L} ntFileName}} ( B)">

Commentaires

1. Le jeudi, août 25 2005, 00:38 par sean-penn

demission, demission.
je suis pour la demission de ce nommé abbas et de tous ces supérerieurs qui l'ont nommées ministre et de la demission de ceux qui ont nommées son supérieur.
est la boucle est bouclée.
cappito

2. Le jeudi, août 25 2005, 00:56 par Sam

Je ne suis pas très au fait de ce scandale mais si les faits que tu relates sont véridique, je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est inacceptable qu'un ministre ne rencontre pas et ne fasses pas de vérification plus approfondi sur les entreprise qui désirent "investir" au Maroc. Bravo pour ton post.

3. Le jeudi, août 25 2005, 01:57 par ayoub

que vaut un Marocain ?

Ayoub
http://www.kingstoune.com

4. Le jeudi, août 25 2005, 02:17 par free

il devrait être jugé!

5. Le jeudi, août 25 2005, 02:31 par slix

NOUS...devons bouger...sorir dans les rues...crier au scandale...

6. Le jeudi, août 25 2005, 04:01 par Abouali

It is a shame that always the poor who pays high price. In notre maroc nobody cares about the poor. All minsters should be help responsible for this disastre.

7. Le jeudi, août 25 2005, 05:54 par Loula

Salut Larbi,

Le geste de Abdelhakim Hachmi est triste comme tous les suicides c'est un appel qui n'a pas été entendu, mais ce n'est pas Abbass El Fassi qui doit être visé du doigt, mais bien ce foutu système de ***. Soit, il a cautionné, mais un ministre au Maroc ne vaut pas grand chose à part son standing de vie pour services rendus au Makhzen. Cela me rappelle la cabale contre El Youssoufi (dont le gvt est cité dans un des articles du journal en question)et God knows qu'il n'a été épargné par personne. Je crains que je ne puisse adhérer à pareille accusation pour la plus simple raison que la presse marocaine souffre d'un déni impossible et d'une schizo des plus remarquables.
Notre pays a bradé son économie pour s'aligner aux USA, notre pays a bradé nos parents, brade nos jeunes pour des devises, notre pays n'a commencé à émettre des passeports que lorsqu'il a su que les visas étaient de rigueur et difficiles d'obtention. Notre pays a étouffé toute critique dans années 70, notre pays a bradé notre dignité en nous refusant de penser. Bref, la liste est longue, pénible et quasiment burlesque (voir le rapport de l'AMDH à cet effet)et nous aurons beau monté aux barricades aussi nobles soient-elles, il n'en demeure pas moins que Abbass est un pion comme tous les autres. Il y a des jugements dans tout le Maroc ces derniers jours, des exactions du Rif au Sahara. On enlève, on torture, on accuse, on condamne. Et soyons sérieux, un ministre ne lit que des extraits ou des résumés préparés par les vrais sbires de la pieuvre à savoir tous ceux et celles qui se font graisser la patte pour qu'un dossier aboutisse justement devant les yeux d'un ministre qui le défendra selon les paroles de son sous-ministre et autres employés.

En toute amitié,

8. Le jeudi, août 25 2005, 09:46 par free

n'empêche,son jugement public devant _un tribunal indépendant_ sera par la mme occasion, celui de tout un système...ailleurs,on se suicide pour moins que ça...

9. Le jeudi, août 25 2005, 10:11 par Smel

Histoire triste, un suicide, n'oublions pas les suicides de chaque jours de le detroi aussi

10. Le jeudi, août 25 2005, 11:09 par bou9al

un peu de google bombing pour faire connaitre cet article... je suis d'accord avec toi.

abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission
abass el fassi démission

11. Le jeudi, août 25 2005, 12:06 par amina

Bonjour,

Juste une question: êtes-vous si sûrs que ça que le jeune homme en question se soit suicidé à cause de l'affaire Annajat? Je ne veux défendre personne ici et il aurait même été facile pour moi de m'en prendre au ministre délégué sans portefeuille, mais comment pouvez-vous être si sûrs qu'il s'est suicidé pour cette histoire que j'ai beaucoup suivi, avant, pendant et après son éclatement...Ce n'est pas parce qu'un journal a lié ce suicide à cette affaire que c'est forcément exact. Je suis journaliste, j'aime beaucoup le journal qui a fait sa Une sur ce suicide hier, mais je vous invite à avoir un regard, peut-être moins méprisant pour la presse, mais plus critique, plus Bourdieusien ou Halimien si vous voulez.

12. Le jeudi, août 25 2005, 12:24 par Mohammed_M

supossons que ce suicide n'est pas lié à l'affaire najat.
1- abbas a quand même une reponsabilite dans ce qui es arrive car quand on se suicide c'est pareseke on un cumul de decéptions. et c'est claire que ce jeune homme a été déçu dans l'affaire najat. Cette décéption a participé a combien de pourcentage de se suicider (0, 10, 50 %)? dieu seul sait mais il est clair pour moi que les sequelles de cette affaire y ont pour quelque chose
2- L'homme est sans travail depuis l'affaire en question. D'aprés son portrait à ALM il a fait des demarches il a essayé de s'en sortir en vain. Là aussi est une reposabilité de Abbas et de l'ensemble du gouvernement car ils ont lamentablement echoué sur ce domaine. Il est ou l'obligation de resultat à ces gens payes au prix fort?
3- Comme il a dit Laarbi, quand on voit de tel drame (y compris de ceux des pattera) on se demande comment se fait il qu'on paye un ministre pour ne rien faire. Moi je pense qu'au lieu de payer des 80.000 dh par moi a abbas (qui rapellons le n'est pas pauvre) on aurait du la donner à d'autres. On ne dit l'etat est pauvre et on gaspille l'argent pour faire plaisir à Abass.
4- On est pas amnésique nous. On va pas fair l'erreur des generatiosn precednetes. Abass el fassi a cru qu'on a oublié l'affaire najat. Ce mort vient de la rapeller . Oui il a montre une incompetence sans pareil. Oui il aurait en tirer les consequences. Oui sa promotion en ministre d'etat est une decision injuste.
5- Ce qui me fait mal au coeur: il n'a jamais reconnu son erreur, ni même presenter des excuses! mais alors jamais.
6- Dans d'autres leiux des ministres demisionnent popur beaucoup moins de ca, pour quelque metre de plus dans un logement de finction ou par une visa accordé pour une femme de menage. A mediter.

13. Le jeudi, août 25 2005, 13:10 par etoile

salut à ts,
encore un cas désespérant,
les médias nen soulignent pas moins
il ya tro de choses à revoir dans la politique interne des ministeres
tro de corruption,
tro de blabla ds le vent sans aucune action à la suite

prq les pays occidentaux sen sortent tjrs mieux ?
prq le maroc avance lentement et parfois recule ????

comment résoudre ts ces pbm?

que dire de l'affaire du réseau de prostitution à agadir avec le journaliste belge ?

prq la prostitution augmente?
prq le maroc est classé deuxieme juste apré beyrouth ds la prostition et pas deuxieme dans le devpt industriel?????

prq les jeunes marocains ont du mal à poursuivre leurs etudes?

prq les bourses supérieur st distribuées à un étudiant par famille???

tro de prq

bref,
bonne réflexion

14. Le jeudi, août 25 2005, 13:20 par hbenbrahim

C'est triste comme événement.
je pense qu'il faut démanteler toute la machine qui a servi à l'escroquerie, chose qui n'a pas été faite. l'enquête n'a jamais été transparente, les responsables n'ont pas été jugés... et, vas savoir pourquoi!!

15. Le jeudi, août 25 2005, 13:30 par Pas d'accord

Larbi,

Cette fois-ci je te dis non. Que tu sois excédé, c'est une chose. Mais, laisse l'adrénaline redescendre avant d'écire des conneries en qualifiant le Maroc de pays de merde... Il y a beaucoup de merde et de merdeux chez nous, Abbas El Fassi en fait partie, mais si tu conclues à un pays de merde, alors ferme ton blog, et vas te recoucher car ni ton blog, ni le mien, ni aucun coup de gueule ne serviront à rien.

Certains commentaires plus haut remettent en question le lien avec le suicide. C'est un faux débat. Oublions ce suicide en particulier. Il y en a tous les jours dans des pateras qui se suicident (et parmi eux des victimes de l'escroquerie d'Annajat). Et il y en aura beaucoup d'autres encore. Abbas EL Fassi aurait dû démissionner depuis le début du scandale Annajat. Il n'aurait même pas dû être nommé ministre sans portefeuille (il ne fait strictement rien..., aucune mission). Abdelhakim Hachmi m'est qu'un domino dans une chaîne longue de victimes.
L'immunité existe malheureusement pour des gens qui ne devraient pas l'avoir.

