Quand je vois lutter sur la plage
Des soldats à la fleur de l´âge,
Je ne les décourage pas,
Quoique je sache, ayant naguère
Livré moi-même cette guerre,
L´issue fatale du combat.

Je sais que malgré leur défense,
Leur histoire est perdue d´avance,
Mais je les laisse batailler,
Pour sauver un château de sable
Et ses remparts infranchissables,
Qu´une vague va balayer.

(Georges Brassens)