L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le lundi, mars 12 2007, 01:31 par Loula

Salut 3arroub,

Le PJD ne me parle plus non plus. Comme nous n'avons le droit de voter nous les MRE perdus dans la savane cananyenne, je me contenterai de dire bon courage et vivement des programmes. Mais au fait, on n'a que les partis qu'on mérite dit-on:-)
Mwah et heureuse d'avoir le loisir de te lire.

2. Le lundi, mars 12 2007, 01:40 par moonlight

Oui sauf que le vote blanc n'est pas comptabilisé au Maroc Larbi...c'est là toute la différence. A quoi sert de se mobiliser, de vouloir faire avancer la démocratie dans notre pays si c'est pour que notre voix ne soit pas comptabilisee!

contrairement à ce que tu dis, plusieurs partis buchent sur leurs programmes. C'est vrai qu'ils ne communiquent pas dessus, contrairement au PJD qui fait dans le populisme moralisateur primaire mais ces programmes vont être présentés par chaque parti et aux citoyens de se faire leur idee en leur ame et conscience.

c'est a nous de challenger nos partis, de les faire grandir et murir, en rajeunissant la base militante, en nous impliquant, chacun selon ses convictions et son idee de comment il faut faire de la politique.

Y en a un peu marre a la fin des gens comme ARB qui se contentent de dire ce qu'ils ne font pas et qui rabachent la meme chose encore et encore sans vraiment agir derriere.

3. Le lundi, mars 12 2007, 02:45 par Naim

Salam Larbi, salam les autres

Comme disait le vieux Shakespeare, voter ou ne pas voter ? Voilà l'éternelle question qui tourmente toutes les démocraties. Au Maroc, démocratie en éternel devenir, cette question semble être un prétexte pour fustiger un soi-disant scrutin "connu d'avance".
Donc, devant cet accouchement démocratique difficile, je crois que les Marocains n'ont pas véritablement le choix le plus facile: subir le résultat d'un scrutin maintes fois annoncé ou Voter.

Bon blog à tous..

4. Le lundi, mars 12 2007, 03:17 par slix

je me disais bien...avant ton dernier paragraphe que tu étais (mal)heureusement hors jeu :) à moins que tu te déplaces spécialement pour l'evenement...et bien sure que tu aies pensé à faire faire ta carte d'électeur...ca fait bcq d'aller-retour hein ;)

Sinon pour revenir au choix...je crois que les marocains ont toujours voté pour les personnes plutot que pour les partis ou les (pseudo) programmes...sinon ils votent par élimination plutot que par conviction...dommage.

A mon avis, faudra d'abord se connaitre...savoir ce qu'on veut en tant qu'individu...notre vision du futur puis il suffit de comparer avec ce qu'on nous propose (faudra aussi faire l'effort de les croire sur paroles...tache ohh combien difficile) et choisir le plus proche. Certes, le choix ne sera jamais parfait mais il sera le plus juste independamment des préjugés et des faiblesses d'un parti ou d'un autre....Afin d'aller aux urnes avec la conviction qu'on a fait notre devoir et exprimer ce qu'on est.

5. Le lundi, mars 12 2007, 10:16 par xoussef

<b><i>plus les électeurs se déplaceront plus leurs voix seront portées sur d’autres partis </i></b>

ah bon? et pourquoi ça ne serait pas en faveur du PJD? la logique m'echape un chouia :)

Un bon argument serait tout simplement le bon vieux principe selon lequel plus il y aura de votes, plus ça sera representatif. et surtout qu'on ne vienne pas pleurnicher après...
j'aimerai mille fois mieux un PJD (ou tout autre parti) au "pouvoir", légitimé par un fort taux de participation que de rester dans l'expectative d'un prochain raz de marée supposé ou réel.

6. Le lundi, mars 12 2007, 10:35 par mehdi7

Réflexion très pertinente. C'est bien beau de s'inquiéter de la montée du PJD, mais on devrait plutôt s'affoler de l'apathie vraiment inquiétante de la classe politique marocaine... Le walou aérien comme dirait Gad...
je pense que le Maroc paie aujourd'hui de plein fouet le saccage de ses élites dans les années noires... Et quand bien même une personnalité forte submergerait aujourd'hui, elle serait mise rapidement hors jeu, à cause de cette ligne politique qui veut qu'au Maroc, personne ne fasse concurrence au charisme du Roi. Le résultat: Un premier Ministre aussi lisse qu'un carrelage, des Ministres travailleurs, mais sans charisme. Un monde politique amorphe.
Le PJD constitue l'antithèse du parti politique marocain type : elle est active politiquement, sa machine à recruter des cadres est très active, elle se démène sur le terrain, ils sont organisés, ils ont une personnalité reconnaissable, Mr Othmani. `
Si je n'étais convaincu de l'incompétence de ce parti, et de Mr Othmani en particulier, à diriger le pays et si j'adhérais à ses idées, ce qui est très loin d'être le cas, ce parti me séduirait, rien que parce qu'il est en but face au système. Et c'est ce qui est dangereux...

7. Le lundi, mars 12 2007, 10:54 par une marocaine

Si ca peut te rassurer à baba l'3arbi, tu n'es pas le seul à ne pas aimer le PJD, moi aussi ce parti je ne l'aime pas. Le discours de ses dirigeants même marketé me fait froid au dois. La théocratie comme système de gouvernance non merci je préfère la pluralité et la diversité quelle soit religieuse, politique, culturelle ou autres. Mais comme le hasard fait bien les choses, je n’aurais pas à me casser la tête avec le dilemme PJD ou rien surtout que le vote blanc n’est pas comptabilisé. Je sais c’est pas bien de dire cela lorsqu’on se prétend du camp des démocrates mais c’est ainsi là où je suis je ne pourrai pas voter.

Mais, connaissant le Maroc, PJD ou pas ca ne changera pas grand chose car au Maroc tous les chemins mènent au Roi grâce à ou à cause de (ca dépend des points de vue) l’article 19 de la constitution. Ces législatives ne serviront qu’à connaître « la part de marché » si je puis m’exprimer ainsi de chacun des partis. Et surtout de connaître le degré de percée de la mouvance islamique dans l’échiquier politique marocain.

Pour moi, dans l'état actuel des choses, les enjeux du Maroc sont d'abord de réunir les fondamentaux de la démocratie la vraie avant de parler des élections. Il faut commencer par instruire et « former » le citoyen marocain et je dois dire que dans ce domaine la société civile marocaine est meilleure que l’Etat marocain. On se demande pourquoi ? ! ! ! ! ! ! !

@ Me7di,
D'accord avec ta première partie d'analyse.
C'est ce qui arrive quand on joue aux apprentis sorciers lorsqu'on est au pouvoir. Et surtout que tout ce qui compte c'est de durer même si pour le faire on passe son temps à jouer du court terme et chercher à gagner du temps tout le temps !

8. Le lundi, mars 12 2007, 12:15 par Maher

Je trouve honnete de ta part que de reconnaitre que daba 2007 a été créée pour contrer la persée du PDJ, comme d'ailleurs le découpage électorale dernièrement, l'acharnement médiatique depuis toujours et .... les attentats (à démontrer). D'ailleurs, je viens d'apprendre qu'il y a eu un attentat à casablanca (comme par hasard et comme par toujours), heureusement, il n'y a pas eu de victime à part le cinglé lui même.

9. Le lundi, mars 12 2007, 13:34 par admin_word

salam

le probleme c'est que les partis n'aident pas et leurs immobilisme ne facilite pas le travail de cette association 2007 daba :(

10. Le lundi, mars 12 2007, 14:12 par jawad

C'est quoi cette analyse que vous nous sortez?!!:
"plus les électeurs se déplaceront plus leurs voix seront portées sur d’autres partis, plus les résultats du PJD seront atténués et son sacre écarté. Moins la mobilisation sera importante plus le score du parti islamiste sera élevé."
Je peux comprendre que vous n'aimez pas ce parti, d'ailleurs je suis moi meme contre son idéologie, et ça façon de dire: qu'on peut changer le systéme de l'intérieur.
Mais delà à se mettre à la place des gens qui ont choisit de voter pour ce parti, de quel droit? pourquoi vous croiyez que les gens sont des cons, des ignorants, qu'ils voient pas le danger venir!!!mais quel danger, reveillez vous les gens ont en marre de tous les partis, ont en marre de tout le systeme, personnelement je suis pour l'abstinence, sinon on est d'accord avec le jeu politique actuel,l'histoire a démontré chaque fois que l'environnement politique au maroc est pourri, et que ceux que vous voyez tel qu'ils soient qui ont accepté d'entrer dans ce jeu ont des roles à suivre et assumé, c'est le systeme makhzenien qui gouverne toujours, et qui leurs dicte sa loi!! hélas.

11. Le lundi, mars 12 2007, 15:22 par Docteurho

Tu pouvais pas dire Mieux mon cher Larbi. Mais que penses-tu de notre statut ici, nous les résidents forcés au Maroc? On n'a pas vraiment un choix nous aussi, c'est la presque ile, là ou tu vas t'as la mer en facee et le seul refuge que tu penses trouver l'hospitalité espérée te froisse par sa rigidité.. pas vraiment de quoi se nettoyer les dents si j'ose dire..
Ceci dit, je vote toujours PJD et pour les raisons que je juge valables, pour légitimer mon choix, autrement c'est la frustration.. sinon que dirais-tu d''un séjour au Maroc en temps de législatives ..?? moi je ne raterai pour rien au monde une tasse de café avec toi et driss quelque soirée en semptembre..
Je te conseille de te chercher un passeport

12. Le lundi, mars 12 2007, 17:18 par une marocaine

@ jawad,

Tu as trouvé le mot juste mais vraiment sans jeu de mot, c'est le cas de le dire certains marocains (le nombre est appremment important) n'iront pas voter pour cause d'abstinence (action de se priver de certains biens matériels (aliments, boissons) ou de certains plaisirs (notamment de la chair)) et non pas pour cause d'abstention (attitude d'une personne s'interdisant la jouissance que pourrait lui procurer une chose, une valeur, une habitude, etc.) :) On est tellement dégouté par ce qui se passe dans le champ politique marocain qu'en l'espace de 30 ans on est passé de l'abstention à carrement de l'abstinence.