Enfin, si j'ai préféré cette fois-ci ne pas signer de mon pseudo ni mentionner mon blog, c'est pour ne pas être inclus dans un débat où des abrutis comme Sean Penn, le premier commentateur (http://eljadida.canalblog.com/), se permettent de dire des débilités profondes qui sont dangereuses. Pour lui... comme pour toi.

A.

16. Le jeudi, août 25 2005, 13:39 par Kamal

Bonjour,
"services rendus au Makhzen..." C'est probablement la cause de sa présence là où il est et aussi la place de son parti dans l'hémicycle (par marchandage de sièges)... Sa responsabilité dans l'affaire Najat est indiscutable...

Mais, mais, je prend ce suicide de façon différente pour deux raisons:

1°/ D'un point de vue général, On verra de plus en plus de cas de suicide dans ce pays. Bcp de jeunes qui ne se retrouvent ni sous les robes sombres de l'intégrisme, ni dans l'immigration clandestine, vont aller dans cette direction au fur et à mesure que les choses se corsent! et elle sont bien parties pour se corser...
2°/ D'un point de vue plus personnel, le 11 Août était mon anniversaire. Dans les conditions ou je l'ai fêté c'était une autre dimension pour moi... C'était un bonheur extra! Jamais, j'ai eu, pour cette soirée là, une pensée pour les gens qui n'ont rien à espérer au point de faire l'infaisable! ça m'attriste bcp, ça me donne un sentiment encore plus fort que il faut absolument changer ce qu'il y a autour de nous, chacun comme il peut.

C'est dommage pour Abdelhakim, pour sa famille, pour moi, pour vous, pour ce Maroc [qui n'est pas que de merde, ou peu s'en faut], pour ces enfants qui sont toujours en train de prendre la même education architecturée dans les decennies passées pour leur inhibition , pour ces pseudo-leaders, pour cette élite marocaine, pour ces fils et petits fils de...

Je suis triste car demain nous allons lire encore plus de cas de suicide... Bien entendu livrés par des journaux, spéciaux ou non, pour des raisons, spéciales ou pas forcément(...)

17. Le jeudi, août 25 2005, 13:44 par Guerbouz

Mais quesque vou voulez de plus?
l'affaire Annajat est "entre les mains de la justice"... c'est bon on est confiant.
On est sûr que tous est là pour enterer l'affaire... et d'autre victime.
La conclusion: Abbas t'seyed (s'est fait avoire) et il n'est pas le seul à etre servi d'un 9aleb de sucre (va voir le journal hebdo du mois d'août, l'article illustré par ce meme "9aleb" et "bi kimiyate wafira")
==> ida 3ammat hanat ou ahanat (c comme vous voulez)

18. Le jeudi, août 25 2005, 13:51 par Kamal

>Pas d'accord, Larbi,

Je pense également que des poussées de colère ne mènent à rien. Et puis, les comments tels que ceux de Sean Penn n'ont aucun intérêt, tout simplemnt parce qu'ils reposent sur une overdose de bétises, passagère j'espère.

Ce n'est pas ça qui fait avancer le débat, les amis.

19. Le jeudi, août 25 2005, 14:18 par Mouna

Salam !
Je comprends tout à fait ton dégoût (surtout si le suicide de ce jeune homme est dû à cette affaire) mais c'est encore plus grave : balayer les rêves de milliers de jeunes par un misérable coup de balai à cause de l'incompétence ou l'indifférence ou ...de quelques personnes est révoltant ! Je ne comprend pas comment les médias ne se sont pas acharnés la dessus, car ce sont eux qui pourront faire bouger les choses, entre autres, et inciter ce ministre à démissionner (même si ce n'est pas suffisant; il doit être jugé à mon avis)mais surtout prendre le plus de précautions possibles la prochaine fois ! (on est pas dupes mais le chômage n'est pas facile à gérer pour certains. Lhrig est un bon exemple du désespoir qui sévit dans notre pays chéri !!)

Généralement,
On a l'habitude de blâmer le gouvernement. Certes, il assume une certaine responsabillité mais nous aussi (tous)on n'y est pour quelque chose : notre indifférence politique (le m'enfoutiste !) et j'en passe ...

Amicalement !

20. Le jeudi, août 25 2005, 14:20 par mouss

Pas d'accord,
j'ai pas a repondre à la place de larbi, qui si j'ai bien compris n'a pas internet au travail et risque de ne te repondre que la nuit, mais l'expression pays de merde n'a rien de choquant. Je vis en france et ici c'ets une expression banale. Mieux même au maroc il sufit de parler avec les gens et tu va entendre plusieurs variantes de cette même expression. Je peux avancer, que toi même, tu l'a utilisé auparevent (en oral biensure). Je comprends que beaucoup de choses qu'on dit, nous paraissent sous un autre angle quand on les ecrit.
maintenant pour revenir à cette affaire, moi je pense que c'est un crime de non asistance à une personne en danger. Quand je vois des affaires comme celle de Gaymard ou autres je me dis que nous au Maroc on gate trop nos ministres et nos hommes politiques et que souvent on inverse les choses c'est eux les victimes et pas le citoyen opprimé!
La vérité que dans cette affaire, c'est que la Dignité est du côté du pauvre homme qui s'est suicidé pas du cote du ministre. Ce dernier aurait du demissioner depuis longtemps, mais c'est parce que on a tous falli à nos obligation, on lui a permet de vivre encore sur le dos du royaume, en assistanat, sans aucun travail.

Concernant le lien du suicide avec l'affaire najat, dans aujourd'hui le maroc j'ai lu que le pauvre homme etait porte parole de l'association des victimes de l'esqurocrie annajat et s'ets beaucoup investit dans cette affaire sans resultat aucun. Le lien est à mon sens trés clair. Il n y pas une reponsabilité directe mais la reposnsabilité morale de Monsieur EL fassi est bel et bien établie .

Je voudrais dire enfin, que personne n'est obligé de faire la politique ni de devnir ministre. On le fait par choix et quand on choisi ca, on doit accepter la contrepartie: se soumettre aux jugements des institutions et des citoyens et rendre compte.
Bon débat.

21. Le jeudi, août 25 2005, 14:21 par Mcman

Je propose d'initier une petition reclamant la démission dudit ministre.

22. Le jeudi, août 25 2005, 14:28 par Matar

Abass est classe par un sondage de www.aujourdui.ma comme le meilleur ministre du Maroc!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Au Maroc aussi le ridicule ne tue pas.

23. Le jeudi, août 25 2005, 15:22 par ayoub

"Pas d'accord" , je ne comprends pas pourquoi tu n'es pas d'accord :)

Larbi, c'est TON blog et tu dis ce que tu veux...
(ils ont cassé la treve .. :( )

Et puis...

Ayoub://www.kingstoune.com

24. Le jeudi, août 25 2005, 17:17 par Gis

Quelle bien triste nouvelle...

25. Le jeudi, août 25 2005, 19:32 par Kamal

Eh oui!

Un jeune de 18ans s'est suicidé ce matin même à Mohammedia... [tenez-vous bien]... après son cousin, Yassine, 29 ans, qui a fait la même chose il y a un peu plus d'un mois... La famille comptait ce dimanche "faire le rab3ine"[40 jours], ils se retrouvent avec un nouveau drame...

Ces deux jeunes garçons viennent de familles moyennes et à l'abri du besoin, mais les jeunes n'ont pas pu passer de l'état enfant à l'adulte... Ils n'ont pas trouvé de passerelle pour bâtir leur avenir comme ils en rêvaient...

J'espère que j'aurai tort en disant que ce phénomène va se multiplier dans les temps à venir de notre pays... Mais vu la transition que vit ce m^me pays, je ne pense pas que ça va être facile!!!

26. Le jeudi, août 25 2005, 20:42 par etoile

merci Kamel de lavoir souligné

hommage à ces personnes désespérées

27. Le jeudi, août 25 2005, 21:10 par Loubna

Temoignage : Mohamed Ghazi, un des représentants de lassociation des victimes dAl Najat, originaire de lOriental
( source : http://www.telquel-online.com/116/sujet1.shtml )

Au début, cétait le délire. Dans certains endroits du royaume, les formulaires ont été vendus au marché noir jusquà 300 DH. Lannonce parlait de 22.000 candidats au travail dans des bateaux de luxe. Après, on nous a expliqué quil y a eu rallonge jusquà 30.000. Mais quand on a vu que le chiffre des candidats a atteint 45.000, on a commencé à se poser des questions.

