Les déclarations suivantes nous feraient rire si elles n’émanaient pas de Driss Basri .
Cet homme qui fût pendant un quart de siècle ministre de l’intérieur du Maroc et qui a du sang sur les mains.
Le cynisme typique des bourreaux lui a fait rater, encore une fois, une bonne occasion de se taire.

Driss Basri a dit:

« Je suis un maître un grand maître. Je suis un colosse, un géant. Je suis un maréchal du Maroc. Docteur en droit, grand humaniste, idéologue et philosophe de la monarchie, premier partout depuis le cours élémentaire. J'ai lu Bossuet et saint Thomas d'Aquin, alors qu'eux, ceux qui m'attaquent, ne savent même pas lacer leurs bottes. Je suis un grand monarchiste et un monarchiste honnête, eux ne sont que des monarchistes rapaces. Le Maroc, ils sont en train de l'enterrer... »

« Il y a eu quatre très grands serviteurs du royaume sous Hassan II : Mohamed Oufkir, Ahmed Dlimi, Mohamed Reda Guedira et moi-même. Tous sont morts, sauf moi. »

Déclarations à FRANÇOIS SOUDAN 6 mars 2005 - Jeune Afrique