Pour finir j'ai juste une remarque dans le billet il est écrit : "Le raisonnement repose sur l’hypothèse suivante : plus les électeurs se déplaceront plus leurs voix seront portées sur d’autres partis, plus les résultats du PJD seront atténués et son sacre écarté. Moins la mobilisation sera importante plus le score du parti islamiste sera élevé." Je souligne la première phrase cad LE RAISONNEMENT REPOSE SUR L'HYPOTHESE SUIVANTE ca ne va pas dire ce que tu as écrit surtout si tu lis les deux paragraphes qui précèdent.

13. Le lundi, mars 12 2007, 18:05 par jawad

@une marocaine,
Enfin au delà du jeu de mots, d'ailleurs quand je réagis ici c'est entre autres choses que je fasse en paralléle,ce qui fait des fois j'ai meme pas le temps de relire.
Bref,je crois que tu as compris ainsi que tous ceux qui ont lu le billets et les réactions ce que je voulais passer comme message.
Il ya deux choses qui m'ont interpellé, c'est le fait d'avoir "peur" du PJD, je trouve ca aberant dans un contexte pire que ce que peux faire ou fera un parti comme lui.
la deuxiéme chose c'est cette façon de dire: voilà ,le mal c'est les islamistes, mais pour ne pas voter PJD il faut faire en sorte que les gens votent pour n'importe quels partis!!!
Mais il ya une chose que je comprends pas,et qui n'a rien avoir avec le sujet, c'est un constat, j'ai l'impression que vous vous mettez tous sur les ondes de Mr Larbi, surtout toi :), des fois ca deviens ridicule, mais remarque je peux me tromper.

14. Le lundi, mars 12 2007, 18:32 par Mounir

Arrêttons de mettre tout sur le dos des partis, les marocains ne votent pas parce qu'ils n'ont plus confiance. Mais ceci est une conséquence dont les causes sont :
*) la décridibilisation de toute l'action politique après l'alternance ( waga3 wellaw b7al b7al, koulhoum msersrine ). Et on oublie l'état du Maroc avant 1995.
*) la prise du pouvoir de la technocratie qui attise ce feu de décridibilisation. Mais enfin, un parti a au moins le mérite d'être blamé si son action gouvernementale échoue.
*) les journaux qui ne cessent de marteler tous les partis sans exception.
*) Les expériences passées avec les partis makhzéniens.
Faut il vraiment payer le prix de tout cela et permettre aux barbus de monter au pouvoir et quid de notre liberté? Si tel est le prix à payer pour que les marocains se réveillent, faut il l'encourager? Ne faut-il pas donner une occasion à ces partis de gouvernement de continuer les réformes qui commencent à donner ses fruits, lentement mais surement ( projets d'infrastructures, performances économiques, ... )?

15. Le lundi, mars 12 2007, 18:37 par Doktorix

Sincèrement là, larbi je suis sur ma faim après t'avoir lu!!!!

LA raison première pour laquelle j'ai écrit mon billet sur le sujet c'est que, étant un Fidel "acheteur" de tel quel, j estime qu'une ligne éditoriale doit avoir un minimum de logique:

une semaine à peine après nous avoir fourni un "guide du citoyen" de l association 2007 Daba, qui, somme toute, est destiné -forcément- à guider l'électeur vers UN vote (Lequel c'est une autre question)qui ne serait alors pas blanc (sinon pourquoi se démener à présenter les éventuels votes???). L'actuel numéro prône le vote blanc, équivalent, comme précité, à un bulletin NUL: en clair, le bulletin de Mr ARB (si jamais il vote) aura la même valeur(càd aucune) que celui de l'illettré qui coche n'importe où et comment, je trouve çà pour le moins hilarant!!

Cette semaine donc, ARB (edito)et karim boukhari (dans un billet d humeur) prônent l’un le vote blanc et l’autre le "rêve" synonyme d un vote pas blanc du tout. Une semaine après avoir distribué le guide au vote, l edito dit clairement: "excuses, si on vous a refilé le guide c'était purement didactique, ne croyez surtout pas ce qui y est écrit, et oubliez tout....on deconnait entre potes!!!!!"

C'est cela qui me met hors de moi: on ne peut pas avoir cette semaine une opinion et la suivante, une autre. Pire : on ne peut pas avoir dans le même numéro deux lignes éditoriales distinctes...ça s appelle de la dichotomie et c'est -entre autres - ce que je déteste au pjd, à la haraka, etc

Mr ARB a commis une nullité monumentale: lorsqu'on est citoyen on vote, ce n'est pas un choix c'est une obligation morale. Voter blanc çà sert à quelque chose ailleurs, pas ici! Voter blanc ici c'est dire :"sans moi, les mecs": aucun pays ne s'est construit "sans personne" ou "sans tout le monde"ou encore "sans la majorité"et même –hélas- "sans la minorité".

Voter pour qui? çà c'est un autre noeud gordien que nous autres ici allons avoir beaucoup de mal à trancher. Et c'est plutôt à çà que devraient s'évertuer à nous aider, les ARB et co(journalistes s'entend), mais il semblerait que ce soit un "truc" trop difficile pour eux. : ils ne savent même plus sur quel pied danser alors que personne n’a demandé de danse....juste des chansons!

Pour paraphraser Bacon , je dirais :"votez, votez , il en restera toujours quelque chose!"

Doktorix....Chromophile!

16. Le lundi, mars 12 2007, 21:45 par Larbi

Une parenthèse : aurais-tu la gentillesse de bien lire mes billets avant de réagir et me faire dire ce que j’ai pas dis. Ce n’est pas la première fois (la dernière fois tu m’as sortit le coup du « demande de pardon » (sic !) à propos d’un billet parlant de patrimoine. Je n’ai pas parlé de danger et tous ces gros mots ni traiter les gens de cons. En général les gens prennent le temps de lire pour éviter ces malentendus et polémiques bilatérales.

On peut dire qu’on n’aime pas le PJD comme on a le droit de dire qu’on n’aime pas Sarkozy. On peut aussi parfaitement considérer le PJD comme un parti liberticide comme on peut considérer l’UMP ou le FN des partis liberticides. Ce sont des choix personnels, subjectifs qui ne préjugent en rien les électeurs de tel ou tel parti. M’enfin on va pas continuer à se justifier et rappeler ces banalités.

L ‘abstention profite toujours au favoris. La mobilisation et la forte participation bénéficient aux outsiders. C’est un fait observé dans plusieurs élections. En général, les électeurs du parti favoris sont déjà très mobilisé si bien que celui ci ne lui reste plus de réservoir de vote. il épuise son réservoir de vote. Le restant est théoriquement plus partagé entre les autres d’ou les raisonnements qu’un fort taux de participation équilibrait les choses. Exemple dans les élections françaises les sondages donnent l’ensemble de la gauche (gouvernementale et extrême) à grosso modo 35% et le reste pour la droite (gouvernementale et extrême). La forte participation dans ce cas ne pouvait que favoriser la gauche puisque la droite ayant déjà ratissé large ne peut pas espérer progresser plus alors que la gauche peut espérer remonter la ponte si ses électeurs se mobilise.

La question de l’alternatif au vote PJD (pour ceux qui ne feront pas ce choix et c’est leur droit) reste posée. Même les contributions les plus optimistes n’ont pas donné un début de réponse. On remarquera que personne ne s’est aventuré à citer un parti bien particulier :) moi en tout cas je reste sur ma position face au désarroi de certains le vote blanc n’est pas une mauvaise idée. Malheureusement comme c’est rappelé par plusieurs amis il n’est pas comptabilisé. Reste à espérer que d’ici septembre une alternative se présentera. Après tout c’est dans l’ordre du possible.

17. Le lundi, mars 12 2007, 22:41 par cynisme chronique

tu parles des partis comme si c'etait des chaines TV et que tu as le droit de rester vautré dans ton canapé et zapper sur le programme qui te plait
c'est pas ca la poltique, si les vieux partis sont sclérosés il faut soutenir les jeunes partis ou en créer des nouveaux, et les partis ca tombe pas de la lune c'est les citoyens qui les créent


les MRE ont le droit de voter aux prochaines legislatives

18. Le lundi, mars 12 2007, 23:56 par salwa

bonsoir a tous les monde,je vois que vs traitez les prochaines elections legislatives au maroc,en tant que marocaine,qui a le droit de voter au prochain scrutin,mais q'elle prefere glisser aux urnes un vote blanc,pr la bonne et la simple raison que les partis politiques de ttes tendances confondues,doivent s'ils veulent acceder au pouvoir,maintenir avant tout leur confiance en la personne du roi,et fournir les competences necessaires au fonctionnement de l'appareil d'Etat , et d'autre part, servir de soupape de securité aux appetits et aux mecontentements.Ainsi, le parti marocain constitue une structure necessaire mais non indispensable à l'expression de la diversite du peuple marocain dans le respect de son unite, incarnee par le roi, qui exprime l'unanimité. ainsi un retour en arriere s'impose,si le maroc a opte pour le multipartisme et l'interdiction du parti unique. Les partis ont pour role, et selon l'article 3 de la constitution, le concoure à l'organisation et a la représentation des citoyens. cela veut dire que le parti marocain est une organisation qui n'a pour but non pas la conquete du pouvoir par l'election , mais est uniquement une machine de propagande et d'agitation. En effet, la monarchie Alaouite est la cle de voute de système politique marocain. donc le role que joue un parti marocain n'est q'une photographie fidele d'un programme imposé par le roi,et a ce stade la,je vois aucune utilite d'aller voter........

19. Le mardi, mars 13 2007, 09:10 par supertimba

Vous avez appris l'incident kamikaze de sidi moumen?A 6 mois des éléctions, ça fait froid dans le dos...
http://www.liberation.fr/actualite/monde/240523.FR.php

20. Le mardi, mars 13 2007, 10:15 par Mounir

Salwa : Pourquoi aller voter et pourquoi se payer 500 millions Dhs ( je croix que le chiffre est bon ) pour des élections si le Roi ferait tout pour nous? La démocratie est la gouvernance du peuple par le peuple à travers le suffrage universel. La monarchie n'a rien à faire la dedans et d'ailleurs ton interprétation de cet article de la constitution me parait incorrecte mais encore, si elle est vraie, alors en démocratie il faut changer de constitution.