Nous avons multiplié les demandes dexplication auprès des agents de lAnapec, qui nous ont toujours rassurés. Un mois après les visites médicales, les réponses de la clinique commençaient à nous arriver, attestant que la plupart des candidats étaient aptes au travail. On sest présentés par la suite aux agences de lAnapec, qui nous ont remis des contrats à signer. Ces contrats, en fait de simples photocopies, étaient des lettres dengagement de notre part, où il ny avait aucune trace de lemployeur. On nous a expliqué que cétait normal et que les premiers inscrits parmi nous ne tarderaient pas à partir en voyage. La première vague devait concerner 2500 personnes, le 15 août 2002. À cette date, on sest rendus compte que personne nétait parti mais, là encore, lAnapec nous a rassurés en expliquant que les recrutements étaient imminents.

Dans le même temps, on suivait les débats parlementaires à la télévision et on voyait le ministre de lEmploi, Abbes El Fassi, répondant à des questions orales, brandir des documents qui garantissaient, selon lui, la crédibilité des opérations en cours. Cest à la rentrée suivante, en pleine période électorale, qu'on a lu dans la presse nationale une information selon laquelle le directeur dAl Najat avait plié bagage sans laisser de trace. Cétait la sonnette dalarme.

Nous navions jusque-là vu aucun représentant dAl Najat, notre seul interlocuteur était lAnapec, qui na jamais cessé de nous rassurer. Incroyable mais vrai, nous étions victimes dune arnaque à l'échelle nationale! Pour réagir, nous nous sommes regroupés en association pour faire valoir nos droits et nous avons tapé à toutes les portes. Quand la fièvre électorale était complètement retombée, le discours quon nous tenait a brusquement changé. On nous écoutait désormais à peine et on nous disait que personne nétait responsable de ce qui venait de nous arriver. Nos sit-in et nos manifestations nont servi à rien, certains parmi nous finissant même par être tabassés et jugés par les autorités. Nous navons jamais osé porter plainte. Et puis porter plainte contre qui ? Le ministère de lEmploi ou lAnapec, ou Al Najat, ou contre tous ceux qui nous ont menti et pris notre argent ? Par quoi commencer ? Le dialogue avec les autorités na pas servi à grand-chose. Nous avons demandé à être remboursés sur la base de 13 mois du salaire promis, en plus de tous les frais engagés, soit une moyenne de 10.000 dollars. En réponse, lÉtat nous a promis du travail, mais le fait est que sur les 45.000 victimes que nous représentons, seules 360 personnes ont été effectivement repêchées par lÉtat qui leur a trouvé des contrats divers"

28. Le jeudi, août 25 2005, 21:43 par razak

t'inquiete pas larbi eux il ne savent pas se que c'est la dimission.crois moi il va dormire tranquilement et il va rever comme d'abitude.et mare pour ce jeune homme le maroc d'abass ne compte pas sur lui ....sure il y aura d'autre les jours a venir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

29. Le jeudi, août 25 2005, 22:16 par Larbi

Bonjour tout le monde,

Je voudrais ici aborder un point dextrême importance. On nest pas entrain de juger Abass El Fassi, ni sinterroger sur sa responsabilité pénale (ce qui serait excessif) mais tout simplement linterpeller sur sa responsabilité politique.

1/ Le suicide de Abdelhakim Hachmi a t-il un lien avec laffaire Al-Najat ? Pour moi il ny a pas de doute : ce drame y est pour quelque chose. Et pour cause, feu Abdelhakim Hachmi était "Coordinateur régional des victimes d'Annajat dans la région Tadla-Azilal ". Daprès larticle de Aujourdhui.ma il sest beaucoup mobilisé dans cette affaire. On ne peut pas totalement exclure quil y ait dautres causes pour son suicide, mais on ne peut pas non plus dire que ça na rien à voir avec lescroquerie Al Najat alors que cétait en quelque sorte sa seule préoccupation durant ses derniers jours. Cest mon ultime conviction à chacun davoir la sienne.

2/ Concernant la responsabilité de Abass El Fassi
Personne ne conteste la responsabilité du Ministre dans laffaire Al-Najat. Il a commis une faute professionnelle et politique majeure. Fait aggravant cela a été fait dans une période préélectorale. Un homme politique, ou un ministre, doit payer pour une faute dune telle ampleur et démissionner de lui même. Cela na pas été fait et tout le monde a oublié cette affaire. Maintenant il y a mort dhomme. Abass El Fassi na pas une responsabilité directe certes mais le suicide de ce jeune homme devrait, le plus naturellement au monde, nous pousser à réouvrir ce dossier et sinterroger sur sa responsabilité, sur pourquoi il est toujours en poste (sans portefeuille en plus). Ou alors on fait comme rien ne sétait passé, pour ne pas heurter la sensibilité du ministre, et dire aux victimes et leurs familles circulez il ny a rien à voir ? Et alors si un homme politique nest pas responsable de ses actes, comment va-t-on interpeller le citoyen lambda sur sa responsabilité individuelle et organiser la vie en communauté ? Abass El Fassi est moralement et politiquement responsable de ce drame. Abass El Fassi na jamais reconnu sa faute, ni présenté des excuses aux victimes de cette malheureuse affaire. Abass El Fassi doit démissionner.

3/ Loula me posait une question importante. Abass El Fassi nest quun « pion » dans un système plus général qui a fait le malheur de plusieurs générations. Je partage son avis, mais ceci ne doit pas nous décourager à réclamer des comptes aux acteurs de rôle mineur. Car contrairement à dautres Monsieur El Fassi est chef dun parti politique, député élu par le peuple. Il serait plus facile de lui demander de respecter ses électeurs, ses partisans et de rendre le tablier que dattendre le jour ou lon peut demander la même chose à ceux qui nont de compte à rendre à personne. Ce nest pas de la lâcheté cest du réalisme.

A Lire aussi:
Al Najat : l'État coupable de complicité: http://www.telquel-online.com/116/sujet1.shtml

PS: Pour « Pas daccord » je comprends parfaitement ce que tu voulais me dire et je le respecte. Mais il ne faut pas sortir lexpression « pays de merde » de son contexte. Ca na rien dinsultant.

30. Le vendredi, août 26 2005, 00:55 par sean-penn

supprim par Larbi - HORS SUJET

31. Le vendredi, août 26 2005, 01:25 par Loubna

J'ai pas pu dormir apres ce drame. du coup je continue à me renseigner sur cette affaire et je decouvre des choses hallucinantes!

Lisez ceci


Par Abdellah Azmani, ex. ambassadeur aux EAU
Maroc Hebdo International - N° 544 Du 7 au 13 fév. 2003

http://www.maroc-hebdo.press.ma/MHinternet/Archives_544/pdf_544/page12et13.pdf

A vrai dire, je suis de plus en plus frappé par lintelligence " avec laquelle on traite laffaire ANAPEC", plutôt que ANNAJAT". Il faut se rendre à lévidence. Cest une affaire maroco-marocaine.

Larnaque", si arnaque il y a, a été conçue et mise en oeuvre par un organisme public marocain cautionné par son ministère de tutelle.

Dabord clarifier pour responsabiliser: Normalement, lANAPEC devait conduire un travail initial dévaluation concernant la faisabilité" de loffre lancée par ANNAJAT. Ce travail devait être supervisé par le ministère de lEmploi. Et le ministre devait apprécier lui même dune façon critique ce travail dévaluation.

LANAPEC et le ministre de lEmploi de lépoque croyaient avoir découvert en ANNAJAT un gisement" et un atout électoral et ils se sont empressés de sen emparer.

Les conditions habituelles que prévoit ce genre de contrat sont que lemployeur final doit prendre en charge tous les frais de voyage, de visa et de visite médicale et dassurance.

Aucun frais relatif, même à la constitution du dossier de candidature, ne doit être à la charge du chercheur demploi. La visite médicale nest forcément demandée quau stade dembauche définitive et, généralement, cette visite, ou contre-visite, est opérée par les autorités médicales du pays de destination.

Il est important de relever aussi que la validité dune visite médiale ne peut être que de courte durée. Or les premiers inscrits lont été en mars 2002, la date contractuelle du début dembauche était le mois daoût 2002, sic ?!

