lors de la guerre des six jours il était le ministre marocain de la défense. A sa place vous ferez quoi à 82 ans? Et beh non Ssi Mahjoubi conduira son parti (Mouvement populaire) aux prochaines élections législatives et il briguera même un mandat de député.

Franchement je dis bravo! Moi qui se sentait tellement vieux et con depuis que j'ai su que les bacheliers de cette année sont nés en 1990. Alors que ces deux minets politiques sont là, encore là, toujours là. Ça mérite pas un toast ça? À Mahjoub, Mahjoubi et tous nos meilleurs vieux: bessa7a ou l3afiya et bach matmenitou à chabab.