21. Le mardi, mars 13 2007, 10:16 par jawad

Je salue en toi cet optimisme d'ailleurs, qui montre des fois qu'on est loin de la masse populaire, si j'ai bien parlé d'un soit disant "danger" c'est parceque j'ai lu d'autres billets, et j'ai pu voir en gros ce que tu pense de l'islamisme, mais bon, comme tu dis ne parlons pas de gros mots.
Moi ce qui me dérange dans tout ca, et tu en as fait allusion, c'est le vote en lui meme est ce qu'il a un sens dans un environnement politique comme celui du maroc?est ce que ces politiques ont vraiment la volonté de changer les choses? je pense que meme un gamin qui a décidé "ihrag" pourra nous répondre.
Ce qui me dérange, c'est que nous ,enfin j'imagine que celles ou ceux qui réagissent sur ce blog, pour la plupart ont pu s'en sortir, s'ils ne l'étaient pas dés leur naissances, mais le reste de nos concitoyens? les gens qui vivent de moins de 2 euros par jour, tu crois que les politiques actuels peuvent changer leur situation? je sais pas !!!Après tout c’est dans l’ordre du miracle, et ça existe :-)

22. Le mardi, mars 13 2007, 11:50 par une marocaine

@ jawad,
concernant ta deuxième remarque, je te le confirme tu te trompes du moins dans l’interprétation que tu en fais. En effet, il s’avère que les idées de Larbi exprimées sur son blog vont dans le même sens que ce que je pense mais je ne crois pas pour autant que je devrai m’en cacher voire m’en excuser d’autant que je n’ai pas attendu de les lire pour les exprimer !
Et concernant mon dernier post, j’ai formulé ma remarque car j’ai estimé que tu as sorti une phrase de son contexte et tu l'as interprété à ta manière ce qui lui a donné un sens autre que ce qu’elle voulait dire.
Ceci dit, il est vrai que je suis d’accord avec Larbi (et d’autres intervenants sur ce même blog) sur le fond. Mais si ca peut te rassurer, il y a bien un point sur lequel je ne suis pas d’accord avec Larbi et ca sera l’occas aussi de discuter de ce qu’a dit « Doktorix » et Larbi dans le dernier paragraphe de son post. Je disais donc, pour moi toute cette discussion sur les législatives est limite surréaliste car j’ai l’impression que c’est une discussion de salon entre gens bien élevés. Et vous savez pourquoi tout simplement parce que comme on dit « messebe9ene l’3essa 3ela l’gheneme » ou comme disent les français « on met la charrue avent les bœufs ». On parle de démocratie et de législatives alors que :
- tout le monde sait que ce n’est qu’une vitrine « démocratique » que le Maroc montre à qui veut la voir
- ceux qui sont censés voter sont à 46% des analphabètes, la nouvelle loi électorale le démontre bien on a associé un symbole à chacun des partis pour mieux les identifier ca en dit long ! ! ! ! ! ! ! ! ! Si ce n’était pas sérieux voire dramatique, j’aurais été tentée de dire que ca devient même rigolo dans certains cas ou des personnes disent j’ai voté pour « l’berrade / jemele etc…
- nous sommes un peuple tribal, vous remarquerez que je n’utilise pas le mot nation, « slix » disait que les marocains ne votaient pour une personne, il a complètement raison. Je rajouterai juste que bp de marocains votent pour des personnes de la même origine ethnique voire tribale qu’eux et certainement pas pour un parti encore moins pour un programme ou un projet !
Pour toutes ces raisons et bien d’autres je le redis, les enjeux du Maroc sont ailleurs. Le principal d’entre eux est, à mon sens, l’éducation et l’instruction ce n’est que par ce billet qu’on forme des citoyens qui exerceront pleinement une vraie démocratie. Et si dans ce domaine le Maroc est le cancre de la classe même comparé à des pays comparables ce n’est pas un hasard ! En connaître les raisons apporte bp d’éclairage sur la situation actuelle du Maroc. Alors certains me diront que les élection serviront, entre autres, à cela. Je réponds que ca sera sans compter avec l’article 19 de la constitution. Et c’est là où mon opinion diverge de celle de Larbi. Car pour moi que le Roi concentre tous les pouvoirs le temps d’assurer une transition vers une vraie démocratie je suis pour à condition qu’il nous explique quel projet il a pour le Maroc et comment il compte y aller. Disons que si j’ai bien compris la position de Larbi je suis plus indulgente que lui vis-à-vis du nouveau régime. Et ce pour plusieurs raisons d’abord parce que le Roi a hérité d’une situation pour le moins que je puisse dire qu’elle est chaotique sur tous les plans et que le changement ca demande du temps. Je le dis d’autant que je crois que certains d’entre nous qui défendons la démocratie sont parfois impatients et faisons de l’anachronisme. Je m’explique on est très tenté de juger le Maroc via les références vieilles démocraties (France, GB, USA etc..) on veut que le Maroc soit en quelques années voire décennies au même niveau qu’eux. Ce n’est pas possible car ces pays on est mis 3 siècles pour y arriver. Et pour prendre le cas de la France qu’on chérit tant, entre les déclarations des pères de la révolution Montesquieu, Rousseau, Voltaire, La Fayette pour ne citer que cela, et le moment où le français lambda a effectivement exercé la démocratie il a fallu que Jules FERRY passe par là et instaure l’école gratuite & laïque pour tous et ca s’est fait début du 20ième siècle. Donc …. Pour ma part, tout ce que je demande pour l’instant c’est de voir d’abord une réelle volonté de mettre le Maroc sur les bons rails. Ensuite, les prémices d’un changement réel et effectif qui me donnera l’espoir que le pays s’est réellement lancée sur la bonne voie.

PS : tu as raison dans ton analyse mais je ne crois pas pour autant que les utopies et la pensée unique (d'ailleurs les unes ne vont pas sans les autres) soient une solution aux problèmes du Maroc. Il n'y a qu'à voir les ce que les utopies et la pensée unique ont fait comme ravages au 20ième siècle.

23. Le mardi, mars 13 2007, 12:27 par Jawad

@une marocaine,
Heureux de lire pour une fois que t'es pas complétement d'accord avec ton papa :-), pas par méchanceté mais juste pour ce que tu me juges(la pensée unique), je sais pas d'ailleurs pourquoi!! et je crois pas non plus que tu saches vraiment ma vision de la politique que j'espére pour mon pays, pour te rassurer elle est loin d'etre utopique.
Je serais d'accord de dire que le changement demandera beaucoup de temps, et c'est pas le plus difficile ou le plus dur pour nous, le plus dur c'est de constater à postériori que nos politiques(de A à Z) n'ont pas la volonté de changer, ca fait pas parti de leur programme ni de leur intention.
Et pour etre bref et revenir sur les modéles que tu as cité, (France,USA...)c'est pas des modéles qui nous correspondent, ni culturellement ni socialement, je veux bien qu'on s'inspire de leur evolution scientifique, mais pas de leur evolution sociale, ni de leur maniére de changer les chose, je te rappelle que la révolution est synonime de violence, chose que je condamne completement.

24. Le mardi, mars 13 2007, 14:17 par mehdi

Salut la compagnie!!!
je vois que le vent des éléctions commence a souffler par ici, le problème de la politique marocaine a toujours étais le manque de réference politique crédible...c'est ce qui a poussé en parti le PJD au devant de la scène assez rapidement en incarnant cette volonté de changement que tout les marocains demandent sans jamais pouvoir le dire,fruit des nombreux échecs des anterieurs gouvernement,disons que cela a assez de similitude avec une espece de révolution silencieuse (beaucoup de gens le voient comme ça malheuresement)
d'une manière objective le PJD a tous les ingrédients necessaire pour forger cette image de favoris qu'il possède mnt a savoir un lider carismatique, une base de sympatisants assez grande, une distinction de tout les courants politiques présent jusqu'a l'instant au maroc longtemps synonyme de malgestion,d'arnaque, d'abus de pouvoir, de trafique d'influence...et la liste est longue.
tous ces facteurs en font l'incarnation du changement politique en personne aujourd'hui pour plusieurs marocains.
le vrai problème a mon avis réside en l'absence d'une réelle alternative politique au PJD, moi personnelement je ne fais confiance a aucun lider politique marocain, s'il y'avais eu un rajeunissement des files dans tout les partis politiques qui pourrais apporter de nouvelles idées un nouveau souffle a notre politique je m'identiferais plus a la politique marocaine, malheuresement ce n'est pas le cas...
vu qu'il n'ya pas d'alternative politque au PJD et vu que je ne suis pas d'accord avec les idées que pronnent ces derniers que faire? wa sda3 erras hada...
sachant que statistiquement l'abstention favorise toujours au favoris...logiquement je devrais voter pour diluer les possibilités de votes, cela serais applicable s'il y'avais une réel autre option politique mais vu qu'il n'ya pas :-(
conclusion, je voterai, mais blanc...