Pourquoi une clinique imposée", au lieu dune "clinique choisie"? Décidément, la transparence fait aujourdhui
cruellement défaut dans cette affaire.

Sous quel prétexte les responsables peuvent prétendre quils nont pas senti lodeur de magouille" et du vénal"?

Cest une chose surprenante, en effet, quun haut responsable ait refusé de stopper les opérations même lorsque tout le
monde a crié au scandale.

Abdellah Azmani, ex. ambassadeur aux EAU

32. Le vendredi, août 26 2005, 01:37 par Loubna

dernier article c'est promis.
tres important la date de l'article: Wednesday, 12 June, 2002, 14:34 GMT 15:34 UK .
les officiels ont continue e mentir plsueirus mois apres alors que David Cockroft de l'International Transport Workers Federation declare :"There is simply no possibility that these jobs are out there."


Moroccan jobless left adrift
By Eileen Byrne
BBC NEWS

Sceptics

The London-based International Transport Workers' Federation thinks the jobs are a mirage.
Federation general secretary David Cockroft, says: "There is simply no possibility that these jobs are out there."
Even before the downturn in the holiday cruise business after 11 September "there would only have been a maximum of 1,000 new jobs available on cruise ships", Mr Cockroft adds.
Another doubter is Moroccan union boss Noubir Amaoui who, when calling a general strike earlier this month, said that one of the triggers for the action was government spin over the Al-Najat job offer.

Political implications

Moroccan officials are standing by the scheme. If confirmed, it will prove an electoral bonanza ahead of the September parliamentary election.
Unemployment stands at 13%, official figures show, and is higher among educated young people in the towns.
World Bank estimates put it closer to 20%.
If the scheme proves a chimera, it will be a severe embarrassment.
Employment Minister Abbas al Fassi, who heads the veteran nationalist Istiqlal Party, has said the mass hiring was "transparent".
Government job agency Anapec co-ordinated the scheme nationwide, along with five Moroccan job agencies contracted by Al-Najat.
Many Al-Najat applicants say contacts inside the Istiqlal Party promised help with getting hired.

Key talks

Perhaps bad news for applicants is that Al-Najat a year ago told the Kenyan authorities it had 50,000 cruise-ship jobs on offer.
Uncertainties grew, and the Kenyans are still waiting to see the first recruits placed.
Anapec director Chafik Rached this week flew to the United Arab Emirates to clarify matters with Al-Najat.
The job placements "are going to be successful in a very short time", Al-Najat managing director Mohammed Ali Pasha told BBC News Online after meeting Mr Rached.
Although the Kenyan hirings have met hitches, thousands of Moroccans will be joining their ships by July 31, he said.

33. Le vendredi, août 26 2005, 02:41 par laseine

Bravo Larbi

34. Le vendredi, août 26 2005, 02:51 par slix

tout à fait ok avec Larbi...un politicien doit payer ses gaffes et la moindre des choses est de démissioner...
Ailleurs on attends pas qu'il y ait mort ou pas (ça me rappelle notre police qui a besoin de sang pour se déplacer)...des ministres ont démissioné pour un "rien" ("rien" dans un contexte marocain)...à lire :
http://www.premierechaine.ca/radio/maisonneuve/14012005/47098.shtml

35. Le vendredi, août 26 2005, 03:20 par YAS

LOrsque l'injustice et l'arnaque mènent au suicide il serait de notre devoir de dire HALTE à ceux qui agissent sans scrupule!
La démission de Abbas al Fassi ne va rien changer à ce Drame, Abbas part un autre "ABBAS" le remplace!Un engrenage dont seuls nos citoyens en sont victimes!
Réveillons-nous avant que le Maroc se transforme en un vrai Cimetière. :(
(Paix à l'âme de ce jeune homme)

36. Le vendredi, août 26 2005, 10:58 par kamal2

Abbas ne démissionnera jamais, parce qu'un ministre chez nous ne démissionne pas!
pourtant il y 'en a que la simple décence aurait certainement conduit à se démettre.
A ma connaissance, un seul ministre a démissionné de son poste: Maitre Ziane, ministre des droits de l'Homme, démissionnaire en raison de son opposition à la fameuse campagne d'assainissement de Driss Basri.
depuis, ce ne sont pas pourtant les occasions qui ont manqué: un Tahiri (Allah y rahmou) qui a attendu sagement d'être viré pour s'être laissé embarquer "avec d'autres" sans trop de vérifications dans la fumeuse histoire de Talsint et Long star energy!
plus recemment, 7 fillettes crament sous une tente éclairée à la bougie comme au 19è siècle, au nom des vacances pour tous, que fait t on? on pointe des subalternes très bas situés sur l'échelle de la responsabilté pour se dédouanner soit même.
un ministre premier secrétaire d'un parrti de gauche, se fait engueuler comme un écolier parcequ'il a émis des réserves sur la fameuse et ridicule prise de iles de Toura ou Péréjil ou que sait_je! croyez vous que Si mohammed ait proposé sa démission? que nenni! la Mercedes de fonction est trop confortable!
on a les hommes d'état qu'on mérite, et on mérite les notres.
petite devinette: que dit un marocain d'un responsable qui par honnêteté ne se remplis pas les poches pendant son mandat?
Hmar ma ârafch y profiti!

37. Le vendredi, août 26 2005, 18:00 par Oustad Miki

Vous etes tous des marrants .. il va demissionner pour etre remplace par un voleur plus rode que lui ... et lui bien sur, sera repositionne a la tete d'une autre institution ...
Il faut le mettre en examen et le juger !!!
Au Maroc, il faut un justicier cache .. une sorte de Dardevil qui liquide les pourris de ce genre...mais bon, je lis trop de comics...
Oustad Miki was here --

38. Le vendredi, août 26 2005, 18:17 par Amina


Ce matin en plein Paris un immeuble a cramé. Près de vingt morts dont une majorité d'enfants. J'ai vu Delanoë, le maire de paris accablé, ému au larmes. Il est le maire de Paris, c'est la seconde fois que ça arrive dans la capitale française en moins de cinq mois, personne ne l'a montré du doigt à ce que je sache et personne ne lui a demandé sa démission, ni a lui, ni à Borloo, ni à aucun autre membre du gouvernement. ce n'est pas aussi facile et évident que cela...
Les dégâts psychologiques de l'affaire Anajat sont incommensurables certes. Et je suis parfaitement d'accord avec larbi qu'à l'époque où l'affaire a fait pshiit, les responsables de l'Anapec auraient dû rendre des comptes. Mais le problème, c'est que cette affaire, l'Etat entier y a cru. L'Etat a lui-même été manipulé.

39. Le samedi, août 27 2005, 04:56 par freedoc

supprim par Larbi - HORS SUJET

40. Le samedi, août 27 2005, 06:34 par kami

salam all,
pour Pas d'accord
decidement on s'habitue a tous meme a la merde et on fini par ne plus la sentir.

41. Le samedi, août 27 2005, 14:24 par younes

Larbi, je suis étonné que c'est maintenant que tu le découvre!
pour le maroc, c'est réglé depuis un bon moment, maintenant les uns blasent l'image, les autres survivent.. pour notre ami abdelhakim il a refusé de survivre, il n'est pas le seul, beaucoup d'autres nous quittent en silence, ils n'ont même pas de tombes..
bonne survie à tous

42. Le samedi, août 27 2005, 21:23 par Amine

Ca ne changera pas Larbi... Des Abdelhakims, il y en aura de plus en plus... J'ai beau vouloir être optimiste, je n'y arrive plus. Kamal ( com 16 & 25 - http://kamal.blogspirit.com/) a plutôt raison je pense...

43. Le dimanche, août 28 2005, 00:50 par sean-penn

supprim par Larbi - HORS SUJET

44. Le dimanche, août 28 2005, 01:03 par nadia

Bonjour,

Abbes El Fassi est devenu l'ombre de lui même. Accumulant coup sur coup, il s'éclipse presque malgré lui. Méfiant, cynique, c'est devenu un autre homme.
Concernant le scandale, nous ne savons pas comment la transaction d'Annajat a été conclue, qui l'a menée, comment la superchérie a été découverte...Son devoir de ministre devait l'obliger à s'expliquer au moins. Mais mettre sa tête sous la guillotine? c'est trop demander. Qu'il nous explique au moins pourquoi s'obstenait il à défendre le projet alors que les sirènes du danger retentissaient de partout. Il devait y avoir une raison pardi.
DSK, Fabius, Chevénement...les démissions à la française ou même à l'égyptienne (puisque la bas un ministre des transports avait démissionné après l'accident d'un train il y a quelques mois) ne s'appliquent pas au cas du Maroc. ici, les minitres qui partent au cours de leur mandat sont "remerciés". Qu'ils demandent de partir ou qu'ils soient relevés de leurs fonctions, le terme protocolaire est le même. On ne sait pas qui de qui des ministres avait démissionné ou a été sanctionné. Ce sont nos propres analyses du contexte et quelques sources dont on ne peut jamais garantir l'impartialité qui nous poussent à pencher pour l'une ou l'autre hypothèse.

