Je m’étais promis de consacrer une bonne partie de ce blog à l’actualité politique du Royaume.

Au début je me suis appliqué à décrypter l'actualité politique marocaine, ses acteurs, ainsi que les événements qui marquent notre quotidien. Mais à la longue je me suis lassé…. j’ai déserté… J’aurais aimé tant pourvoir le faire.

Le Maroc s’ennuie. Une vie politique sans relief où l’immobilisme et la frilosité sont les maître-mots. Une amicale d’hommes politiques qui, à défaut de proposer de se démarquer et de marquer, botte en touche en condamnant systématiquement toute critique. Une politique économique sans vision stratégique sans ligne directrice et une loi de finance sans ambitions ni moyens. Des députés qui méprisent leurs électeurs et des journalistes qui se moquent de leurs lecteurs.

Le Maroc s’ennuie. Trop décevante, trop morne, trop mesquine, la vie politique ne passionne pas les foules et personne ne semble s'en apercevoir ou trop s'en inquiéter.

Jusqu’où, Jusqu’à quand ?