25. Le mardi, mars 13 2007, 15:29 par ourrai

Pour moi le choix est fait, si je vote (je suis actuellement en france donc contrairement au directive royal on ne peut pas voter, sauf si je suis au maroc pendant cette période), mo isa serai spour le PSU avec tout ces militant et cadres qui personnelement m'en rendu éspoir en une gauche claire et net et citoyenne. a ce que l'action politique ne soit pas une ruée vers le pouvoir mais une lutte pour un maroc meilleur.
Je dit sa aprés avoir assister un une deux ou trois conf de M. Sassi ainsi qu'au débat télévisé du PJD et PSU et la différence se vois entre une personne qui te dit :"ah al fasade!!!" et un Prof rationel qui t'éxplique la situation et te propose des solution rationelle baser sur la réfléction...il y a pas photo mon choix est fait.
Le PJD me rapel parti istiqlal dans un certain moment qui disait au gens dans la compagne nou ssommeles héritié de l'armée d'independance et vous avez fait cerment d'aider l'independance donc vous avait fait le serment de voter pour nous...le PJD lui c'est nous les clean les propre le hnane les seuls musulman voté pour nous!!!
bof pour moi j'ai pas pris connaissance qu'il y a un test qui défini musulman ou non et degrée de religion???si le fait de faire marcher la tête que Dieu nous a donner pour refléchir est un blasphéme a leur yeux oui je blasphéme...
En ayant assister un a ptit truc sensé etre organisé par les scout de Témara (qui sont loger dans le bureau du PJD de témara!!!)j'ai pu constater des trucs pas trés clean, des truc qui me font dire maintenant tout sauf PJD.
Pour conclure moi je vote PSU (parti socialiste unifié) et j'invite tout le monde a prendre le temp de les lire et les connaitre : http://psu.apinc.org/
PS.: Je suis pas membre du parti :)

26. Le mardi, mars 13 2007, 15:30 par ourrai

Pour moi le choix est fait, si je vote (je suis actuellement en france donc contrairement au directive royal on ne peut pas voter, sauf si je suis au maroc pendant cette période), mo isa serai spour le PSU avec tout ces militant et cadres qui personnelement m'en rendu éspoir en une gauche claire et net et citoyenne. a ce que l'action politique ne soit pas une ruée vers le pouvoir mais une lutte pour un maroc meilleur.
Je dit sa aprés avoir assister un une deux ou trois conf de M. Sassi ainsi qu'au débat télévisé du PJD et PSU et la différence se vois entre une personne qui te dit :"ah al fasade!!!" et un Prof rationel qui t'éxplique la situation et te propose des solution rationelle baser sur la réfléction...il y a pas photo mon choix est fait.
Le PJD me rapel parti istiqlal dans un certain moment qui disait au gens dans la compagne nou ssommeles héritié de l'armée d'independance et vous avez fait cerment d'aider l'independance donc vous avait fait le serment de voter pour nous...le PJD lui c'est nous les clean les propre le hnane les seuls musulman voté pour nous!!!
bof pour moi j'ai pas pris connaissance qu'il y a un test qui défini musulman ou non et degrée de religion???si le fait de faire marcher la tête que Dieu nous a donner pour refléchir est un blasphéme a leur yeux oui je blasphéme...
En ayant assister un a ptit truc sensé etre organisé par les scout de Témara (qui sont loger dans le bureau du PJD de témara!!!)j'ai pu constater des trucs pas trés clean, des truc qui me font dire maintenant tout sauf PJD.
Pour conclure moi je vote PSU (parti socialiste unifié) et j'invite tout le monde a prendre le temp de les lire et les connaitre : http://psu.apinc.org/
PS.: Je suis pas membre du parti :)

27. Le mardi, mars 13 2007, 16:52 par une marocaine

De deux choses l’une :
- soit je m’exprime mal
- soit tu lis et tu interprètes à ta guise.
Et comme depuis plusieurs années déjà, j’ai assisté/ j’assiste à assez de séminaires en communication même à des cycles de formation dans ce domaine et que la première règle qu’on y apprend est que dans le cas où l’interlocuteur n’a pas compris c’est que c’est l’émetteur qui s’est mal exprimé je vais donc retenir la première hypothèse.
Donc, je me lance et me reexprime en espérant que cette fois je serai claire (alors croisons les doigts). Dans mon PS je ne t’ai pas jugé d’ailleurs juger les gens c’est une chose que je m’interdis. En outre, j’ai pas dit ni voulu dire que tu es porteur/défenseur de l’idée unique.
En revanche, et là encore contrairement à Larbi, du moins de ce que j'ai cru comprendre, (tu noteras que c’est un deuxième point de divergence entre nous deux :) ) pour moi le PJD et toute la mouvance islamique qui s’amuse à mélanger le religieux au politique est DANGEREUSE, à ce titre tu remarqueras que je suis du point de vue de « ourrai », car en le faisant ils mélangent le temporel et l’atemporel, le sacré et le profane, la sphère privée et la sphère publique.

Ce qui va suivre ne t'est pas destiné exclusivement :)
Et quand j’ai parlé de pensée unique je parlais des partis religieux PJD & co car aussi marketé que soit leur discours n’empêche que si vous creusez un tout p’tit peu vous vous rendrez compte que ce qu’ils nous proposent comme système de gouvernance c’est tout simplement une théocratie. Donc avec l’utopie je désignais l’islamisme et avec la pensée unique je désignais la théocratie. Et compte tenu de l’état actuel du champ politique marocain et surtout de son historique, ils (le PJD & co) se présentent à nous comme des sauveurs. Eh ben moi je dis non car pour moi cette histoire a un goût de déjà vu. En plus clair, je parle de l’Iran. Le rapprochement entre le cas marocain, même si le PJD adore prendre pour exemple la Turquie, et celui iranien est d’une ressemblance flagrante. Tous les deux avaient ont pour le cas du Maroc, à leur tête un roi/shah et que ca durait depuis des centaines de siècles, était/est proche de l’occident, une élite qui n’est pas au service des intérêts du pays mais plutôt des leurs, une certaine fossilisation de la classe politique et comme elle ne présentait pas bp d'alternatives, je disais que ca avait un goût de déjà vu :) . Alors solution la révolution islamique pour le cas de l’Iran, le PJD pour le cas du Maroc. Le PJD n’utilise pas le mot révolution islamique car ils sont assez malins mais croyez moi ils ne pensent pas moins. Actuellement, ils font profil bas mais dès qu'ils se sentiront assez forts/solides le discours se métamorphosera ou plutôt cessera d'être schizophrénique et se montrera au grand jour. Résultat des courses, l’Iran est dans l’état actuel qu’on connaît tous. Ben pour moi, je dis et ca n’engage que moi, je suis contre leur idéologie et ce qu'il nous propose comme alternative. Et comme j'ai bp de respect pour les marocains je dirai tout simplement qu’il faudrait réfléchir à deux fois avant de glisser son bulletin dans l’urne
car comme le dit l'adage : le chemin vers l'enfer est pavé de bonnes intentions. A méditer :)

28. Le mardi, mars 13 2007, 17:09 par une marocaine

@ jawad,
Tu l'auras compris :) la première partie est une réponse à ton dernier post.
J'avais oublié de dire que je n'ai pas dit que j'ai été pour la révolution. D'ailleurs je m'étais déjà exprimée la dessus dans un autre billet.
Quant aux modèles de démocratie cad France, GB & USA, je ne dirai qu'une seule chose sur ta remarque "s'inspirer de leur évolution scientifique et non de celle sociale" et c'est la suivante : les deux évoltuions vont de pair. C'est assez long à développer je passe donc on aura peut être l'occas d'en discuter une autre fois :)

29. Le mardi, mars 13 2007, 17:17 par jawad

@une marocaine,
Je n'oserais pas dire que tu t'exprimes assez mal,toute la pensée que t'as étalé dans ton message je l'ai déjà comprise, je sais un peu prés comment tu vois les choses, et rassure toi il y a beaucoup de gens au maroc qui partage les meme idées.
Moi par contre, j'essaie de comprendre le pourquoi de cette pensée, je m'explique: tu as souvent parler d'utopie, mais quand tu dis"Le PJD n’utilise pas le mot révolution islamique car ils sont assez malins mais croyez moi ils ne pensent pas moins" est ce que tu te bases sur une vision que tu as fait, ou c'est juste que t'as tombé, comme des millers de gens autres, dans l'amalgame entre les différents courants islamistes,crois moi je suis loin d'adhéré aux idées du PJD, mais n'empéche que je connais un peu leur idéologie, c'est un parti qui s'est inspiré de la mouvance"islah watahid",il faut juste savoir qu'ils sont royaliste plus que les gauchistes.
Bref, quand tu dis:"En revanche, et là encore contrairement à Larbi, du moins de ce que j'ai cru comprendre, (tu noteras que c’est un deuxième point de divergence entre nous deux ) pour moi le PJD et toute la mouvance islamique qui s’amuse à mélanger le religieux au politique est DANGEREUSE, à ce titre tu remarqueras que je suis du point de vue de « ourrai », car en le faisant ils mélangent le temporel et l’atemporel, le sacré et le profane, la sphère privée et la sphère publique." j'ai bien noté la divergence avec ton papa, waw ;-) tu te rebelle enfin, mais pour etre sérieux qu'est ce qu'on veut dire par séparer la politique de la religion:un député ne doit etre musulman que lorsqu'il sort du parlement, un ministre ne doit appliqué ses valeurs de musulman que s'il est en privé, un roi... est ce que vous vous rendez( je te parle pas seule) compte de ce que ça signifie ou pas, on exporte , on fait appelle à des idéologies communistes ,ultalibérales, que meme l'occident n'en veut plus,quelque soit le prix à payer pourvu que ca soit pas l'islam, pourquoi? par utopie tout simplement :-)

30. Le mardi, mars 13 2007, 19:11 par salwa

à l'heure,ou se profilent les elections legislatives marocaines 2007,susceptibles de reamenager profondement la vie politique du royaume,je vois q'il est utile de faire un retour sur les legislatives de 2002 qi ont joué un role determinant ds la visibilite de l'islamisme qi ont fait du parti islamiste une force d'opposition legale au sein du parlement national.donc c legislations ont mis fin a l'alternance politique derigée par l'USFP.le PJD est devenu l'opposition officielle de sa majeste et non à sa majeste.le palais a utilise la disperstion des voix et des sieges pr nommer un homme du palais sns affiliation partisane au poste 1er ministre a l'issue des elections.en tt etat de cause le parlemnt n'a q'1 faible role ds le systeme de pouvoir marocain,dont il constitue une chambre d'enregistrement ainsi q'une enceinte du debat public,ttes choses dont on pt difficilement faire abstraction.apres cet eclairage hitorique,je vois la raison de l'ecart du peuple marocain du vote.

31. Le mardi, mars 13 2007, 21:57 par Mohamed

Le choix est simple : votez pou la personne la plus honnête, celle qui vous aspire confiance sans trop s'interesser à sa couleur politique.