45. Le dimanche, août 28 2005, 04:12 par Nabil

Je ne pense pas qu'on puisse pousser un homme qui accepte d'être ministre sans portefeuille à la démission...

46. Le dimanche, août 28 2005, 04:36 par freedoc

supprim par Larbi - HORS SUJET

47. Le dimanche, août 28 2005, 13:47 par sean-penn

supprim par Larbi - HORS SUJET

48. Le dimanche, août 28 2005, 14:03 par mlk

c'est la première fois que je visite ton blog Larbi, et comme parhasard je tombe sur du béton. je suis profondément triste! c'est dommage que le débat se transforme en un règlement de compte bilatérale baigné dans un discours "intelligemment populiste".
tout comme mouss je trouve qu'une action nécessite une réaction harmonieuse. et on a vu aucune réaction jusqu'à aujourd'hui. ça s'appelle de l'indifférence. et méfiez vous du "feed back" de cette réaction .
et puis merde, on veut que ça bouge de notre vivant!!!

49. Le dimanche, août 28 2005, 14:08 par mlk

vous allez fermer vos gueules un peu tout les deux!!!

50. Le dimanche, août 28 2005, 15:39 par sean-penn

oui chef,
a vos ordres chef.
allah ytawal lina fi omrek.

en ce qui concerne l'affaire Najate:
et si il demissionne??on aura gagné koi??
et si on le juge?? il sera peut etre emprisonné?? on gagnera koi??
est ce qu'on veut rendre responsable un ministre des ces gaffes?
et le petrole de Talsint?
et le dossier de la peche avec l'UE??
et l'affaire du sahara??
et et et...
on est en train de s'incruster dans des affaires dont on a pas toutes les cles, il y'a des gens bien placés dans ce pays qui peuvent nous epargner ce debat sterile et trancher dans cette affaire. mais est-ce une solution??
( j'ai pas assez de liberté pour parler de toute les composantes de ce pays)
en lisant par exemple la lettre ouverte a Mohamed6 (http://www.lejournal-hebdo.com/article.php3?id_article=4833), je constate que bcp de participants a ce blog sont tres loin de la realité marocaine et sont profondement peureux et paradoxalement utopique. et tout le monde rend les choses plus compliquées (il doit demissionner, non il dort en paix, non il doit etre juger...)tout le monde va dans la meme direction, comment voulez vous alors que ce pseudo debat soit interessant. dans mon 1er commentaire j'ai dis que ce abbas a été nommé ministre par le 1er ministre ou le roi, donc chacun selon son implication dans la nomination des ministres doit assumer ses responsabilités, est ce un opinion abberant?(pour monsieur pas d'accord et compagnie).
je m'acharne pas sur des conséquences superficielle, mort d'un ancien annajat, alors on doit penser a juger le ministre de l'emploi (une bonne paroi puisque mnt c'est un ministre sans portefeuille). c'est aussi simpliste comme procedure.
tout le systeme va mal vous avez une plante dont les feuilles commence a devenir pale, on doit pas traiter les feuilles, mais certaienement les racines sont en carences de quelques elements mineraux ou oligoelements.
de meme pour notre pays, c'est on veut traiter les trucs like cette affaire il nous faut un siecle mais si on s'atarde juste sur le systeme et on cherchera les anomalies qui les regisse tout les problemes apparents vont se dissoudre de soit.
c'est simple de dire : oui il doit demissionner , on preparera une charte, on fera un sittin...
c'est comme l'affaire ben barka, 40 ans apres et on l'a pas encore decrypter, ca va de soit pour annajat, cette affaire est enterré par nos responsables pas question d'essayer de la deterrer
peut etre dans 50 ans.
(ma participation qu'elle soit stupide modeste, naive, superficielle, ni "pas d'accord" comment n°15, ni kamal comment n°18 ne doivent la juger).
hors sujet??
chacun est maitre de chez soit

51. Le dimanche, août 28 2005, 15:59 par sondeur_sond

ce qui est bizarre est qu'il est toujours en tete dans la cote du gouvernement du journal ALM

http://www.aujourdhui.ma/?mod=ResultVoteGov&pollid=1&resultat=++R%E9sultat++

:(

52. Le dimanche, août 28 2005, 16:17 par Amina

Bonjour Larbi,

J'ai la remarque suivante à faire: Savez-vous que si le présumé coupable dans l'affaire Annajat, devait démissionner, le gouvernement tombe parce qu'il n'y a pas comme dans les démocraties normales une majorité claire et une opposition claire. En septembre 2002, il y a eu des elections, pas assez transparentes probablement, mais plus que par le passé. Ce sont les observateurs internationaux qui le disent et non pas moi. Le parti de M.Fassi est arrivé en 2ème position. C'était après l'affaire Annajat. Dans les démocraties il arrive aussi qu'un parti soit sanctionné à cause de l'erreur de son chef...Au Maroc des electeurs, beaucoup d'electeurs n'ont pas tenu compte de cette affaire d'une extrême gravité.
Ce que je vous propose par contre c'est de vous préparer pour les elections de 2007. En agissant, par exmple en allant sur le terrain pour sensibliser les gens à l'importance du vote. Mais aussi en faisant du journalisme citoyen, en mettant le plus d'informations possibles sur vos blogs. En vous mobilisant , en tentant comme Ayoub le prône depuis toujours la démocratie participative...
Comme Nabil je dirais "je ne crois pas que l'on puisse pousser un chef de parti qui accepte d'être ministre sans portefeuille à la démission"...

53. Le dimanche, août 28 2005, 18:45 par Loula

Bonjour Larbi,

Tu es à mon avis un démocrate dans le vrai sens du terme, ton blog en est l'exemple. Et cela est tout à ton honneur, Larbi.
J'abonde dans le même sens qu'Amina en ce qui concerne la citoyenneté participative même s'il nous faut constater qu'il faut préalablement avoir des prérequis tels la transparence dans les agissements du gouvernement, l'égalité devant la justice etc, l'impunité en ce qui concerne les deniers publics, le respect des droits fondamentaux..., liberté de la presse, distribution des richesses, droit à l'éducation, au travail, au logement...
Je comprends ta réaction car il y a trop de malheurs, trop d'espoirs déçus ...
Je dois dire que ces derniers temps bien des concepts "trendy" font la une: good governance (bonne gouvernance), capacitiy building (développement des capacités)des expressions que l'on court du FMI, BM en passant par l'ONU, les gouvernements et ttes les ONG. Bref, cela me donne parfois l'impression d'un désir d'uniformité mais qui se révèle difficile de par la diversité qui nous entoure et celle que nous vivons personnellement et quotidiennement.
Quant à la citoyenneté issue de la démocratie et rappelons que si la démocratie engendre le citoyen elle ne peut survivre sans ce dernier. Depuis Porto Alegre, la démocratie participative a les vent dans les voiles, mais il faut s'entendre car une citoyenneté participative ou délibérative ne fonctionne bien que dans le cadre d'une action locale et doit reposer sur des balises qui doivent respecter un cadre procédural sinon rebonjour l'opacité. Et surtout comment arriver un consensus lorsque nos principes justifient nos décisions?
Je pense qu'il faut premièrement une éducation à la citoyenneté, non pas une éducation civique, mais bien une responsabilisation des droit et obligations que ce concept englobe.
Bref, pour faire une histoire courte, je dirai que nous sommes exactement de faire ceci sur ton blog:-)
Même si la pluralité ne peut mener à un consensus, il nen demeure pas moins que cest un exercice fondamental qui permet aux citoyens de débattre et qui garantit une saine démocratie. Ainsi la démocratie délibérative tire sa légitimité du procédural car ce dernier est un apprentissage constant vu la pluralité des sociétés.
Je sais, c'est flou:-), mais je t'enverrai by e-mail mes réflexions sur la question.
Change pas Larbi, t'es mon héros!

54. Le dimanche, août 28 2005, 19:29 par Larbi

Bonjour tout le monde,
Y a quelque minutes jétais entrain de regarder « Graffiti 70 » sur la cinquième. Il y avait des extraits des archives de télé concernant lan 1980. On y voyait, notamment un jeune interpellant François Mitterand (pas encore Président de la république) en ces termes : « Les jeunes de ce pays (la France) vivent le désespoir le plus total. Faites attentions le désespoir est mobilisateur. Et quand le désespoir mobilise cest très dangereux, cest la violence, le terrorisme, le banditisme.»
Bref jarrête la télé et je viens lire les commentaires de Amina et Loula et je suis heureux de la tournure qua prise ce billet.
Amina a raison, il y a quelque part une responsabilité des marocains dans ce qui se passe. Il faut que chacun assume la sienne si on veut que cela change. Comme la si bien dit Loula cela nécessite certains prérequis que nous nen avons pas malheureusement.
Jaurais bien aimé par exemple, quen ce fin daoût quelques partis marocains organisent leur université dété, pour préparer leur programme pour 2007 (il est grand temps) ou parler des choses qui préoccupent leurs citoyens. On aurait ainsi loccasion den parler den discuter, de mettre des informations sur nos blogs, de sengueuler à propos de telle ou telle idée. Hélas, les organisations politiques sont aux abonnées absentes. Force est de constater quils nous ne facilitent pas la tâche.
Mais ceci ne nous donne pas, à mon sens, un quitus pour se désengager de la responsabilité qui est la notre. A commence par la sensibilisation de notre entourage (cf Amina) et la responsabilisation sur les devoirs et les droits de chacun (cf Loula qui nous a promis plus déclaircissement :).
Bref, je sais que certains dentre nous ne croient pas en lutilité des élections 2007, ni au processus qui y mène. Mais je crois sincèrement quon na pas le choix, quon doit faire avec ce quon a au lieu dattendre un changement quon espère et qui peut ne jamais venir.
La blogsphère marocaine (du moins une partie de ses composantes) doit jouer un rôle dans ce sens. Nous le ferons ensemble.

55. Le lundi, août 29 2005, 17:35 par Kamal

Larbi,
Si si c'est encore eux qui organisent leur Université d'été... Comme d'habitude, ils font les choses et ont l'intelligence de dire: "Nous ne sommes pas très bons, c'est les autres partis qui sont trop mauvais!" Tu sais de qui je parle bien entendu... Le PJD.
Voir:
http://www.aujourdhui.ma/nation-details38986.html

Sans commentaires!

56. Le lundi, août 29 2005, 17:55 par Mohammed_M

Kamal,
je le savais mais je voulais pas le dire :)
c'est triste et c'est tres enervent. Bon, Berf. il ne sert à rien de demander la demission de fassi et co. ils ont déja démissioné .... de la vie publique.
Amis internautes, en 2007 vous avez le choix entre deux choses: voter le PJD (aprés tout soyons honnetes ils font bien les choses ) ou s'abstenir.
chouette :(

57. Le mardi, août 30 2005, 08:50 par d'autres faire demission

voir svp :
http://www.emarrakech.info/Au-cur-de-Marrakech-sexe-city_a5411.html

58. Le mercredi, août 31 2005, 01:10 par Larbi

Dsol pour ce commentaire en plus.
Ma rage est encore plus enrage .
je n'arrive pas la contenir.





59. Le mercredi, août 31 2005, 05:10 par sondeur_sond

moi j'ai rien contre le PJD.
ca secouera le cocotier un peu
dans ma famille j'ai des pjdistes diplomés. ils sont ouverts et on discute de tout. il m'arrive de les pousser dans leurs retranchements, en les titillants sur toutes les questions sensibles
croyez moi si je pouvais voter au maroc, je leur aurais donné ma voix (et pourtant je suis communiste dans l'ame)

60. Le jeudi, septembre 1 2005, 13:29 par c la vie

ce n'est pas parcequ'on a pas ete embauché après un entretien ou une promesse d'embauche qu'on doit mettre tout nos malheur sur le dos des autres je ne defend pas abbas c'est un pourri comme la quuasi totalité des responsable de ce pays , mais passer 4 ou 5 ans a dire qu'on aete arnaquer et ne rien faire et a la fin se suicider, c'est vraiment minable.
si on 'arrive pas a s'en sortir c'est ps la peine de dire c a cause des autre combien de personne rate quotidiennement des entretiens ou des occase d'embauche c'est pas pour autant qu'elles se suicident
il est vrai que le systeme est pourri mais fesons autre chose au lieu de s'apitoyer sur notre sort
30000 candidats au hrig qu'etaient les victimes d'annajat chaque jour il y'aura des malheurs parmi eux et ce n'est pas seulemnt annajat qui en sera responsable
si l'un des candidats venait a tuer son ami ou sa copine ou meme son frere ou sa soeur il y'aurai toujours qulqu'un qui dirait que c a cause de l'affaire annajat et de ses sequelles psychique que c'est arrivé
arretons d'etre le bois de querelles politicienne qui ne cherchent qu'a tirer profit de tout les malheurs de ce peuple

61. Le jeudi, septembre 1 2005, 14:04 par Si

sinon abbas il en dit quoi là?

62. Le vendredi, septembre 2 2005, 03:22 par selma

la politique dans ce pays est trop compliquée,à mon avis tous les polititiens du monde,ou presque sont des opportunistes,assoiffés de pouvoir,les notres evidemment ne font pas l'excéption,au contraire,ils ont la chance d'avoir un éléctorat avec plus de 50% d'analphabètes,des lettrés qui se fichent pas mal de la politique,occupés d'abord à réfléchir à comment boucler leur fin du mois,ou à la couleur du caftan qu'il vont porter au mariage de X,reste une petite minorité de citoyens conscients,avec de la bonne volonté,qui de plus en plus plient bagages pour l'étranger, et qui n'ont aucun poids éléctoral,alors pourquoi voulez -vous que nos polititiens se creusent les méninges pour élaborer un programme,ou débattre sur nos chaines de télévision,je me demande si ils peuvent vraiment promettre quelque chose au marocains?je ne sais pas ,mais les mentalités évoluent,car on est de plus en plus ouvert sur l'extérieur,et eux ils seront forcément obligés d'évoluer aussi,un jour ou l'autre,alors moi je suis toujours optimiste.

63. Le vendredi, septembre 2 2005, 10:25 par DADDAM

La démission de Abbas et Fassi n'est pas suffisante et ce n'est pas la bonne solution, il doit être jugé.
Aussi tous les personnes qui ont participé à cette escroqueries doivent être jugé.

64. Le vendredi, septembre 2 2005, 17:11 par marouki

Le moins que je puisse dire c'est que cet énergumène d'abbas el Fassi est vraiment sinistre...Sa trajectoire politique depuis 1992 défie tout bon sens...
Je lui ai déjà consacré un post et je suis tjs sur ma soif...

65. Le vendredi, septembre 2 2005, 22:46 par sondeur_sond

je me demande toujours comment il arrive premier dans le sondage de ALM ;) je n'ai pas eu de réponse (sondages truqués ? bravo ALM)

abdelkrim ghallab est le seul que je respactais dans les istiqlaliens contemporains. j'ai pas connu Allal.... mais abbass est franchement d'une nullité. je me demande d'ailleurs comment le palais ne s'en est pas appercu

66. Le lundi, septembre 5 2005, 12:46 par abdelkhalak1970

Abas el fassi doit éter juger comme mais dommage dons notre payer on jugent seuleent les gents de la rue qui volent 1 dh
alor que abas et idris al basri et,,,,sont des dieux perssone font touts ,,,,

67. Le mercredi, septembre 7 2005, 23:48 par Mustapha El Kadimi

Abbas El Fassi?

C'est la Monarchie qui doit demissionner! à moins que vous êtes tous là à jouer le jeux pourri de King Hassan & Co.

68. Le lundi, octobre 24 2005, 22:50 par Anne

Deux mois plus tard, qu'est devenu cette scandaleuse affaire?
Presse? Gouvernement? Justice?