32. Le mardi, mars 13 2007, 23:13 par Doktorix

Post 31: merci pour la concision , çà résume mon opinion aussi.

C'est physique "le blanc est la réunion de toutes les couleurs" c'est pour çà que le vote blanc est plus facile que le choix d une couleur ou /et d une personne.

33. Le mardi, mars 13 2007, 23:50 par cynisme chornique

il parait que le trou dans la couche d'ozone c'est à cause des analphabètes marocains aussi.

les analyses de comptoir ont trouvé un créneau porteur. Ces pauvres analphabètes !

j'ai connu et je connais des analphabètes bien plus intélligents et plus doués et ayant un sens discernement que 95% des Alphabetisés marocains certains avec des diplomes parait-il

34. Le mercredi, mars 14 2007, 00:47 par moonlight

vous faites partie des 95% M. Cynisme?

35. Le mercredi, mars 14 2007, 01:06 par Zaz

bonsoir à tous
je vois que les législatives génèrent une certaine émulation et c'est toujours mieux que cette léthargie qui caractérise la vie politique de chez nous. ceci étant, je rejoins certains d'entre vous sur les points suivants:
- Bien que je trouve que l'abstinence aille à l'encontre de la vision engagée que j'ai de la politique et principalement dans mon pays, je peux l'envisager presque sereinement dans un cas comme celui du Maroc, où le vote blanc ne signifie rien dans les urnes. Du coup je ne suis pas du tout d'accord avec DOCTORIX quand il avance en employant un présent de vérité général que "lorsqu'on est citoyen on vote, ce n'est pas un choix c'est une obligation morale" (je trouve au passage que c'est une position plutôt radicale, relativement en désaccord avec les positions de quelqu'un qui semble se revendiquer démocrate. Je me permets de rappeler que le vote blanc véhicule une opinion politique -certes neutre-, et ce quelle que soit la manière de laquelle il est comptabilisé, ce qui en l'espèce peut tout à fait constituer un point de polémique, Cf plus haut. En d'autres termes, je prends le problème exactement dans le sens inverse). Finalement, perdus dans des sentiers politiques qu'on a oublié d'éclairer, quel autre moyen de manifester son égarement politique que le taux d'abstention?
- il est malheureusement vrai que les partis politiques forment pour le commun des citoyens marocains une pelote de possibilités inextricable d'où ne se distingue aucun fil conducteur. Si beaucoup savent précisément qui ils ne veulent pas voir au parlement (le PJD pour ma part), très peu savent pour qui ils voteraient (le conditionnel est intentionnel), et parmi ceux là en existe-t-il seulement un qui puisse benchmarker avec précision les programmes des partis candidats? (je rejoins Larbi pour faire remarquer que personne n'a effectivement cité de nom et non Jawad, Larbi n'est pas mon père à moi non plus :))
- Pour ce qui est de l'influence du trône sur cette politique qui est la nôtre (et qui vaut ce qu'elle vaut), je vais peut être en faire bondir plus d'un de sa chaise en avançant l'hypothèse que si les dés sont joués d'avance hé bien ça nous évite peut être de nous retrouver dans une situation désespérante et désespérée à l'iranienne, évoquée plus haut. Je m'explique: comme l'a si bien dit Mehdi7, la scène politique marocaine est amorphe. Les acteurs politiques sont affalés dans les loges, et le public a quitté la salle depuis longtemps déjà. En gros, le marocain a très peu de repères politiques, et s'est finalement habitué à se laisser conduire, désenchanté qu'il est dans son pouvoir potentiel de stimuler la mouvance. Et face à tous les partis sclérosés, il y a un parti dynamique(un seul non?), coordonné, au modus operandi élaboré, et à l'activité prolifique, élargie, voire même tentaculaire. Le hic, c'est que ceux qui ne se reconnaissent pas dans son programme ne savent pas où ils se reconnaissent. Le hic c'est que ceux qui s'y reconnaissent n'ont pas l'once d'un doute quant à la capacité de ce parti à "se bouger", et n'hésitent pas une seconde à mettre un billet dans l'urne, eux. Jusqu'où sommes nous prêts à tenter le coup? En tant que femme, puis que marocaine, je ne conçois pas une seule seconde de me faire gouverner par des barbus, et c'est là que je peux choquer en disant que je camperais sur cette position, dussé-je sacrifier pour elle mon rêve de démocratie.
Finalement, n'a-t-on pas la démocratie qu'on mérite?

36. Le mercredi, mars 14 2007, 09:37 par une marocaine

@ Zaz,
Ce fut un plaisir de te lire :) D'accord sur toute la ligne. Et au fait, je précise "Zaz" n'est pas ma mère :) héhéhéhéhé :)

@ jawad,
J'ai découvert le blog de larbi via l'affaire "Nichane" à cette période ca coïncidait exactement avec mon 27ième anniversaire. Tous les spécialistes de la psychologie (psychiatre, psychanalyste, pschycologue, etc...) te diront qu'à cet âge la personnalité d'un individu est déjà formée et que l’âge de la rébellion est déjà dépassé d’une dizaine d’années.
Quant aux questions que tu as soulevées, j’y reviendrais probablement plus tard car là je suis un pressée.
---------------
En relisant ce matin le titre de ce billet "Maroc législatives : le choix impossible", ca m’a rappelé, aller savoir pourquoi, une phrase de la marionnette de "Steevie Boulet" dans les guignols, qui après avoir fait une démonstration & présentation d’arguments abracadabrantes a fini par dire "a wé a wé on a le choix entre ca ou vice versa". Ca ne dit peut être rien à certains voire à bp mais moi ca me plonge dans un état de fou de rire assez avancé et difficilement maîtrisable. Bon, j’arrête il faut que je me ressaisisse j’ai une réunion dans peu de temps.

Sur ce, s’ba7kom m’brok & ENJOY :)
Aaaaaa, j’ai failli oublier de le dire je ne suis pas abonnée chez "crétin.fr" ! :)

37. Le mercredi, mars 14 2007, 10:26 par jawad

@marocaine,@zaz,
Puisque vous étes d'accord sur toute la ligne, meme si tu l'as bien dis @marocaine, qu'elle est pas ta mére mais..!!!j'ai un doute comme meme :-), d'ailleurs pour l'histoire du pére je n'ai rien inventé, c'est toi qui l'as cité dans tes interventions, et là encore une fois je sais pas qu'est que ca signifie en psy*(toutes les méthodologies et sciences que tas cité en haut).En fait le probléme avec les gens de la com, c'est qu'à la fin il développe rarement un vrai fond de pensée.Et moi ca me rappelle un des premiers scketchs de Gad ou il dit:"Comme lui" pour désigner qu'il voulait dire la meme chose que l'autre,bref c'est marrant,ceux qu'ils l'ont vu compreneront.
Vous etes finalement d'accord à dire:
" En tant que femme, puis que marocaine, je ne conçois pas une seule seconde de me faire gouverner par des barbus, et c'est là que je peux choquer en disant que je camperais sur cette position, dussé-je sacrifier pour elle mon rêve de démocratie.
Finalement, n'a-t-on pas la démocratie qu'on mérite?"
C'est votre droit, mais par pitié arrétés de parler de démocratie, d'ouvertures sur l'autre, de souffrances des gens, et comme je l'ai déjà dit manifestement nous sommes loin du maroc.

une derniére chose, il y a une enquéte interessante faite par deux journalistes français,ah non!!rassurez vous ils ne sont pas barbus, d'ailleurs l'une des deux est une femme ;-).Le livre s'intitule:"quand le maroc sera islamiste" ecrit par Nicolas Beau,Catherine Graciet. Je vous le conseilles, comme disent ceux cités par demoiselle @marocaine: l'homme est l'ennemi de ce qu'il ignore.

38. Le mercredi, mars 14 2007, 10:44 par jawad

@marocaine,
j'ai oublié une chose,en fait la derniére paragraphe de ton message m'a par contre rappellé un article que j'ai lu il y a peu et qui dit en gros:"regarder trop la télé peut rendre con".
Je sais pas si c'est vrai, mais c'est surtout à méditer.

39. Le mercredi, mars 14 2007, 12:48 par Zaz

Bonjour Jawad, je me permettrais de te demander quelques éclaircissements sur cette phrase "C'est votre droit, mais par pitié arrétés de parler de démocratie, d'ouvertures sur l'autre, de souffrances des gens, et comme je l'ai déjà dit manifestement nous sommes loin du maroc.", en te priant de bien vouloir étayer sur les rapports que tu peux y entrevoir avec les positions que je défends, parceque moi personnellement, je n'en vois pas. Si tu as l'impression de te répéter je m'en excuse d'avance, mais je compte sur ton indulgence parceque je regarde la télé moi, ça a probablement dû me rendre conne aussi.
Pour ce qui est du livre de Catherine Graciet et Nicolas Beau, je suis contente que tu l'apprécies. Moi je m'y suis attelée il y a deux semaines, et c'est un formidable remède pour moi, puisque je lui trouve de véritables et rares vertus soporifiques. Enfin... après la télé bien sûr.. :)

40. Le mercredi, mars 14 2007, 14:07 par une marocaine

@ baba l’3arbi,
Désolée pour les digressions qui suivront et la longueur du post. Mais une mise au point s’impose, j’essaierai quand même de rester dans le cadre du billet :) je sollicite ton indulgence.
@ jawad,
Alors de prime abord, quand j’ai lu tes deux derniers posts j’ai été estomaquée. J’ai des remarques de forme et de fond sur ce que tu as écrit.
Je commence par les remarques de forme :
- je ne vois pas en quoi le fait que je parle, moi ou d’autres d’ailleurs, de démocratie, d’ouverture d’esprit te dérange. Surtout que je n’ai jamais exprimé ni mépris, ni rejet face aux idées des autres.
- et contrairement à toi je ne porte aucun jugement de valeurs sur qui que ce soit, tu as dit « En fait le probléme avec les gens de la com, c'est qu'à la fin il développe rarement un vrai fond de pensée » et encore plus grave « "regarder trop la télé peut rendre con". Je sais pas si c'est vrai, mais c'est surtout à méditer ». Ces propos sont pour le moins que je puisse dire une atteinte plus que flagrante à ma personne. Mais tu remarques / remarquersas que je ne vais pas faire comme toi bien au contraire je vais m’attacher à discuter des faits via les arguments que tu exposes (une autre leçon tirée de mes séminaires de com mais je dois dire que là c’est plus un mix de séminaires sur la psychologie, la sociologie et la com) ! :) Tout simplement parce que personne je dis bien PERSONNE n’a le droit de s’attaquer à une personne pour ce qu’elle est ou ce qui l’a fonde au risque de se faire « flinguer » et se mettre les gens à dos et à juste titre d’ailleurs !
- bien que que ce ne soit dans mes habitudes, je vais faire une p’tite exception et te dire que je ne suis pas dans le domaine de la com même si j’ai le profil pour si je crois un nombre considérable de personnes qui m’ont côtoyées :) J’ai fait plutôt une formation dans le domaine de la gestion qui a viré sur le management, la gestion de projet transversaux et la conduite du changement et c’est dans ce domaine que je travaille et pour être plus précise actuellement je suis dans la maîtrise d’ouvrages.
- enfin, j’appelle Larbi « baba l’3arbi » car c’est ma manière à moi de personnaliser mon passage sur son blog et de gommer la froideur des relations qui accompagne, à mon sens, les discussions sur le net. Cette démarche je l’ai faite aussi chez « loula », « kenza », « admin_word », « B2 », pour ne citer que cela
Concernant le fond :
- contrairement à ce que j’ai cru comprendre de tes derniers posts, quand je dis que je suis d’accord avec le point de vue de X ou de Y ce n’est pas parce que je suis dans l’incapacité d’en fournir le mien. Mais tout simplement parce qu’effectivement ce qu’a dit ce X ou Y colle avec ce que je pense. Corrigez moi si je me trompe mais à ma connaissance il n’y a pas une exclusivité dans l’expression des idées.
- pour que je me forge une opinion ou une idée, je puise dans mes lectures - à ce titre entre les bouquins, les journaux, les magazines, les articles sur le net je passe en moyenne 2 à 3 heures par jour à lire- j’écoute la radio, je regarde la télé (je reviendrai sur ce point en bas), je discute avec des amis, des collègues, ma famille. Et comme mes leitmotivs sont la cohérence dans mes idées et leur congruence avec mes actes, je croise toutes ces sources d’infos avant de dire que sur tel sujet voila ce que je pense et surtout voilà les arguments qui me permettent de l’étayer. A défaut, je m’abstiens de me prononcer.
- Concernant l’idée que je me fait du PJD et la mouvance islamique au Maroc et même ailleurs, si les noms de Mohamed DARIF et Mohamed TOZY te disent quelque chose j’ai lu pas mal d’articles du premier considéré comme un des experts des mouvements islamiques et j’ai lu le bouquin « monarchie marocaine et islam politique » du deuxième. Et comme je le dis plus haut mes sources d’infos sont diversifiées. Dernière chose, pour la nième fois je le dis je suis contre le projet du PJD & co parce que je n’accepte en aucune manière que quelqu’un, là je vais le dire en arabe, « ijahede fiya ». Les objecteurs de conscience qui vont s’auto-octroyer le droit de me dire ce que je dois penser et comment je dois me comporter et même mener ma vie je suis contre car aussi incoroyable que cela puisse paraître je suis assez grande pour penser par moi même !
- Pour finir, concernant la télé il est incontestable que certains programmes visent à vendre à coca cola des cerveaux disponibles comme l’a si bien dit Patrick Le LAY PDG de TF1. Mais tout dépend de ce que tu regardes et surtout ce que tu en tires. Et à ce tire on n’est pas égaux face à la télé.
pour le bouquin je n'en ai entendu parler mais je ne l'ai pas encore lu.

41. Le mercredi, mars 14 2007, 14:27 par jawad

Bonjour demoiselle, je vais m'expliquer, d'ailleurs peut etre qu'on est sur les memes longueurs d'ondes tout les deux, puisque t'as pu lire le livre et avoir une idées objectif des mouvements islamistes au maroc, loin de l'utopie, et la propagande véhiculé par les médias occidentaux et nationaux, quand tu dis:" En tant que femme, puis que marocaine, je ne conçois pas une seule seconde de me faire gouverner par des barbus, et c'est là que je peux choquer en disant que je camperais sur cette position, dussé-je sacrifier pour elle mon rêve de démocratie.
Finalement, n'a-t-on pas la démocratie qu'on mérite?"
Excuse moi,mais ca m'a rappellé ce que disez mes parents à une epoque, et à l'image du peuple aussi,un peuple dont on a voulu faire croire qu'au moins le roi il est là pour assurer la sécurité, parceque nous sommes un peuple "camouni" qui ne mérite que l'opression, la tyrannie pour etre gouverné, et c'est ce que tu confirme en disant:"Finalement, n'a-t-on pas la démocratie qu'on mérite?", et moi je vais te dire une chose trés sincére, et qui va peut etre te surprendre,je suis pour une multiplicité de courants politiques, pas une multiplicité de partis comme c'est le cas maintenant, non,une vrai diversité d'idéologies, et que le peuple seule choisira celui qui va vraiment le gouverner, pas des guignols executeurs d'une volonté quelquonque.
J'espére avoir apporté des elements à tes interrogations, et pour finir, ce que j'ai dit pour la télé c'était pour repondre à quelques esprits moqueurs,qui ont appris quelques jeu de mots qu'ils utilisent pour repondre à des problemes de fond :-), et merci

42. Le mercredi, mars 14 2007, 15:19 par jawad

@une marocaine,
je vois pas pourquoi tu t'es senti viser de ce que j'ai dit si ca reste une hypothése, d'ailleurs moi aussi je regarde la télé "française" , je suis, pas toujours mais des fois , les guignols,les emissions culturelles,bref c'étais pour te passer un message, que tout ceux qui ont fait des etudes dans le domaine de l'audiovisuel te le confirmeront: les médias en générale, et la télé en particulier peut simplement orienté, et dirigé l'opinion publique.Et pour exemple: la premiére chaine marocaine, on disait qu'il l'utilisait comme moyen de torture des prisoniers politique, je rigole biensur,je crois que c'est ahmed snoussi(bziz) qui la dit, néomoins on sait trés bien comment s'est.c'est pour te dire que souvent tu donne plus de volume à la forme qu'au fond, et pour revenir justement au fond ce que tu redis encore une fois, c'est ton droit de le penser, mais excuse moi c'est à l'image des emissions débats ou on massacre tout les islamistes sans meme prendre l'initiative de voir ces derniers qu'est ce qu'ils pensent, comment ils voient la société, la diversité politique, l'economie etc..., tu dis que t'as lu mohamed darif, et tozi, le deuxiéme pour moi il n'est pas trés objectifs dans ces pensées, c'est un autre sujet, mais disant mohamed darif, ca m'etonne que tu puisse encore penser ce que tu as formulé "ijahdou fia"!!! tu parles du PJD ou de ladl walihssane, et sur quoi tu te bases, on t'as déjà harcelé dans la rue, chez toi?réduire les mouvements à ca, je trouve que c'est un peu préjugés!!!.

Et pour finir, je ne peux me permettre d'offenser une demoiselle si sensible que toi, je m'en excuses devant tout le monde, et j'espére que tu acceptera cette fleur en signe de bonne volonté @)- (j'ai essayé de trouver une vrai mais en vain :( , en plus comme j'ai pas le temps j'ai un peu imaginé :) )

43. Le mercredi, mars 14 2007, 16:12 par C

Salam
Vous faites quoi pour changer la situation du maroc - à part bien sur filer ailleurs et écrire ce qui est connu par tt le monde...

44. Le mercredi, mars 14 2007, 17:11 par une marocaine

@ jawad,
:) :) :) je dois dire que tu m'épates là. Juste une précision, je n'avais pas besoin de me sentir viser ton post m'était destiné ! :) Mais bon passons surtout compte tenu du fait que tu me présente tes excuses et devant tout le monde comme tu dis avec des fleurs de surcroît :) je les accepte volontiers à sidi je parle aussi bien des excuses que des fleurs :) Ah et merci pour le compliment « une demoiselle si sensible que toi » wawaweeee :) Je suis sure que certains perdront leur latin si ils reprenaient l’historique de notre conversation :) !!!!!!!