69. Le jeudi, novembre 10 2005, 21:30 par ____

CECI N EST PAS HORS SUJET
Je me présente, je suis un étudiant à l université Alakhawayn, et qui veux s exprimer.
Excusez moi monsieur larbi, mais je me demande sérieusement c est quoi votre rôle à vous ! Étés vous un militant qui milite pour une quelconque cause, ou un fouteure de trouble. Parce que cher ami le journalisme est une science avec ces propres équations, logiques, éthiques, et un code à suivre. Parce que attaquer un ministre comme ça avec un tel culot dont vous bénéficiez, n est quune sorte de voyoutisme comme pleine d autres. Excusez moi cher ami mais je trouve que vous n avez guerre le niveau de traiter se genre de sujet. Ecoutez moi bien, vous portez une haine profonde contre les gens qui ont su évidemment y arriver et devenir ministre. Ce que je remarque en vous par contre c est que vous avez du mépris pour la réussite malheureusement.

70. Le jeudi, novembre 10 2005, 21:39 par ________

donnez moi des preuves, prouvez ce que vous avez dit cher ami, c est encore moi l etudiant de alakhawayn qui s exprime,

71. Le mercredi, janvier 25 2006, 13:50 par sensuelle

ce qui me surprend le splus c'est le fait qu'il soit désigné par le roi ministre de l'état!!!!
c'est abérant et ou va t-on avec un maroc comme ça ,d'accord une erruer à été commise mais il faut payer le prix!!!pour donner l'exemple pour d'autres...!!!

72. Le lundi, février 13 2006, 14:36 par rvolutionaire

je sais parmi nous il y a de bon modéles de l'intégration dans le makhzen(l'état selon la définition des alaoui) la preuve que Mr X qui vient d'alakhawan n'a meme pas le courage de se donner un pseudo on voit bien a travers cela qu'il porte une ambition d'aller prendre pouvoire prés de ceux qu'il défende sachant que tu viens d'un milieu aisé je comprends bien mais ce qu'il faut savoir mon frére c'est que les marocain ont marre de voir tout le temps les méme cliché voler pour vivre est un crime impardonable voler pour s'enrichir donne de plus en plus de pouvoir alors unissons nous pour un maroc meilleur islamique et démocratique

73. Le samedi, février 25 2006, 11:59 par zoubir

le gouvernement travaille en harmonie totale et toute acte indugnes et irresponsable de l'un de ses monbre et automatiquement le fardeaux de tous le groupes (ministerielle) car comme on partage les bonnes explois on partagera les mauvais et monsier abas commenditaire de l'adite affaire anajet à appuié for sur la blessure de tous les marocains on leurs promettant une posibilité d'emboche sachant que d'autres pays arabes en connues le memes mal et désseption par cette compagnie donc une question qui se pause Mr abas savait d'avances que l'affaire était vainne et malgré ça il accéptés q'on se moque des citoienne et lorsq on se permet une telle injure en ver un pays on devera donner les comptes monsieu le (ministre) ainsi que tous le groupe ministerielle deverant etre jujer car montire au peuple est une crime avec primiditation .....

74. Le jeudi, mai 25 2006, 04:02 par Karma

Ne dit jamais que du Maroc "ce pays de merde"!! Que pense tu etre pour dire ça? Le jeune homme est mort, et c'est une tragedie, le ministre a commi une faute grave, et c'est une autre tragedie, mais ce pays est plus grand (à travers son histoire) que le jeune homme, le ministre, et vous. Ne dit jamais ça de mon pays, espece de....

75. Le samedi, mai 27 2006, 23:29 par said59

J'ai été moi même victime de cette escroquerie ça fait maintenant presque 4 ans et actuellement je vis en france et permettez-moi de vous dire que j'ai un bac+4 sciences économique et combien j'ai galéré dans ce pays qui me semble n'est pas le nôtre,le probleme du maroc c'est qu'il faut un grand changement au niveau le plus haut pour sortir de ce malaise.

76. Le mercredi, juin 28 2006, 16:46 par aziz

www.arbi.org. quoi quoi quoi qui qui qui !!!??????????????????????

77. Le vendredi, juillet 28 2006, 18:33 par lina

je voulais juste savoir un truc etes vous sur que c est a cause de mr abbas el fassi
il faut se rendre sur pour le juger mlle EL ALAMI SMIRES LINA.

78. Le vendredi, septembre 15 2006, 20:34 par adil hamma el aidi

casablanca,le vendredi 15/9/2006 à 18h20 soir,



-j'étais touché par l'injuste de mr le
caid,cordialement

bonsoir cher monsieur le ministre-d'état marocaine,mr l'excellence:abbas elfassi,

j'étais éliminé en fonction public à gause de mr le
caid 7éme arrondissement el hank,car j'ai pas offrir
des cadeaux,et l'argent,et un certain
monsieur qui travailler au 5éme étage:sérvice de
la:d.a.g,à la préfecture de casablanca/anfa,maroc,pour
des raisons personnels:dossier n:1564/16.06.2004/d.a.g
cordialement
merci beaucoup de votre régard,
cordialement


-merci beaucoup au sérvice téchnique+la rédaction!

-je peux compter sur vous!


-mr dil.hamma el aidi,
bloc5n36,f-a
20050 casablanca,maroc
tél:06540.7896
merci beaucoup.




79. Le mardi, octobre 3 2006, 00:53 par ayoub

ca va les amis moi habite en maroc et toi ou .

80. Le vendredi, mars 2 2007, 19:29 par vict najat sud maroc

mr aabbas les jeunes marocains te detestent . les airs ou on trouve des ministeres esccrots sont périmés . allez vous en . je ne me ferai pas tuer car je ne veux pas laisser une place vide pour vos genre . je serai la toujours " MAROCAIN'' pure et reve d un MAROC sans ces exemple comme vous aabbas . allez a l enfer .
s/ victime najat

81. Le jeudi, avril 12 2007, 19:00 par youssef

j'espere que vous ressentiez au moins cette amertume en rimes .. et oui nos chers representants et fideles compatriotes.
mais kayen allah ........


( « « ENNAJAT sans date « « (
**************************************************
Oh parents ! Oh ancetres !
On est « grimoire » entre l’avoir et l’être
On vacille de ce plein tumulte .
Il y a qui prône ,et qui insulte.
Qui prôner ,ou insulter dans ce monde vil ?
Dont l’existence ,bancale et servile .
Quoi vous nous avez laissés ?
Un laxisme ?Ou des droits froissés ?
Alors où on passe ?Et comment on trépasse ?
Dans ce temps ,compilant des divers rapaces.
Nos tréfonds ,sont mis en gage.
Et qui pourra tourner la page ?
Quelle page face au spectre d’ENNAJAT ?
Dont l’exorciste « sine die » et sans date.
Qui devra être maudit ou censuré ?
L’imposteur ? Ou la pléthore d’endurés ?
On attend une réponse bien édictée ,
Que la forclusion l’a éjectée .
Contemplez!Le SMIC donne allure à la sinécure .
Sans représailles, c’est de notre nature
Pourquoi existent le grimage et l’imposture ?
Visant une jeunesse en postcure .
Une jeunesse rêvant du périple en plein mer
Mais, vos péripéties l’ont dégrisée sur terre .
Elle n’a visité qu’une clinique«bénite et baptisée »
Où, une attente morne,lui a été préconisée ..
Elle n’attend ni remboursement , ni subside
Tant que l’imposteur, est un (photon) cupide
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Dedicace ; a toutesles victimes d'ennajat..

82. Le jeudi, avril 12 2007, 19:02 par youssef




j'espere que vous ressentiez au moins cette amertume en rimes .. et oui nos chers representants et opprobres fideles compatriotes.