Concernant le contenu, je te le confirme j’ai été harcelée dans la rue c’est arrivé quand je vivais encore à Tanger c’était en 2000 en plein mois de ramadan je me rendais à mon école dans un état de quasi somnolence ! :) En descendant la rue où il y a l’hôtel ELMINZAH j’ai été accosté par un type avec une longue barbare habillé comme si il débarquait du Pakistan je ne caricature pas il était vraiment habillé comme ça. Il m’a crié au visage, ce qui a achevé de me réveiller ! t’as pas honte de t’habiller comme ça. Je ne comprenais pas ce qu'il me reprochait car on était en plein mois de décembre que je portais un manteau trois quarts une écharpe autour du coup et un chapeau sur la tête et SURTOUT que ma manière de m'habiller ne le regardait pas. Mais comme je n’ai pas l’habitude qu’on me marche sur les pieds je lui ai répondu de quoi je me mêle. Et par miracle au lieu qu’il m’en colle une ! Il a tourné les talons et il est parti. Alors de quel parti se reconnaît ce type je suis incapable de te répondre n’empêche que son comportement ne présage rien de bon. Comme certains le savent déjà Tanger fait partie des villes considérées comme les fiefs des islamistes. Tu me diras que c’est anecdotique mais si ma mémoire est bonne il y a quelques années c’était en 2003 ou 2004 une journaliste de 2M a été attaquée sur sa tenue vestimentaire par Mustapha Ramid ex-président du groupe parlementaire du PJD à la chambre des Représentants en plein parlement ! Ca avait déclenché un bras de fer entre la chaîne et ce parti. Ca en dit long sur bp de choses.
Je ne vais pas parler de « adl wa lihssane » de leurs sorties dans les plages marocaines ni de leur soit-disant «9awema » qui a été prévue pour 2006 ! Et je vais me concentrer sur le PJD.
Je disais que ce parti avait réussi son opération de relooking après les attentats de Casablanca en 2003, je parle de relooking et modération de propos car pour ceux qui se souviennent encore le plan d’intégration de la femme proposé par Saïd Saâdi en 2000 avait déclenché une moblisation des islamistes marocains et ca s'est matérialisé dans la marche organisée à Casa où les pjdistes étaient parmi les premiers a manifesté. Fort de leur base de militants c’était carrément une démonstration de force face au pouvoir que ce soit le palais ou le gouvernement d’alternance en poste à l’époque. Et tout le monde est d’accord pour dire que si il n’y a pas eu les attentats de 2003 le nouveau code de la famille aurait été certainement enterré. Donc, quand je parle de relooking je pèse mes mots. Ainsi, comme je l’avais dit, les pjdistes, en tout cas les plus modérés d’entre eux, étaient assez malins pour engager les changements qui s’imposaient pour devenir plus présentables. A ce titre, ils ont fait en sorte que Ramid qui représente l’aile radicale avec Ahmed Raissouni, président du Mouvement de l’Unité et de la Réforme (MUR), n’accède pas au poste du premier secrétaire du parti, mais que ce soit Saad Eddine OTHMANI qui le soit car il est plus présentable. N’empêche que lorsqu’on s’intéresse à ce que disent Ramid & Raissouni concernant la réforme constitutionnelle et l’application des préceptes de l’islam, on se rend compte que ça ne rigole pas. Ils sont d’une virulence qui fait froid au dos. La trouvaille du PJD, je parle de sa face présentable, c’est de dire que les positions de ces deux et même de certains militants n’engagent qu’eux ! Ben moi je trouve que c’est très facile comme stratagème mais il ne faut pas non plus nous prendre pour des poires quand même ! OTHMANI est plus diplomate et plus rodé au discours politique que ces deux là mais je m'en méfie quand même.
En outre, je te fais signaler que lors de son dernier congrès le cinquième si ma mémoire est bonne, j’ai lu quelque part que le PJD avait invité l’émir de la jamaâ islamique du Pakistan, des représentants des Frères musulmans égyptiens et jordaniens, un invité de Fallouja en Irak. Très intéressant !
Je m’arrête là en espérant que le contenu est assez dense cette fois :)

45. Le mercredi, mars 14 2007, 18:15 par jawad

Ca me fait du bien que tas pu accepté mes excuses, je reconnais que j'y suis allé un peu fort tout à l'heure, mais toi non plus t'es pas si angélique que ca :) (c'est pas méchant), en revanche je maintient le fait que tes trés sensible, d'ailleurs la femme en général est plus sensible que l'homme, et doit etre traité avec délicatesse, le prophéte(SAW) les a assimilé à "al9awarir" quand il a dit à un des compagnon dans un voyage "rif9an bil9awarir" ca n'a rien de péjoratif,je sais pas comment traduire l'expression, mais pour dire que ce Mr qui s'est cru "yogayir almonkar" il a rien compris de ce message, c'est dommage parcequ'il est aussi pitoyable que ses victimes, si je peux les appelé comme ca.
Pour le reste du message, on en discutera plutart inch'Allah ,Bonne soirée :)

46. Le mercredi, mars 14 2007, 20:39 par annoyed

@Jawad et marocaine
Échangez vos msn et chattez à votre aise. Arrêtez de polluer cet espace avec des discours qui à force de se répéter donnent la nausée

47. Le mercredi, mars 14 2007, 23:15 par Doktorix

post 35: "Je me permets de rappeler que le vote blanc véhicule une opinion politique -certes neutre-, et ce quelle que soit la manière de laquelle il est comptabilisé"

Ceci impose plus d implication ( justement pour la manière dont ce vote est comptabilisé) de la part des electeurs -surtout "des comme nous"- parceque un VOTE BLANC AU MAROC EST UN VOTE NUL, y basta. Si -malheureusement ce n'est pas le cas- le vote blanc etait comptabilisé comme tel il n' y aurait plus de polémique.

Ce qui est intelligent, alors, c'est de faire le "moins mauvais" des choix, choisir le moindre mal à défaut d'un bien pour faire un bon vote. C'est l'unique facon de se faire entendre, sinon on est aussi muet qu un bulletin blanc!

Comment? le post 31 est une proposition intéressante...

Doktorix....Du Noir au coeur du blanc!

48. Le jeudi, mars 15 2007, 16:13 par kb


les hommes passent, les urnes changent mais l'histoire se ressemble et j'en ai plus que ma claque de me répéter et de radoter les mêmes choses...mais à vous comme à moi et à cher larbi apres moi (les vieux d'abord) on ne nous laisse pas trop le choix
bon enore une fois je m'épanche (chez moi) sur le sujet

49. Le jeudi, mars 15 2007, 18:18 par jawad

@une marocaine,
Pour revenir à ce que tu as avancé comme arguments pour dire que tu es contre le projet du PJD(s'il y a vraiment un vrai projet), j'aimerais dire que je suis pas un défendeur de ce parti, ni de ceux qui l'insulte à tout va et qui traitent ces membres d'arriérés et d'obscanturistes, il y a ici un amalgame qu'on a essayé,depuis le 11 septembre 2001, et les attentats de casablanca, de faire passer au gens , qu'islamiste= terreur, violence, inhumanité, le mal tout simplement, jusqu'au point qu'on est devenu ennemis avec un barbu musulman par défaut, et à telle point que nos élites font de leurs mieux pour ne pas se faire passer pour des musulmans tout court, et les exemples ne manquent pas, surtout ici en france.
Pour "almodawana" détrompe toi, il n'y avait pas que les islamistes qui étaient contre, mais l'entourage royal, le roi meme ne pouvait se permettre une telle erreur, et pour cause les contradictions avec les principes de l'islam: l'héritage par exemple,et il faut savoir que le seul endroit ou on peut reconnaitre l'islam appliqué au maroc c'était la "modawana" qui s'est inspiré d'une interpretation "malikit" des textes sacrés sur les relations sociales qui n'était plus adapté au changement socio- economique actuel, ce qui a poussé le roi à demander un "ijtihad" sur le Code du statut personnel, et qui a abouti à la version qu'on a aujourd'hui et qui est conforme à la chari3a, et tant mieux pour la femme.
Pour revenir sur le jugement politique, personnellemnt je suis pas les autres juste pour ce qu'ils disent mais surtout pour se qu'ils font et ce qu'ils sont.

50. Le vendredi, mars 16 2007, 15:06 par Simplemind

Bon, moi je m'y connais pas du tout en politique, mais à voir les disgressions qui ont suivi les véritables questions, je pense pouvoir deviner pourquoi on arrive pas à avoir des partis et des programmes respectueux: on se perd dans des discussions à battons rompus, on se noie dans le détail en oubliant l’essentiel, et on personnalise le débat:-(
Si on pouvait faire qque chose pour avancer??!!
Très bon billet Larbi, merci de partager

51. Le vendredi, mars 16 2007, 15:59 par Lamia

Étant marocaine à l'étranger, paraît-il je n'est pas le droit de vote là où je suis(ce que je trouve d'un point de vue personnel inadmissible) seulement voilà, je reste citoyenne marocaine qui ne se renie pas. Si j'avais à voter, pour qui voterais-je ?

Comme toi Larbi je ne voterais pas PJD, par ce que d'après ce que j'ai comme information c'est un parti qui surf sur l'identité marocaine islamique, flirte avec le discours radical et défigure la religion en l'associant au politique.

Les autres choix dans ce paysage politique ? aucune espèce d'idée, alors la question que je me pose et que je pose à ceux qui sont au fait de ce qui se passe au Maroc :

Y-a-il un parti qui a un programme définit et chiffré si possible ?

Y-a-il un parti qui a pris des engagements clairs envers le peuple marocain ?

Merci de m'éclairer !

52. Le dimanche, mars 18 2007, 22:36 par houyassis

Je ne veux pas voter pjd , je ne veux pas voter blanc non plus , je n'ai confiance en aucun parti et j'ai l'intention d'aller voter en septembre ....Aidez moi à résoudre cette équation svp

53. Le lundi, mars 19 2007, 17:46 par adil

une solution pour ton équation pourraiit être comme la suivante, regarde :
alors un peu de mathématiques les enfants !!!

monsieur x veut aller au quichet pour voter ,

ça c'est x = V ; étant donné que V = voter,

mais il y a une condition c'est :

x ne peut pas voter, car comme il a dit qu'il ne veut pas voter pjd, so what ???

okey, il va faire un caffé pendant les opération du vote, alors la réponse exacte est C, qui vaut caffé en emazighen, ah , je remarqué une chose dans ce blog, la contradiction !!
oui , Ci l'3arbi parle toujours avec un ton de la justice, mais il est paaru aujourd'hui intolérent face aux pjdiens !!

j'ai un message plutot une question pour toi et pour tout ces anti_pjdiens :

quel est le parti qui peut remplacer le pjd à votre avis, durant toutes ces années de la gloire au maroc, depuis la naissance de mon père (lahi yrahmou). je n'ai jammais vu un parti qui a rendu le pouvoir au marocains !! where is the truth so!! don't say gone, simply because , in morocco there another new party which is worth to be experienced in 2007. je suis sur que vous allez changez d'avis !!!

j'ai oublié la réponse de mon ami, la réponse exacte c'est le pjd:

alors tu va voter pjd cher anti-pjdien !!!

so x = v ; si v = pjd... facile à comprendre non ?? c'est de la mathématique législatives de 2007. :)

54. Le lundi, mars 19 2007, 19:10 par houyassis

Merci pour les mathématiques législatives 2007 , mais je vois que tes maths n'obéissent à aucune logique et n'ont à mon humble avis aucun sens !!!