( « « ENNAJAT sans date « « (
**************************************************
Oh parents ! Oh ancetres !
On est « grimoire » entre l’avoir et l’être
On vacille de ce plein tumulte .
Il y a qui prône ,et qui insulte.
Qui prôner ,ou insulter dans ce monde vil ?
Dont l’existence ,bancale et servile .
Quoi vous nous avez laissés ?
Un laxisme ?Ou des droits froissés ?
Alors où on passe ?Et comment on trépasse ?
Dans ce temps ,compilant des divers rapaces.
Nos tréfonds ,sont mis en gage.
Et qui pourra tourner la page ?
Quelle page face au spectre d’ENNAJAT ?
Dont l’exorciste « sine die » et sans date.
Qui devra être maudit ou censuré ?
L’imposteur ? Ou la pléthore d’endurés ?
On attend une réponse bien édictée ,
Que la forclusion l’a éjectée .
Contemplez!Le SMIC donne allure à la sinécure .
Sans représailles, c’est de notre nature
Pourquoi existent le grimage et l’imposture ?
Visant une jeunesse en postcure .
Une jeunesse rêvant du périple en plein mer
Mais, vos péripéties l’ont dégrisée sur terre .
Elle n’a visité qu’une clinique«bénite et baptisée »
Où, une attente morne,lui a été préconisée ..
Elle n’attend ni remboursement , ni subside
Tant que l’imposteur, est un (photon) cupide
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Dedicace ; a toutesles victimes d'ennajat

83. Le lundi, mai 7 2007, 15:46 par photoalami_1964@hotmail.com

salut a toutes les journalistes qui prondres les stylos

84. Le samedi, septembre 22 2007, 00:07 par mre

www.mre.ma

85. Le samedi, septembre 22 2007, 02:13 par ahmed

c'est un vrai scandale ce qui se passe nomme un feneant comme premier ministre ca ne peut se passer qu'au maroc jdoudna lwala l'ont dit madomta fi lmaghrib fala tastaghrib je voulait juste dire un truc c'est que cette nomination veut simplement dire au monde qu'au maroc il y a une democratie mais le probleme c'est qu'avant de se soucier de l'international il faudra convaincre la nation qui n'a plus confiance en rien et surtout les jeunes qui ont jeter les eponges plus personnes ne s'en foue et c'est la chose la plus grave qui peut arrive a ce pays 30% qui ont vote c'est grave lah ykoun bhad lblad ou khlass personnelement j ai du mal a imaginer les 5 annnees a venire

86. Le samedi, septembre 22 2007, 18:28 par Marocain

il est devenu premier ministre :) :(

87. Le dimanche, septembre 23 2007, 17:31 par Moha

Ce n'est pas juste, que ce vieux pedé, soit un premier ministre de ce pays.c'est lui le premier responsable de l'affaire ANNAJAT, ce monsieur n'a pas pu faire aboutir une affaire pour eployer 30 000 personnes; comment il va employer 2 000 000,00 !!? . C'est son programme des éléction!!!!??????;;;;;;.
est ce que vous l'avez vu sur al jazeera lorsque le journaliste lui a lancé sur la figure un question sur annajat?. Mais l'homme a perdu son calme, et il est devenu une bête enragée. Non ce n'est pas le profile d'un premier ministre que les marocains meritent.

88. Le lundi, septembre 24 2007, 15:21 par anonyme

TROP tard maintenant il est premier ministre. c'est vraiment dommage. j'espére que lui et son nouveau gouvernement ne reste pas plus de 2 ans au gouvernement et démissione.plus de deux ans M.Abass el fassi nuira au Maroc ............................... C'est une honte de nommer un vieux incompétent comme lui comme 1er ministre........

89. Le mercredi, octobre 17 2007, 00:20 par nisnis

si abass el 7rami ou el fassi pardon demissionne
ki sera le meilleur 1er ministre a sa place ????

90. Le vendredi, novembre 2 2007, 01:50 par Annajat

Azmani Abdellah ex-ambassadeur du Maroc aux EAU a contribué à ce scandale en donnant le feu vert aux autorités marocaines quant à la solvabilité de la société Annajat. Il a eu des pots de vin pour cela. Il doit etre jugé comme Abbas El Fassi.

91. Le vendredi, novembre 2 2007, 01:52 par Tetuan

Oui, vous avez raison. Azmani Abdellah doit payer pour l'Affaire Annajat. Et pour échapper à la justice, il s'est créé un parti pour ses fils.

92. Le dimanche, novembre 4 2007, 13:19 par bradii

il etait en erreur ce jeune homme car il ne devait pas se suicider c'est lui le perdant finalement ce qu'il faudrait c'est se revolter contre ce systeme et la faute c'est celle de celui qui l'a nommé ministre car il est au courant de tous et il se fou pas mal de ce peuple, et la nommination de la ministre de la culture qui ne sait meme pas formuler une phrase correcte en français elle aussi elle doit demmissioner ainsi que d'autres enfin tout ce partis de l'istiqlal de voleurs doit demmissioner car y'en a marre de cette mascarade au maroc on dirait qu'on vit toujours sous l'ere hassanienne et basriste

93. Le vendredi, décembre 21 2007, 01:16 par van

desoler

94. Le vendredi, février 29 2008, 12:22 par Chabah

Excusez-moi, mais il faut connaitre les petites histoires qu’on appelle communément les rouages pour connaitre le fin mot de l’affaire.
Je ne suis pas dans la politique.
Je sui libre dans ma fonction.
J’observe et je ne dis des choses que par nécessité.
L’affaire Annajat n’est pas, ou n’est nullement, du ressort du Ministre de l’Emploi.
En effet, la mal qui a été fait est tout autre.
C’est en fait une histoire de sous, d’argent.
Imaginez 30.000 ou 90.000 personnes payant une somme de 900 Dirhams, ou 1.800 Dirhams, soit 27.000.000 de Dirhams, ou 54.000.000 de dirhams, ou 81.000.000 de dirhams etc… quoi, ce sont des chiffres faramineux…
Alors, où se situent franchement ceux qui sont indexés ?
Un ministre ou un ambassadeur ou même une société étrangère qui se trouverait à des milliers de kilomètres ?
En fait, l’affaire est simplement marocaine et concerne des personnes qui ne sont pas visibles avec une complicité tournantes, bien sur avec des têtes déjà citées par la presse.

Les premières têtes oubliées dans l’affaire sont celles qui devaient s’intéresser à la CLINIQUE : Ordre de médecins, Syndicat, Santé publique.Du moins ceux de Casablanca. Ils ne peuvent dire ne pas avoir été au courant;
Il faut savoir que le responsable de la santé effectue des inspections des cliniques et que le conseil de l'ordre fait respecter la loi dans ces établissements. Les syndicats defendant les intérêts des autres médecins devaient au moins tirer la sonnette d'alarme...
Qu’est ce qu’on fait les responsables de ces départements pour arrêter la Clinique ou pour prévenir les autorités judiciaires, ou administratives, ou du moins la presse ?
Pourquoi à aucun moment les responsables de ces départements n’ont jamais été cités ni inquiétés ?
Quels rôles peuvent-ils jouer, ou ont-ils joués, dans cette affaire ?
Et ce pour la raison toute simple : si la clinique n’a pas touché d’argent, l’affaire serait classé ou aurait un versant de publicité électorale.
Avec les sommes versées, elle est d’ordre pénal.
Je n’ai rien avancé… c’est réel…
Merci d’avoir lu.

95. Le mercredi, avril 30 2008, 06:28 par boots

I'm agree with you.

96. Le jeudi, mai 1 2008, 02:15 par marocaineHEC

De toute façon dans ce foutu pays, ce sont toujours les FASSIS qui foutent le bazar, sèment la corruption,empeche les gens biens de monter et d'accéder à de bons postes et en plus ils sont contre l'islam!!!! Mes chèrs FASSIS vous avez oubliez que vous étiez marocains mais n'oubliez pas Dieu ...car Il vous observe!!!!

97. Le lundi, mai 19 2008, 14:28 par le_marocain

Bonjour à toutes et à tous,

Personnellement, je ne suis pas pour la démission de cet homme, je suis pour son limogeage et sa présentation devant le parquet.

Au royaume sacré de l'impunité, il n'y a que les petits et souvent innocents qui sont jetés dans les prisons de l'innommable. De quel droits, tous ces grands voleurs restent-ils impunis. La constitution dit que tous les marocains sont égaux devant la loi et que cette dernière est l'expression suprême de la nation.

A quand la justice dans le royaume de l'équité et du droit (daoulat al 7ak wal 9anoune). Assez de mensonges.

et puis, dans tout cela :
J'essaye juste de me réveiller bon peuple.

la justice sans autorité ne sert à rien. L'autorité sans justice n'est que frustration, désolation et destruction.

www.citoyenmre.skyblog.co...

98. Le dimanche, juin 15 2008, 00:02 par maamri

عجبا للمغرب /عباس الفاسى من المحاكمة الى الحكومة //ومن النصب والاحتيال على 45الف شاب الى النصب والاحتيال على 30مليون ///

99. Le jeudi, février 5 2009, 21:12 par driss 3azzawi

abbas el fassi c'est le cadeau superbe pour le peuple marocain

La discussion continue ailleurs

1. Le jeudi, août 25 2005, 17:41 par Me brler les ailes mais voler...

Un Maroc amnsique...

En lisant Abbas El Fassi doit dmissionner chez Larbi, je n’ai trouv de mots dignes d’une rponse cette hargne et ce grand malaise que nous partageons, nous autres marocains, qu’un post sur ma dernire lecture...

URL de rétrolien : http://www.larbi.org/trackback/146

Fil des commentaires de ce billet