55. Le mardi, mars 20 2007, 20:38 par youssef

Bonjour tout le monde
jusqu'à maintenant je ne comprends pas tout ce bruit contre ce PJD, pour moi c'est un partie comme les autres, ce n'est pa le PJD qui a fait les attentat du 16 mai ou les derniére de casa, ce sont des parties trés radicales qui croient que le PJD fait partie des KAFIR.
je crois que notre réaction doit être plus ouvert, cette partie est pleine de cadre medecins ingénieurs qui croient à l'idiologie islamique et à la démocratie et l'échange des idées pour dévellopper ce payé, au lieu de fermer les portes en face de ces gens et les forcer à devenir plus radicale, il faut ouvrir des dialogues avec eux écahnger les idées, connaitre leur programme et ne pas parler dans l'air.
et je vous invite à passer dans deux villes qui sont gérré par des PJDistes TEMARA et KASR KABIR, la population est bien contante de ces gens.
dernier mot: il ne faut pas croire au préjugement, il faut plus tot écouter ces gens.

56. Le mardi, mars 20 2007, 22:17 par Doktorix

Moi je t'en propose une troisième de ville ou les poilus font le beau et le mauvais..: meknes

A meknes tout le monde rit....mais pluto jaune et quand j entends les pjdistes citer "l exemple meknassi" j en rit aussi jaune!

Rien qu'hier, les habitants d un bidonville (karyan mazila) ont fait un sit in devant la wilaya pour cause de rasage de quartier sans recasement et et et....
Les recentes pluies (janvier...pas tres recent) ont transformé certains quartiers en veritables "everglades" version morocco

et ce week end un colloque pjdeux tenu dans l'hotel de ville (donc dans le fief des poilus), a vu les habituelles incitations à la haine raciale, appels au djihad et autres habituels ceremoniaux destinés au meme parterre d'obnubilés et d'illuminés!!!!!Avec quand meme l'absence de l attendu benkirane qui n est pas venu ("...Ida oua3da khana...")!

Doktorix......la barbe!

57. Le mercredi, mars 21 2007, 17:16 par youssef

je ne crois qu'aucun partie dans le monde qui pourra changer ce que nos heros voleurs ont fait pendant tout ces années.
par contre dans les deux villes que j'ai cité KASR KABIR et TEMARA, il y a de grand travaux que personne des autres parties politiques qu'ont eu le pouvoir n'ont osé les commencer.
en ce qui concerne l'appel au JIHAD je ne crois pas que aucune personne au PJD peut appler au jihad au maroc, car ce sont des gens qui ont choisi la démocratie, sinon ils seront entrain de préparer des attentat.

le PJD est une partie comme tout les autres la seule particularité est que leur ideologie est inspiré de l'islam.
cimme les PPS et USF qui ont une ideologie socialiste et c'est à la population de choisir.

le PJD n'est pas l'énemie, ce sont les personnes qui engagent ces iniorants pour se fair exploser sous pretxte de JIHAD

58. Le jeudi, mars 22 2007, 16:34 par Lamia

@Youssef : Désolée de vous contredire, mais vous devez comprendre que le PJD est un parti qui alimente le discours islamiste et intégriste. Ce n'est pas par ce que vous ne demander pas à des gens de se faire exploser que vous ne prenez pas une part de responsabilité quand un jeune se fait exploser, par ce que vous renforcer sa haine pour ses compatriotes, par ce qu'ils ne partagent pas sa vision de l'islam, etc...
Le PJD développe un Islam d'exclusion, un islam obscurentiste qui n'a pas lieu d'être, et dans lequel moi personnellement je me reconnais pas.

Le PJD veut gouverner par dissociation, il nous dit que leur islam est le vrai, les autres marocains, ne sont pas des vrais musulmans tant qu'ils n'auront pas adhéré à leur courant politique, le PJD rend l'islam un produit de consommation, il fait du marketing politique sur le dot de notre religion.

Le plus important dans tout celà, c'est qu'un pays ne se gouverne pas par une idéologie, mais bien par un programme, un programme qu'il n'est même pas capable d'imaginer. Le PJD n'est ni plus ni moins pour moi qu'une secte, une secte avec ses rituels, et ses cadavres dans le placard !

59. Le vendredi, mars 23 2007, 23:18 par nourdine

les élections n'ont aucune utilité au Maroc puisque c'est le roi qui règne et gouverne aidé par son gouvernement parallèle(ses conseillés).

Que le PJD gagne ou un autre parti celà ne changerai rien puisque le roi continuera à régner et à gouverner avec son gouvernement parallèle.Aucun parti ni aucun haut responsable ne peut être jugé sur ses actions car il ne fera qu'exécuter les hautes directives de SM,tous lorsqu'ils sont interviwés leurs réponses commencent par:
_suites aux hautes directives royales,nous..
_dans son dernier discoursles ,SM a ordonné...
Les adjectifs employés par les ministres,les députés ou tout autre haut fonctionnaire sont toujours du type le gouvernement de SM,les sujets de SM,les émissaires de SM... on entend jamais le gouvernement de gauche,ou de la koutla ou de l'istiqlal,mieux encore on n'entendera jamais le gouvernement du PJD a fait ceci ou celà même s'il fait un raz de marrée aux futures législatives et qu'il obtienne même la primature.
Il ne faut pas voter au MAROC car c'est une perte de temps et surtout d'argent que le citoyen lamda a grossement besoins pour son développement
_

60. Le mardi, mars 27 2007, 16:41 par Lamia

@Nourdine : Je suis en partie d'accord avec votre analyse. Mais là où j'apporte ma nuance, c'est que ces partis profitent de cet état de choses pour se cacher derrière un paravent. Il ont un certain pouvoir dont ils ne veulent pas user. Ils ne veulent pas prendre cette responsabilité par ce qu'ils ne sont pas à sa mesure. Ne me dites pas qu'une loi votée par le parlement ne sera pas considérée par le roi ? le Roi ne peut pas gouverner sans faire cas du jugement et du gros bon sens, par ce qu'il y a la communauté internationale. alors, arrêtons de plaindre ces partis en les plaçant dans un rôle de victime. Ils ont une marge de manoeuvre qu'ils n'ont jamais su exploiter !

61. Le samedi, avril 14 2007, 15:10 par Marocains

Voter pour qui? Pourquoi? Quand? Vous parlez de quoi exactement Messieurs! Les gens ne savent rien de tout ce qui se passe dans leur propre pays: Ils ne savent pas lire, ils ne comprennent pas les infos même en arabe c'est très dangereux. Un marocain sur deux est un analphabète, comment vous allez diffuser votre programme pour ces gens qui peuvent faire ‘’la différence’’? Qui va débattre vos idées ? On n’a confidence en personne Messieurs, les partis classiques qu'on connait, ne sont pas des partis Marocains, ce ne sont que des extensions d'un ou d'autres régimes étrangers qui ont montré au fil du temps leur inefficacité et leur agressivités vis-à-vis des peuples. Et en même temps, ils ont crée un sacré décalage entre une élite qui ne nous parle même avec notre longue, la langue des analphabète la langue des signes. Messieurs, je vous invite à oser le PJD si vous êtes un marocain du sang et du chair. Je pense

Messieurs, vous ne vous rendez pas compte qu’on est des pauvres et des analphabètes parce que vous êtes loin être un comme nous. On a que des signes pour distinguer les candidats et pas un programme, des signes Messieurs, ça ne vous rappelle rien : LE PREHISTOIRES n’est-ce pas ! Vous savez le PJD est un parti du terroir –comme LEPEN, qui se présente comme un candidat du terroir- la comparaison est loin parfaite puisque le PJD n’est pas un extrémiste.
De toute façon, on ne comprend ‘’rien’’ et on va voter avec le cœur et instinctivement on suivra les signes que vous savez.
Et si vous comptez sur les élections législatives pour faire voter des lois, ce ne sont pas des lois qui manquent dans ce pays mais plutôt de les respecter Messieurs.
Et si vous comptez sur les élections législatives pour combattre le chômage, la pauvreté, la corruption sur le plus haut niveau, l’ignorance…vous pouvez toujours voter chers Messieurs.
Par contre si vous voulez l’argent, le pouvoir, la protection contre les lois… vous pouvez compter sur les élections.

62. Le dimanche, juillet 1 2007, 15:33 par alibaba

La démocratie dans ce pays n'avancera pas avec la Constitution actuelle .

Préalablement aux législatives, j'estime que notre constitution doit être "rééquilibrée" de façon à donner à la Primature de vrais pouvoirs et à rendre le gouvernnement(1er ministre + ministres) comptable de ses actes devant le peuple, lequel peuple devra , naturellement, être représenté par un "vrai" parlement.

Tant que ce préalable n'est pas réalisé , pour moi, PJD, USFP,PI,etc..c'est bonnet blanc et blanc bonnet

Je n'irai donc pas voter.

63. Le mardi, juillet 3 2007, 02:28 par sousou

chere marocaine,
pour ne pas repeter ce que vous venez de dire,je me contente d'annoncer que je suis totalement d'accord avec vous en resumant:1)les idees obscurantistes est à banir,on en a assez souffert.2)les "elections",dans l'etat actuel des choses,sont une mascarade,de la poudre aux yeux.pire encore,la dilapidation de l'argent du contribuable .3)quant au choix,il y en a pas.tous les" partis" qui acceptent le jeu dans les conditions actuelles sont du meme bord.
al mahzala;j'ai honte quand je parle à quelqu'un de ces conceptes institutionnelles,tout simplement parcequ'on ne vie rien de tout cela,tout est "dicours",vitrine et trompe oeuil.on en a mare!

64. Le mercredi, juillet 4 2007, 13:14 par alibaba

Je suis conforté dans mon opinion lorsque je vois les piètres prestations des représentants des partis politiques sur les plateaux de TV dans les émissions "spéciales législatives de 09/07" (hiwar, moubacharatane maakoum, etc.)

Par conséquent, je persiste et signe : je n'irai pas voter.
Bien sûr je sais que "les politiques" se fichent pas mal de mon opinion.

65. Le mercredi, juillet 4 2007, 13:33 par 7didane


@alibaba

Si j'étais candidat, OUI je m'en ficherais royalement de l'opinion de ceux qui ne votent pas.

J'espère que je n'ai pas heurté quelqu'un en affirmant cette tautologie. Et arrêtez de m'envoyer des sms pour vous plaindre.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/320

Fil des commentaires de ce billet